La langue française

Foulerie

Définitions du mot « foulerie »

Trésor de la Langue Française informatisé

FOULERIE, subst. fém.

A.−
1. Vieilli. Atelier où l'on foule les draps, les étoffes, les cuirs, les chapeaux. (Quasi-)synon. fouloir.Porter les draps, les cuirs à la foulerie (Ac.1798-1835).
Corps de métiers des foulons. C'était là (...) que se massaient les artisans et les marchands, groupés par affinité corporatives, qui donnaient leur nom aux rues qu'ils occupaient : (...) la Tannerie; la Draperie; la Foulerie et la Tisseranderie (Faral, Vie temps st Louis,1942, p. 13).
2. Machine à fouler. (Dict. xixeet xxes.).
B.− Région. (Lorraine). Bâtiment où l'on foule le raisin. Les fouleries ouvrent leurs grandes portes charretières et laissent voir dans leur profondeur obscure les ventres énormes des cuves (Theuriet, Mariage Gérard,1875, p. 193).
Prononc. et Orth. : [fulʀi]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1260 « métier de foulon » (E. Boileau, Livre des mest., p. 400 ds DG); 1549 « lieu où l'on foule (ici la vendange) » (Est.); 1723 « machine à fouler les draps » (Savary des Bruslons, Dict. univ. de comm., d'apr. FEW t. 3, p. 844b). Dér. de fouler*; suff. -erie*. Fréq. abs. littér. : 6.

Wiktionnaire

Nom commun

foulerie \ful.ʁi\ féminin

  1. Atelier où l’on foule les draps.
    • C’est bien sûr la foulerie à drap et ses bâtiments adjacents, appartenant à ce même prieuré, qui attirent sa convoitise. — (Revue historique ardennaise, volumes 29 à 30, 1994)
  2. (Québec) (Désuet) Réunion organisée pour fouler des étoffes.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FOULERIE. n. f.
Atelier où l'on foule les draps.

Littré (1872-1877)

FOULERIE (fou-le-rie) s. f.
  • Atelier de foulage. Machine à fouler.

HISTORIQUE

XIIIe s. Pour ce que plusieurs fraudes et malices estoient fetes ou mestier de la foulerie, et dont domage avenoit au commun du mestier…, Liv. des mét. 400.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

FOULERIE. Ajoutez :
2Nom, en Lorraine, du bâtiment où l'on foule le raisin, où sont les cuves et les pressoirs. Les routes sont tout le jour sillonnées de bélons chargés de raisins ; les fouleries ouvrent leurs grandes portes charretières et laissent voir dans leur profondeur obscure les ventres énormes des cuves et les bedaines plus rondelettes des tonneaux rangés le long des murs, A. Theuriet, Rev. des Deux-Mondes, 1er juin 1874, p. 503.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

* FOULERIE, s. f. attelier où on foule & où l’on prépare des draps ou des étoffes. Voyez Foulon.

Ce mot s’entend principalement du moulin à foulon : ainsi quand on dit, il faut porter un drap, une serge, &c. à la foulerie, on veut dire qu’il faut les envoyer au moulin, pour y être dégraissés, foulés, ou degorgés. Voyez l’article Laine, Manufacture en Laine.

* Foulerie, chez les Chapeliers, c’est l’attelier où sont dressées les fouloires, & où le fourneau & la chaudiere à fouler sont placés. Au milieu de la foulerie est la chaudiere, qui contient jusqu’à quatre ou cinq seaux d’eau : il y a tout-autour des fouloires plus ou moins, selon le nombre des compagnons ; enfin sous la chaudiere est le fourneau.

Ces atteliers se nomment plus ordinairement batteries. Voyez Chapeau.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « foulerie »

 Dérivé de fouler avec le suffixe -erie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « foulerie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
foulerie fulri

Évolution historique de l’usage du mot « foulerie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « foulerie »

  • La tannerie était un métier d'homme alors que la foulerie était un métier de femme : « 80 % des porteurs d'eau étaient, également des femmes. L'eau n'était pas potable en ville haute et il fallait aller la chercher en ville basse. » Toutes ces activités, qui animaient les berges, ont laissé un patrimoine architectural chargé d'histoire (ponts, lavoirs, reposoirs…). www.lechorepublicain.fr, Redécouvrez Chartres au fil de l'eau avec l’office de tourisme - Chartres (28000)
  • Ancienne fabrique de chanvre, cette foulerie datant du XVIIe siècle abrite un salon de thé où sont proposés différents produits du domaine agricole de Courances. L. JEDWAB / « LE MONDE » Le Monde.fr, Dans les jardins de Courances
  • FÊTE DE LA MUSIQUE. Samedi, dès 18 heures, au parc de jeux de la foulerie, avec de nombreux groupes (Sylvain et Myriam - Les grands standards du jazz, Replay - Rock Pop et Rockabilly, Squar Jam - Electro acoutisque autour de la chanson française et AC2N - Reprises Pop Rock), organisée par l'association Chaumont Festiv'. Entrée gratuite. Restauration sur place. leparisien.fr, Où sortir dans l’Oise ce week-end - Le Parisien
  •  À présent, attardons-nous quelque peu à un château célèbre à Bazeilles : le château de Montvillers. Il fut construit en 1770 par un architecte du Roi des Français, non loin d’une foulerie (atelier où l’on foulait les draps) et à l’emplacement d’un hameau aujourd’hui disparu. Son propriétaire, Jean Abraham André Poupart de Neuflize, était un riche drapier de Sedan. Fréquence Terre, Ardennes françaises mystérieuses (5/61) : BAZEILLES : Héros, fée à l’épée et châtelains

Traductions du mot « foulerie »

Langue Traduction
Anglais foulery
Espagnol asco
Italien foulery
Allemand geflügel
Chinois 肮脏的
Arabe قذارة
Portugais sujeira
Russe foulery
Japonais ファウラリー
Basque foulery
Corse falsificazione
Source : Google Translate API

Synonymes de « foulerie »

Source : synonymes de foulerie sur lebonsynonyme.fr

Foulerie

Retour au sommaire ➦

Partager