La langue française

Féodal, féodale

Définitions du mot « féodal, féodale »

Trésor de la Langue Française informatisé

FÉODAL, ALE, AUX, adj. et subst.

HISTOIRE
I.− Adjectif
A.− Relatif au régime économique, politique et social, fondé sur l'institution du fief, qui prévalut en Europe du xeau xvesiècle. Régime féodal; droits féodaux; époque, société féodale. C'était un de ces colombiers dont la possession fut un privilège féodal (Radiguet, Bal,1923, p. 32):
SYNT. Gouvernement, lien féodal; les temps féodaux; anarchie, aristocratie, hiérarchie, tyrannie féodale; institutions féodales.
B.− [En parlant d'un bâtiment, d'un ensemble de bâtiments, d'une œuvre d'art, parfois d'un lieu, de leur aspect] Qui date du Moyen Âge, qui a le style de cette époque. Aspect, château féodal; ruines, tours féodales. Ils arrivèrent au pied d'un antique donjon féodal (Sand, Lélia,1839, p. 414).
C.− Qui a certaines caractéristiques propres à ce régime, à cette époque. Esprit féodal :
1. ... un garçon blond, fluet, grandissant trop vite et qui déjà promettait de porter avec plus de distinction que de vigueur le nom moitié féodal et moitié campagnard de Jean de Bray. Fromentin, Dominique,1863, p. 15.
[En d'autres temps, en d'autres lieux] Le Japon féodal (Faure, Espr. formes,1927, p. 260).
II.− Adj. et subst.
A.− (Celui, celle) qui détient un fief, qui est attaché(e) à un fief. Baron féodal; les grands féodaux. Il habitait, comme ces seigneurs féodaux rebelles à leur suzerain, une forteresse inexpugnable (Dumas père, Monte-Cristo,t. 1, 1846, p. 704).
B.− P. anal.
1. [En parlant d'une pers.] Qui est attaché à la noblesse; qui date d'un autre âge, qui ne suit pas son temps :
2. − Mais bien sûr, dit rudement le duc. C'est Boson, je ne sais plus quel numéro de Guermantes. Mais ça, je m'en fous. Vous savez que je ne suis pas aussi féodal que mon cousin. Proust, Guermantes 2,1921, p. 580.
2. Subst. Personnage qui s'arroge une puissance et des droits analogues à ceux des grands féodaux. Elle se montrait de nouveau plus dure, plus absolue (...) que la plus altière descendante de nos féodaux industriels (Van der Meersch, Invas. 14,1935, p. 154).
Prononc. et Orth. : [feɔdal], masc. plur. [-o]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1328 adj. « relatif à un fief, au régime fondé sur lui » (Cart. de Flines. I, 541, Hautcœur ds R. Hist. litt. Fr. t. 12, p. 698); ca 1460 subst. (J. Chart., Hist. de Charles VII, p. 80 ds La Curne). Empr. au lat. médiév. feodalis attesté comme subst. 930 et adj. 993-1032 ds Nierm., dér. de feudum (v. fief). Fréq. abs. littér. : 794. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 993, b) 1 063; xxes. : a) 699, b) 684.
DÉR.
Féodalement, adv.Selon le régime féodal; d'une manière présentant certaines analogies avec ce régime. La Grande Nanon (...) s'attacha sincèrement au tonnelier, qui (...) l'exploita féodalement (Balzac, E. Grandet,1834, p. 31). [feɔdalmɑ ̃]. Ds Ac. 1694-1878. 1reattest. 1483 feodallement (Const. de Normandie, 116 ro, édit. 1534 ds R. Hist. litt. Fr. t. 12, p. 699); de féodal, suff. -ment2*. Fréq. abs. littér. : 4.
BBG. − Jourjon (A.). Rem. lexicogr. R. Philol. fr. 1915/16, t. 29, p. 214. − Quem. DDL t. 1 (s.v. féodalement).Vardar (B.). Struct. fondamentale du vocab. soc. et pol. en France, de 1815 à 1830. Istanbul, 1973, p. 240.

Wiktionnaire

Adjectif

féodal \fe.ɔ.dal\

  1. Qui appartient à un fief, qui concerne un fief.
    • Droit féodal. - En matière féodale.
  2. Qui concerne les usages, les coutumes, la société de la féodalité.
    • Tous les souverains de la race normande avaient témoigné la partialité la plus marquée pour leurs sujets normands ; les lois […] avaient été fixées comme un joug sur le cou des habitants subjugués, surcroît féodal, des chaînes dont ils étaient chargés. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • D’une unité et d’une simplicité plus larges que celles de l’Empire romain, le monde passa, d’un seul coup, à une fragmentation aussi complète que celle du moyen–âge, à la période des seigneurs féodaux, brigands et pillards. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 416 de l’éd. de 1921)
    • De temps en temps, ces potentats féodaux européens s'unissaient contre les musulmans pillards. — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, p.163)
    • Cette association du politique et du religieux perpétua, jusqu’au milieu du XXe siècle, un système féodal abusif entretenu par la noblesse et les moines. — (Louis Dubé, La sagesse du dalaï-lama : Préceptes et pratique du bouddhisme tibétain, dans Le Québec sceptique, n°66, p.5, été 2008)
    • Tandis que la guerre et la peste font éclater les cadres féodaux, ceux de la guilde et de la corporation deviennent, eux aussi, trop étroits. — (André Maurois, Histoire de l'Angleterre, Fayard & Cie, 1937, p.234)

Nom commun

féodal \fe.ɔ.dal\ masculin (pour une femme on dit : féodale)

  1. (Au masculin) (Histoire) Seigneur féodal.
    • Par la suite, en Europe, des féodaux belliqueux s'entre-déchirèrent pendant un millénaire, tandis que les musulmans arabes et turcs dominaient la Méditerranée. — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, p.163)
  2. (Par extension) Personne de la classe dominante dans une société de castes.
  3. (Péjoratif) Personne de la classe des gros propriétaires ou des gros actionnaires.
    • J'entends bien, encore une fois, qu'on me dénonce les grands magnats du vin, les féodaux du vignoble, ceux qui, séjournant à Paris ou dans les villes d'eaux se contentent de percevoir ici des revenus annuels se chiffrant par millions. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)

Forme d’adjectif

féodale \fe.ɔ.dal\

  1. Féminin singulier de féodal.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FÉODAL, ALE. adj.
Qui appartient à un fief, qui concerne un fief. Droit féodal. En matière féodale. Il signifie aussi Qui concerne les usages, les coutumes, la société de la féodalité. Seigneur féodal. Bien féodal. Coutumes féodales. La hiérarchie féodale. Les guerres féodales. Gouvernement féodal.

Littré (1872-1877)

FÉODAL (fé-o-dal, da-l') adj.
  • 1Ancien terme de droit. Qui appartient à un fief. Seigneur féodal, le seigneur d'un fief. Bien ou héritage féodal, celui qui est tenu en fief. C'est un beau spectacle que celui des lois féodales : un chêne antique s'élève, l'œil en voit de loin les feuillages ; il approche, il en voit la tige, mais il n'en aperçoit point les racines ; il faut percer la terre pour les trouver, Montesquieu, Esp. XXX, 1. La France se trouvant divisée en une infinité de petites seigneuries qui reconnaissaient plutôt une dépendance féodale qu'une dépendance politique, il était bien difficile qu'une seule loi pût être autorisée, Montesquieu, ib. XXVIII, 9.

    Droits féodaux, ceux auxquels les vassaux étaient soumis envers leurs seigneurs.

    Droit féodal, le droit qui traite des fiefs et des rapports de seigneur à vassal.

    Particulièrement. Qui tient au fief, par opposition à ce qui tient à la justice. Les redevances féodales et les redevances justicières.

    Féodal se dit aussi par opposition à censuel. Les matières féodales et les matières censuelles.

  • 2Qui appartient à la féodalité, en tant que mode de gouvernement. Gouvernement féodal, celui d'un pays partagé en fiefs, c'est-à-dire en domaines possédés par des vassaux et arrière-vassaux, de sorte que le roi est suzerain, non souverain, la souveraineté étant répartie entre les seigneurs. L'hérédité des fiefs et l'établissement général des arrière-fiefs éteignirent le gouvernement politique, et formèrent le gouvernement féodal, Montesquieu, Esp. XXXI, 32. C'est à l'empire de Charles le Chauve que commence le grand gouvernement féodal, et la décadence de toutes choses, Voltaire, Ann. de l'Emp. Charles le Chauve. L'ami des hommes, ce M. de Mirabeau, qui parle, qui parle, qui parle, qui décide, qui tranche, qui aime tant le gouvernement féodal, Voltaire, Lett. Cideville, 25 nov. 1758.

    On dit dans le même sens : monarchie féodale, régime féodal, système féodal.

    Temps féodaux, les temps où le gouvernement féodal était en vigueur.

    Il se dit, par dénigrement, pour caractériser ce que le régime féodal a d'antipathique à la liberté moderne. Ces tyrans féodaux, ces barons sourcilleux, Voltaire, Don Pèdre, Il, 7. Et toi, peuple animal, Porte encor le bât féodal, Béranger, Carabas. Comme aux bons temps féodaux Que les rois soient nos bedeaux, Béranger, Mission.

HISTORIQUE

XVe s. Si devint le dit messire Robert de Namur homme feodal au roi d'Angleterre, Froissart, I, I, 312. Tous ses feodaux, sujets et serviteurs [en pariant du roi], J. Chartier, Hist. de Charles VII, p 30, dans LACURNE.

XVIe s. Le seigneur feodal [à qui la foi est due], ou censuel qui a reçu les droits seigneuriaux [pour un bien vendu], ne peut user de retrait [du droit de rachat], Loysel, 465. Crimes feodaux sont felonnie ou faux aveu à escient, Loysel, 842.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

FÉODAL, adj. (Jurispr.) se dit de tout ce qui appartient à un fief.

Bien ou héritage féodal, est celui qui est tenu en fief.

Seigneur féodal, est le seigneur d’un fief.

Droit féodal, est un droit seigneurial qui appartient à cause du fief, comme les cens, lods & ventes, droits de quint, &c. On entend aussi quelquefois par droit féodal, le droit des fiefs, c’est-à-dire les lois féodales.

Retrait féodal, est le droit que le seigneur a de retenir par puissance de fief l’héritage noble, vendu par son vassal. Voyez Retrait féodal.

Saisie féodale, est la main mise dont le seigneur dominant use sur le fief de son vassal par faute d’homme, droits, & devoirs non-faits & non-payés. Voy. Saisie féodale. Voyez ci-après Fief. (A)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « féodal »

Adjectif datant de 1328 (« relatif à un fief, au régime fondé sur lui »)[1]. Du latin feodalis.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Voy. FIEF.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « féodal »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
féodal feɔdal

Évolution historique de l’usage du mot « féodal »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « féodal »

  • On revient avec le crédit à une situation proprement féodale, celle d'une fraction de travail due d'avance au seigneur, au travail asservi. De Jean Baudrillard / Le système des objets
  • Avez-vous des vacances au cours du mois de juillet ? Chose certaine, si vous ne voulez pas les passer au soleil ou si vous voulez tout simplement oublier que d’autres que vous en ont, plusieurs studios vous garderont bien au frais à l’intérieur avec divers jeux vidéo ! Ainsi, que vous envisagiez une aventure dans un monde de papier, une transformation en un Avenger, un voyage dans le temps au Japon féodal ou bien une destruction de l’humanité, vous aurez de quoi vous divertir au cours des prochaines semaines ! Branchez-vous, Du papier au Japon féodal: 6 jeux à surveiller en juillet ! | Branchez-vous
  • Ce dimanche, une quinzaine de personnes se sont retrouvées à la chèvrerie de la Planquette, rue de la Lombardie, chez Mathilde et Nicolas Lemaire. Le groupe a participé à la première transhumance des chèvres jusqu’aux ruines du château féodal. La Voix du Nord, À Fressin, une transhumance avec les chèvres jusqu’aux ruines du château féodal
  • Auteur abondant, géographe et prospectiviste, Joel Kotkin édite l'intéressant site Newgeography.com. Repérant des tendances de stagnation sociale et de calcification des hiérarchies, il s'inquiète d'un néo-féodalisme à l'oeuvre. Un peu partout dans le monde, une nouvelle stratification sociale, rappelant mutatis mutandis les ressorts de la féodalité, se renforce. Une aristocratie financière high-tech tient de plus en plus fermement les pouvoirs. Un clergé intellectuel, passé par des universités uniformisées, tient le registre des idées, protège les croyances et fait craindre des apocalypses. La majorité des populations subit, malgré les promesses d'autonomie, une dépendance et une instabilité accrues, avec un prolétariat industriel devenu précariat tertiaire. Ce « revival » féodal ne ramène pas les structures sociales médiévales, mais signe le déclin du capitalisme libéral. Les Echos, Pas de monde d'après pour les classes moyennes | Les Echos
  • Un conseil : ne le franchissez pas après de fortes pluies ! Sachez enfin qu’à la fin août ou en cas de forte chaleur, la Buèges peut s’assécher. N’oubliez pas de faire un tour dans le village, histoire de vous rafraîchir à l’ombre de son platane pluricentenaire et sous la protection de l’imposant château féodal qui tenait lieu jadis de garnison. midilibre.fr, Midi Balades : flânez à l’ombre des Cévennes, le long de la Buèges - midilibre.fr
  • La formation est ouverte depuis 2018, après que l’université a installé, un an auparavant l’International Ninja Research Center, à Iga, dans le centre du pays. Une structure dédiée à l’étude des ninjas, d’anciens espions ou mercenaires du Japon féodal, unique au monde. , Un Japonais de 45 ans premier diplômé au monde en ninja - Pontivy.maville.com
  • Cet antiraciste proclamé très loquace qui est par ailleurs un féodal zélé qui s’efface étrangement face aux faits liés au régime féodalo-esclavagiste dans sa propre communauté. senalioune.com, La féodalité nègre en Mauritanie : L’affaire se joue à l’honnêteté et à la....

Traductions du mot « féodal »

Langue Traduction
Anglais feudal
Espagnol feudal
Italien feudale
Allemand feudal
Chinois 封建
Arabe إقطاعي
Portugais feudal
Russe феодальный
Japonais 封建
Basque feudal
Corse feudale
Source : Google Translate API

Synonymes de « féodal »

Source : synonymes de féodal sur lebonsynonyme.fr

Féodal

Retour au sommaire ➦

Partager