La langue française

Faisandé

Définitions du mot « faisandé »

Trésor de la Langue Française informatisé

FAISANDÉ, ÉE, part. passé et adj.

I.− Part. passé de faisander*.
II.− Emploi adj.
A.− Gibier faisandé, viande faisandée. Qui a subi un commencement d'altération. Le gibier forcé avant sa mort, le gibier faisandé ont aussi une action toxique (Macaigne, Précis. hyg.,1911, p. 224).
P. ext. [Appliqué à tout aliment] Qui n'est pas frais, qui est plus ou moins avarié. Il suffirait que le homard soit un tant soit peu faisandé pour que le type crève en dégueulant (Queneau, Loin Rueil,1944, p. 196).Toujours la même soupe, à base (...) de navets géants, de salades faisandées (Vialar, Pt jour,1947, p. 41).
Rem. Dans ce sens, on rencontre le mot en emploi subst. masc. à valeur de neutre pris parfois métaphoriquement. Trouve qu'elle se lave trop; homme épris du faisandé (Goncourt, Journal, 1856, p. 243).
B.− Au fig.
1. Qui est vieilli, altéré physiquement. Hier soir, plus âgé de quatre ou cinq ans, je me suis apparu à moi-même moins avancé (au sens de faisandé) que dans le film (Mauriac, Nouv. Bloc-notes,1961, p. 158).
2. Qui a quelque chose de corrompu, de frelaté, de malsain moralement.
a) [Appliqué à une pers.] :
Faisandés, envieux secrets, peut-être cherchent-ils une compensation à leur complaisant dégoût d'eux-mêmes dans la découverte et la délation des vices (...) des turpitudes des autres... Arnoux, Solde,1958, p. 183.
Emploi subst. C'est pas intéressant, un brave homme!... parlez-moi d'un petit faisandé... à la bonne heure! (Gyp, Mmela Duchesse,1893, p. 266).
b) [Appliqué à une chose] Cette ville de marchands [Venise], qui mêlait dans son action vivante la passion italienne à la corruption du bas-empire, le christianisme faisandé d'Orient au christianisme barbare d'Occident (Faure, Hist. art,1914, p. 426).
Fréq. abs. littér. : 39. Bbg. Mat. Louis-Philippe 1951, p. 198.

Wiktionnaire

Adjectif

faisandé\fə.zɑ̃.de\ masculin

  1. Se dit de certaines préparation de gibiers.
    • Du gibier faisandé.
  2. Se dit d’une viande de boucherie, mal conservée, qui commence à se corrompre.
  3. (Figuré) Pourri, malodorant, se dit de certaine littérature, de certains actes, de certaines mœurs malsaines.
    • Littérature faisandée.
    • Voire même les vices faisandés de la belle juive qui ont pu effrayer ce gamin trop impatient et trop jeune. — (Joris-Karl Huysmans, À rebours, 1884)

Forme de verbe

faisandé \fə.zɑ̃.de\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe faisander.
    • Il y avait aussi des couples, déjà assez faisandés, plutôt vieux, qui buvaient du thé sans presque parler. — (Rafaël Pividal, Le Petit Marcel, Livre de Poche, p. 9)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FAISANDER (SE). v. pron.
Acquérir du fumet en se mortifiant comme la chair du faisan, en parlant d'une Pièce de gibier. Des perdrix qui se faisandaient. Du gibier faisandé. Il se dit aussi de Certaines viandes de boucherie qui commencent à se corrompre. Il se dit figurément de Certaine littérature, de certains actes, de certaines mœurs malsaines. Littérature faisandée.

Littré (1872-1877)

FAISANDÉ (fè-zan-dé, dée) part. passé.
  • De la viande faisandée.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « faisandé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
faisandé fɛsɑ̃de

Évolution historique de l’usage du mot « faisandé »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « faisandé »

  • Bon, il est un peu faisandé, c’est un « Jerry Epstein » qui est mort 15 jours plus tôt. Sans doute on l’avait mis de côté pour l’occasion. AgoraVox, On s'en fout ! - AgoraVox le média citoyen
  • C'est vrai ...mais vu la racaille au pouvoir...il lui faudra manger du poisson faisandé...goût nuoc macrum... Liberté d'expression, Macronie : le poisson pourrit par la tête - Liberté d'expression
  • Je dois être le seul à avoir trouvé ce film très moyen avec un twist final tout faisandé. EcranLarge.com, Le Livre d'Eli : pourquoi on s'en souvient encore 10 ans après - Dossier Film - EcranLarge.com
  • Ça sent le faisandé pour les abattoirs de Montdidier Courrier picard, Ça sent le faisandé pour les abattoirs de Montdidier
  • Ma dénonciation du triste sire Matzneff date de 30 ans. Dans son livre, Vanessa Springora écrit que c’est ma parole, immédiatement décriée à l’époque par un certain milieu littéraire faisandé à Paris, qui lui a donné la force et le courage de se dévoiler. Mais elle a vécu 30 ans remplie d’angoisses, de dépression et de blessures à vif avant de pouvoir libérer sa propre parole. Courrier international, La réponse de Denise Bombardier au scandale Matzneff
  • Vous mettez entre guillemets l’aporie « démocratie participative », preuve que vous avez compris le côté faisandé de la chose, et d’un autre, vous semblez critiqué les 60% qui ne se prête plus à ce genre de mascarade. AgoraVox, Et soudain, Corona disparut à 20 heures à Bordeaux - AgoraVox le média citoyen

Traductions du mot « faisandé »

Langue Traduction
Anglais pheasant
Espagnol faisán
Italien fagiano
Allemand fasan
Chinois 野鸡
Arabe التدرج
Portugais faisão
Russe фазан
Japonais キジ
Basque faisaia
Corse faisanu
Source : Google Translate API

Synonymes de « faisandé »

Source : synonymes de faisandé sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « faisandé »

Faisandé

Retour au sommaire ➦

Partager