La langue française

Fatrasie

Définitions du mot « fatrasie »

Trésor de la Langue Française informatisé

FATRASIE, subst. fém.

HIST. LITTÉR. (Moy. Âge). Pièce en vers d'un genre mineur, écrite dans un style amphigourique et présentant des incohérences dans la composition et les idées développées. L'audience des fatrasies du Moyen Âge ne fut pas moindre que celle de Jérôme Bosch (Malraux, Voix sil.,1951, p. 530).
Prononc. : [fatʀazi]. Étymol. et Hist. Ca 1220 fastrasie (G. de Coincy, Du Clerc qui fame espousa, éd. E. v. Kraemer, 50, p. 66 ds T.-L.). Malgré l'écart chronol., dér. avec suff. -ie* de fatras* (employé en rhét. au xves., v. Langlois, Arts de seconde rhét., p. 192 et 234). Dans un art. à paraître H.-J. Wolf (Fatrasie-Kritik und Etymologie) soutient, avec beaucoup de vraisemblance, l'hyp. selon laquelle fatrasie serait une var. de l'a. fr. fantasie (fantaisie*); fatras serait alors un dér. régr. de fatrasie. Bbg. Nies (F.). Fatrasies und Verwandtes : Gattungen fester Form? Z. rom. Philol. 1976, t. 92, pp. 124-137.

Wiktionnaire

Nom commun

fatrasie \fa.tʁa.zi\ féminin

  1. Nom donné dans le Moyen Âge à des pièces de vers, sans raison, amphigouriques.
    • Mais quoi, nous avons su apprécier les fabliaux érotiques de Jean Bodel, de Gautier Le Leu et consorts, mille fatrasies, les chansons des Goliards, puis la verve rabelaisienne et une littérature érotico-libertine d’une extrême richesse… — (Michel Host, L’argent et sa divinité, postface à la traduction de Ploutos, dieu du fric d’Aristophane, 2012, p. 126)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

FATRASIE (fa-tra-zie) s. f.
  • Nom donné dans le moyen âge à des pièces de vers, sans raison, amphigouriques.

HISTORIQUE

XIIIe s. Une grant trufe, une falourde, Une fastrasie, une bourde, Du Cange, fallita.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « fatrasie »

Fatras.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Date à préciser) → voir fatras et -ie
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « fatrasie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fatrasie fatrazi

Évolution historique de l’usage du mot « fatrasie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « fatrasie »

  • Alors que la caricature se limite principalement pour nous au portrait-charge, la compréhension qu’en ont les contemporains de Baudelaire et de Champfleury est beaucoup plus large, qui s’étend jusqu’aux scénettes de la vie quotidienne. Plus diversifiées sont donc les formes verbales avec lesquelles elle peut être mise en relation. Faire état des équivalents verbaux du caricatural n’est, du reste, qu’un juste retour des choses : la parodie, la satire, la fatrasie sont quelques-unes des formes littéraires mobilisées par Champfleury pour circonscrire la portée de la caricature. À partir d’exemples pris dans la littérature du temps, on tentera donc de dégager les éléments d’une sémiotique, d’une rhétorique et d’une poétique de la caricature verbale au XIXe siècle. , Littérature et caricature (Paris Sorbonne)

Traductions du mot « fatrasie »

Langue Traduction
Anglais fatrasie
Espagnol fatrasie
Italien fatrasie
Allemand fatrasie
Chinois 胖子
Arabe fatrasie
Portugais fatrasie
Russe fatrasie
Japonais ふくらはぎ
Basque fatrasie
Corse fatrasie
Source : Google Translate API

Synonymes de « fatrasie »

Source : synonymes de fatrasie sur lebonsynonyme.fr

Fatrasie

Retour au sommaire ➦

Partager