La langue française

Épacte

Définitions du mot « épacte »

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉPACTE, subst. fém.

[Dans le calendrier julien] Nombre de jours à ajouter à l'année lunaire pour qu'elle égale l'année solaire; p. anal. [dans le calendrier grégorien] chiffre indiquant l'âge de la lune au 1erjanvier de chaque année, c'est-à-dire le nombre de jours écoulés depuis la dernière nouvelle lune du mois de décembre précédent, et servant à fixer la date des fêtes mobiles, en particulier celle de Pâques. Il avait écrit sur la théologie et sur la chronologie, il avait parlé (...) de la semaine et des mois, (...) des épactes (France, J. d'Arc,t. 1, 1908, p. 205).
Prononc. et Orth. : [epakt]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1119 (Ph. de Thaon, Comput, 198 ds T.-L.). Empr. au b. lat.epactae du gr. ε ̓ π α κ τ α ι ́ (η ̔ μ ε ́ ρ α ι) « jours ajoutés ». Fréq. abs. littér. : 1.

Wiktionnaire

Nom commun

épacte \e.pakt\ féminin

  1. (Chronologie) Nombre qui, pour chaque année, exprime l’âge de la lune au moment où l’année précédente a fini.
    • L’épacte indique combien il faut ajouter de jours à l’année lunaire pour que sa durée égale celle de l’année solaire.
    • L’épacte sert à déterminer les époques moyennes des nouvelles lunes de chaque année.
    • L’épacte de chaque année se trouve toujours indiquée au commencement des almanachs.
    • Dans le calendrier julien, l’épacte est l’âge de la lune au premier janvier diminué d’une unité. — (Émile Biémont, Rythmes du temps: Astronomie et calendriers, 2000)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉPACTE. n. f.
T. de Chronologie. Le nombre qui, pour chaque année, exprime l'âge de la lune au moment où l'année précédente a fini. L'épacte sert à déterminer les époques moyennes des nouvelles lunes de chaque année. L'épacte de chaque année se trouve toujours indiquée au commencement des almanachs.

Littré (1872-1877)

ÉPACTE (é-pa-kt') s. f.
  • Terme de chronologie. Nombre indiquant l'âge de la lune au commencement de l'année, c'est-à-dire le nombre de jours écoulés depuis la dernière nouvelle lune jusqu'à la fin de l'année qui vient de finir. En 1830, l'épacte était 6, et, comme l'année solaire vaut 12 lunaisons plus environ 11 jours, l'épacte augmente ordinairement de 11 jours par an ; ainsi, pour 1831, l'épacte a été 6 plus 11 ou 17 ; pour 1832, elle a été 17 plus 11 ou 28 ; pour 1833, c'était 28 plus 11 ou 39, ou un mois de 30 jours, plus 9 pour l'épacte, Saigey, Métrologie.

    Différence, en jours, heures, minutes et secondes qui existe entre une révolution solaire et douze révolutions lunaires.

    Cycle des épactes, espace de trente années, après lequel les épactes reviennent à peu près dans le même ordre.

HISTORIQUE

XIIIe s. Li uns nombre a à nom epacte qui à nous sone autant comme sorajoustemens, por ce qu'on ajouste avoec le [nombre] regulier por trover l'aage de la lune, Comput, f° 8.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « épacte »

Ἔπαϰτος, ajouté, de ἐπὶ, à, et ἄγειν, mener (voy. AGIR).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Emprunté au latin epactae, lui même emprunté au grec ancien ἐπακταί (ἡμέραι), epaktaí (hēmérai) « (jours) ajoutés ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « épacte »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
épacte epakt

Évolution historique de l’usage du mot « épacte »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « épacte »

  • En préambule de la diffusion de deux films aux Cinés Palace, à Épinal, dans le cadre de la Nuit de la prophétie, François Petrazoller, directeur des archives départementales des Vosges, a proposé une conférence portant sur un manuscrit récemment acquis lors d’une vente aux enchères, à Épinal. Dans l’ouvrage rédigé en 1799 par un dénommé Dominique Aubert, agriculteur à Rupt-sur-Moselle, sont reprises d’étranges informations inspirées d’écrits eux-mêmes datés de 1644. Un tableau ésotérique, circulaire, y apparaît, que le directeur des archives a pu interpréter face à de nombreux curieux, permettant selon l’auteur de l’ouvrage, des prophéties perpétuelles… Prophéties portant surtout sur des phénomènes météorologiques disant par exemple que, pour 2020, l’hiver, en son milieu, sera mêlé de pluie froide et de neige. Que le printemps sera plus humide que sa qualité. L’année verra abondance de fruit, selon l’auteur, qui prédit un été qui menace de tonnerre et de tempête. Prophétie qui, selon François Petrazoller, ne tenait pas compte d’une épacte (différence de jours entre le calendrier solaire et lunaire) qui aurait due être corrigée, ce que Dominique Aubert ignorait alors. En se basant sur l’épacte revue, la prophétie varie et prédit un hiver plutôt rigoureux, un printemps froid et humide et un été paisible où les vents du Midi seront les maîtres. , Culture - Loisirs | La prophétie de 2020 de Dominique Aubert
  • Très édifiant ,bien structuré J'ai aimé la partie qui fait appel a l'enseignante de l'épacte qui a fait une étude sur la contamination des poisons par les pesticides Banouto, Bénin-Glyphosate-Cancer : la réplique de René Sègbénou à Dr Mohamed Paul Tossa - Banouto

Traductions du mot « épacte »

Langue Traduction
Anglais epact
Espagnol epacto
Italien epact
Allemand epact
Chinois 生效
Arabe epact
Portugais epact
Russe эпакта
Japonais epact
Basque epact
Corse effettu
Source : Google Translate API

Épacte

Retour au sommaire ➦

Partager