La langue française

Fondeur

Sommaire

  • Définitions du mot fondeur
  • Étymologie de « fondeur »
  • Phonétique de « fondeur »
  • Évolution historique de l’usage du mot « fondeur »
  • Citations contenant le mot « fondeur »
  • Images d'illustration du mot « fondeur »
  • Traductions du mot « fondeur »
  • Synonymes de « fondeur »

Définitions du mot fondeur

Trésor de la Langue Française informatisé

FONDEUR1, subst. masc.

A.− Celui qui dirige une fonderie où l'on fond les métaux; celui qui y travaille. Quelques fondeurs désirant avoir des bronzes et des laitons bien homogènes (...) commencent à employer le cuivre électrolytique (H. Fontaine, Électrolyse,1885, p. 207).
En partic. Ouvrier qui surveille les opérations de fusion et de coulée d'une fonderie. Fondeur au four électrique Fondeur au four Martin Fondeur de haut fourneau (Encyclop. éduc.,1960, p. 164).
P. anal., vx. Ouvrier qui fond des graisses, du suif. On porte une belle noix de bœuf bien marinée chez un fondeur de suif en branche (Gdes heures cuis. fr., Grimod de la Reynière, 1838, p. 159).
B.− Celui qui dirige une fabrique d'objets en métal fondu; celui qui y travaille. Les fondeurs de caractères qui arrivent à fabriquer plus de 3000 lettres de plomb par jour (Macaigne, Précis hyg.,1911, p. 313).Un fondeur de cloches du Mans (P. Rousseau, Hist. techn. et invent.,1967, p. 343).
Être étonné, penaud comme un fondeur de cloches (vx). ,,Être très surpris`` (Ac. 1798-1835).
Prononc. et Orth. : [fɔ ̃dœ:ʀ]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1260 cas suj. fonderes « celui qui fait des objets en métal fondu » (E. Boileau, Métiers, 94 ds T.-L.). Dér. du rad. de fondre*; suff. -eur2*. Fréq. abs. littér. : 59.

FONDEUR2, subst. masc.

SP. Skieur de fond (v. ce mot II C 2 b). Fondeur olympique (Rob.Suppl.1970).Au lieu de coureur de fond, j'ai vu imprimé fondeur, et même dans les colonnes de nos plus grands quotidiens du matin ou du soir. Fût-ce à la rubrique sportive, fondeur n'en est pas moins affligeant (Comment parlent les sportifsds Vie Lang.,1953, p. 140).
Prononc. : [fɔ ̃dœ:ʀ]. Étymol. et Hist. 1951 (L'Aurore-France libre, 5 déc., p. 6d ds Quem. DDL t. 18 : les ,,fondeurs`` de l'équipe de France). Dér. de fond* étymol. E 4; suff. -eur2*.

Wiktionnaire

Nom commun

fondeur \fɔ̃.dœʁ\ masculin (pour les sens désignant des personnes, l’équivalent féminin est une fondeuse)

  1. (Industrie) Personne qui dirige une fonderie.
    • Aussi les Mores portent toujours des balances , & rebutent les pièces qui ne sont pas de poids: il faut les remettre à la fonte , ce qui produit des sommes considérables aux Juifs, qui sont les seuls monnoyeurs & fondeurs de ce Pays. — (Histoire des révolutions de l'empire de Maroc, depuis la mort du dernier Empereur Muley Ismael, écrite par John Braithwaite, traduite de l'anglois, Amsterdam : chez Pierre Mortier, 1731, p. 461)
    • Nous avons fait usage du fourneau ordinaire de fondeurs, avec cette différence que ce fourneau étoit recouvert d'un dôme en terre cuite pour concentrer la chaleur. — (Résultat des Expériences & Observations de MM. De Ch… & Cl… sur l’Acier fondu, dans le Journal de physique, de chimie, d'histoire naturelle et des arts, juillet 1788, , vol.33, p.47)
    • Il y a lieu de remarquer que le coke lavé peut, pour certaines provenances, apporter dans le haut-fourneau ou dans le cubilot des fondeurs, plus de soufre et de phosphore que la des cokes même très cendreux , des cokeries minières françaises. — (Ch. Berthelot, Épuration, séchage, agglomération et broyage du charbon, Paris : chez Dunod, 1938, page 362)
  2. Ouvrier ou artisan qui fond les canons, les cloches, les statues de bronze, etc.
    • Il existait dans la collégiale de Huy plusieurs ouvrages de dinanderie ; si les fondeurs sont restés inconnus, nous possédons au moins quelques renseignements sur leurs travaux à l'époque où ceux—ci ont été affectés à l'église. — (Joseph Destrée, La dinanderie sur les bords de la Meuse, éd. Ad. Wesmael-Charlier, 1904, page 49)
    • Fondeur en caractères d’imprimerie, ou, simplement, Fondeur en caractères.
  3. (Sport) Personne pratiquant le ski de fond ou la course de fond.
  4. (Électronique) Société fabricant des puces électroniques, comme des microprocesseurs.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FONDEUR. n. m.
Celui qui dirige une fonderie ou l'Ouvrier qui fond les canons, les cloches, les statues de bronze, etc. Fondeur sur métaux. Fondeur en caractères d'imprimerie, ou, simplement, Fondeur en caractères.

Littré (1872-1877)

FONDEUR (fon-deur) s. m.
  • 1Celui qui fait profession de fondre des métaux.

    Adj. Maître fondeur.

    Particulièrement. Celui qui fond les canons, les cloches, les statues de bronze. Fondeur de canons. Fondeur sur métaux. Il [Louis XI] fit marché à mille écus d'or pour son tombeau avec Conrard de Coulogne orfèvre, et Laurent Wrin, fondeur ; il en fixa lui-même la forme, les dimensions et les ornements, Duclos, Hist. Louis XI, Œuvr. t. III, p. 297, dans POUGENS.

    Fondeur en caractères d'imprimerie, ou, simplement, fondeur en caractères, celui qui fabrique des caractères d'imprimerie.

    Fig. Être surpris, penaud comme un fondeur de cloches, voy. CLOCHE.

  • 2Celui qui, dans les hauts fourneaux, donne issue à la fonte parvenue au degré convenable de fusion.
  • 3Marchand de fonte. Ce métal vient de chez tel fondeur.

HISTORIQUE

XIIIe s. Quiconques veut estre fonderes et moleres [mouleur] à Paris, c'est à savoir de boucles et de mordans, estre le puet franchement, por tant que il sache le mestier, Liv. des mét. 94.

XVe s. 4e rang qui sont les mestiers d'entre les mediocres et petits : enlumineurs, fondeurs en sable, fondeurs en terre, Édit, avril 1597.

XVIe s. Plus tounez, comme dit le bas-breton, que fondeurs de cloches, Contes d'Eutrap. ch. 14, f° 71, dans POUGENS.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

* FONDEUR, s. m. (Arts méch.) c’est un artiste qui fond ou qui jette les métaux, en leur donnant différentes formes, suivant les différens usages que l’on en veut faire : tels que des canons, des cloches, des statues, des bombes, des caracteres d’imprimerie ; & d’autres petits ouvrages, comme chandeliers, boucles, &c.

Ce mot vient du mot fondre : dans la loi romaine, les Fondeurs sont appellés statuarii.

Les Fondeurs ont différens noms, suivant leurs différentes productions ou leurs différens ouvrages ; comme Fondeurs de petits ouvrages, Fondeurs de cloches, Fondeurs de canons, Fondeurs de caracteres d’Imprimerie, Fondeurs de figure, &c. Voyez ce qui regarde chaque espece de Fondeurs, à l’article Fonderie.

Fourneau de Fondeur. Voyez Fourneau.

Moules de Fondeur. Voyez Moules.

Presse de Fondeur. Voyez Presse.

* Fondeur de petit Plomb, est un ouvrier qui fait le plomb à tirer de toutes les especes, les balles de toutes les grosseurs, les plombs des manches des dames, &c. Ils ne peuvent vendre leurs plombs eux-mêmes, à moins qu’ils n’en ayent acheté le privilége, en se faisant passer marchand. Ils sont du corps des Miroitiers, & suivent les statuts & les réglemens de cette communauté, comme ces derniers. Voyez l’article Dragée.

* Fondeur, (Grosses Forges.) ouvrier important dans les grosses forges ; c’est celui qui conduit la fonte de la mine au fourneau. Voyez ci-après Grosses Forges.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « fondeur »

(Date à préciser) Mot dérivé de fonte avec le suffixe -eur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « fondeur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fondeur fɔ̃dœr

Évolution historique de l’usage du mot « fondeur »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « fondeur »

  • Aujourd’hui, le fondeur Blanchier a 20 ans de mandat derrière lui. « Mes premières assemblées générales m’ont impressionné, il y avait 500 bonshommes réunis. On était 1 000 syndiqués CGT à l’époque », sourit celui qui a eu une dizaine de postes dans l’entreprise. « J’en ai fait le tour ! ». Il s’occupe maintenant du transport des pièces d’un atelier à un autre. Le Telegramme, Éric Blanchier, fondeur militant depuis 27 ans - Renault en crise: quel avenir pour la Fonderie de Bretagne - Le Télégramme
  • Le fondeur Norvégien, nouveau venu en équipe de nationale, s'est blessée cette semaine lors d'un entrainement en ski-roues... , Fracture de la main pour Nyenget (ski-nordique.net)
  • Comme chaque année, Qualcomm profite de l’été pour dévoiler sa version overclockée du Snapdragon 865, dernière puce mobile haut de gamme du fondeur. Avec le Snapdragon 865+, Qualcomm promet « des performances accrues dans tous les domaines », en particulier pour le jeu mobile. Journal du Geek, Snapdragon 865+ : Qualcomm lance son SoC mobile le plus puissant

Images d'illustration du mot « fondeur »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « fondeur »

Langue Traduction
Anglais founder
Espagnol fundador
Italien fondatore
Allemand gründer
Chinois 创办人
Arabe مؤسس
Portugais fundador
Russe основатель
Japonais 創設者
Basque sortzailea
Corse fundatore
Source : Google Translate API

Synonymes de « fondeur »

Source : synonymes de fondeur sur lebonsynonyme.fr
Partager