La langue française

Évangélique

Sommaire

  • Définitions du mot évangélique
  • Étymologie de « évangélique »
  • Phonétique de « évangélique »
  • Évolution historique de l’usage du mot « évangélique »
  • Citations contenant le mot « évangélique »
  • Traductions du mot « évangélique »
  • Synonymes de « évangélique »

Définitions du mot « évangélique »

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉVANGÉLIQUE, adj.

A.− De l'Évangile, qui s'y rapporte; qui y est contenu. Message, parabole, récit évangélique; conseils évangéliques. Le ministère évangélique, la rédemption de Jésus-Christ n'ont d'autre but que d'apporter la paix à la terre (Dupanloup, Journal,1876, p. 103).Une femme répondant au nom évangélique de Marie (H. Bazin, Vipère,1948, p. 18).
B.− Conforme à la doctrine de l'Évangile; qui porte le témoignage de l'Évangile. Homme évangélique; charité, douceur évangélique. La sainteté de la vie, la pauvreté évangélique, la charité de Jésus-Christ (Chateaubr., Génie,t. 2, 1803, p. 376).Les mœurs évangéliques telles qu'elles devoient exister du temps des apôtres dans les communautés chrétiennes (Staël, Allemagne,t. 5, 1810, p. 55):
Je lui parlais de l'impossibilité de mener dans le monde la vie parfaite, la vie évangélique parce que le monde vit selon la nature et que l'Évangile met la nature en croix. Il me répondait : « Le monde est un naufrage. Dieu veut nous sauver du naufrage. » Green, Journal,1942, p. 190.
C.− Qui appartient ou se réfère à la religion protestante, dans laquelle l'Évangile a une place prépondérante. Église évangélique luthérienne. Une dispense signée du docteur Martin Luther et de sept autres théologiens évangéliques assemblés à Wittemberg (Montalembert, Ste Élisabeth,1836, p. 357).Il devint temple protestant du culte évangélique anglican (Vigny, Mém. inéd.,1863, p. 177).
Emploi subst. Les premiers réformateurs s'intitulèrent (...) « évangéliques », et les seconds « réformés » (J. de Maistre, Pape,1819, p. 340).
Prononc. et Orth. : [evɑ ̃ ʒelik]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1295 « qui se rapporte à l'Évangile » l'istoire uvangelique (Guyart Desmoulins, ap. Berger, Bibl. fr. au moyen-âge, p. 172); 2. 1576 « qui appartient à la religion réformée » ici subst. (Regnier de La Planche, Hist. de l'Estat de France, I, 78 ds Hug.). Empr. au lat. chrét. euangelicus « de l'évangile », lui-même du gr. ε υ ̓ α γ γ ε λ ι κ ο ́ ς de même sens. Fréq. abs. littér. : 372. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 722, b) 341; xxes. : a) 431, b) 523.
DÉR.
Évangéliquement, adv.,rare. D'une manière évangélique, conformément à l'Évangile. Vivre évangéliquement. Il pardonnera et il aura évangéliquement raison (Huysmans, Oblat,t. 2, 1903, p. 62). [evɑ ̃ ʒelikmɑ ̃]. Ds Ac. 1694-1932. 1reattest. 1558 (S. Fontaine, Histoire catholique, 193ads Fr. mod. t. 6, p. 61); de évangélique, étymol. 1, suff. -ment2*. Fréq. abs. littér. : 1.

Wiktionnaire

Adjectif

évangélique \e.vɑ̃.ʒe.lik\ masculin et féminin identiques

  1. (Religion) Qui est de l’évangile ; qui est selon l’évangile.
    • À bon entendeur, salut ! n’est pas seulement un précepte évangélique, c’est encore une excellente spéculation ; observez-le, on vous passera tout, jusqu’à des vices. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • Je leur souhaite, comme vœu du Jour de l’An, de mener à bien leur entreprise et de ramener sur la terre l’âge évangélique. — (Anatole Claveau, « La Vertu », dans Sermons laïques, Paris : Paul Ollendorff, 1898, 3e éd., p. 45)
    • Cette bienveillance, qui peut même parfois être vue telle une braise ardente venue du fond de ton être, est la mise en oeuvre de ce grand principe évangélique et si radicalement humain : « Aime ton prochain comme toi-même. » — (Jean Proulx, Grandir en humanité, Fides, 2018, p. 144)
  2. (En particulier) Qui est adepte de l'évangélisme, branche du protestantisme.
    • Les protestants évangéliques revendiquent le droit de dire leur foi. — (Journal La Croix, page 18, 26 janvier 2015)
  3. (Vieilli) Qui est adepte du protestantisme.
    • Qu'un catholique romain qui n'a jamais vu que le clocher de son village, qui n'a lu que son catéchisme et son livre d’heures, reproche aux chrétiens évangéliques leur défaut d'unité, à la bonne heure ! […]. — (Questions d'un vicaire et réponses d'un suffragant, p.15, Georges Bridel à Lausanne, 1845)

Nom commun

évangélique \e.vɑ̃.ʒe.lik\ masculin et féminin identiques

  1. (Religion) Membre d'une église évangélique.
    • Les évangéliques et les catholiques, tout en étant différant, se retrouvent sur de nombreux points, comme les questions d'éthique. La principale différence est l'autorité de la Bible, les évangéliques ont un rapport très personnel aux écritures, ils s'y réfèrent, ils la lisent régulièrement, […]. — (Franck Poiraud, Les évangéliques dans la France du XXIe siècle, Edilivre/Éditions APARIS, 2007, p.210)
  2. (Religion)(Vieilli) Membre d'une Église protestante.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉVANGÉLIQUE. adj. des deux genres
. Qui est de l'Évangile, qui est selon l'Évangile. Doctrine évangélique. Douceur, charité évangélique. Morale évangélique. Mener une vie évangélique. Il signifie encore, particulièrement, Qui est de la religion réformée. Ministre évangélique. La Suisse a des cantons catholiques et des cantons évangéliques. Substantivement, Les évangéliques.

Littré (1872-1877)

ÉVANGÉLIQUE (é-van-jé-li-k') adj.
  • 1Qui appartient, qui est conforme à l'Évangile. Mener une vie évangélique. La loi évangélique, qui est une loi de grâce, une loi d'amour et de liberté, Bourdaloue, Purif. de la Vierge, Myst. t. II, p. 177. Saint Justin fut un des premiers philosophes qui embrassèrent la doctrine évangélique, Diderot, Opin. des anc. phil. (Jésus-Christ).

    Il se dit aussi des personnes. Nous ne voyons point de riches contents de leurs richesses ; et nous voyons des pauvres évangéliques contents de leur pauvreté, Bourdaloue, Sur la récompense des saints, Premier avent. Unissant sous les lois d'une même profession ce qu'il avait assemblé d'ouvriers évangéliques, Fléchier, Panég. t. II, p. 212.

  • 2 Particulièrement. Qui est de la religion protestante. Ministre évangélique. Les cantons évangéliques et les cantons catholiques de la Suisse.

    Substantivement. Les évangéliques. Rien de plus licencieux, rien de plus séditieux tout ensemble, rien enfin de moins évangélique que ces évangéliques prétendus, Bossuet, Var. v, § 13.

HISTORIQUE

XVe s. Les estats de l'Empire qui sont sous la confession d'Ausbourg, appellez autrement evangeliques, Villeroy, Mém. t. VI, p. 7, dans LACURNE.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

ÉVANGÉLIQUE. - HIST. Ajoutez : XVe s. Par les arbres de ce vergier j'entends En general tous les bons katoliques De l'eglise saincte, qui en tous temps Sont vertueux, fleuriz de fleurs celiques, Et qui gardent les lois evangeliques, Ainsi qu'ils ont en baptesme promis, J. Joret, le Jardrin salutaire, p. 124.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « évangélique »

Du latin evangelicus, lui-même emprunté au grec ancien εὐαγγελικός, euangelikós.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. evangelic ; espagn. et ital. evangelico ; du latin evangelicus, de evangelium, Évangile.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « évangélique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
évangélique evɑ̃ʒelik

Évolution historique de l’usage du mot « évangélique »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « évangélique »

  • La perfection évangélique n'est que l'art funeste d'étouffer la nature... De Denis Diderot / Lettre à Sophie Volland
  • L’agence israélienne de radiodiffusion a annoncé dimanche 28 juin qu’elle retirait sa licence à une chaîne de télévision du groupe évangélique GOD TV, accusée de faire du prosélytisme chrétien dans le pays, contrairement à ce qu’elle avait annoncé. La Croix, Accusée de prosélytisme, une chaîne de télévision évangélique retirée des ondes en Israël
  • Le rappeur chrétien évangélique Kanye West a annoncé samedi 4 juillet sa candidature à l’élection présidentielle américaine de novembre 2020. La Croix, Le rappeur évangélique Kanye West se déclare candidat à la présidence des États-Unis
  • Le président du Conseil national des évangéliques de France, principale organisation représentative de ce courant chrétien, Christian Blanc, a failli succomber au Covid-19. Il s'en est sorti grâce aux soignants et en méditant la Parole de Dieu. Il raconte ici son expérience et révèle son parcours de pasteur pentecôtiste. La Vie.fr, Moi, pasteur évangélique, miraculé du Covid-19
  • Près d’un mois après la reprise des célébrations publiques en France, de nombreux temples évangéliques n’ont pas encore rouvert leurs portes. Par précaution sanitaire, mais aussi par crainte d’être stigmatisés après la formation d’un des premiers « clusters » français au sein de l’église de la Porte ouverte chrétienne de Mulhouse (Haut Rhin). La Croix, L’épineuse reprise des cultes évangéliques en France
  • L'association tzigane évangélique "Vie et lumière" organise tous les étés un grand rassemblement à Nevoy. Il devait se tenir en septembre pour cause de coronavirus. Il n'aura finalement pas lieu du tout. France Bleu, Le rassemblement tzigane évangélique "Vie et lumière" de Nevoy est annulé
  • Un collectif de victimes a fait appel au Centre national d’accompagnement familial face à l’emprise sectaire (Caffes), rue des Jardins à Lille. Ce dernier se plaint des agissements du directeur d’une école de formation évangélique francophone basée en Israël. La Voix du Nord, Le Caffes s’inquiète du fonctionnement d’un institut de formation évangélique en Israël
  • Il faut arrêter de stigmatiser la communauté évangélique. Les évangélistes sont des chrétiens tout simplement... Leur foi est basée sur la parole de dieu que l'on trouve dans la bible sans que celle ci soit détournée ou arrangée à la sauce de chacun. C'est honteux de préciser que dans ce rassemblement qui était une réunion de famille les gens étaient du milieu évangélique ! Quel est le rapport midilibre.fr, Coronavirus : un nouveau cluster identifié dans une communauté évangéliste d'Occitanie - midilibre.fr
  • Nègre», «noir». Les locaux de l’Eglise évangélique Moisson de Saint-Étienne ont été couverts d’inscriptions racistes, tracées à la peinture verte dans la nuit du 9 au 10 juin. C’est la troisième fois en quelques semaines que ces mots «noir» et «nègre» sont inscrits à la peinture sur la façade de l’église évangélique, rapporte France Bleu Saint-Etienne Loire. «C’est choquant», a réagi le pasteur Clément Guérékozoungbo. «Moi je suis noir, je suis Africain, on aime ce pays, on n’a jamais eu de problèmes, d’ailleurs notre Eglise n’est pas seulement constituée d’Africains. On est un beau mélange.» L’Eglise appartient à la Fédération des Eglises du plein Evangile en francophonie (FEPEF), affiliée au Conseil national des évangliques de France (CNEF).  Evangeliques.info, France : Des tags racistes sur les locaux d’une Eglise évangélique de Saint-Étienne - Evangeliques.info

Traductions du mot « évangélique »

Langue Traduction
Anglais evangelical
Espagnol evangélico
Italien evangelico
Allemand evangelisch
Chinois 福音
Arabe إنجيلي
Portugais evangélico
Russe евангельский
Japonais 福音主義の
Basque ebanjelioko
Corse evangelica
Source : Google Translate API

Synonymes de « évangélique »

Source : synonymes de évangélique sur lebonsynonyme.fr
Partager