La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « empresser »

Empresser

Définitions de « empresser »

Trésor de la Langue Française informatisé

EMPRESSER (S'), verbe pronom.

A.− Littér. S'assembler en foule serrée autour de quelqu'un, autour de quelque chose, par zèle, par affection, par curiosité, avec beaucoup de vivacité. Que le peuple s'empresse à l'Agora! demain, Le sceptre paternel brillera dans ma main (Leconte de Lisle, Poèmes trag.,1886, p. 232):
1. On voit aussi s'empresser dans ce lieu les enfants morts en entrant à la vie, et qui, transformés en petits anges, semblent être devenus les compagnons du Messie au berceau. Chateaubriand, Les Martyrs,t. 1, 1810, p. 190.
2. ... sur le Ponte Vecchio, à cet endroit précisément où le décor des maisons qui ourlent le haut du pont cède et, tout au milieu du pont, laisse un espace à découvert, je vis la foule s'empresser, se pencher sur le parapet, et des bras s'allonger et des mains tendues désigner, dans l'eau limoneuse du fleuve, un petit objet qui flottait, disparaissait dans un remous, reparaissait, et que le courant emportait. Gide, Les Nouvelles Nourritures,1936, p. 267.
B.− Courant
1. Manifester vivement de l'affection, du respect, de l'intérêt pour quelqu'un ou pour quelque chose par des attentions, des soins attentifs et diligents. S'empresser pour qqn, pour qqc.; s'empresser auprès, autour de qqn. Alors tout le vieux clergé s'empresse auprès de Jésus nouveau-né (P. Leroux, L'Humanité,t. 2, 1840, p. 806).Le groom, officieux, s'empressait : « la voiture de madame... » (Aragon, Beaux quart.,1936, p. 310):
3. Mais sa fille s'empressait autour de lui avec tant de diligence qu'il se fit soigner, et oublia de se préoccuper du reste. Jouve, Paulina 1880,1925, p. 80.
Spéc. Faire à quelqu'un une cour assidue. Il s'empressait auprès de la chanteuse et lui prodiguait de pesantes galanteries (Rolland, J.-Chr.,Foire, 1908, p. 778).Si je reviens chez les ondins, ils s'empresseront autour de moi, attirés par le goût humain (Giraudoux, Ondine,1939, II, 2, p. 146).
S'empresser + prép. + inf.Montrer un zèle ardent à faire quelque chose.
S'empresser + à + inf.Lorsque Sara fut auprès de nous, nous nous empressâmes tous deux à la louer (Restif de La Bret., M. Nicolas,1796, p. 135).Pendant que la jardinière s'empressait à secourir le vieillard (Mérimée, Colomba,1840, 1, p. 180).
S'empresser + de + inf.Au milieu de domestiques empressés de les servir (Sénac de Meilhan, Émigré,1797, p. 1610).Au bruit des proverbes que l'on doit jouer chez elle, chacun s'empresse de s'offrir (Leclerq, Proverbes dram.,La Répétition d'un proverbe, 1835, p. 364).
2. Se hâter, agir avec précipitation. Je m'empare d'un peignoir et m'empresse vers une roche de granit fin au bord de l'eau (Gide, Retour Tchad,1928, p. 965).
S'empresser + de + inf.Se hâter, en personne montrant un intérêt très vif de faire quelque chose. Sûzel s'empressa d'ouvrir, et Christel se mit à descendre la prairie, Fritz derrière lui (Erckm.-Chatr., Ami Fritz,1864, p. 47).
Rem. 1. ,,S'empresser, signifiant « témoigner de la presse, de l'ardeur » veut indifféremment à ou de avec l'infinitif suivant; signifiant « se hâter », il veut de`` (Littré). 2. On rencontre ds Littré l'adj. empressant, ante « qui cause de l'empressement ». Le mot est attesté par DG, Lar. 20e, Quillet 1965, Lar. Lang. fr. qui soulignent tous son archaïsme.
Prononc. et Orth. : [ɑ ̃pʀ εse] ou, p. harmonis. vocalique, [ɑ ̃pʀese]; (je m')empresse [ɑ ̃pʀ εs]. Enq. : /ãpʀes/ (il s')empresse. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1150 « presser, pousser quelqu'un » (Thèbes, éd. G. Raynaud de Lage, 1616); 1609 « s'empresser à » (Fr. de Sales, Introd. à la Vie dévote, IV, 11 ds Gdf.). Dér. de presser*; préf. em-*; dés. -er. Fréq. abs. littér. : 1 142 (empressant : 22). Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 2 626, b) 1 587; xxes. : a) 1 300, b) 982. Bbg. Sain. Arg. 1972 [1907], p. 123.

Wiktionnaire

Verbe - français

empresser \ɑ̃.pʁe.se\ ou \ɑ̃.pʁɛ.se\ pronominal 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’empresser)

  1. (Vieilli) Agir avec ardeur, se donner beaucoup de mouvement, de peine, s’agiter, se mettre en avant pour réussir dans quelque entreprise, quelque affaire.
    • Or, un matin, à quelques pas de ma demeure, une famille de ces ouvriers de la scie et de la hache s’empressait autour d’un amas considérable de bûches que le livreur juré venait d’aligner. — (Études morales, dans Annales de la Société d'émulation du département des Vosges, volume 13, 1868, page 156)
    • (Ironique)Ce sont des harrâba, des soldats dressés à Gibraltar pour servir d’instructeurs à leurs camarades; mais ils se sont empressés d’oublier ce qu'ils avaient appris et ne se distinguent guère des autres troupiers marocains. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, page 95)
    • — Est-ce que M. de Fleurville est chez lui ? demande-t-elle au valet de chambre, qui s’est empressé à son coup de sonnette. — (Germaine Acremant, Ces dames aux chapeaux verts, Plon, 1922, collection Le Livre de Poche, page 350)
  2. (Aujourd’hui) Se hâter.
    • Je voyageois en Italie : arrivé à Naples, je m'empressai de visiter ce fameux Vésuve, dont la première éruption éclata, selon quelques auteurs, sous l'empereur Titus, l'an soixante-dix-neuf de notre ère, et coûta la vie au célèbre Pline. — (E.-F. Lantier, Voyages d’Antéor en Grèce et en Asie, Paris : chez Belin & chez Bernard, 2e édition revue, an VI, tome 1er, page V (avant-propos))
    • Dans la deuxième partie sont tous les coupables, qui s’empressent de passer le fleuve Achéron dans la barque du nautonier des Enfers. — (François Noël, Dictionnaire de la fable, Le Normant imprimeur-libraire, 1823, volume 1, page 524)
    • On parla de brigands ; les plus poltrons coururent s’enfermer et le plus riches s’empressèrent d’aller vérifier la cachette de leur argent. — (Out-el-Kouloub, « Zariffa », dans Trois Contes de l’Amour et de la Mort, 1940)
    • Ils sont les rois du cancan. Dès qu'ils apprennent une nouvelle, ils s'empressent de la répandre aux quatre vents. — (Raymond Plante, ‎Le roi de rien, illustrations de Jules Prud'homme, Montréal (Québec): Les Éditions de la courte échelle, 1988, page 34)
  3. (Figuré) User de prévenances, de zèle envers quelqu’un.
    • Ils s’empressaient auprès de leur chef.
    • S’empresser à faire sa cour.
    • Il s’empressait à deviner ses désirs.
    • Pépère Moïse, mémère Agnès
      C’était dans le temps de leur vieillesse
      La vie s’achève doucement
      Pour les grand-pères, les grand-mamans
      On les entoure de tendresse
      On fait comme si de rien n’était
      Mais c’est autour d’eux qu’on s’empresse
      Y seront p’t-être pas là l’an prochain.
      — (chanson Pépère Moïse, Mémère Agnès, Georges Dor, album Les grands succès de Goerges Dor, 1972)
  4. (Littéraire) S'assembler en foule serrée autour de quelqu'un, autour de quelque chose, par zèle, par affection, par curiosité, avec beaucoup de vivacité.
    • Que le peuple s'empresse à l'Agora! demain, Le sceptre paternel brillera dans ma main — (Poèmes trag., Leconte de Lisle, 1886)
    • On voit aussi s'empresser dans ce lieu les enfants morts en entrant à la vie, et qui, transformés en petits anges, semblent être devenus les compagnons du Messie au berceau. — (Les Martyrs, tome 1, Chateaubriand, 1810)
    • Sur le Ponte Vecchio, à cet endroit précisément où le décor des maisons qui ourlent le haut du pont cède et, tout au milieu du pont, laisse un espace à découvert, je vis la foule s'empresser, se pencher sur le parapet, et des bras s'allonger et des mains tendues désigner, dans l'eau limoneuse du fleuve, un petit objet qui flottait, disparaissait dans un remous, reparaissait, et que le courant emportait. — (Les Nouvelles Nourritures, Gide, 1936)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

EMPRESSER (S'). v. pron.
Agir avec ardeur, se donner beaucoup de mouvement, de peine, s'agiter, se mettre en avant pour réussir dans quelque entreprise, quelque affaire. En ce sens, il est vieux. Il se dit surtout aujourd'hui pour Se hâter. S'empresser de parler, de prendre la parole. Je m'empressai de l'avertir. Il signifie aussi figurément User de prévenances, de zèle envers quelqu'un. Ils s'empressaient auprès de leur chef. S'empresser à faire sa cour. Il s'empressait à deviner ses désirs.

Littré (1872-1877)

EMPRESSER (an-prè-sé) v. réfl.
  • 1Se hâter. Il s'empresse de parler. Je m'empressai de l'avertir.
  • 2Se presser autour pour témoigner de l'affection, du respect, de la politesse. Selon qu'il vous menace ou bien qu'il vous caresse, La cour autour de vous ou s'écarte ou s'empresse, Racine, Brit. IV, 1. Ou même s'empressant aux autels de Baal, Racine, Athal. I, 1. Un autre s'empressait auprès de la Midleton, Hamilton, Gram. 6. Du peuple qui l'aimait une troupe en furie S'empressant près de lui…, Voltaire, Alz. V, 6.
  • 3Témoigner de la presse, de l'ardeur pour. En vain à mon secours votre amitié s'empresse, Racine, Théb. V, 3. S'empresse-t-il assez pour jouir d'une vue Qu'avec tant de transports je croyais attendue ? Racine, Iphig. II, 3. Narcisse plus hardi s'empresse pour lui plaire, Racine, Brit. V, 8.

    S'empresser à. Tout l'univers… S'empresse à l'effacer de votre souvenir, Racine, Brit. II, 3. Les pontifes du Seigneur et les rois de la terre s'empressent à lui offrir [à St François de Paule] des établissements dignes de lui, Massillon, Panég. St Franç. Les Anglais surtout, qui firent la guerre dans son diocèse [de Fénelon], s'empressèrent à lui témoigner leur respect, Voltaire, Louis XIV, 33. Plusieurs gens de lettres s'étaient empressés à lui plaire, Rousseau, Conf. III.

    S'empresser de. Vos généreuses mains s'empressent d'effacer Les larmes que le ciel me condamne à verser, Voltaire, Mahom. I, 2. … l'honneur Que les grands de l'État s'empressent de vous rendre, Lemercier, Clovis, V, 9.

REMARQUE

S'empresser, signifiant témoigner de la presse, de l'ardeur, veut indifféremment à ou de avec l'infinitif suivant ; signifiant se hâter, il veut de.

HISTORIQUE

XIIIe s. Moult i avoit beles gelines : Gonbert de Fresne les paissoit, Qui de pondre les enpressoit, Ren. 10004.

XVe s. Le roy fut si très fort empressé de ses ennemis, qu'il se partit tout abandonné de ses gens, Monstrelet, t. I, f° 30, dans LACURNE.

XVIe s. Ne fait icy à demander s'il fut bien empressant à l'entour de ceux qu'il sçavoit avoir envers ledit seigneur plus grand et favorable accez, pour luy ayder et tenir main à impetrer son congé, Du Bellay, M. 405.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « empresser »

En 1, et presser.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de presser, avec le préfixe en-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « empresser »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
empresser sɑ̃prɛse

Évolution historique de l’usage du mot « empresser »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « empresser »

  • Pour 80 millions d'habitants!!! Et la France avec ses 67 millions, on a été combien de jours au dessus de 500? Mais les iraniens prennent peut-être de la chloroquine. Il faut donc s'empresser de présenter leurs résultats comme catastrophiques. Le Figaro.fr, Coronavirus: 163 morts en 24 heures en Iran, nouveau record
  • Imaginez un instant la situation suivante: vous écoutez les informations de 13 heures et apprenez que le marché immobilier résidentiel est très secoué. Allez-vous vous inquiéter du prix au centime près de votre maison à 13 h 10? Puis à 13 h 15? Admettons que le prix chute de 10%. Allez-vous vous empresser de la vendre? Bilan, Ne devenez pas l’otage des aléas boursiers - Bilan
  • «Je vais m’empresser d’aller annoncer la bonne nouvelle aux 250 sapeurs-pompiers du SDIS Etraz-Région. Je vous remercie infiniment pour votre confiance», a réagi le commandant Stéphane Dufour, présent dans le public lors du vote décisif pour l’entité régionale. Mardi soir, les conseillers communaux d’Aubonne ont octroyé à l’exécutif un crédit d’un peu plus de 6,5 millions de francs destiné à la construction d’une nouvelle caserne à Chetry, à côté de la déchetterie. Les soldats du feu devraient en principe investir leurs nouveaux locaux l’an prochain.  , Feu vert pour la caserne des pompiers à Aubonne
  • Tokyo (AFP) - L'oeil aguerri de Koji Ishii s'arrête soudain devant un gant oublié dans une rue de Tokyo. Un objet qu'il va s'empresser d'analyser, mais sans le toucher ni le déplacer, se contentant de le photographier pour enrichir sa collection. L'Obs, Balade à Tokyo avec un amoureux des gants perdus
  • Rabat – Le ministre d’Etat chargé des Droits de l’Homme et des Relations avec le Parlement, Mustapha Ramid, a appelé, jeudi à Rabat, Amnesty International (AI) à revoir sa ligne de conduite avec le Maroc et à ne pas s’empresser d’émettre des jugements, des déclarations et des rapports qui font l’impasse sur les acquis nationaux dans le domaine des droits de l’homme, à la lumière du rapport de l’organisation du 22 juin 2020, qui comprenait des accusations graves et tendancieuses contre le Royaume. Media 7, M. Ramid appelle “Amnesty” à s’abstenir des rapports hâtifs ignorant les acquis du Maroc
  • Matisse Refresh sera donc mis en vente d'ici moins d'un mois. Après des fuites sur les prix, c'est la date de commercialisation qui est désormais connue. Un lancement pendant l'été qui semble confirmer qu'AMD préfère « vivre sur Zen 2 », dont on attend toujours les APU desktop, plutôt que de s'empresser de passer à Zen 3.  , AMD : les Ryzen XT dès 249 dollars, le chipset A520 et StoreMI 2.0 arrivent

Images d'illustration du mot « empresser »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « empresser »

Langue Traduction
Anglais hurry
Espagnol prisa
Italien fretta
Allemand eile
Chinois 匆忙
Arabe عجل
Portugais pressa
Russe торопиться
Japonais 急ぐ
Basque azkar ibili
Corse corre in furia
Source : Google Translate API

Synonymes de « empresser »

Source : synonymes de empresser sur lebonsynonyme.fr

Empresser

Retour au sommaire ➦

Partager