La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « fève de cacao »

Fève de cacao

Définitions de « fève de cacao »

Wiktionnaire

Locution nominale - français

fève de cacao \fɛːv də ka.ka.o\ féminin

  1. Graine du cacaoyer qui sert à la fabrication du chocolat.
    • Les fèves de cacao sont ensuite écrasées, et transformées afin d’obtenir une pâte de cacao. — (Stéphanie Maccioni, Valeur calorique et intérêt nutritionnel du chocolat, France 3 le 3 avril 2017)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « fève de cacao »

 Composé de fève et de cacao.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « fève de cacao »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fève de cacao fɛv dœ kakao

Évolution historique de l’usage du mot « fève de cacao »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « fève de cacao »

  • KKO International a fait le choix de la qualité́ plutôt que de la quantité́. Cette société et ses dirigeants sont persuadés que l’avenir de la production de la fève de cacao sera, à l’image de l’évolution de la consommation dans le monde, de qualité́, bio, traçable. Une production responsable. Entreprendre, KKO International signe un contrat de plusieurs millions d’euros avec IBERCACAO, leader espagnol du chocolat
  • C'est la reine de Madagascar : la fève de cacao, prisée par les plus grands maîtres chocolatiers au monde. Le cacao de Madagascar est le seul à avoir obtenu le label "cacao fin" en Afrique. La grande île a reçu une médaille d'or et deux médailles de bronze lors de la compétition internationale du meilleur cacao. Reportage de Gaëlle Borgia.  France 24, Les fèves de cacao de Madagascar, parmi les plus convoitées au monde
  • Ce torréfacteur d'altitude est le projet un peu fou de Nathalie et Christian Duperrier. Installée dans un ancien restaurant emblématique de la ville, leur maison propose du chocolat « Bean-to-Bar ». Comprenez : de la fève de cacao jusqu'à la tablette, et du café, « Bean-to-Cup », du grain jusqu'à la tasse. L'Équipe, Choc'au sommet - L'Équipe
  • Ces dernières années ont vu le retour en centre-ville, et notamment à Lyon, de micro-torréfactions de café. De jeunes gens qui installent dans l'arrière-salle d'un coffee shop de quoi brûler de petites quantité de grains de café, qu'ils importent parfois eux-mêmes. On pouvait s'attendre à ce que le phénomène finisse par toucher la transformation de la fève de cacao. C'est ce qui est train d'arriver, avec le mouvement "Bean To Bar". Il s'agit de renouer avec la façon dont on travaillait le chocolat avant que l'industrialisation n'emporte tout sur son passage et segmente la filière entre producteurs, négociants, broyeurs, couverturiers, confiseurs. Comme pour le café, ce mouvement est né aux États-Unis dans les années 2000 et s'est accompagné de nouvelles façons de travailler : on torréfie des fèves d'une même origine voire d'un seul producteur, on veille à la qualité de la matière première et à une meilleure rémunération des producteurs. , Petit Bulletin LYON - Guide urbain Lyon : Chocolat - Diggers torréfie désormais son cacao - article publié par Adrien Simon

Images d'illustration du mot « fève de cacao »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Fève de cacao

Retour au sommaire ➦

Partager