La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « faire les foins »

Faire les foins

Définitions de « faire les foins »

Wiktionnaire

Locution verbale - français

faire les foins \fɛʁ lɛ fwɛ̃\ (se conjugue → voir la conjugaison de faire)

  1. (Agriculture) Faner l’herbe fauchée puis la récolter en foin.
    • « C’est moi. C'était moi », se corrige-t-il. Qu'ont de commun cet enfant qui faisait les foins, né pour philosopher mais destiné comme tous les siens à être paysan, et ce vieux professeur qui, des années plus tard, le regarde ?— (Violaine de Montclos, Chez Marcel Conche, la nouvelle star, Journal Le POINT, pages 64 N° 2212 du 29/01/2015)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « faire les foins »

 Composé de faire et de foin.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « faire les foins »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
faire les foins fɛr le fwɛ̃

Évolution historique de l’usage du mot « faire les foins »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « faire les foins »

  • Pour son travail, l’exploitant utilise une faucheuse rotative, composée de petits couteaux qui tournent très vite. « Il faut trois à cinq jours pour faire les foins de ce pré avec une météo comme celle-là, en fonction de la quantité d’herbe et de l’humidité du sol. » Après le fanage qui permet de bien sécher l’herbe, il faut faire l’andainage pour réaliser des rangs et permettre le ramassage. « Aujourd’hui la saison des foins commence beaucoup plus tôt et dure bien moins longtemps qu’avant. » Si la météo est bonne, Patrick Boichon aura terminé les foins dans quinze jours. La dernière opération consiste à botteler. Les balles rondes sont moins sensibles à la pluie que les balles rectangulaires, l’effet tuile permet à l’eau de s’écouler. Le liage se fait avec du filet plus facile à enlever. , Forez. C’est parti pour la récolte des foins !
  • « Le séchage en grange, tel qu’il était communément développé avant, était un simple ventilateur qui prenait l’air ambiant à l’extérieur et le soufflait sous les caillebotis. L’installation de séchage comme nous l’entendons, dispose d’un appoint en chaleur qui provient de la sous-toiture. On a la chance dans le département d’avoir des conditions d’urbanisme qui imposent des toits de couleur plutôt foncée. On approvisionne en air chaud et sec la cellule de foin plus humide (moins de 65 % de matière sèche). Ce système a ses limites : lorsqu’il pleut ou lorsque l’on met trop de foin d’un coup. Comme cette année. Les fenêtres d’intervention étaient tardives et courtes pour faire les foins. » , Doubs. Pourquoi le séchage en grange séduit toujours plus d’agriculteurs

Images d'illustration du mot « faire les foins »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Faire les foins

Retour au sommaire ➦

Partager