La langue française

Encéphale

Sommaire

  • Définitions du mot encéphale
  • Étymologie de « encéphale »
  • Phonétique de « encéphale »
  • Évolution historique de l’usage du mot « encéphale »
  • Citations contenant le mot « encéphale »
  • Traductions du mot « encéphale »
  • Synonymes de « encéphale »

Définitions du mot « encéphale »

Trésor de la Langue Française informatisé

ENCÉPHALE, subst. masc.

A.− ANAT. Ensemble des centres nerveux (cerveau, cervelet, tronc cérébral) contenus dans la boîte crânienne des vertébrés (cf. cerveau ex. 2 et bulbe ex. 3) :
1. Le cerveau antérieur proprement dit, encore appelé cerveau hémisphérique, constitue la portion la plus volumineuse de l'encéphale. QuilletMéd.1965, p. 321.
SYNT. Étage, partie, portion, région de l'encéphale; substance nerveuse, vaisseaux de l'encéphale; congestion, lésion de l'encéphale.
P. méton., rare. Tête :
2. ... cette huile, (...) empêche toute action de l'air extérieur sur les têtes, prévient ainsi les rhumes, le coryza, et toutes les affections douloureuses de l'encéphale... Balzac, César Birotteau,1837, p. 181.
B.− Littér. [Considéré comme l'organe de la vie psychique] Synon. de cerveau (cf. ce mot I B 1) :
3. ... depuis quelque temps, il se taraudait l'encéphale pour arriver à construire une sainte Philomène menacée par plusieurs lions, qu'il comptait offrir à un bonhomme d'archiprêtre toulousain qui lui avait fait avoir des commandes. Bloy, La Femme pauvre,1897, p. 50.
Rem. 1. Encéphale entre comme 2eélément de composition dans la formation de termes savants : diencéphale*, mésencéphale*, myélencéphale*, télencéphale*. 2. On rencontre ds la docum. a) Encéphaloïde, adj. pathol. Qui a l'aspect, la consistance de l'encéphale. La forme encéphaloïde, rare et caractéristique des cancers à évolution rapide (Roussy ds Nouv. Traité Méd., fasc. 5, 2, 1924, p. 203). En partic. Tumeur encéphaloïde (cf. Nélaton, Pathol. chir., t. 1, 1844, p. 39). P. ell. du déterminé. Un encéphaloïde. Vous opérerez demain la nouvelle arrivée (...) Vous avez vu : un encéphaloïde lardacé au sein droit (Goncourt, Sœur Philom., 1861, p. 216). Reprenant avec aplomb l'exercice de la médecine, ils soignèrent, (...) la mère Varin, dont l'encéphaloïde sous la clavicule exigeait pour se nourrir, des emplâtres de viande (Flaub., Bouvard, t. 2, 1880, p. 71). b) Encéphalithe, subst. masc., rare. Pierre à forme d'encéphale. De fort belles gravures, représentant des lithocardites, des pierres de cœur, des encéphalithes, préludant à la cervelle, des pierres qui imitent la mâchoire, le pied, le rein (Bachelard, Poét. espace, 1957, p. 112).
Prononc. et Orth. : [ɑ ̃sefal]. Ds Ac. 1762-1932. Étymol. et Hist. 1. « Ver parasite » a) 1700 subst. (N. Andry de Boisregard, De la génération des vers dans le corps de l'homme, Paris, 41 ds R. Ling. rom., t. 35, p. 216 : les Encephales naissent dans la tête); b) 1700 adj. vers encephales (Id., ibid., p. 425); 2. 1732 adj. « qui est dans la tête » (Trév.); 1806 subst. « cerveau, cervelet » (J. Capuron, Nouv. dict. de méd., de chir., Paris). Empr. au gr. ε ̓ γ κ ε ́ φ α λ ο ς proprement « qui est dans la tête » d'où « cervelle, cerveau ». Fréq. abs. littér. : 42.
DÉR.
Encéphalique, adj.a) Qui concerne l'encéphale. Irritation, lésion encéphalique; mouvement encéphalique. Parvenues dans la cavité encéphalique, elles [ces artères] se partagent chacune en trois rameaux (Cuvier, Anat. comp.,t. 2, 1805, p. 186).Tu nous écoutes, n'est-ce pas? Mais ne remue pas tes membres; tu es encore aujourd'hui sous notre magnétique pouvoir, et l'atonie encéphalique persiste (Lautréam., Chants Maldoror,1869, p. 314).b) Qui appartient à l'encéphale. Région encéphalique; isthme, ventricule encéphalique. Dans les conditions normales, les centres encéphaliques inférieurs (par exemple, le bulbe rachidien) ajoutent leur action à celle de la moelle épinière (Camefort, Gama, Sc. cnat.,1960, p. 262).c) Qui est de la nature de l'encéphale. Masse encéphalique. Les cavités à sang rouge, cessant de recevoir ce sang, ne peuvent le pousser à la tête : plus de mouvement, par conséquent; et, par la même, bientôt plus de vie dans la masse encéphalique (Bichat, Rech. physiol. vie et mort,1822, p. 269). [ɑ ̃sefalik]. Ds Ac. 1835-1932. 1reattest. 1771 (J.-J. Schimdlin, Dict. univ. de la lang. fr., Catholicon, s.v. encéphale ds Z. fr. Spr. Lit., t. 23, p. 26); de encéphale, suff. -ique*.
BBG. − Arveiller (R.). R. Ling. rom. 1971, t. 35, p. 216.

Wiktionnaire

Nom commun

encéphale \ɑ̃.se.fal\ masculin

  1. (Anatomie) Ensemble des centres du système nerveux central qui sont contenus dans la cavité du crâne.
    • L’ossification de membrane concerne la plus grande part de la voûte et de la face. La croissance des os de la voûte répond à l'augmentation du volume de l’encéphale sous-jacent. — (Jean Nauwelaërs, Radiopédiatrie: guide pratique, Heures de France, 1999, page 80)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ENCÉPHALE. n. m.
T. d'Anatomie. Ensemble des organes qui sont contenus dans la cavité du crâne.

Littré (1872-1877)

ENCÉPHALE (an-sé-fa-l') s. m.
  • 1 Terme d'anatomie. L'organe nerveux qui, chez tous les animaux vertébrés, est contenu dans la cavité du crâne.
  • 2 Adj. Terme de zoologie. Se dit de vers qui s'engendrent dans la tête. Cet emploi est aujourd'hui inusité.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « encéphale »

(Siècle à préciser) Du grec ancien ἐγκέφαλος, enképhalos (« cerveau »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ἐγϰέφαλον, de ἐν, en, et ϰεφαλὴ, tête.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « encéphale »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
encéphale ɑ̃sefal

Évolution historique de l’usage du mot « encéphale »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « encéphale »

  • La réflexion collective sur le projet s’est accompagnée d’une restructuration des pôles. « Certains n’ont pas bougé, comme le pôle universitaire de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent, le pôle des blessés de l’encéphale ou encore le pôle des usagers », détaille Nathalie Salomé, présidente de la commission médicale d’établissement, l’instance représentative des médecins. « On a mis en place un pôle d’activités transversales regroupant l’art-thérapie, la pharmacie, le plateau technique, le service du sport ou la médiation animale. »  www.lepopulaire.fr, La réorganisation de l'hôpital psychiatrique de Limoges suscite des tensions - Limoges (87000)
  • L’encéphale du gorille et de l’orang-outan – mais pas celui du chimpanzé – présente le même degré d’asymétrie que chez l’humain, montre une étude menée sur des empreintes internes de crânes. Le Monde.fr, L’asymétrie, inscrite dans le cerveau des grands singes

Traductions du mot « encéphale »

Langue Traduction
Anglais brain
Espagnol cerebro
Italien cervello
Allemand gehirn
Chinois
Arabe الدماغ
Portugais cérebro
Russe головной мозг
Japonais
Basque garuna
Corse cervellu
Source : Google Translate API

Synonymes de « encéphale »

Source : synonymes de encéphale sur lebonsynonyme.fr
Partager