La langue française

Floconnement

Définitions du mot « floconnement »

Trésor de la Langue Française informatisé

FLOCONNEMENT, subst. masc.

Littér. Fait de se former en flocons. Avec (...) le floconnement de sa barbe pâle, il [Burne Jones] évoquait invinciblement la comparaison avec quelque personnage des légendes (Bourget, Monique,Reconnaissance, Paris, Plon, s.d., [1902], p. 259).
P. méton.
Ensemble de flocons :
C'était bon de seulement attendre pendant que le soleil (...) pâlissait dans le ciel sous le voile des flottantes vapeurs, elles avaient une blancheur soyeuse, elles semaient à travers l'espace un lent floconnement de duvet. Genevoix, Rroû,1931, p. 194.
Flocons. Les derniers floconnements de vapeur blanche se perdaient, parmi les gros tourbillons de fumée noire, salissant le ciel (Zola, Bête hum.,1890, p. 7).
P. ext. Aspect, mouvement de ce qui ressemble à des flocons. Frantz (...) suivait les mouvements de son ombrelle doublée de bleu, le floconnement de sa robe (A. Daudet, Fromont jeune,1874, p. 206).Sur cette scène improvisée un être de rêve, une blancheur jaillissait, un floconnement de tulle ou de neige (Lorrain, M. Phocas,1901, p. 195).
Prononc. : [flɔkɔnmɑ ̃]. Étymol. et Hist. 1874 (A. Daudet, loc. cit.). Dér. du rad. de floconner*; suff. -ment1*.

Wiktionnaire

Nom commun

floconnement \flɔ.kɔn.mɑ̃\ masculin

  1. Action de floconner.
    • Frantz, sans oser la regarder elle-même, suivait les mouvements de son ombrelle doublée de bleu, le floconnement de sa robe… — (Alphonse Daudet, Fromont jeune et Risler aîné, III, 2)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

FLOCONNEMENT (flo-ko-ne-man) s. m.
  • État de ce qui fait comme des flocons. Frantz, sans oser la regarder elle-même, suivait les mouvements de son ombrelle doublée de bleu, le floconnement de sa robe…, Daudet, Fromont jeune et Risler aîné, III, 2.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « floconnement »

(Siècle à préciser) Mot dérivé de floconner avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « floconnement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
floconnement flɔkɔnœmɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « floconnement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « floconnement »

  • Il y a un portrait merveilleux de lui, par Whistler. Le visage est estompé. Le bleu très tiède des yeux s'embrume. La moustache s'est fondue avec une barbe courte, en pointe, qui grisonne et met un floconnement d'hiver au bas de ce visage qu'on regarde comme un reflet, qui semble être vu dans un miroir, vu dans l'eau. C'est le poète déjà en un recul, hors du temps, tel qu'il apparaîtra à l'avenir. À peine un geste de la main plus achevée, et qui le rattache encore un peu à la vie, ce geste contourné, d'une flexion qui lui fut particulière pour tenir la cigarette ou le cigare, fumeur continuel qui ne voulait pas cesser une minute, disait-il, de mettre de la fumée entre la foule et lui. Ainsi il s'isolait, s'éloignait de la vie, appartenait tout au Rêve. Le Figaro.fr, Le «prince des poètes» Stéphane Mallarmé s'éteint le 9 septembre 1898

Traductions du mot « floconnement »

Langue Traduction
Anglais flocculation
Espagnol floculación
Italien flocculazione
Allemand flockung
Chinois 絮凝
Arabe التندب
Portugais floculação
Russe флокуляция
Japonais 凝集
Basque flocculation
Corse flocculazione
Source : Google Translate API

Synonymes de « floconnement »

Source : synonymes de floconnement sur lebonsynonyme.fr

Floconnement

Retour au sommaire ➦

Partager