La langue française

Enrubanner

Définitions du mot « enrubanner »

Trésor de la Langue Française informatisé

ENRUBANNER, verbe trans.

A.− [Le suj. désigne une pers.] Couvrir, parer quelque chose de rubans :
Elle [Rij] passait sa journée et sa nuitée dans un fauteuil capitonné, fabriqué spécialement pour elle et qu'elle ne cessait d'ornementer, d'enrubanner, lui tressant des faveurs, des nœuds, des lacets d'or et d'argent, des broderies, des dentelles... Cendrars, Bourlinguer,1948, p. 83.
En partic. Décorer d'un ou plusieurs ordres. Il m'importe fort peu, je le dis en toute franchise, que Zola soit ou non enrubanné de rouge (Clemenceau, Iniquité,1899, p. 369).
P. métaph. Ces ingénieux Parisiens ne s'étaient-ils pas avisés de maquiller le terrible vieux [Gluck]! Ils le paraient, ils l'enrubannaient, ils ouataient ses rythmes (Rolland, J.-Chr.,Maison, 1909, p. 1031).
B.− [Le suj. désigne un ornement] La banderole de Hartmann : « passe avant li meillor » enrubannait une bouteille peinte en émail d'or sur laque blanche (Hamp, Marée,1908, p. 212).
Emploi pronom. à sens passif, p. métaph. Quand les supports de la cathédrale s'enrubannent dans les méandres de la complication sentimentale, quand la sculpture anecdotique noie les profils du monument, le portrait se complaît dans sa solitude (Faure, Espr. formes,1927, p. 201).
P. anal. L'eau s'étalait, miroitait, enrubannait les prés clairs (La Varende, Saint-Simon,1955, p. 154).
Emploi pronom. passif. Clovis se retourna et vit une flamme se dresser sur l'estrade. Elle s'enrubanna autour du cinématographe (Morand, Fin de s.,1957, p. 151).
Au fig. Synon. de parer.Pour « l'ouvreuse du cirque d'été ». Amandine envers vous ou Jeanne Comme je me sens endetté Que nul de mes vers n'enrubanne L'ouvreuse du cirque d'été (Mallarmé, Vers circonst.,1898, p. 160).
Emploi pronom. passif. Ma lettre va vous détromper, elle s'est enrubannée de jolies choses en passant par Paris (Bernanos, Lettres inéd.,1904, p. 1723).
Rem. La docum. atteste les dér. rares. a) Enrubannement, subst. masc. Action d'enrubanner; résultat de cette action. P. anal. « Cerisier merisier », avec son enrubannement coupé de nœuds (Goncourt, Journal, 1889, p. 1053). b) Enrubaniser (s'), verbe pronom. Se parer. Au fig. La société se reconstitua, se rebaronifia, se recomtifia, s'enrubanisa (Balzac, Œuvres div., t. 2, 1830-35, p. 157).
Prononc. et Orth. : [ɑ ̃ ʀybane]. Ds Ac. dep. 1878. Land. 1834 et Gattel 1841 écrivent enrubaner; v. aussi, entre autres ex. de cette forme, Taine, Notes Paris, 1867, p. 163, s.v. enrubanné. Étymol. et Hist. 1372 enrubaner (Documents et extraits divers concernant l'histoire de l'art dans les Flandres..., éd. Chr. Dehaisnes, t. 1, p. 511); rare av. 1770 (F. Galiani, Dialogues sur le commerce des bleds, p. 110). Dér. de ruban*; préf. en-*; dés. -er. Fréq. abs. littér. : 8.

Wiktionnaire

Verbe

enrubanner \ɑ̃.ʁy.ba.ne\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Couvrir, entourer, orner de rubans.
    • Les pauvres bêtes apeurées, se refusaient à avancer. Deux femmes les tiraient par des guirlandes de papier de couleur dont on les avait enrubannées. — (Out-el-Kouloub, Nazira, dans Trois contes de l'Amour et de la Mort, 1940)
  2. (Figuré) Flatter, séduire, circonvenir quelqu’un, l'entortiller.
    • C’est bon pour les putes de se laisser enrubanner par des calculs minables. — (Marie Desplechin, Nous entrerons dans la carrière, nouvelle, supplément au magazine « Elle », 1999, page 18.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ENRUBANNER. v. tr.
Couvrir, entourer de rubans. Enrubanner des mâts, un panier. Un chapeau enrubanné.

Littré (1872-1877)

ENRUBANNER (an-ru-ba-né) v. a.
  • Néologisme. Couvrir de rubans. Chapeau enrubanné.

    Par plaisanterie. Décorer d'un ou de plusieurs ordres.

    S'enrubanner, v. réfl. Se parer de rubans.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

ENRUBANNER. Ajoutez : … Veulent faire une vraie pagode d'un roi ; veulent qu'il soit enchâssé, enrubanné comme un petit saint…, Lett. du P. Duchêne, 160e lett. p. 1.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « enrubanner »

En 1, et ruban.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « enrubanner »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
enrubanner ɑ̃rybane

Évolution historique de l’usage du mot « enrubanner »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « enrubanner »

  • Chacun doit donc réparer ses balles dès que le trou est fait afin d’éviter ces problèmes. Cela nécessite du temps pour vérifier régulièrement les balles, plus de plastique pour enrubanner à nouveau ou du ruban adhésif pour fermer les trous, et il y a encore des pertes, donc ils ne peuvent pas vendre toutes les balles ou ils doivent acheter plus de fourrage pour nourrir leurs animaux. De plus, de nombreux agriculteurs utilisent du poison, une mauvaise solution qui n’est pas écologique. Journal Paysan Breton - Hebdomadaire technique agricole, Agrirepel Wrap, le film d'enrubannage qui protège vos fourrages des oiseaux et des rongeurs ! | Journal Paysan Breton
  • On écrit «rubaner» mais «enrubanner»; «bonhomme» mais «bonhomie»; «susurrer» bien que le verbe s’énonce «sussurer»; «cauchemar» et non «cauchemard». Quant au verbe «bayer», il en existe trois sortes. On emploie cette orthographe lorsque quelque chose s’ouvre ou que l’on baye aux corneilles. On «bâille» lorsqu’on s’ennuie ou que l’on a sommeille . Enfin, on «baille» lorsqu’on donne, remet, livre, présente quelque chose à quelqu’un. Le Figaro.fr, Répondrez-vous correctement à ces questions de langue française?
  • La claque visuelle une fois passée, il est temps de jouer. Nous sommes en présence d’un pack où la quasi-intégralité du matériel est exploitable quelque soit la map. Nous sommes loin des grandes largeurs du DLC Bourgault. Les outils sont ici à taille “européenne”. Mieux, pour les outils larges, comme les pulvérisateurs, de multiples configurations permettent de diminuer l’empattement, les rampes sont par exemple disponibles de 18 à 40m. La majorité des outils se replient, ou disposent d’un attelage spécifique au transport. Bref, le joueur peut passer partout, y compris dans de petites ruelles étroites. En boutique, il est souvent possible de “skinner” les outils avec l’habillage Kverneland ou Vicon. Un petit clin d’oeil à la presse Vicon FastBale qui permet de presser et d’enrubanner les balles rondes en continu. Un vrai plus pour le gameplay. SimulAgri.fr - Le site de toutes les simulations agricoles, Le DLC Kverneland Vicon pour FS 19 place la barre très haut | SimulAgri.fr

Traductions du mot « enrubanner »

Langue Traduction
Anglais wrap
Espagnol envolver
Italien avvolgere
Allemand wickeln
Chinois
Arabe لف
Portugais embrulho
Russe заворачивать
Japonais ラップ
Basque wrap
Corse spinghja
Source : Google Translate API

Synonymes de « enrubanner »

Source : synonymes de enrubanner sur lebonsynonyme.fr

Enrubanner

Retour au sommaire ➦

Partager