La langue française

Expiatoire

Définitions du mot « expiatoire »

Trésor de la Langue Française informatisé

EXPIATOIRE, adj.

A.− [Correspond à expiation A] RELIG. Qui sert à expier une faute dans le cadre du rite prévu à cet effet. Cérémonie, victime, sacrifice, holocauste expiatoire. Tous les peuples ont eu leurs coutumes expiatoires, leurs sacrifices de repentance (Proudhon, Syst. contrad. écon.,t. 1, 1846, p. 344).Le troupeau expiatoire qu'on envoyait au sacrifice (Zola, Débâcle,1892, p. 74):
1. C'est cette expulsion hors de la cité d'une âme, d'un animal expiatoire figurativement chargé de tous les péchés de la collectivité qu'avait pour but de représenter la cérémonie du Bouc émissaire décrite dans le Lévitique... Claudel, Poète regarde Croix,1938, p. 53.
En partic. Qui est destiné au rite de l'expiation. Autel expiatoire. C'est à nous de chanter un chant expiatoire! (Hugo, Rayons et ombres,1840, p. 1055).La croix d'une main, la torche expiatoire De l'autre ... (Leconte de Lisle, Poèmes trag.,1886, p. 98).
Chapelle expiatoire. Destinée à commémorer la réparation religieuse d'un crime, d'une faute. On lui éleva sur un des ponts de la Loire, en face de l'hôtel de la Boule-d'Or, dit Guépin, un monument expiatoire (Flaub., Champs et grèves,1848, p. 219).
Spéc. [Dans la relig. chrét.] Qui répare, aux yeux de Dieu, les péchés commis. La messe est un sacrifice expiatoire (Ac.1932).J'avais ardeur d'une guérison moins vague, d'une pénitence plus expiatoire (Sainte-Beuve, Volupté,t. 2, 1834, p. 196):
2. Devant Dieu l'homme est injuste, et il le reste jusque dans ses meilleures réalisations. Dieu seul peut lui rendre la justice perdue et c'est par l'œuvre expiatoire du Christ, assumant la condition humaine, se chargeant du péché de l'homme et mourant sur la croix que l'homme reçoit la justice. Philos., Relig., 1957, p. 5006.
B.− [Correspond à expiation B] P. ext., en dehors du domaine relig.Qui expie, qui permet d'expier. Peine expiatoire. Il rompit avec le passé dont il lava la souillure en se promettant plus d'une vengeance expiatoire (Gozlan, Notaire,1836, p. 55).L'expiatoire châtiment de quelque crime inconnu (Lautréam., Chants Maldoror,1869, p. 276).Le cortège expiatoire du Front populaire (Doc. hist. contemp.,1936, p. 166).
Prononc. et Orth. : [εksp(i)jatwa:ʀ]. Cf. é-1. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1562 (Rabelais, Cinquième Livre, chap. 4, éd. partielle de 1562 citée ds Fr. mod. t. 17, p. 70). Empr. au lat. chrét. expiatorius de même sens. Fréq. abs. littér. : 136.

Wiktionnaire

Adjectif

expiatoire masculin et féminin identiques

  1. Qui est destiné à une expiation religieuse.
    • Nul doute que le dieu pur , Apollon , ne s'entoure surtout de purificateurs. Le sang d'un monstre l'a souillé. Il lui faut, à lui comme à un être mortel, des cérémonies expiatoires. — (Louis-Gabriel Michaud, Biographie universelle, ancienne et moderne ou histoire, partie mythologique, Paris : chez l'auteur, 1832, vol.53, p.542)
    • Dans la Tartarie , après les dispositions purificatrices , les ablutions , vient l'onction avec la substance même de l'offrande la plus pure , les nouveaux époux accomplissent un pèlerinage expiatoire. — (Jean-Ennemon Dufieux, Nature et virginité: Considération physiologiques sur le célibat religieux, Paris : Julien, Lanier & Cie, 1854, page 247)
    • Nous avons dit ailleurs que la place sur laquelle existait l'ancien Opéra devait recevoir un monument expiatoire pour le Duc de Berry, poignardé par Louvel, au sortir du spectacle ; […]. — (Albert Montémont, Guide universel de l'étranger dans Paris, ou, Nouveau tableau de cette capitale, Paris : chez Garnier frères, 3e édition, 1848, p.215)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

EXPIATOIRE. adj. des deux genres
. Qui est destiné à une expiation religieuse. Sacrifice expiatoire. Victime expiatoire. La messe est un sacrifice expiatoire. Chapelle expiatoire.

Littré (1872-1877)

EXPIATOIRE (èk-spi-a-toi-r') adj.
  • Qui a la propriété d'expier. Toutes les fois que le courroux des dieux se déclare par la famine, par une épidémie ou d'autres fléaux, on tâche de le détourner sur un homme et sur une femme du peuple, entretenus par l'État pour être, au besoin, des victimes expiatoires, chacun au nom de son sexe, Barthélemy, Anach. ch. 21. À toi, Ronsard, à toi qu'un sort injurieux Depuis deux siècles livre au mépris de l'histoire, J'élève de mes mains l'autel expiatoire Qui te purifiera d'un arrêt odieux, Sainte-Beuve, Poésies, Ronsard.

    Sacrifice expiatoire, sacrifice qui se fait pour l'expiation de quelque faute. La messe est un sacrifice expiatoire.

    Chapelle expiatoire, chapelle que l'on élève au lieu où s'est commis quelque acte que l'on veut expier.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « expiatoire »

Lat. expiatorius, de expiare, expier.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) Du latin expiatorius.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « expiatoire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
expiatoire ɛkspjatwar

Évolution historique de l’usage du mot « expiatoire »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « expiatoire »

  • Pour n’avoir pas pu su arrimer leurs pays au train de la bonne gouvernance et du développement, pour avoir contraint leurs peuples à l’exode ou à l’exil, les dirigeants africains ont considérablement nui à la respectabilité de l’homme Noir. Après tout, l’Afrique reste encore un continent peuplé essentiellement de Noirs, où l’ensemble des postes de responsabilité sont occupés par des Noirs. Bref, c’est a priori le continent où les Noirs peuvent le mieux s’affirmer et se réaliser. Mais l’Afrique reste aussi le seul continent où les cadres compétents et honnêtes sont laissés au bord de la route pour des raisons ethniques ou politiciennes. Pourtant, les dirigeants africains disent œuvrer à l’émancipation de leurs peuples. Ils prétendent même travailler pour la respectabilité de l’homme Noir. Comme leur requête pour un dialogue sur le racisme, ce discours s’inscrit dans une démarche expiatoire. Il vise à éluder le débat sur leur propre responsabilité. Puisse le mouvement «Black Lives Matter» être le point de départ d’une remise en cause de fond. Gabonreview.com | Actualité du Gabon |, Débat sur le racisme aux Nations-unies : Une démarche expiatoire | Gabonreview.com | Actualité du Gabon |
  • Notre cité thermale est donc devenue la victime expiatoire d’une France vivant dans le déni autour d’un postulat simple : « C’était à Vichy donc ce n’était pas la France ».  www.larep.fr, Frédéric Aguilera, maire de Vichy : « 80 ans après, stop au déni français » - Vichy (03200)

Traductions du mot « expiatoire »

Langue Traduction
Anglais expiatory
Espagnol expiatorio
Italien espiatorio
Allemand sühnend
Chinois 解释性的
Arabe تكفيري
Portugais expiatório
Russe искупительный
Japonais 満腹
Basque ordainezko
Corse expiatorio
Source : Google Translate API

Synonymes de « expiatoire »

Source : synonymes de expiatoire sur lebonsynonyme.fr

Expiatoire

Retour au sommaire ➦

Partager