La langue française

Estran

Définitions du mot « estran »

Trésor de la Langue Française informatisé

ESTRAN, subst. masc.

GÉOGR. PHYSIQUE. Zone maritime tantôt couverte et tantôt découverte par la marée. Lorsqu'une lame arrive sur la partie du rivage qui découvre, et qui se nomme l'estran, elle remonte le talus en vertu de la vitesse acquise et s'y étale (Quinette de Rochemont, Trav. mar.,t. 1, 1900, p. 85).Sur une plage de galets, c'est au sommet du talus de l'estran qu'on rencontre la plus grande quantité de gros galets (Bourde, Trav. publ.,1929, p. 204).
Prononc. et Orth. : [εstʀ ɑ ̃]. Var. estrand ds Besch. 1845, Lar. 19e-20e, Littré et Quillet 1965. Étymol. et Hist. Ca 1180 agn. Lur nef acostent a l'estrande (G. de Berneville, St Gilles, éd. G. Paris et A. Bos, 1042); fin xves. pic. (d'apr. le néerl.) stranghe « grève » (J. Molinet, Chron., chap. 249 ds N. Dupire, Jean Molinet, la vie-les œuvres, p. 255), attest. isolées; 1682 région de Dunkerque estranc (Ms. Arch. de la Mar., carton Ordonnateur de Dunkerque, Desclouzeaux à Seignelay ds Jal); 1687 estran en Picardie (Desroches, Dict. de marine, ibid.). Terme d'orig. germ. (FEW t. 17, p. 251a). L'agn. étant sans doute empr. au vieil angl. strand (xies. ds NED) et le terme pic. au néerl. (moyen néerl. strang(e) « grève » ds Verdam; néerl. strand, cf. de Vries Nederl. et Valkh., p. 130).

Wiktionnaire

Nom commun

estran \es.tʁɑ̃\ masculin

  1. (Biogéographie) (Écologie) (Hydrobiologie) (Marine) Bande de terre qui est couverte à marée haute et découverte à marée basse ; zone de marnage. Il est divisé entre slikke et schorre.
    • Les mangroves sont des écosystèmes forestiers couvrant près des trois quarts des côtes tropicales, où leur capacité à s’adapter leur permet de prospérer dans des estrans soumis aux variations des courants marins, des flux sédimentaires et de la salinité. — (Étonnantes et précieuses mangroves publié dans Humanité et Biodiversité le 17 janvier 2015)
    • Elle regarde les vagues et l’écume molle et irisée qui s’abat sur l’estran. — (Laurent Mauvignier, Continuer, Les éditions de minuit, 2016, p. 37)
  2. (Marine) Différence entre le plus haut et le plus bas niveau de la mer visible en fonction de la marée en un point précis.
    • Dans l’Aven, l’estran est de six mètres.
  3. (Cartographie) Partie de la surface terrestre alternativement immergée ou émergée par suite de la marée astronomique, limitée par les plus grandes hautes mers et les plus grandes basses mers[1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ESTRAN (è-stran) s. m.
  • Terme de marine peu usité. Partie d'une côte plate que la mer couvre et découvre tour à tour.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

ESTRAN, (Marine.) c’est une étendue de terrein le long de la côte, laquelle est très-plate & sablonneuse, & dont souvent une partie est couverte par les hautes marées ; mais ce terme n’est en usage que le long des côtes de Flandres & de Picardie.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « estran »

Du néerlandais stranghe (« la grève »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Angl. strand, bord de la mer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « estran »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
estran estrɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « estran »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « estran »

  • Le restaurant l’Estran propose depuis quelques jours la livraison de plats des menus et de la carte du restaurant dans la commune : il suffit de réserver par téléphone au 02 98 56 43 20 ou par courriel à lestran[email protected] ; Henri et Gwenola Pellen, les gérants, ont aussi installé dans leur restaurant une épicerie de produits fabriqués en Bretagne : spécialités de la mer, friandises, thés, caramels, biscuits et palets et des vins. Le Telegramme, Deux nouveaux services au restaurant l’Estran - Ile-Tudy - Le Télégramme
  • Evelyne Ducher, la responsable de la médiathèque, est ravie : elle accueille « De l’estran à la terre », une première exposition post-confinement. C’est lors d’un repas chez des amis quistinicois, qu’elle a rencontré l’artiste peintre Bénédicte Rosello-Clodic. Le Telegramme, L’exposition « De l’estran à la terre » jusqu’au 24 juillet - Bubry - Le Télégramme
  • La faible visibilité et le petit crachin n’ont pas découragé le groupe de bénévoles conduit par Bernard Trébern, de Bretagne vivante. Ils s’étaient donné rendez-vous à Keristinvet en Plozévet avec pour mission « de découvrir et d’inventorier la faune et la flore des rochers du bord de mer, dans le cadre de l’Observatoire breton des changements sur l’estran ». « Ce programme a été lancé fin 2018 pour connaître de façon plus fine les estrans. Les scientifiques ont tendance à se concentrer sur des secteurs comme Brest ou Morlaix », décrit Bernard Trébern. Il existe déjà des programmes scientifiques (Rebent, stations marines) mais l’observatoire s’attache à faire ce que les scientifiques ne font pas. « On essaye de couvrir les plages de Telgruc, jusqu’à Concarneau où il y a un autre groupe », continue-t-il. Le Telegramme, Bretagne vivante : des vigies sur l’estran - Pont-l'Abbé - Le Télégramme
  • Plozévet. Un inventaire sur la faune et la flore de l’estran. Dans le cadre d’un observatoire régional lancé par Bretagne vivante, des bénévoles se sont retrouvés, dimanche matin, à Keristinvet, dans le but d’inventorier la faune et la flore des rochers du bord de mer. Mais point de pêche miraculeuse sur cet estran battu par la mer et donc moins propice au développement des espèces. [Plus d’infos] Le Telegramme, L’actu du jour : Thon, mobilité, estran, incendies - Quimper - Le Télégramme
  • Les engins motorisés sont interdits sur l'estran en règle générale, mais une dérogation d'autorisation pourra être accordée par le préfet de la Manche aux maires des communes littorales qui en font la demande et qui mettront en place un code de bonne conduite. lamanchelibre.fr, Coutançais. Tracteurs autorisés sur l'estran : le maire doit demander une dérogation

Traductions du mot « estran »

Langue Traduction
Anglais foreshore
Espagnol playa
Italien battigia
Allemand vorland
Chinois 前滨
Arabe الشاطئ
Portugais foreshore
Russe полоса осушки
Japonais 前浜
Basque foreshore
Corse porghju
Source : Google Translate API

Synonymes de « estran »

Source : synonymes de estran sur lebonsynonyme.fr

Estran

Retour au sommaire ➦

Partager