La langue française

Épeautre

Sommaire

  • Définitions du mot épeautre
  • Étymologie de « épeautre »
  • Phonétique de « épeautre »
  • Évolution historique de l’usage du mot « épeautre »
  • Citations contenant le mot « épeautre »
  • Traductions du mot « épeautre »
  • Synonymes de « épeautre »

Définitions du mot épeautre

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉPEAUTRE, subst. masc.

Variété de froment dont la balle adhère fortement au grain et qui fournit une farine très légère. Grand, petit épeautre; soupe d'épeautre. Certaines cultures spéciales, comme l'épeautre, ont encore conservé un reste d'existence dans quelques cantons de Suisse allemande ou de Souabe (Vidal de La Bl., Princ. géogr. hum.,1921, p. 138).
Prononc. et Orth. : [epo:tʀ ̥]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. Fin du xies. espelte (Raschi Blondh., p. 55); 1209 espiautre (Cart. de Guise, ms. B. N. lat. 17777, fo78 rods Gdf. Compl.). Du b. lat. spelta, de même sens (Forc.), lui-même d'orig. germ., cf. l'a. h. all. spelta, spelza (Graff t. 6, col. 337), ags. spelt (NED); les formes avec -r- sont prob. dues à un 2eemprunt aux lang. germ., cf. FEW t. 17, p. 178. Fréq. abs. littér. : 9. Bbg. Brüch 1913, p. 137. − Flasdieck (H. M.). Fr. épeautre, et angl. spelter. In : Essais de philol. mod. Paris, 1953, pp. 173-179.

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉPEAUTRE, subst. masc.

Variété de froment dont la balle adhère fortement au grain et qui fournit une farine très légère. Grand, petit épeautre; soupe d'épeautre. Certaines cultures spéciales, comme l'épeautre, ont encore conservé un reste d'existence dans quelques cantons de Suisse allemande ou de Souabe (Vidal de La Bl., Princ. géogr. hum.,1921, p. 138).
Prononc. et Orth. : [epo:tʀ ̥]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. Fin du xies. espelte (Raschi Blondh., p. 55); 1209 espiautre (Cart. de Guise, ms. B. N. lat. 17777, fo78 rods Gdf. Compl.). Du b. lat. spelta, de même sens (Forc.), lui-même d'orig. germ., cf. l'a. h. all. spelta, spelza (Graff t. 6, col. 337), ags. spelt (NED); les formes avec -r- sont prob. dues à un 2eemprunt aux lang. germ., cf. FEW t. 17, p. 178. Fréq. abs. littér. : 9. Bbg. Brüch 1913, p. 137. − Flasdieck (H. M.). Fr. épeautre, et angl. spelter. In : Essais de philol. mod. Paris, 1953, pp. 173-179.

Wiktionnaire

Nom commun

épeautre \e.potʁ\ masculin

  1. (Botanique) (Agriculture) Blé hexaploïde semé en automne, botaniquement voisin du blé tendre et considéré comme une sous-espèce de ce dernier, de forte valeur boulangère, mais dont l’épillet ne se désagrège pas lors du battage (rachis, glumes, glumelles et grains restent solidaires), ce qui rend son blutage difficile. Triticium aestivum subsp. spelta (L.) Thell., Triticium spelta L..
    • Mais les céréales pauvres continuent à être très prisées [au IXe siècle] : le millet et le sorgho dans la plaine du Pô et en Gascogne, l'épeautre en Francie. — (Rouche, Michel, Histoire du Moyen Âge - Tome I, Éditions Complexe, 2005)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉPEAUTRE. n. m.
Variété de blé où la balle adhère fortement au grain.

Littré (1872-1877)

ÉPEAUTRE (é pô-tr') s. m.
  • Espèce de froment. Grand épeautre (triticum spelta, L.). Petit épeautre (triticum monococcum, L.), nommé aussi engrain, ingrain, locular. Les épeautres sont cultivés dans les terrains maigres ; on les distingue des autres froments par la difficulté avec laquelle le grain se sépare des balles.

REMARQUE

Les livres d'agriculture font épeautre féminin ; ce qui est plus conforme à l'étymologie.

HISTORIQUE

XIIIe s. Avoine et espiautre sont froit et sec, Alebrand, f° 42.

XVe s. Le suppliant prist du blé, appellé l'espiote ou gros blé, pour son cheval, Du Cange, spelta.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « épeautre »

Wallon, spaite, spiate, sipaite ; génev. épaute ; provenç. espeuta ; espagn. espelta ; ital. spelta ; du latin spelta, mot venu des langues germaniques ; allem. Spelt ou Spelz.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin spelta, certainement d’un mot gaulois ou germanique (l’épeautre n’existait pas dans le Latium). (XIe siècle) Espelte — (gloses de Raschi), (XIIIe siècle) Espiaute, (1209) Espiautre. Les formes avec un \r\ sont probablement dues à un second emprunt aux langues germaniques, voir spelt, spelter (en) en anglais. Les deux formes, avec et sans /r/ ont coexisté jusqu’à la fin du XVIIe siècle.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « épeautre »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
épeautre epotr

Évolution historique de l’usage du mot « épeautre »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « épeautre »

  • Chorizette et courgettes gratinées, petit épeautre , Magazine Gastronomie et Vins | La chorizette gratinée au petit épeautre... un peu du sud dans l’assiette !
  • Le rapport fournit en outre une illustration transparente de l’analyse concurrentielle des principaux acteurs par produit, prix, position monétaire, portefeuille de produits, méthodes de croissance et présence régionale sur le marché. Le rapport Dissipateur thermique d’épeautre fournit en outre une analyse des bourreaux, une analyse de PORTER, une analyse SWOT pour traiter la question des actionnaires dans la composition des efforts et des investissements dans un avenir proche pour une section de marché spécifique. INFO DU CONTINENT, Dissipateur thermique d'épeautre Marché avec impact de COVID-19 | Analyse objective, taille et perspectives de croissance jusqu'en 2026 - INFO DU CONTINENT
  • « Le marché Arresteur d’épeautre mondial croît à un TCAC élevé au cours de la période de prévision 2020-2026. L’intérêt croissant des particuliers pour cette industrie est la principale raison de l’expansion de ce marché. Selon le Rapport, le marché Arresteur d’épeautre devrait croître à un TCAC de xx % au cours de la période de prévision (2019-2027) et dépasser une valeur de XX USD d’ici la fin de 2027. » Thesneaklife, Rapport sur le marché Arresteur d’épeautre mondial 2020 – Couvrant l’impact du COVID-19, informations financières, développements, analyse SWOT par les meilleures entreprises mondiales | Braunschweiger Flammenfilter, Elmac Technologies, Emerson, Morrison Bros. Co., Groth Corporation – Thesneaklife
  • Neuf entreprises et centres de recherches wallons s’unissent pour créer une filière complète autour de l’épeautre. Ils font ainsi le pari d’une céréale locale et durable qui garantit un revenu stable aux agriculteurs. Demain la terre, Wallep, la promesse d’une filière d’épeautre 100% wallon - Demain la terre
  • 9 entreprises et centres de recherche wallons se sont unis pour créer une filière complète autour de l’épeautre wallon. A la clé: une rémunération moins volatile pour les agriculteurs, des produits innovants, sains et locaux pour le consommateur, 35 emplois directs créés, 300 emplois maintenus …et surtout, une solution pour rendre notre système alimentaire régional plus résilient et durable. SillonBelge.be, SillonBelge.be - Votre spécialiste de l'agriculture en Belgique
  • Mathieu Mallet est fils d'agriculteur. En 2016, il se lance à son tour comme agriculteur à Saint-Léger-de-la-Martinière (devenue depuis commune de  Melle), il fait pousser du blé dur, du petit épeautre, du seigle, du sarrasin et laisse une partie de ces champs en prairie. Car la rotation des cultures, c'est le respect du travail du sol. Respecter le travail du sol passe aussi par une agriculture biologique. Son père faisait déjà du bio dans sa ferme en  Vendée. Mathieu Mallet fait d'ailleurs dans cet esprit-là de la reproduction de variétés anciennes de blé.     France Bleu, Les pâtes d'ici de là
  • C’est Élodie Bory, la compagne de David qui en a la responsabilité. Une quinzaine d’hectares de céréales est réservée à l’alimentation des laitières, la même surface permet de servir Celnat. Enfin, entre 4 et 5 hectares sont dédiés à la transformation. Entre 3,5 tonnes et 4 tonnes de farines, de blé, seigle et petit épeautre sont produites. Un peu de farine de lentille est également mise en vente. À partir de ces farines, la jeune femme fabrique des pâtes alimentaires. L’atelier de fabrication a été installé dans la maison du couple à Liac. www.leveil.fr, Élodie Bory, la maroquinière devenue meunière et épicière à Saint-Christophe­-sur­-Dolaizon - Le Puy-en-Velay (43000)

Traductions du mot « épeautre »

Langue Traduction
Anglais spelled
Espagnol espelta
Italien farro
Allemand dinkel
Chinois 拼写
Arabe تهجئة
Portugais soletrado
Russe полба
Japonais つづり
Basque idatzita
Corse spelatu
Source : Google Translate API

Synonymes de « épeautre »

Source : synonymes de épeautre sur lebonsynonyme.fr
Partager