La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « éphod »

Éphod

Définitions de « éphod »

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉPHOD, subst. masc.

[Dans la tradition biblique] Vêtement liturgique des lévites, des prêtres hébreux :
Sachez, ô bon néophyte pour qui déjà se brode le pectoral et l'éphod, que Louis, notre magique directeur (et pour moi aussi directeur spirituel), me demande instamment un certain prélude, initial pour la résonnante conque à paraître. Valéry, Corresp.[avec Gide], févr. 1891, p. 48.
Prononc. et Orth. : [efɔd]. Ds Ac. 1762-1932. Les dict. gén. n'écrivent pas e final. Étymol. et Hist. Ca 1170 ephot (Rois, éd. Curtius, I, XXIII, 8 [1 Sam. 23, 9] : Fai venir avant le ephot); 1674 éphod (I. L. Le Maistre de Sacy, Bible [1 Sam. 2, 18], éd. Paris 1834-35). Empr. à l'hébr. bibliqueēfōd « tunique du grand prêtre » (Ex 25, 7 etc.) par l'intermédiaire du texte lat. de la Vulgate (ephod). Fréq. abs. littér. : 9. Bbg. Bourdat (P.). Aspects du vocab. de M. Jouhandeau. Vie Lang. 1973, p. 327.

Wiktionnaire

Nom commun - français

éphod \e.fɔd\ masculin

  1. Vêtement sacerdotal que portaient les prêtres hébreux, décrit dans le livre de l’Exode 28:6 à 30.
    • Tu feras deux anneaux d’or et tu les mettras sur les deux épaulettes de l'éphod, vers le bas, en avant, près de leur point d’attache au-dessus de l’écharpe de l'éphod. — (Exode XXVIII, 27)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉPHOD. (On prononce le D.) n. m.
Espèce d'écharpe que portaient les prêtres hébreux.

Littré (1872-1877)

ÉPHOD (é-fod) s. m.
  • Espèce de surplis de toile de lin, qui était en usage parmi les Lévites ; il tombait jusqu'à terre. Il le revêtit, par-dessus, de la robe d'hyacinthe, mit l'éphod sur la robe, Sacy, Bible, Lévit. VIII, 7.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « éphod »

Du hébreu ancien אֵפֹד (âfod) « vêtement du grand prêtre »
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « éphod »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
éphod efɔ

Évolution historique de l’usage du mot « éphod »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « éphod »

  • L’objet mesure entre 6 et 7cm et possède des crochets avec lesquels il pouvait être suspendu. La Bible décrit de tels objets ornant le bas de l’éphod, la robe du grand prêtre : « tu mettras au bord inférieur des grenades de pourpre violette, de pourpre écarlate et de cramoisi, sur le bord inférieur tout autour », lit-on dans le livre de l’Exode (28, 33).   FSSPX.Actualités / FSSPX.News, Un archéologue aurait découvert l’autel du Tabernacle de Silo - FSSPX.Actualités / FSSPX.News
  • 1L’Eternel me dit: Va encore, et aime une femme aimée d’un amant, et adultère; aime-la comme l’Eternel aime les enfants d’Israël, qui se tournent vers d’autres dieux et qui aiment les gâteaux de raisins. 2Je l’achetai pour quinze sicles d’argent, un homer d’orge et un léthec d’orge. 3Et je lui dis: Reste longtemps pour moi, ne te livre pas à la prostitution, ne sois à aucun homme, et je serai de même envers toi. 4Car les enfants d’Israël resteront longtemps sans roi, sans chef, sans sacrifice, sans statue, sans éphod, et sans théraphim. 5Après cela, les enfants d’Israël reviendront; ils chercheront l’Eternel, leur Dieu, et David, leur roi; et ils tressailliront à la vue de l’Eternel et de sa bonté, dans la suite des temps. LPH INFO, De Juif à Hébreu L'alyah, catalyseur d'identité ? - LPH INFO
  • Conséquence logique : la messe aussi est un peu juive. Aux origines des gestes et de la langue liturgique, de l'architecture, des rites chrétiens, il y a les gestes et la langue liturgique, l'architecture et les rites juifs. De même qu'une synagogue est orientée vers Jérusalem, bon nombre d'églises sont tournées vers l'orient. De même que le catholique se signe à l'entrée de l'église avec l'eau du bénitier en mémoire de son baptême, le juif pratiquant touche la mézouza, petit boîtier accroché au montant de la porte de sa maison contenant un passage biblique, avant de porter sa main à ses lèvres. La chasuble que le prêtre revêt au-dessus de l'aube est fille de l'éphod du grand prêtre juif dans le Temple, un vêtement liturgique agrafé aux épaules... La Vie.fr, Vivre la messe en regardant vers Jérusalem
  • Les vêtements du Cohen Gadol ont un rôle particulier pour ce qui concerne le rachat des fautes : par exemple : la tunique (koutonet)d’un ton de bleu très clair et très particulier est faite pour racheter les fautes dont la base est de verser du sang inutilement (shefikhouth damim), les caleçons (mikhnassayim) rachètent les fautes rattachées aux perversions sexuelles (guilouy ârayoth), la tiare (mitsnéfeth) rachète les fautes sur la grossièreté (gassout harouah), la ceinture (avneth) rachète les fautes commises par hésitation (hirhour halev) le pectoral (hoshen mishpat) rachète les questions de lois (dinim), le gilet (éphod) rachète les pêchés par idolâtrie (avoda zara) et le manteau/cape (mé’îl) rachète la médisance (lashon hara). JForum, Ki TiSSa 5780: L'encens (Ketoret) et ses pouvoirs (vidéo) - JForum
  • Pour le croyant qui récite le rosaire, des événements peu courants ne le rebutent pas. Dans ses interrogations, notamment sur le plan eschatologique, Il s’appuie sur la position officielle du magistère qui veille tant à l’égarement qu’à l’incrédulité. Aussi, au sujet du retour de Jésus avant le jugement dernier, on remarquera que le magistère en condamne la visibilité de son engagement sur terre, il invite à la prudence sur la durée millénaire annoncée. Une expérience d’ailleurs un peu semblable mais limitée à un peuple, a déjà eu lieu avec l’épopée de Moïse. Après un premier acte de visibilité générale de la puissance de DIEU sous forme de manifestations impressionnantes (colonne de nuée et de feu, etc.), celle-ci bien que devenant plus discrète (voir les deux pierres de l’éphod), n’en a pas moins continué à perdurer. On remarquera que cette manifestation antique, n’a en aucune manière porté atteinte au libre-arbitre des Hébreux, lequel n’a pas manqué de s’exprimer par des actions hostiles, dont notamment le fameux épisode de la révolte des dix explorateurs sur les douze envoyés en territoire de Canaan. Etrange parallèle avec l’épopée annoncée du second avènement du Sauveur, où les hommes, à nouveaux ne manqueront pas de repartir dans leurs chers errements, au point que leur libre-arbitre en exprimant un ardent désir, il n’y aura plus d’autre solution que de les « abandonner à la tentation », en libérant le Tentateur, momentanément réduit au silence. La preuve par neuf sera ainsi faite, que l’homme n’a pas besoin du diable pour pécher, et le diable ne pourra plus se plaindre que les hommes lui mettent tout sur le dos, puisqu’il aura été neutralisé pendant un temps. Dreuz.info, CYRUS, roi de Perse, ami d’Israël…

Traductions du mot « éphod »

Langue Traduction
Anglais ephod
Espagnol efod
Italien efod
Allemand ephod
Chinois 以弗得
Arabe الأفود
Portugais éfode
Russe ефод
Japonais エフォド
Basque efod
Corse efod
Source : Google Translate API

Synonymes de « éphod »

Source : synonymes de éphod sur lebonsynonyme.fr

Éphod

Retour au sommaire ➦

Partager