La langue française

Fenouil

Sommaire

  • Définitions du mot fenouil
  • Étymologie de « fenouil »
  • Phonétique de « fenouil »
  • Évolution historique de l’usage du mot « fenouil »
  • Citations contenant le mot « fenouil »
  • Traductions du mot « fenouil »

Définitions du mot fenouil

Trésor de la Langue Française informatisé

FENOUIL, subst. masc.

Plante herbacée des régions tempérées, appartenant à la famille des Ombellifères, à feuilles très découpées et à saveur d'anis, dont certaines variétés sont comestibles. Fenouil commun; fenouil doux; fenouil de Florence, de Saxe. (Quasi-)synon. aneth.Les gradins feutrés de mousse et de fenouil, encore humides de la rosée des champs (Cladel, Ompdrailles,1879, p. 179).[Le] fenouil qui, posé sur la poitrine d'une femme, clarifie ses eaux et stimule l'indolence de ses périodes (Huysmans, À rebours,1884, p. 53).
P. méton., dans le domaine culin.
Feuilles ou brins de cette plante utilisés pour aromatiser un mets. Potages... : à la Polacre... vous ferez bouillir du bon bouillon dans lequel vous mettrez une poignée de fenouil haché (Viard, Cuisin. roy.,1831, p. 13).
Graines aromatiques du fenouil doux utilisées dans certaines préparations, dans des tisanes, dans des liqueurs. Mettre du fenouil dans une sauce (Ac.).
Base renflée des pétioles du fenouil doux, qui est servi dans une salade ou cuit comme légume. Fenouil à la grecque, au jus, au gratin. Des plantes de fenouil; cela ressemble au céleri; nous en avons fait une salade (Stendhal, Mém. touriste,t. 2, 1838, pp. 498-499).
REM.
Fenouillé, ée, adj.Qui possède un caractère propre au fenouil. Je m'aplatis bien vite au ras du sol, sous les herbages et les fines branches fenouillées des asperges (Loti, Rom. enf.,1890, p. 13).
Prononc. et Orth. : [fənuj], [ə] pouvant s'amuir uniquement ds Warn. 1968. Étymol. et Hist. 1176 fenoil (Chr. de Troyes, Cligès, éd. A. Micha, 6400). Du b. lat. fenuculum « fenouil » (début du iiies. ds André Bot.), class. f(a)eniculum. Fréq. abs. littér. : 50. Bbg. Sain. Sources t. 3 1972 [1930], pp. 220-221.

Wiktionnaire

Nom commun

fenouil \fə.nuj\ masculin

  1. (Botanique) Foeniculum vulgare, plante aromatique, de la famille des Apiacées, qui porte des fleurs jaunes et qui croît surtout dans le midi de l’Europe.
  2. (Cuisine) Il se prend aussi pour la graine de la même plante.
    • Mettre du fenouil dans une sauce.
    • Et ces merveilleux poissons dont parlait Garrigou (ah ! bien oui, Garrigou !) étalés sur un lit de fenouil, l’écaille nacrée comme s’ils sortaient de l’eau. — (Alphonse Daudet, Les trois messes basses, dans Contes du lundi, 1873, réédition Le Livre de Poche, 1974, page 199.)
    • Souvent, les bras croisés, adossé contre un pin, et mordillant une ombelle de fenouil, il me disait gravement : « Raconte-moi encore les bartavelles… » — (Marcel Pagnol, Le château de ma mère, 1958, collection Le Livre de Poche, page 49.)
    • « Tâche aussi de trouver des fenouils, mais moins gros que ceux de la dernière fois. Ils étaient durs comme des roseaux, et secs comme une canne à pêche. Il m’ont servi à allumer le feu ! » — (Marcel Pagnol, Le temps des secrets, 1960, collection Le Livre de Poche, page 83)
    • Les feuilles peuvent être ajoutées aux poissons, surtout s’il s’agit de poissons huileux à saveur prononcée, comme le maquereau; le fenouil aide à atténuer l’odeur du poisson et facilite la digestion. — (Ernest Small, ‎Grace Deutsch, Herbes culinaires pour nos jardins de pays froid, 2011)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FENOUIL. n. m.
T. de Botanique. Plante aromatique, de la famille des Ombellifères, qui porte des fleurs jaunes et qui croît surtout dans le midi de l'Europe. Fenouil sauvage. Fenouil commun. Fenouil marin. Voir BACILE. Il se prend aussi pour la Graine de la même plante. Mettre du fenouil dans une sauce. Du fenouil confit.

Littré (1872-1877)

FENOUIL (fe-noull, ll mouillées, et non fe-nouye ; d'après Chifflet, au XVIIe siècle, Gramm. p. 209, on prononçait fenou, même devant une voyelle) s. m.
  • Plante aromatique de la famille des ombellifères qui porte des fleurs jaunes (anethum foeniculum, L.) . Tu n'es guère moins sobre que moi… qui me nourrirais volontiers de fenouil et de cure-dents, Guez de Balzac, liv. III, lett. 3.

    Fenouil bâtard, anethum graveolens, L.

    Fenouil d'eau, ou fenouil sauvage, phellandrium aquaticum, L.

    Fenouil marin, un des noms vulgaires du crithmum maritimum, L. (ombellifères).

    Fenouil de porc, un des noms vulgaires du peucedanum officinale (ombellifères), dit aussi queue de pourceau.

    Fenouil tortu, seseli tortuosum, L.

HISTORIQUE

XIIIe s. Lors m'en alai tout droit à destre Par une petitete sente Plaine de fenoil et de mente, la Rose, 718.

XVIe s. Encores qu'il n'y ait aucun fenoil aigre, si est-ce que des deux principales especes que nous en avons, l'un est appellé doux à la difference de l'autre. Sa feuille en salade est exquise, quand, estant blanchie, elle est tondue encore tendre. Une espece de fenoil nous est venu de Barbarie, qui… C'est le fenoil sauvage de Pline, De Serres, 569.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

FENOUIL, s. m. fœniculum, (Hist. nat. botan.) genre de plante à fleurs en roses disposées en ombelle, & composées de plusieurs pétales rangées en rond, & soûtenues par un calice qui devient un fruit dans lequel il y a deux semences oblongues, épaisses, convexes & cannelées d’un côté, & applaties de l’autre. Ajoûtez aux caracteres de ce genre, que les feuilles sont découpées par parties fort longues & fort menues, & qu’elles tiennent à une côte. Tournefort, inst. rei herb. Voyez Plante. (I)

Il y a plûsieurs especes de fenouil.

Le fenouil commun, fœniculum vulgare, Off. Ger. 877. Emac. 1032. Park. theat. 884. Raii hist. 1. 457. &c. est ainsi décrit par nos Botanistes.

Sa racine est vivace, & dure plusieurs années ; elle est de la grosseur du doigt, & plus droite ; blanche, d’une saveur aromatique, mêlée de quelque douceur. Sa tige est haute de trois ou quatre coudées, droite, cylindrique, cannelée, noüeuse, lisse, divisée vers le sommet en plusieurs rameaux ; couverte d’une écorce mince & verte, remplie intérieurement d’une moelle fongueuse & blanche. Ses feuilles sont amples, découpées en plusieurs lanieres, ou en lobes étroits ; d’un verd foncé, d’une saveur douce, d’une odeur suave : chaque lobe est cylindrique ; & ceux qui sont à l’extrémité, sont comme des cheveux. Ces feuilles sont portées sur des queues qui embrassent en maniere de gaînes la tige & les branches. Le sommet des tiges & des rameaux porte des ombelles ou parasols arrondis, dont les fleurs sont en rose, à cinq pétales jaunes, odorans, appuyées sur un calice qui se change en un fruit composé de deux graines oblongues, un peu grosses, convexes & cannelées d’un côté, applaties de l’autre, noirâtres, d’une saveur âcre & un peu forte. Cette plante croît parmi les cailloux dans les pays chauds ; cette graine devient douce par la culture, & la plante un peu différente : de-là naissent les variétés de cette espece de fenouil. On le cultive dans nos jardins.

Le fenouil doux s’appelle fœniculum dulce, Off. Ger. 877. Emac. 1032. Park. theat. 884. C. B. P. 147. Raii, hist. 1. 458. Fœniculum dulce, majori & albo semine. J. B. 3. 4. Tourn. inst. 311. Rapp. flor. jen. 224. Fœniculum, sive marathrum vulgatius, dulce, Lob. icon. 775.

A peine paroît-il différent du fenouil commun, si ce n’est en ce que sa tige est moins haute, plus grêle, & ses feuilles plus petites ; mais ces graines sont plus longues & plus étroites, cannelées, blanchâtres, plus douces & moins âcres. Si on seme cette espece de fenouil, elle dégénere peu-à-peu à mesure qu’on la reseme ; de sorte que dans l’espace de deux ans elle devient un fenouil commun : c’est pourquoi Ray pense que cette graine est apportée des pays les plus méridionaux, peut-être de Syrie, comme Lobel le dit ; ou des îles Açores, comme d’autres le prétendent.

Le fenouil d’Italie, fœniculum italicum vulgare, L. B. & en italien finocchio, ne differe du fenouil doux que par l’extrème agrément de son goût & de son odeur : aussi n’est-il cultivé que pour être servi sur les tables, comme le céleri, en guise de salade. Voyez Fenouil, (Jardinage.) Article de M. le Chevalier de Jaucourt.

Fenouil, (Jardinage.) Le fenouil commun & le fenouil doux sont cultivés dans nos jardins, tant pour les tables qu’à cause de la graine, employée en cuisine & en pharmacie.

Quelques Apicius de nos jours ordonnent d’envelopper le poisson dans les feuilles de fenouil, pour le rendre plus ferme & plus savoureux, soit qu’on veuille l’apprêter frais, ou le garder dans de la saumure.

Les sommités de fenouil vertes & tendres, mêlées dans nos salades, y donnent de l’agrément. Dans les pays chauds on sert les jeunes pousses du fenouil avec la partie supérieure de la racine, que l’on assaisonne de poivre, d’huile & de vinaigre, comme nous faisons le céleri.

La culture du fenouil commun n’a rien de particulier. Quand le plan a six semaines ou deux mois, on l’éclaircit & on le sarcle. Il demande peu d’eau, à moins qu’on ne le destine à être mangé en pié, & alors il faut préférer le fenouil doux. On le repique, comme le céleri, & on l’espace à un pié en tout sens. On ôte soigneusement les mauvaises herbes, on l’arrose, on le butte ; il grossit, il blanchit, forme un pié plus gros que le céleri, & le surpasse même en bonté.

Mais le fenouil d’Italie a bien d’autres qualités que le nôtre, soit que le climat de Paris ne lui soit pas favorable, soit plûtôt que nous ignorions l’art de le cultiver. Il est certain que la saveur, la finesse & l’odeur du fenouil en Italie, charment le goût & l’odorat : aussi les Italiens en font un grand usage. La pointe des jeunes feuilles entre dans leurs fournitures de salade, & ils mangent par délices les extrémités des jeunes branches avec du sel, ou sans assaisonnement.

Comme cette sorte de sensualité a passé en Angleterre, où elle prend tous les jours plus de faveur, Miller n’a pas dédaigné de s’attacher à la culture du finocchio, & d’en donner les préceptes dans son dictionnaire, j’y renvoye nos jardiniers curieux. Article de M. le Chevalier de Jaucourt.

Fenouil, faniculum, (Pharmac. Mat. medic.) La plante, la racine & la semence de cette plante sont d’un usage fréquent dans nos boutiques, où on employe indifféremment l’une & l’autre espece de fenouil.

La racine est une des cinq racines apéritives, & elle entre à ce titre dans beaucoup de compositions officinales.

On tire par la distillation de la plante verte, une eau qui est fort aromatique, & de la graine verte ou séchée, une huile essentielle, & une eau très-chargée de parties huileuses. Voyez Huile essentielle, Eau distillée.

On fait sécher les racines & les semences de fenouil, & on les conserve pour s’en servir au besoin, soit dans les préparations officinales, soit dans les préparations magistrales.

Les semences, qui sont du nombre des quatre grandes semences chaudes, entrent dans beaucoup de préparations, comme correctif de certains purgatifs. Voyez Correctif. Elles sont estimées bonnes pour fortifier l’estomac, aider la digestion ; on les a sur-tout recommandées pour dissiper les vents, de-là cet adage de l’école de Salerne :

Semen faniculi reserat spiracula culi.

On prend cette graine en poudre avec du sucre dans du vin, depuis un demi-gros jusqu’à un gros ; on la mêle aussi avec les remedes bechiques, & on la regarde comme contribuant beaucoup à leurs bons effets, sur-tout dans la toux invéterée & opiniâtre.

On recommande beaucoup le fenouil pour les maladies des yeux. Galien dit que le suc exprimé de la plante, est très-bon dans l’inflammation de cet organe : il a été recommandé pour le même mal par beaucoup de medecins, même des plus modernes, pris intérieurement à la dose de quatre onces. Mais c’est sur-tout l’eau distillée de la plante ou de la semence, que nous employons dans ce cas ; on la fait entrer dans presque tous les collyres, ou remedes destinés pour les yeux. Arnaud de Villeneuve est un des plus zélés panégyristes de la vertu ophthalmique du fenouil ; il recommande sa semence macerée dans du vinaigre, ensuite séchée & mêlée avec un peu de cannelle & de sucre, pour conserver la vûe, ou pour la rétablir lorsqu’elle est affoiblie & presque perdue dans des vieillards, même de 80 ans.

Cette même eau est beaucoup célébrée prise intérieurement, pour dissiper les coliques venteuses, & pour aider la digestion.

La racine de fenouil, qui, comme nous l’avons dit, est une des cinq racines apéritives, est recommandée par quelques auteurs, comme un spécifique dans les petites véroles & dans la rougeole ; Etmuller la propose comme un remede excellent dans la douleur des reins & la strangurie, & comme un des meilleurs antinéphrétiques. On lui attribue aussi la propriété d’augmenter le lait dans les mammelles : on ne le fait guere prendre qu’en infusion, & Herman remarque qu’il ne faut employer de cette racine que l’écorce extérieure, & rejetter toute la substance intérieure. (b)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « fenouil »

Provenç. fenolh, fenoilh ; catal. fenoll ; espagn. hinojo ; portug. funcho ; ital. finocchio ; du latin fœniculum, diminutif de fœnum, proprement petit foin.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1176) fenoil. Du bas latin fenŭcŭlum, altération du latin classique fenĭcŭlum « fenouil ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « fenouil »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fenouil fœnuj

Évolution historique de l’usage du mot « fenouil »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « fenouil »

  • Ce plat de fenouil grillé fait belle impression sur la table! Et sa sauce à l’orange lui donne un petit goût de revenez-y. Châtelaine, Fenouil grillé, sauce à l’orange - Châtelaine
  • Que vous ayez des aprioris sur le fenouil ou que vous ne sachiez pas comment le cuisiner, nous espérons que ces idées recettes vous donneront envie d’essayer ! ConsoGlobe, 20 façons de cuisiner le fenouil pour ceux qui n'aiment pas
  • Le fenouil est un légume singulier. Pour les amoureux de mécanique, il ressemble à un carburateur, gros bulbe d’où s’échappent des tubulures. Sa saveur est sans équivalent: c’est dans l’anisette qu’on croque, sans qu’il soit besoin de glaçons pour parfaire la dégustation. Mais en se concentrant, on découvre aussi un soupçon d’estragon. Bref, c’est intensément végétal, avec une mâche folle, un croustillant naturel qui fait travailler les mandibules du gourmand. Le Figaro.fr, Le fenouil des Alpes par Laurent Petit
  • Mondial Graines de fenouil marché 2020: le nouveau rapport de recherche ajoute dans la base de données Rapports de précision. Ce rapport de recherche répartis sur les pages, de résumer les entreprises et les supports Top avec des tables et des chiffres. Rapport final ajoutera lanalyse de limpact des Covid-19 sur cette industrie. , Impact de Covid-19 sur Graines de fenouil marché: Rapport mondial de lindustrie, les ventes et taux de croissance 2020 – JustFamous
  • C’est le poulet jaune qui doit sa couleur au maïs avec lequel il est nourri. Cette volaille d’exception ne laisse personne indifférent ! Encore moins quand elle est préparée par, Gislaine notre cheffe du jour avec de la tapenade, des citrons et des fenouils… , Gastronomie : poulet des Landes, tapenade et fenouil ! - France 3 - 15-06-2020
  • D'après la source du quotidien régional, les fioles contenaient du soufre, de l'éthanol et différents extraits aromatiques de plantes et de fenouil. Elles étaient accompagnées d'un courrier anonyme, indiquant que cet envoi devait "concourir à la science". Un remède maison contre le Covid? egora.fr, Soufre, éthanol et fenouil : le mystérieux colis reçu par le Pr Raoult | egora.fr
  • Le rapport de recherche fournit un examen complet du marché mondial. Les analystes ont identifié les principaux moteurs et contraintes du marché global. Ils ont étudié les jalons historiques atteints par le marché mondial Graines de fenouil et les tendances émergentes. Une comparaison des deux a permis aux analystes de tracer une trajectoire potentielle du marché mondial Graines de fenouil pour la période de prévision. the walkingdeadfrance, Graines de fenouil Marche 2020 | Connaitre les dernieres analyses d'impact et strategies COVID-19 des principaux acteurs - the walkingdeadfrance
  • Le marché mondial de l’huile de fenouil présente une analyse approfondie et reconnue de l’état immédiat du marché. Le rapport d’analyse contient une étude approfondie et spécialisée de cet état de l’industrie, fournissant un aperçu de la dynamique du marché du fenouil et des principaux acteurs. En outre, la situation historique du marché, le rapport Fennel Oil fournit également des moyens de marché rentables pour exiger un avantage de l’événement du marché au cours de la période de prévision (2020-2026). Le rapport examine en profondeur l’état passé et actuel du marché et fournit des estimations prévisionnelles précieuses et fiables pour les facteurs nécessaires sur le marché. Journal l'Action Régionale, Marché mondial de l’huile de fenouil | Analyse d’impact Covid-19 | Perspectives commerciales 2020-2026 par Berje, Elixens, Ernesto Ventos, Fleurchem – Journal l'Action Régionale

Traductions du mot « fenouil »

Langue Traduction
Anglais fennel
Espagnol hinojo
Italien finocchio
Allemand fenchel
Chinois 茴香
Arabe الشمرة
Portugais funcho
Russe укроп
Japonais ウイキョウ
Basque mihilua
Corse finocciu
Source : Google Translate API
Partager