Piaculaire : définition de piaculaire


Piaculaire : définition du Wiktionnaire

Adjectif

piaculaire masculin et féminin identiques

  1. (Rare) Qui a rapport à l’expiation.
    • L'analyse que menait Durkheim des rites piaculaires liés aux catastrophes atteignant la collectivité n'est pas sans retrouver ici quelque actualité autour de ces rituels de deuil. — (Annales, vol.39, p.1065, Armand Colin, 1 juillet 1984)
    • Ibn Fadlân montre que cette pratique piaculaire se poursuivait au Xe siècle : « Les femmes ne pleurent pas sur le mort, mais ce sont les hommes qui viennent le jour même de la mort et qui pleurent sur lui. » — (Gilles Veinstein, Les Ottomans et la mort: permanences et mutations, p.70, E.J. Brill, 1996)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Piaculaire : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PIACULAIRE. adj. des deux genres
. Qui a rapport à l'expiation. Sacrifice piaculaire. Il est peu usité; on dit plutôt Expiatoire.

Piaculaire : définition du Littré (1872-1877)

PIACULAIRE (pi-a-ku-lê-r') adj.
  • Synonyme peu usité d'expiatoire et employé seulement en parlant de l'antiquité. Sacrifice piaculaire.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Piaculaire : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « piaculaire » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « piaculaire »

Étymologie de piaculaire - Littré

Lat. piacularis, de piare, expier, de pius, pie (voy. PIE, adj.).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de piaculaire - Wiktionnaire

Du latin piacularis (« expiatoire »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « piaculaire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
piaculaire pjakylɛr play_arrow

Citations contenant le mot « piaculaire »

  • Ce livre, dédié à la mémoire de Nicole Loraux, en raison de ses travaux sur la politique et la tragédie, comporte un chapitre passionnant intitulé « Protestations de femmes, comment soulever le politique », où l’auteur s’appuie sur les études d’Ernesto De Martino sur les « rites piaculaires » en 1958, c’est-à-dire les rites supposant ou imposant les larmes des participants. Les lamentations des paysannes dans le Sud italien reprennent des gestes équivalant à ceux des Égyptiennes pleurant leur pharaon ou des Grecques anciennes autour des héros morts au combat. On trouvera également des analyses très convaincantes sur l’œuvre d’Ismaïl Kadaré et notamment son recueil de Chansons de geste de 1979. , Images de lamentation et lamentation des images - Nonfiction.fr le portail des livres et des idées
  • Porteur d’une mémoire singulière, d’une histoire et d’un vécu propre, l’étranger peut, dans certains cas, mettre à mal le confort social du groupe d’accueil qui cherche, par sursaut d’orgueil, d’égoïsme et d’une quelconque injustice subie, à le neutraliser, leramener à sonstatut de l’autre contraint d’avoir en soi et avec soi le reflet de ses origines. Aussi est-il parfois la victime piaculaire de discours d’exclusion allant del’agression à l’exécution, l’installant, en cas de survie, dans un espace étroit, fermé et/ou sauvage, le condamnant à l’aphonieet à l’atonie par soucis d’autoprotection dans un monde anomique et égocentrique. L’étranger, le voyageur conquérant ou le métèque, provoque une sorte de transplantation symbolique et sémiotique qui façonne parfois le discours originel donnant à lire une écriture syncrétique. Cependant, il n’est  pas non plus rareque le discours originel soit le fait d’un pur calque de la réalitédonnant à voir une écriture réaliste. , Figures de l’étranger en littérature, arts et sciences humaines (Lomé, Togo)
  • Durkheim parlait des «rites piaculaires»: rites de pleurs. Moments où l’émotion collective a une fonction charismatique, c’est-à-dire une fonction d’union, de communion. Renaissance d’un lien que l’individualisme moderne n’a pas réussi tout à fait à rompre et qui à certains moments retrouve une force et vigueur indéniables. Certes le bavardage médiatique ou politique «pérore» sur l’attraction touristique de la cathédrale, ce qui est bien loin d’être essentiel. Car au-delà ou en deçà du tourisme, la véritable attraction est spirituelle ou même sacramentelle. C’est-à-dire à l’image du sacrement, ce qui rend visible une force invisible. En la matière le besoin d’un au-delà à l’enfermement égotiste propre à la modernité. Dialogie du visible et de l’invisible faisant fi de la marchandisation dominante. Le Figaro.fr, Maffesoli: «Que signifie la piété collective au pied de Notre-Dame en feu?»
  • Peut-on travailler quand face à soi, les Dieux nous contemplent ? Quel mot ? Quelle phrase changerait la postérité de vieux philosophes regardant le monde assis sur le banc, une canne à la main... Ils doivent bien rire entre eux, regardant notre monde comment il va... Les Hellènes ne sont pas dupes, leur soleil, leur mer, leurs plages ne sont là que pour troubler l'esprit, l’empêcher de penser... Les philosophes dans le fond sont irénistes... Même leur montagne sacrée nous offre son souffle piaculaire... Monter à Athos et n'y trouver rien d'extraordinaire qu'un tas de vieux cailloux, redescendre du sacré vers l'humain... Voilà ce que fond les Hellènes, ils nous obligent à baisser les yeux. Le Point, Sylvain Tesson - Heureusement, les îles - Le Point
  • On peut pleurer tout seul, dans son lit, pour une raison personnelle, bien sûr. On peut aussi verser des larmes-alibi, des larmes de crocodile. Mais il arrive qu’on laisse simplement, sans l’avoir prévu, éclater ses sanglots devant autrui. Pleurer est intime - les larmes ne viennent-elles pas du dedans ? - mais pleurer, c’est aussi une façon de s’adresser à l’autre, de s’ouvrir à l’autre, puisque les larmes sortent de nos yeux et deviennent comme des petits éclats de cristal sur notre visage vu par l’autre. Pleurer nous défigure peut-être. Mais, en même temps, celui qui «perd contenance» en pleurant s’adresse à l’autre comme si ses larmes étaient les «amers» - vous savez, c’est le mot qui désigne, chez les marins, des points de repère dans la mer - de nos pensées, de nos désirs. La pure intimité, cela n’existe pas. On s’adresse toujours plus ou moins à un autre. Les anthropologues parlent de «rites piaculaires», c’est-à-dire de ritualités - et même de fêtes - fondées sur les larmes. Si l’acte de pleurer envoie un message, c’est celui d’une crise manifestée alentour. Pleurer peut donc - mais pas toujours, évidemment - avoir une résonance critique, donc politique. Libération.fr, Georges Didi-Huberman : «Les larmes sont une manifestation de la puissance politique» - Libération
  • Bruno Even réunit à la Halle aux grains de Saint-Junien une série d'œuvres piaculaires. Mais que signifie ce terme ? Dans le dictionnaire, cela veut dire qu'elles sont expiatoires, qu'elles visent à apaiser la colère de forces surnaturelles. Ce terme était très utilisé par les Romains qui craignaient la foudre du ciel. Et c'est peut-être le cas. www.lepopulaire.fr, La Halle aux grains ouvre ses portes à l’artiste Bruno Even, un véritable choc artistique - Saint-Junien (87200)
  • Le cinéma devait être la célébration d’une certaine idée de la France, d’une fierté de ce que nous sommes, il est en passe de se transformer en rite piaculaire au cours duquel, quels que soient les efforts et les progrès réalisés, les coupables désignés sont tenus de faire acte de contrition. L’actrice Rosanna Arquette écrivait dans un tweet: «Je suis désolé, je suis née blanche et privilégiée ; cela me dégoûte. Et je ressens tellement de honte.» Peu nombreux sont ceux qui relèvent les contradictions de ces combattants de la justice sociale: indignations à géométrie variable, censure au nom de la liberté, exclusion au nom de l’inclusion, discrimination au nom de la lutte contre la discrimination... Par un retournement stupéfiant, la dénonciation de «l’essentialisation» dont se rendait coupable la société d’hier (cataloguer des gens en fonction de leur race, de leur sexe, de leur sexualité) se mue en une essentialisation permanente, radicale et revendiquée avec violence. Chaque locuteur est désormais renvoyé à son statut supposé dans l’architecture sociale victimaire. Il doit d’abord déclarer «d’où il parle», annoncer son appartenance à telle ou telle catégorie qui fera de lui une victime patentée ou au contraire un coupable par construction. En fonction de ce classement a priori seront définis précisément les discours que l’on peut tenir, l’attitude que l’on peut avoir. Le Figaro.fr, Babeau: Du cinéma étatisé et subventionné... au puritanisme à l’américaine
  • Durkheim, au travers d'une expression quelque peu absconse : rites piaculaires, rappelait la nécessité pour chaque société de pleurer ensemble. Et ce, pour conforter le corps social. Les émotions partagées servant, régulièrement, à cimenter le sentiment d'appartenance. Les prétextes sont variables, compétitions sportives, catastrophes naturelles, événements sanglants (Mondial de football, tsunami, mort accidentelle d'une princesse anglaise...). Le résultat est, lui, invariable : rappeler à l'animal politique qu'il est de son essence d'être avec. Même si ce social, on y reviendra, est, parfo... Le Point, Michel Maffesoli : rites piaculaires - Le Point
  • Est-ce pour cela qu’il ne faut pas hésiter à employer des mots, certes vieillots, mais qui sont d’une précision et d’une justesse incomparables! Citons le terme «contemptible», dont la définition est «qui mérite le mépris, méprisable»; le verbe «surseoir» qui qualifie le fait de «suspendre momentanément une affaire; remettre quelque chose à plus tard» ou bien encore l’adjectif «piaculaire», «qui sert à apaiser la colère divine; relatif au rite de l’expiation, à une expiation». Le Figaro.fr, Dix mots vieillots que vous ne connaissez (sûrement) pas

Traductions du mot « piaculaire »

Langue Traduction
Corse piaculare
Basque piacular
Japonais ピアキュラー
Russe очищающий
Portugais piacular
Arabe piacular
Chinois 奇异的
Allemand piacular
Italien piacular
Espagnol expiatorio
Anglais piacular
Source : Google Translate API

Mots similaires