La langue française

Équilibrant

Définitions du mot « équilibrant »

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉQUILIBRER, verbe trans.

A.− Opposer une chose à une autre de manière qu'elle lui fasse équilibre. Synon. compenser, contrebalancer, neutraliser, anton. déséquilibrer :
... des flotteurs spéciaux composés de deux parties : la première, profondément immergée, est destinée à équilibrer les neuf dixièmes de la charge, la seconde, complétant l'équilibre, est faite de caissons verticaux... Romanovsky, Mer, source én.,1950, p. 54.
Emploi pronom. réciproque. Être en équilibre. Une balance dont les plateaux s'équilibrent (Huysmans, En route,t. 1, 1895, p. 88).
Au fig. C'est comme les chagrins. L'un équilibre l'autre (Giraudoux, Électre,1937, I, 8, p. 90).
Emploi pronom. réciproque. Tant que l'homme est opposé à l'homme, la propriété fait contrepoids à la propriété, et les deux forces s'équilibrent (Proudhon, Propriété?1840, p. 182).Son unité intérieure où sa sensualité et sa conscience se rencontrent et s'équilibrent malgré des déchirements continus (Faure, Esprit formes,1927, p. 138).
ARTS PLASTIQUES. Agencer harmonieusement une composition, en répartir heureusement les proportions. Équilibrer les masses, les volumes. Les Suisses romands (...) modèrent les attitudes, éteignent les couleurs, équilibrent les compositions (Lhote, Peint. d'abord,1942, p. 111).
B.− [Avec une valeur factitive]
1. Mettre ou faire tenir en équilibre, donner un équilibre à. Synon. stabiliser.Les conducteurs équilibraient la charge des dernières voitures (Alain-Fournier, Meaulnes,1913, p. 117).Il avait fallu deux tonnes de plomb pour l'équilibrer [un yacht] (Maurois, Ariel,1923, p. 329).V. aile ex. 54.
2. Au fig. Saint Thomas, équilibrant comme toujours les tendances opposées (Gilson, Esprit philos. médiév.,1932, p. 108).Le général de Gaulle qui s'efforce d'équilibrer toutes ces passions adverses (Mauriac, Nouv. Bloc-notes,1961, p. 76).
En partic.
ÉCON. Équilibrer une balance, un budget. Contrebalancer exactement les dépenses par les recettes. Équilibrer le budget général de l'exercice 1906 (Joffre, Mém., t. 1, 1931, p. 44).Je ne sais pas comment payer le terme de juillet. Nous avons la chance de trouver du travail, nous travaillons et pourtant je n'arrive pas à équilibrer le budget (Duhamel, Désert Bièvres,1937, p. 179).
♦ Domaine de l'activité intellectuelle et psychique.Situer ou maintenir en équilibre (une personne ou une faculté). Rembrandt n'était pas de ceux que la tension fortifie ni qu'elle équilibre (Fromentin, Maîtres autrefois,1876, p. 298).Des principes sages, propres à développer et à équilibrer toutes les facultés morales, physiques et intellectuelles (Verne, 500 millions,1879, p. 40).
Rem. On rencontre ds la docum. équilibrant, ante, adj. Qui (r)établit l'équilibre. La continuité des lignes [du tableau], assurée par les dérivations équilibrantes (Arts et litt., 1935, p. 2810). Au fig. Je passe d'instants voisins de la folie entrevue à des extases équilibrantes (Mallarmé, Corresp., 1868, p. 273).
Prononc. et Orth. : [ekilibʀe], (j')équilibre [ekilibʀ ̥]. Ds Ac. 1878 et 1932. Étymol. et Hist. 1529 « peser également » ici part. passé adjectivé (G. Tory, Champ fleury, LII, 12 vods Hug.), rare jusqu'à la fin du xviiies.; 1797 (Voy. La Pérouse, t. 4, p. 65 : la troisième lui sert à nager, et à équilibrer le corps de concert avec...); 1803 pronom. (Maine de Biran, Influence habit., p. 25 : les deux fonctions sensitive et motrice se correspondant et s'équilibrant sans se troubler). Dér. de équilibre*; dés. -er. Fréq. abs. littér. : 146.
DÉR. 1.
Équilibrage, subst. masc.Action d'équilibrer; résultat de cette action. Mécan. Opération destinée à compenser le balourd d'une pièce ou d'un ensemble ayant un mouvement de rotation rapide. Équilibrage des roues. S'il est en effet possible de procéder avec des moyens de fortune à une vérification de l'équilibrage statique de la masse tournante d'une machine, il n'en est pas de même lorsque la vérification doit porter sur un équilibrage dynamique (Ambroise, Monteur mécan.,1949, p. 64). [ekilibʀa:ʒ]. 1reattest. 1861 (E. Liais ds Arch. Acad. des sciences ds Guilb. Aviat. 1965, p. 525); du rad. de équilibrer, suff. -age*.
2.
Équilibrateur, trice, adj.Qui (r)établit l'équilibre. La tradition régulière des cadeaux dans notre société traduit l'existence, dans les relations entre personnes, de mécanismes économico-sociologiques régulateurs et équilibrateurs (Traité sociol.,1968, p. 346). [ekilibʀatœ:ʀ], fém. [-tris]. 1reattest. 1968 id.; de équilibrer, suff. -ateur, v. -eur2.
3.
Équilibration, subst. fém.a) Fait de tenir en équilibre ou d'être mis en équilibre. Une équilibration juste de l'empirisme et du rationalisme (C. Bernard, Princ. méd. exp.,1878, p. 79).Un équilibre spontané sans équilibrations conscientes (Perroux, Écon. XXes.,1964, p. 173).b) En partic. Ensemble des moyens permettant à un organisme vivant de trouver ou de maintenir son équilibre physique. Nécessité d'une intégrité absolue de l'appareil d'équilibration chez les candidats pilotes (Langlois, Binet dsNouv. Traité Méd.,fasc. 7, 1924, p. 164).Un réflexe d'équilibration chez la grenouille (Camefort, Gama, Sc. nat.,1960, p. 253). [ekilibʀasjɔ ̃]. 1reattest. 1849 (Proudhon, Confess. révol., p. 251); du rad. de équilibrer, suff. -ation (-tion*). Fréq. abs. littér. : 6.
4.
Équilibreur, euse, adj.Qui (r)établit l'équilibre. Le footballeur (...) ne peut maîtriser les éléments extrêmement complexes de la technique sans bénéficier du rôle équilibreur des bras (Mercier, Football,1966, p. 55).Emploi subst. Le bras gauche (qui, jusque-là, n'avait joué qu'un rôle d'équilibreur) (R. Vuillemin, Éduc. phys.,1941, p. 151). [ekilibʀ œ:ʀ], fém. [-ø:z]. 1resattest. a) 1801, synon. de équilibriste* (S. Mercier, Néol., t. 1, p. 233), b) 1925 « qui maintient en équilibre » adj. et subst. (Lallement, Dyn. instrum. archet, p. 112, 193); du rad. de équilibrer, suff. -eur2*.
BBG. − Dub. Dér. 1962, p. 30, 32. − Guéret (J.). La Constr. aéron. Banque Mots. 1972, no4, p. 183. − Quem. DDL t. 4, t. 8.

Wiktionnaire

Adjectif

équilibrant \e.ki.li.bʁɑ̃\

  1. Qui équilibre.
    • Nous supposons en outre : 1° que des contractions équilibrantes des muscles latéraux entre B et A assurent l’immobilité relative du point B : ce qui est du reste conforme à l’observation ; 2° que de pareilles contractions équilibrantes entre C et F assurent également la permanence d’un certain degré de courbure fixe entre ces deux points, et en sens inverse de la courbe précédente. — (Félix Giraud-Teulon, Principes de mécanique animale ou Étude de la locomotion chez l’homme et les animaux vertébrés, ch. VII : Du mécanisme de la natation chez les poissons, J.-B. Baillière et Fils, Paris, 1858)

Forme de verbe

équilibrant \e.ki.li.bʁɑ̃\

  1. Participe présent de équilibrer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉQUILIBRER. v. tr.
Mettre, tenir en équilibre. Équilibrer des balances. Équilibrer les recettes et les dépenses. Ces deux forces, ces deux puissances s'équilibraient. Fig., Un esprit bien équilibré, Un esprit dont les facultés sont dans un juste rapport.

Littré (1872-1877)

ÉQUILIBRANT (é-ki-li-bran, bran-t') adj.
  • Qui établit, qui rétablit l'équilibre. La puissance équilibrante.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « équilibrant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
équilibrant ekilibrɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « équilibrant »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « équilibrant »

  • Avec deux abstentions et deux voix contre, le budget primitif 2020 a été voté en s’équilibrant de la façon suivante : 3 445 169 € pour la section de fonctionnement et 2 373 358 € pour la section d’investissement. , Saint-Coulomb. Un conseil municipal animé consacré aux finances - Redon.maville.com
  • Dans la foulée d’une rupture, notre journaliste a troqué la parole qui soigne contre le vertige du corps qui danse. Perchée sur ses talons, elle s’est jetée dans le pas de deux du tango, véritable thérapie en mouvement, au déséquilibre savamment équilibrant. , Coaching par le tango : J'ai surmonté ma rupture grâce au tango | Psychologies.com
  • Avec un shampooing antipelliculaire équilibrant. Il existe des produits efficaces, mais aussi très doux, qui permettent de limiter la prolifération fongique, tout en apaisant le cuir chevelu, comme le shampooing Liperol® de Dermelal (12,20 €, sur le site de la marque et en pharmacie). Maxi, Conseils beauté - Beauté - maximag.fr
  • Selon l’agence de notation, la force économique du pays a obtenu la note de « Ba3 », catégorie spéculative, équilibrant sa richesse relativement élevée par rapport à sa dépendance au pétrole et à sa faible compétitivité. Les institutions du pays jouissent des obligations de très mauvaise qualité et sont sanctionnées par la note«Caa3». La qualité de la gouvernance est également relativisée par le classement du pays dans les indicateurs de gouvernance mondiaux, la mauvaise gestion du budget et de liquidité, comme en témoignent les antécédents d’arriérés envers les créanciers. Gabonreview.com | Actualité du Gabon |, Notation : Moody’s achève l'examen périodique du Gabon | Gabonreview.com | Actualité du Gabon |

Images d'illustration du mot « équilibrant »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « équilibrant »

Langue Traduction
Anglais balancing
Espagnol equilibrio
Italien equilibratura
Allemand balancieren
Chinois 平衡的
Arabe موازنة
Portugais equilibrando
Russe балансировка
Japonais バランス
Basque orekatzeko
Corse equilibriu
Source : Google Translate API

Antonymes de « équilibrant »

Équilibrant

Retour au sommaire ➦

Partager