La langue française

Escot

Définitions du mot « escot »

Trésor de la Langue Française informatisé

ESCOT, subst. masc.

Étoffe de laine à tissu croisé employée autrefois pour confectionner des vêtements de religieuse, les robes de deuil et les tabliers. Cette toute menue gobette que j'ai toujours vue en tablier d'escot noir (Colette, Cl. à Paris,Paris, P. Ollendorff, 1901, p. 187):
Il y avait là des cachemires, des serges, des vigognes, et il lui jurait qu'il n'existait rien de meilleur, on n'en voyait pas la fin. Mais aucun ne semblait la satisfaire. Elle avait avisé, dans une case, un escot bleuâtre. Alors, il finit par se décider, il descendit l'escot qu'elle jugea trop rude. Zola, Bonheur dames,1883, p. 486.
Prononc. et Orth. : [εsko]. Étymol. et Hist. 1829 « toile de coton » (Boiste); 1832 « sorte d'étoffe de laine » (Raymond). Ell. pour serge de Ascot (1551-56, A. Chamberland, Le commerce d'importation en France en milieu du XVIeds Höfler, p. 18), serge d'escot (1568, E. Drot, Doc. Arch. de l'Yonne, 39, ibid.), ascot semblant être, d'apr. Höfler, p. 17, plutôt la forme fr. (pic.) du nom de la ville de Hondschoote (département du Nord), centre de textile important au xvies., qu'une altération de la ville d'Aerschot (Brabant), v. FEW t. 15, 1, p. 4b, qui paraît n'avoir jamais abrité d'industrie textile. Fréq. abs. littér. : 2. Bbg. Brüch 1913, p. 39. − De Poerck (G.). Ascot, escot, anascote, anacoste. R. belge Philol. Hist. 1942, t. 21, pp. 155-169. − Väänänen (V.). Le Fabliau de Cocagne. Neuphilol. Mitt. 1947, t. 48, p. 30.

Wiktionnaire

Nom commun

escot \ɛs.ko\ masculin

  1. Étoffe de laine à tissu croisé employée autrefois pour confectionner des vêtements de religieuse, les robes de deuil et les tabliers.
    • La vanité de la famille s’affiche par la description minutieuse des draps venus d’ailleurs : Pierre Maury, de Tourniac, veut pour ses filles des robes d’hiver, robes d’escot, étoffe croisée de laine provenant à l’origine de la ville d’Aerschot au Brabant. — (Françoise Auricoste, Histoire des femmes quercynoises: fin du XVIe siècle-début du XIXe siècle, 1997)

Adjectif

escot \Prononciation ?\

  1. Écossais.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

escot \Prononciation ?\ masculin

  1. Provision.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  2. Butin.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  3. Table où sont assis plusieurs convives.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  4. Pique-nique.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  5. Prix, écot (Sens conservé en français).
    • a escot, en partageant les frais.
  6. Tour, part, ce qui revient à quelqu'un.
    • Parler par escot, parler chacun son tour.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ESCOT (è-sko) s. m.
  • Terme de commerce. Sorte d'étoffe de laine à tissu croisé, dont on fait des robes de deuil, des vêtements pour religieuses et des tabliers communs.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

ESCOT, s. m. (Marine.) C’est l’angle le plus bas de la voile latine, qui est triangulaire. (Z)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « escot »

(XVIe siècle) Ellipse francisée de serge d’Ascot, ce mot étant la forme picarde du nom de la ville de Hondschoote, dans les Flandres, centre de textile important au XVIe siècle.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

(Adjectif) Du latin Scotus (« Écossais »).
(Nom commun) De l’ancien bas vieux-francique *skot (« impôt, quote-part ») qui donne le vieux haut allemand scot (« id »), le moyen bas allemand schot, le néerlandais schot (« partition, division »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Escot est peut-être ici pour écossais ; du moins on trouve dans le Tarif du 18 avril 1667 : Serge d'Escosse demy-étroite… serge de seigneur et d'Ascot, L'Isle, Cipre, Angleterre, et autres païs estrangers.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « escot »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
escot ɛsko

Évolution historique de l’usage du mot « escot »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Images d'illustration du mot « escot »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « escot »

Langue Traduction
Anglais escot
Espagnol escot
Italien escot
Allemand escot
Chinois 苏格兰
Arabe اسكوت
Portugais escot
Russe эскот
Japonais エスコット
Basque escot
Corse escota
Source : Google Translate API

Synonymes de « escot »

Source : synonymes de escot sur lebonsynonyme.fr

Escot

Retour au sommaire ➦

Partager