La langue française

Flaque

Définitions du mot « flaque »

Trésor de la Langue Française informatisé

FLAQUE, subst. fém.

A.− Dans une dépression de terrain, petite nappe (d'eau ou de boue). La terre détrempée, couverte de flaques d'eau, mollissait sous les pas (Zola, M. Férat,1868, p. 157):
Sans communications faciles avec le dehors, dans ces enclos d'arbres, parmi ces closeries et ces pâturages, entre les étangs et les flaques bien plus multipliées autrefois et garnissant les moindres creux de terrain, s'éparpillaient sur toute la surface du pays les maisons basses et, le plus souvent, faute de matériaux, mal construites des habitants. Vidal de La Bl., Tabl. géogr. Fr.,1908, p. 311.
Rem. On rencontre également la forme flasque. Dans les creux : des flasques, des mares, des étangs, dont les bords irréguliers semblent en loques (Barbusse, Feu, 1916, p. 333). Le soleil de mars faisait luire les flasques sur la place (Mauriac, Baiser lépreux, 1922, p. 189).
P. ext. Petite mare de liquide de toute nature. Le lac, sombre et métallique, se répandait dans les terres comme une flaque de plomb fondu (Hugo, Rhin,1842, p. 413).Les parquets devront être débarrassés de toute flaque d'huile (Brunerie, Industr. alim.,1949, p. 235).
P. métaph. Je vis, dans une flaque de lune, sur la route jaune, la masse noire et égrenée du convoi (Benoit, Atlant.,1919, p. 41).Cela faisait sur le carrelage une flaque de clarté rouge qui tremblait (Genevoix, Raboliot,1925, p. 273).
B.− [Sur une grande surface d'eau] Petite étendue ayant une couleur différente du reste. La Seine avec ses larges flaques vertes et jaunes (Hugo, N.-D. Paris,1832, p. 162).
Prononc. et Orth. : [flak]. Ds Ac. dep. 1718. Étymol. et Hist. Fin xiiies. flasque (Cart. noir de Corb., B.N. lat. 17758, fo112 vods Gdf. Compl.); 1564 flaque (Thierry). Forme normanno-picarde de flache*. Fréq. abs. littér. : 457. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 199, b) 865; xxes. : a) 819, b) 816. Bbg. Sain. Arg. 1972 [1907], p. 239. − Sain. Sources t. 2 1972 [1925], p. 131, 141.

Wiktionnaire

Nom commun

flaque \flak\ féminin

  1. Petite étendue d’un liquide accumulé sur une surface plane ou qui n’est pas parfaitement nivelée.
    • Bien que, par intervalles, de brèves et pâles soleillées courussent sur les chemins défoncés, sur les prairies semées de flaques miroitantes, on pressentait que l'accalmie serait de peu de durée, et que l'averse recommencerait avant la fin du jour. — (André Theuriet, La chanoinesse, part.3, chap.II, 1893)
    • Ce groupement, qui représente le stade initial des tourbières de transition, s'installe dans les petites cuvettes et les flaques remplies d'eau tellurique (…). — (Gustave Malcuit, Contributions à l’étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises : les associations végétales de la vallée de la Lanterne, thèse de doctorat, Société d’édition du Nord, 1929, p. 118)
    • Les chevaux, en piaffant, piétinèrent dans les flaques sanglantes. C'était le sacrifice de bienvenue. — (Out-el-Kouloub, Zariffa, dans « Trois contes de l’Amour et de la Mort », 1940)
    • Une flaque d’huile ; une flaque de sang.
  2. (Par extension) (Figuré) Zone dont l’aspect est différent de celui des alentours.
    • La caverne était immense, pour autant qu’il pouvait en juger à la lumière des flaques de soleil entrant par les hautes fenêtres. — (Anne MacCaffrey traduit par Simone Hilling, Tous les Weyrs de Pern in La Ballade de Pern V, Pocket, 2012, ISBN 978-2-266-22749-0)

Adjectif

flaque \flak\ masculin et féminin identiques

  1. (Argot) Net, dans le sens de propre ; en bon état, dans une bonne condition, irréprochable.
    • Je vends ma bagnole, elle est flaque, tu veux l’acheter ?

Forme de verbe

flaque \flak\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de flaquer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de flaquer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de flaquer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de flaquer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de flaquer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FLAQUE. n. f.
Petite quantité de liquide stagnant et répandu. Il y a des flaques d'eau dans ce chemin. Une flaque de sang. Une flaque d'huile.

Littré (1872-1877)

FLAQUE (fla-k') s. f.
  • Petite mare d'eau croupissante. On ne peut aller de Suède en Norvège que par des défilés assez dangereux ; et, quand on les a passés, on rencontre, de distance en distance, des flaques d'eau que la mer y forme entre des roches, Voltaire, Charles XII, 8.

HISTORIQUE

XIVe s. Tous poissons qui ne sont de fosse entour forteresse, comme de flasques ou de rivieres, sont tenus pour meubles, Boutillier, Somme rural, p. 430, dans LACURNE. Une mare ou flace où ilz puissent boire, Modus, f° XLIX. Qui treuve les gros oiseaulx dedans un estang qui ne soit mie grant ou en une belle flache, ib. LXXXV, verso.

XVe s. Certains grans fossez ou flaches, appellez douvres, Du Cange, flachia. Le suppliant se desmarcha et sailly ou se mist en une petite flesque ou maulvais pas, Du Cange, ib.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « flaque »

(Fin du XIIIe siècle) De l’ancien français flasque.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Bourguign. fliaque ; picard, flake ; bas-latin, flaco, flactra ; du flamand vlacke, lieu bas au bord de la mer où il se forme des mares après la marée.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « flaque »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
flaque flak

Évolution historique de l’usage du mot « flaque »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « flaque »

  • L'assoiffé qui ne rencontre nulle source est assurément fort aise de trouver une flaque d'eau. De Sharid de Balkh
  • Il y a des vies comme des cascades, d’autres comme des flaques. De Michel Polac / Hors de soi
  • Il y a de grandes flaques de sang sur le monde où s’en va-t-il tout ce sang répandu est-ce la terre qui le boit et qui se saoule drôle de soûlographie alors si sage... si monotone... De Jacques Prévert / Paroles
  • Après les pluies diluviennes qui se sont abattues sur la ville de Blagovechtchensk, dans l’Extrême-Orient russe, des carassins ont été aperçus dans une flaque d’eau au pied d’immeubles. , Après des pluies torrentielles, des Russes découvrent des carassins dans des flaques d’eau – vidéos - Sputnik France
  • Pour être sûre que l’on comprenne, elle avait ajouté qu’il avait la profondeur intellectuelle d’une flaque d’eau. Le Journal de Montréal, Il y a plus grave qu’être niaiseux | Le Journal de Montréal
  • Les visiteurs découvrent pas moins de 42 km de plages le long de cette grande flaque bleue. Elles sont réputées pour leur pente douce, leur beau sable châtain et leurs eaux beaucoup plus chaudes que celles de l’Atlantique ou du Saint-Laurent.   Salut Bonjour, Six plages du Lac-Saint-Jean où admirer le coucher du soleil | Salut Bonjour
  • Seulement quelques heures avant qu'elles ne disparaissent ! Les organismes ont-ils le temps de la coloniser ? Peuvent-ils se reproduire avant de disparaître ? Et si les flaques d'eau abritaient un écosystème qui leur est spécialisé ? France Bleu, Les Choses du dehors : flaques, un univers d'eau

Images d'illustration du mot « flaque »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « flaque »

Langue Traduction
Anglais puddle
Espagnol charco
Italien pozzanghera
Allemand pfütze
Chinois 水坑
Arabe بركة صغيرة
Portugais poça
Russe лужа
Japonais 水たまり
Basque putzu
Corse pudda
Source : Google Translate API

Synonymes de « flaque »

Source : synonymes de flaque sur lebonsynonyme.fr

Flaque

Retour au sommaire ➦

Partager