La langue française

Empirie

Définitions du mot « empirie »

Trésor de la Langue Française informatisé

EMPIRIE, subst. fém.

PHILOS., rare.
A.− Ensemble des données de l'expérience :
Lecture : Littré sur Hamilton (et la « Philosophie du conditionné », ou la relativité de nos connaissances, de l'empirie sur l'a priori, etc.). Il s'agit toujours de tirer vanité de son impuissance et de son ignorance, de renoncer fastueusement à toute curiosité profonde pour se contenter des faits. Amiel, Journal intime,1866, p. 118.
B.− Expérience vécue envisagée du point de vue conceptuel. Les modalités circonstancielles de l'empirie vécue (Jankél., Je-ne-sais-quoi,1957, p. 259).
Étymol. et Hist. 1585 empyrie « empirisme » (Cholières, 4eMatinée ds Hug.), seulement chez cet auteur; repris comme terme philos. (une fois en 1866 puis au xxes. 1957, Jankél., loc. cit.). Empr. au gr. ε ̓ μ π ε ι ρ ι ́ α « expérience », v. empirisme. Fréq. abs. littér. : 6.

Wiktionnaire

Nom commun

empirie \ɑ̃.pi.ʁi\ féminin

  1. Domaine où s’exerce la science objective.
    • Nous sommes guidés par la distinction habituelle, entre les sciences descriptives, qui sur le fond de l’expérience, décrivent et classent l’existence factuelle et projettent des généralités inductives à l’intérieur de l’empirie intuitive en vue d’établir cette existence pour tout homme qui se tient dans la même empirie. — (Edmund Husserl, La crise des sciences européennes et la phénoménologie transcendantale, Gallimard, TEL, 1989, page 196)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « empirie »

D’empirique.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « empirie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
empirie ɑ̃piri

Évolution historique de l’usage du mot « empirie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « empirie »

  • Et les réponses politiques semblent pour l’instant positives, même si nous n’avons pas encore le recul nécessaire pour estimer leur empirie. Emmanuel Macron a insisté sur «  un renouveau en accord avec le climat  », l’Union Européenne conditionne son plan de relance au respect du Green Deal, et plusieurs autres pays européens suivent cette même dynamique. Dans le domaine de l’aréonautique, fleuron de l’économie européenne et française, les mesures apparaissent ambitieuses. Bruno Lemaire, ministre de l’Économie, annonce une relance française fondée sur la décarbonation de l’économie avec en ligne de mire, un avion neutre en carbone en 2035, au lieu de 2050. L’Autriche soutient également l’aréonautique en luttant contre le dumping économique. L’idée est de remettre en cause les compagnies low cost qui «  réalisent des bénéfices au détriment du climat  » dénonce la Ministre de l’Environnement autrichienne, Leonore Gewessler. L’Etat autrichien projette d’instaurer un prix plancher fixé à 40 euros pour tout billet d’avion et de taxer les trajets courts.  Maze, Écologie ou économie : faut-il choisir en temps de crise ? - Maze Magazine
  • Toutefois, la défense adornienne de la théorie en sciences sociales ne doit pas nous amener à conclure au primat définitif de la théorie sur l’empirie. Dans l’article « Sur la situation actuelle de la recherche sociale empirique en Allemagne » (1952), Adorno insiste au contraire sur l’importance des méthodes empiriques telles que les statistiques, questionnaires etc., en ce qu’elles « constituent le correctif dont ces vestiges de la sociologie allemande, comme science de l’esprit, ont d’urgence besoin » (p. 392). Faut-il voir là une contradiction ou une « coupure épistémologique » dans la réflexion adornienne sur le rapport entre théorie et empirie dans les sciences sociales entre le début des années 1950 et la fin des années 1960 ? Nous penchons plutôt pour une hypothèse continuiste : si certains articles du recueil défendent la sociologie empirique contre la sociologie formelle là où d’autres la critiquent sévèrement, c’est parce qu’Adorno entend médiatiser chacune de ces positions l’une par l’autre, pour faire de la sociologie empirique le correctif de la sociologie formelle et réciproquement. Ce travail de médiation constant entre ces deux positions circonscrit la place propre de la sociologie critique adornienne dans le champ de la recherche sociale. , Adorno sociologue - La Vie des idées
  • La contribution d'Atkinson à l'économie des inégalités se situe sur le triple plan de la théorie, de l'empirie et de la politique économique. Sur le plan théorique, il est celui qui a révolutionné la mesure de l'inégalité en explicitant les jugements de valeur qui la sous-tendent nécessairement. Il a en particulier introduit une nouvelle famille d'indices d'inégalité basée sur le concept clef d' « aversion sociale à l'inégalité ». Il a ensuite étendu son approche à la mesure de la pauvreté, à la nature essentiellement multidimensionnelle du bien-être individuel, à la dynamique du revenu et en particulier la transmission intergénérationnelle de l'inégalité. Son autre domaine théorique de prédilection a été l'économie publique, en fait la théorie de la redistribution au sens large. Ses travaux avec Joseph Stiglitz et, surtout, leur manuel d'économie publique restent des références incontournables. La rigueur et la précision animent tout autant les travaux empiriques d'Atkinson, qu'il s'agisse de l'estimation de l'inégalité des patrimoines à partir des données des successions, dont il a été le pionnier, de la comparaison internationale de distribution de revenus et de pauvreté dans les pays de l'OCDE, ou encore des travaux entrepris avec Thomas Piketty et d'autres sur les hauts revenus à partir des données fiscales à travers le monde. Sa connaissance intime des données était absolument remarquable, ce qui l'avait d'ailleurs amené à critiquer les bases internationales de données reposant sur des indicateurs « secondaires », c'est-à-dire repris de la littérature plutôt qu'issus directement des données microéconomiques, dont il avait montré, avec un chercheur italien, la fréquente incohérence. Les Echos, Hommage à Anthony Atkinson, le défricheur des inégalités | Les Echos
  • Si l’histoire de la science inspirée par Hegel, puis par Marx, a initié cette démarche, elle n’est pas satisfaisante pour Elias puisqu’elle interprète la découverte scientifique comme un processus de développement humain ou social. De plus, les historiens de l’une et l’autre obédience ont une fâcheuse tendance à ne pas généraliser leurs recherches, préférant sélectionner des éléments de preuve pour les réintroduire dans un ordre chronologique et doublement balisé par le sens qu’ils veulent donner à l’histoire. Or, dans cette chronologie orientée, le savant est souvent perçu de manière individuelle et isolée. Ces historiens en oublient que la science est collective. Dès lors, Elias appelle à une sociologie de la science, la philosophie et l’histoire – quoi qu’elles concèdent parfois à l’empirie – étant prisonnières de leurs préjugés. , Norbert Elias, sociologue des sciences - Nonfiction.fr le portail des livres et des idées
  • Le mariage pour tous mettrait en danger «la» famille et son équilibre. C'est oublier qu'il n'y a pas un modèle unique en la matière, mais une pluralité de types de familles dont la structure et l'existence ne se limitent pas aux seuls liens de filiation et à la différenciation sexuelle. C'est oublier également que la famille «idéale» des opposants au mariage pour tous n'a qu'une existence assez récente dans l'histoire. C'est oublier enfin, au risque de tomber dans une empirie contestable car négligente des Principes, que les conditions matérielles et morales de l'épanouissement d'un enfant ne sont pas suspendues aux préférences sexuelles de ses parents. Slate.fr, Mariage pour tous: la famille n'est pas un point de repère, c'est un point de départ | Slate.fr
  • Prétendre l’inverse c’est céder, une fois de plus, à un air du temps qui fait de discours psychologisant des vérités – au mépris des savoirs historiques, anthropologiques ou sociologiques qui, davantage préoccupés d’empirie et du réel, sont bien plus nuancés. Le Monde.fr, « Affirmer l’accès aux origines comme un droit n’est pas une avancée historique ou un progrès »

Traductions du mot « empirie »

Langue Traduction
Anglais empiricism
Espagnol empirismo
Italien empirismo
Allemand empirismus
Chinois 经验主义
Arabe التجريبية
Portugais empirismo
Russe эмпиризм
Japonais 経験主義
Basque enpirismo
Corse empirisimu
Source : Google Translate API

Synonymes de « empirie »

Source : synonymes de empirie sur lebonsynonyme.fr

Empirie

Retour au sommaire ➦

Partager