La langue française

Équille

Sommaire

  • Définitions du mot équille
  • Phonétique de « équille »
  • Évolution historique de l’usage du mot « équille »
  • Citations contenant le mot « équille »
  • Images d'illustration du mot « équille »
  • Traductions du mot « équille »
  • Synonymes de « équille »

Définitions du mot « équille »

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉQUILLE, subst. fém.

Poisson long et mince vivant sur les plages sablonneuses et se cachant dans le sable à marée basse, notamment sur le rivage de la Manche. Synon. anguille de sable, lançon.Les équilles minces, raidies, ressemblaient à des rognures d'étain (Zola, Ventre Paris, 1873, p. 697).Les larves d'Équilles « Ammodytes personatus » (...) absorbent principalement des Appendiculaires et des larves nauplii de Copépodes (Zool.,t. 3, 1972, p. 403 [Encyclop. de la Pléiade]).
Prononc. et Orth. : [ekij]. Ds Ac. 1932. Étymol. et Hist. 1612 (Marc Lescarbot, Hist. de la Nouv. France, II, 429, Tross. ds Gdf. Compl.). Prob à rapprocher de l'a. fr. qule (ca 1300 Traité de cuisine, ms B.N. lat. 7131, éd. Pichon et Vicaire ds Taillevent, Viandier, 126 : Raie, chien de mer, brochet... Qules, a la moutarde), fr. quille (Duhamel, Pêches, 52 ds Barbier, R. Lang. rom., t. 67, p. 312 : les lançons, les aiguilles, qu'on nomme en Normandie quilles, equilles ou equillettes), équille étant dér. de quille* au sens de « morceau d'un bois conique, cheville », ce poisson s'enfonçant dans le sable comme une cheville dans le bois, v. FEW t. 16, p. 309b et t. 11, p. 298a, note 4. Fréq. abs. littér. : 4. Bbg. Sain. Sources t. 2 1972 [1925] p. 168.

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉQUILLE, subst. fém.

Poisson long et mince vivant sur les plages sablonneuses et se cachant dans le sable à marée basse, notamment sur le rivage de la Manche. Synon. anguille de sable, lançon.Les équilles minces, raidies, ressemblaient à des rognures d'étain (Zola, Ventre Paris, 1873, p. 697).Les larves d'Équilles « Ammodytes personatus » (...) absorbent principalement des Appendiculaires et des larves nauplii de Copépodes (Zool.,t. 3, 1972, p. 403 [Encyclop. de la Pléiade]).
Prononc. et Orth. : [ekij]. Ds Ac. 1932. Étymol. et Hist. 1612 (Marc Lescarbot, Hist. de la Nouv. France, II, 429, Tross. ds Gdf. Compl.). Prob à rapprocher de l'a. fr. qule (ca 1300 Traité de cuisine, ms B.N. lat. 7131, éd. Pichon et Vicaire ds Taillevent, Viandier, 126 : Raie, chien de mer, brochet... Qules, a la moutarde), fr. quille (Duhamel, Pêches, 52 ds Barbier, R. Lang. rom., t. 67, p. 312 : les lançons, les aiguilles, qu'on nomme en Normandie quilles, equilles ou equillettes), équille étant dér. de quille* au sens de « morceau d'un bois conique, cheville », ce poisson s'enfonçant dans le sable comme une cheville dans le bois, v. FEW t. 16, p. 309b et t. 11, p. 298a, note 4. Fréq. abs. littér. : 4. Bbg. Sain. Sources t. 2 1972 [1925] p. 168.

Wiktionnaire

Nom commun 1

équille \e.kij\ féminin

  1. (Zoologie) Lançon , petit poisson de mer qui, à la marée basse, s’enfonce dans le sable.
    • les équilles minces, raidies, ressemblaient à des rognures d’étain. — (Émile Zola, Le Ventre de Paris, Georges Charpentier, Paris, 1873)
    • Des rochers bas, couverts de mousses et de varechs, émergent à marée basse. On pêche la crevette et l’équille. — (Paul Gruyer, Normandie, Collection de Guides-Joanne, Librairie Hachette, 1912, p. 165)
  2. (Spécifiquement) Le lançon équille.

Nom commun 2

équille \e.kij\ féminin

  1. (Saline) (Vieilli) Croûte de sel se déposant au fond de la chaudière à cuire le sel.
  2. Outil destiné à gratter cette croûte de sel.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉQUILLE. (ILL se prononce IYE.) n. f.
Petit poisson de mer qui, à la marée basse, s'enfonce dans le sable.

Littré (1872-1877)

ÉQUILLE (é-ki-ll', ll mouillées) s. f.
  • Nom, sur les côtes entre Caen et le Havre, du poisson dit lanson à Granville et Saint-Malo (genre de poissons malacoptérygiens apodes, vivant sur les plages sablonneuses et se cachant dans le sable à la marée basse).
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « équille »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
équille ekj

Évolution historique de l’usage du mot « équille »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « équille »

  • Le lançon, de Bretagne ou Normandie, ou l’équille en Méditerranée, est un produit rare. C’est un poisson effilé qui ressemble à une anguille très fine, avec une grande qualité gustative. On peut les déguster simplement à la plancha, au grill ou au barbecue, salé et poivré. On peut également les frire à la poêle avec un peu de sel, du poivre, une persillade légère qui enchantera les papilles. Il y a aussi la recette maison. D’abord, les rouler généreusement dans de la moutarde. Puis, les passer 3 à 4 minutes de chaque côté au grill ou à la poêle. A déguster avec un petit vin léger de saison./Photo DDM S. B. ladepeche.fr, L'Isle-Jourdain. La recette du marché : la friture ou grillade de lançons - ladepeche.fr

Images d'illustration du mot « équille »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « équille »

Langue Traduction
Anglais balance
Espagnol equilibrar
Italien equilibrio
Allemand balance
Chinois 平衡
Arabe توازن
Portugais saldo
Russe баланс
Japonais 残高
Basque oreka
Corse equilibriu
Source : Google Translate API

Synonymes de « équille »

Source : synonymes de équille sur lebonsynonyme.fr
Partager