La langue française

Engueulement

Sommaire

  • Définitions du mot engueulement
  • Étymologie de « engueulement »
  • Phonétique de « engueulement »
  • Évolution historique de l’usage du mot « engueulement »
  • Citations contenant le mot « engueulement »
  • Traductions du mot « engueulement »
  • Synonymes de « engueulement »

Définitions du mot engueulement

Trésor de la Langue Française informatisé

ENGUEULEMENT, subst. masc.

Vieilli. Synon. d'engueulade*.Ces rimes débraillées, toutes rutilantes d'un beau cynisme (...) qui éclatent à la face du lecteur comme un honnête et vertueux engueulement (Sainte-Beuve, Portr. contemp.,t. 2, 1846-69, p. 242).Chaque fois qu'elle prenait un fiacre, c'étaient des engueulements avec le cocher (Mirbeau, Journal femme ch.,1900, p. 343).
Rem. On rencontre chez Huysmans, le subst. fém. engueulée, synon. de engueulade et de engueulement. Le coup de tonnerre d'une énorme pile qui s'écroule coupa net l'engueulée du chœur qui huait la femme (Sœurs Vatard, 1879, p. 9). Pierreh. 1926 l'atteste comme régional.
Prononc. : [ɑ ̃gœlmɑ ̃]. Étymol. et Hist. 1844 (Catéch. poissard ds Larchey, Excentr. lang., 1865, p. 121 : Vadé est le Démosthène de l'engueulement). Dér. de engueuler*; suff. -(e)ment1*. Fréq. abs. littér. : 24.

Wiktionnaire

Nom commun

engueulement \ɑ̃.ɡœl.mɑ̃\ masculin

  1. (Vieilli) Action d’engueuler ou de s’engueuler.
    • Dans ces espèces d’engueulements, pardon du terme, je n’en connais pas de meilleur, il se dit quelquefois des mots très-bouffons. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
    • Chaque fois qu’elle prenait un fiacre, c’étaient des engueulements avec le cocher à qui, non seulement elle ne donnait pas de pourboire, mais qu’elle trouvait encore le moyen de carotter… — (Octave Mirbeau, Journal d'une femme de chambre, chap. XVI, 1900)
  2. (Charpenterie) Entaille en forme de V ou de cône destinée à assembler une contre-fiche ou un arêtier dans un poinçon.
    • La tête de cette noue, après avoir été entaillée par-dessous pour s’appuyer sur les deux faîtages voisins, va saisir le poinçon par deux faces d’engueulement, ainsi que nous l'avons expliqué en détail au n° 939. — (Émile Martelet, Traité de stéréotomie, 1857, page 402)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ENGUEULEMENT (an-gheu-le-man) s. m.
  • Terme grossier. Action d'engueuler.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

ENGUEULEMENT. Ajoutez : L'esprit n'avait pas encore fait place à l'engueulement, triste expression, hélas ! consacrée, A. Belot, Mlle Giraud ma femme, ch. 1er.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « engueulement »

De engueuler avec le suffixe -ment (1) ou de gueule avec le préfixe en- et le suffixe -ment (2).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « engueulement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
engueulement ɑ̃gœlœmɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « engueulement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « engueulement »

  • Les questions des apprentis ont alterné avec les explications de Bernard Rusalen, dans ce vocabulaire si particulier aux charpentiers (arbalétrier, engueulement, fermes, poinçon, embrêvement). à la base de ce travail, des éléments de géométrie et de calcul détermineront avec exactitude le nombre de picons pour chaque circonférence. SudOuest.fr, Chapeau, monsieur le couvreur

Traductions du mot « engueulement »

Langue Traduction
Anglais yelling
Espagnol gritando
Italien urla
Allemand geschrei
Chinois 大喊
Arabe الصراخ
Portugais gritando
Russe вопли
Japonais 叫ぶ
Basque yelling
Corse urla
Source : Google Translate API

Synonymes de « engueulement »

Source : synonymes de engueulement sur lebonsynonyme.fr
Partager