La langue française

Érémitisme

Définitions du mot « érémitisme »

Wiktionnaire

Nom commun

érémitisme \e.ʁe.mi.tism\ masculin

  1. Style de vie des moines ermites ; ascétisme.
    • C'est là un type de monachisme bien spécifique, plus proche de celui des pères du désert (semble-t-il) que de l'héritage gallo-romain, avec une large part faite à l'érémitisme et au « vagabondage pieux ».— (Pierre Yves LE PRIOL– Relever le « lan » de Guénolé ! - Journal La Croix, p. 11, 16-17 juillet 2014)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « érémitisme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
érémitisme eremitism

Évolution historique de l’usage du mot « érémitisme »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « érémitisme »

  • Randonnée de 10 km environ à la journée, avec commentaires historiques et géographiques au fil de la marche. (Napoléon III, défaite de 1870, érémitisme et monachisme dans cette vallée, ligne de partage des eaux etc.). Prévoir de bonnes chaussures, pique-nique et boisson. Réservation obligatoire. Guide :Paulette Queney, enseignante retraitée et bénévole ! Point de départ Office de Tourisme de Le-Val-d'Ajol ou chalet de l'Empereur - Le Breuil. Places limitées. Réservation auprès de l'un des bureaux de l'Office de Tourisme Remiremont ou Plombières-les-Bains. , Randonnee Commentee : Bribes de savoirs en Vallee d’Herival : Balade a Le Val d Ajol
  • L'érémitisme est une voie de réalisation spirituelle présente dans de nombreuses traditions religieuses d'Orient et d'Occident. On a l'habitude de dire que, par-delà la diversité des formes qu'il peut prendre, le mode de vie de l'ermite se caractérise d'abord par la mise à distance du «groupe», du « social », du « communautaire ». Ici, le groupe peut aussi bien être la communauté religieuse que, plus globalement, la société. La retraite de l'ermite dans sa grotte, en haut de son pic - à l'instar des stylites de Syrie de l'Antiquité tardive - ou encore dans le fond d'une vallée perdue, est devenue au fil du temps une image d'Épinal. Nous verrons qu'à l'époque contemporaine, aussi bien en Europe qu'en Inde, cette représentation est largement caricaturale ; en tout cas, elle n'épuise pas la diversité des manifestations de cette voie spirituelle. Le Monde des Religions, Le monde en ermitage - Actualité - Le Monde des Religions
  • Un article GILLES FRANK. Cette période de retrait de la vie sociale est une bonne occasion d’évoquer l’érémitisme, c’est-à-dire la vie des ermites, choix de vie que l’on retrouve dans de nombreuses religions. IsraelValley, Confinement en France. Cette période de retrait de la vie sociale, l'occasion d’évoquer l’érémitisme. - IsraelValley
  • Si la figure de l'ermite est plutôt associée à l'idée d'une résidence dans un lieu reculé, voire dans une grotte, le christianisme a connu dès le Moyen Âge la pratique de l'érémitisme dans un environnement urbain ou péri-urbain. À l'époque contemporaine, le choix de mener dans ce cadre une vie solitaire de prière peut aussi être lié à la perception que l'anonymat la ville représente un environnement adéquat, même si la solitude n'est probablement plus la même quand des ermites maintiennent leur compte Facebook et leur profil Twitter, à l'image de Rachel Denton (Diocèse de Nottingham). L'ermite qui entend poursuivre sa vocation dans le cadre catholique doit respecter certaines règles, à commencer par une démarche de discernement, et recevoir l'approbation de l'évêque du diocèse dans lequel il élit résidence. Selon l'article 603 du Code de droit canonique actuellement en vigueur (1983), « l'Église reconnaît la vie érémitique ou anachorétique, par laquelle des fidèles vouent leur vie à la louange de Dieu et au salut du monde dans un retrait plus strict du monde, dans le silence de la solitude, dans la prière assidue et la pénitence. L'ermite est reconnu par le droit comme dédié à Dieu dans la vie consacrée, s'il fait profession publique des trois conseils évangéliques scellés par un voeu ou par un autre lien sacré entre les mains de l'Évêque diocésain, et s'il garde, sous la conduite de ce dernier, son propre programme de vie. » , Les ermites urbains – Religioscope
  • 1993. Séjours dans une communauté vivant un semi-érémitisme. La Croix, Sœur Catherine, ermite : « La solitude est un chemin de vérité »

Traductions du mot « érémitisme »

Langue Traduction
Anglais hermitism
Espagnol hermitismo
Italien hermitism
Allemand einsiedelei
Chinois 隐士主义
Arabe حبس
Portugais hermitismo
Russe отшельничество
Japonais エルミズム
Basque hermitism
Corse ermitismu
Source : Google Translate API

Synonymes de « érémitisme »

Source : synonymes de érémitisme sur lebonsynonyme.fr

Érémitisme

Retour au sommaire ➦

Partager