La langue française

Ergol

Sommaire

  • Définitions du mot ergol
  • Étymologie de « ergol »
  • Phonétique de « ergol »
  • Évolution historique de l’usage du mot « ergol »
  • Citations contenant le mot « ergol »
  • Traductions du mot « ergol »
  • Synonymes de « ergol »

Définitions du mot « ergol »

Wiktionnaire

Nom commun

ergol \ɛʁ.ɡɔl\ masculin

  1. (Propulsion spatiale) Substance homogène employée seule ou en association avec d’autres substances et destinée à fournir de l’énergie.
    • La qualité du mélange des ergols est cruciale pour une bonne vitesse de combustion. — (Philippe Savelief, Les premiers moteurs fusées Soviétiques de la série ORM (1930-1938), 2014)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « ergol »

Du grec ancien ἔργον, érgon (« travail »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « ergol »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ergol ɛrgɔl

Évolution historique de l’usage du mot « ergol »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « ergol »

  • Les fusées à ergols Futura, Les fusées à ergols | Dossier
  • Pour rendre la propulsion chimique plus efficace et attractive, la tendance est à l’optimisation. Du côté d’Ariane, il s’agit par exemple du moteur Vinci pour l’étage supérieur des lanceurs moyens/lourds de l’ESA qui doit apporter plus de polyvalence à Ariane 6. Fonctionnant à base d’ergols liquides (hydrogène et oxygène), il aura par exemple une capacité d’allumages multiples : il pourra se ré-allumer en vol autant de fois que nécessaire pour placer plusieurs charges utiles en orbite à différents endroits, selon les besoins. Une propriété essentielle à l’heure du développement des constellations de satellites. Vinci subit actuellement ses derniers tests avant essais en vol et la fabrication des premières pièces des moteurs de vol sont déjà sorties des usines. Techniques de l'Ingénieur, Propulsion chimique : méthane à tous les étages | Techniques de l'Ingénieur
  • Le but d'une fusée est de transporter une masse donnée (charge utile) à une altitude donnée (orbite) à une vitesse donnée (7,9 km/s). Pour y parvenir, elle doit s’appuyer sur la puissance dégagée par son système de propulsion. C’est l’un des facteurs essentiel pour déterminer les performances d’une fusée. A ce jour, il s’appuie sur deux types de moteurs ; à savoir les moteurs à ergols liquides et les moteurs à propergols solides.Pour comprendre comment fonctionne un moteur de fusée, il est important de saisir quelques notions dans la terminologie de la propulsion: , Lanceurs spatiaux - La propulsion
  • Formée à l’université de Tromsø (Norvège) et recrutée au Laboratoire de physique des plasmas (CNRS/Ecole polytechnique/Observatoire de Paris/Université Paris-Sud/Sorbonne Université), Ane Aanesland, chercheuse CNRS, est présidente-directrice générale de ThrustMe, une start-up spécialisée dans la propulsion des satellites miniaturisés qu’elle a fondée en 2017, avec son collègue Dmytro Rafalskyi. Ensemble, ils ont développé deux innovations majeures pour réduire la taille des propulseurs utilisés par les satellites pour se maintenir aux bonnes orbites. La première réside dans le choix et l’utilisation de l’ergol, terme générique pour toute matière qui fournit de l’énergie pour la propulsion spatiale. En imaginant de nouvelles manières de stocker, traiter et accélérer l’iode, ils ont notamment pu montrer que cet ergol, peu coûteux, pouvait, sous forme solide, remplacer le xénon, un gaz très utilisé pour les systèmes de propulsion à plasma. Deuxième axe d’innovation : la conception d’une technologie unique qui permet d’accélérer à la fois ions positifs et électrons, au lieu d’avoir une électrode différente pour émettre chaque type de particules. Leur objectif est de rendre l’industrie spatiale plus durable. Face à une augmentation d’un facteur dix du nombre de satellites lancés, il est en effet aujourd’hui essentiel de parvenir à mieux les contrôler pour éviter les collisions et améliorer leur durée de vie.Vance Bergeron, une échappée contre la paralysie CNRS, La médaille de l'innovation 2019 du CNRS est décernée à Ane Aanesland, Vance Bergeron, Orphée Cugat et Livio de Luca | CNRS
  • La propulsion électrique, comme sa contrepartie chimique, génère une force propulsive grâce au principe de la conservation de la quantité de mouvement. L’éjection de masse dans une direction donnée induit un déplacement dans la direction opposée. Cette loi fondamentale de la physique permet de dériver l’équation qui gouverne la propulsion, ou équation de Tsiolkovski. Elle relie la vitesse du véhicule, sa masse, la masse de carburant et sa vitesse d’éjection. Malgré son apparente simplicité, cette équation est très riche. Elle explique notamment qu’il existe deux options pour qu’un vaisseau atteigne une grande vitesse : soit expulser une grande quantité de matière, soit éjecter de la matière avec une vitesse élevée. à faible vitesse d’éjection, la masse de carburant nécessaire au déplacement de l’engin est proche de la masse totale, ce qui est extrêmement contraignant. à l’opposé, une grande vitesse d’éjection permet de réduire de façon significative la fraction de carbu­rant à utiliser. La propulsion chimique, solide et liquide, est fondamentalement limitée par l’énergie stockée dans l’ergol sous forme de liaisons chimiques. En effet, la conversion d’énergie chimique en énergie cinétique, via une réaction de combustion, ne permet pas d’aller au-delà de 5 300 m/s. La propulsion électrique, qui convertit l’énergie électrique en énergie cinétique de particules chargées, est théoriquement illimitée en densité d’énergie. En conséquence, l’ultime limite pour la vitesse d’éjection de la matière est la vitesse de la lumière. industrie-techno.com, Tout savoir sur la propulsion spatiale électrique
  • Les tests menés en avril devaient servir à vérifier que les systèmes de propulsion de la capsule étaient prêts à l’emploi. La capsule Dragon possède 2 systèmes de propulsion différents : l’un d’eux sert à manœuvrer en orbite, tandis que l’autre ne doit servir qu’en cas d’évacuation. C’est ce système, qui fonctionne avec 8 SuperDraco (des moteurs-fusées à ergols liquides), qui a été impliqué dans l’accident. L’enquête a révélé que l’anomalie s’est produite « 100 millisecondes avant l’allumage des 8 propulseurs SuperDraco », note SpaceX. Numerama, SpaceX explique enfin pourquoi une capsule Dragon a explosé pendant des tests en avril

Traductions du mot « ergol »

Langue Traduction
Anglais propellant
Espagnol propulsor
Italien propellente
Allemand treibmittel
Chinois 推进剂
Arabe دافع
Portugais propulsor
Russe ракетное топливо
Japonais 推進剤
Basque propultsatzaile
Corse propulsore
Source : Google Translate API

Synonymes de « ergol »

Source : synonymes de ergol sur lebonsynonyme.fr
Partager