La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « faux départ »

Faux départ

Définitions de « faux départ »

Wiktionnaire

Locution nominale - français

faux départ \fo de.paʁ\ masculin

  1. (Sport) Départ d’un coureur qui part avant le signal de départ.
    • Les règles du sprint en athlétisme stipulent depuis 2002 que, si un athlète quitte les starting blocks en moins de 100 ms (0,1 s) après le coup de feu, il sera sanctionné d'un faux départ. — (Alexandre Dellal, De l'entraînement à la performance en football, De Boeck, 2008, page 374)
  2. (Par extension) Départ avant que celui-ci soit autorisé.
  3. (Figuré) Essai manqué, qu’il faut recommencer.
    • Après deux ou trois faux départs qui avaient avorté dans des retours de tendresse et de pitié, elle parvint a s’enfuir. — (Pierre Drieu La Rochelle, Le Feu follet (1931))
    • Il avait aussi supprimé un second chapitre : « Place Blanche », écrit dans la foulée de « Retour à Saint-Leu-la-Forêt ». Ainsi avait-il tout repris depuis le début avec la sensation pénible de corriger un faux départ. — (Patrick Modiano, Pour que tu ne te perdes pas dans le quartier, Gallimard, 2014, page 129)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « faux départ »

 Composé de faux et de départ.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Faux départ

Retour au sommaire ➦

Partager