La langue française

Emboiser

Définitions du mot « emboiser »

Trésor de la Langue Française informatisé

EMBOISER, verbe trans.

Pop. et vx. Amener quelqu'un par de petites flatteries, des cajoleries, des promesses, à faire ce qu'on souhaite de lui. Mais fût-elle comtesse ou baronne, cette dame ne saurait nous tirer du traquenard où nous serons tôt ou tard emboisés! (Balzac, Proscrits,1831, p. 8).Il vaut mieux emboiser les garçons que cueillir des châtaignes (Fabre, Xavière,1890, p. 274).
Rem. On rencontre ds la docum. le subst. emboiseur, euse, pop., vx. Celui, celle qui emboise. Mais qu'il vienne, cet emboiseur de fille (Id., Barnabé, 1875, p. 237).
Prononc. et Orth. : [ɑ ̃bwaze]. Ds Ac. 1718-1835. Étymol. et Hist. 1680 (Rich). Dér. de l'a. fr. boisier, de même sens (xiies. ds T.-L.), de l'a. b. frq. *bausjan « dire des sottises », cf. l'a. h. all. bôsôn de même sens (Karg-Frings t. 1, col. 1273-1274). Fréq. abs. littér. : 1. Bbg. Prigniel (M.). Entourlouper. Fr. mod. 1971, t. 39, p. 349. − Sain. Lang. par. 1920, p. 113, 331.

Wiktionnaire

Verbe

emboiser \ɑ̃.bwa.ze\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Désuet) (Populaire) Engager quelqu’un par des promesses, par des cajoleries, à faire ce qu’on souhaite de lui.
    • Est-ce ma faute à moi, si madame l’emboise ? — (Boursault, Mots à la mode, sc. 15 (en 1694))
    • J’aime Modeste, elle est mon élève, elle doit faire un beau mariage... Et j’emboiserais le duc, s’il le fallait. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

EMBOISER (an-boi-zé) v. a.
  • Engager quelqu'un par des promesses, par des cajoleries, à faire ce qu'on souhaite de lui. Est-ce ma faute à moi, si madame l'emboise ? Boursault, Mots à la mode, sc. 15 (en 1694).

    Terme populaire et vieilli.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « emboiser »

En 1, et l'ancien français boise, tromperie, mensonge ; provenç. bauzia, bauza ; ital. bugia.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « emboiser »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
emboiser ɑ̃bwase

Évolution historique de l’usage du mot « emboiser »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « emboiser »

  • Comment parvenir à dire qu'un plat est déplaisant tout en étant un peu épais ? Une galimafrée. Sait-on encore qu'une poire fadette était non point un relevé des communications passées par un téléphone mobile, mais l'adjectif désignant une poire ou une pomme un peu fade sans l'être tout à fait pourtant. Une veste mal coupée aujourd'hui bouchonne, autrefois elle avait tendance à gongonner (faire des plis). Qui n'a jamais tenté d'emboiser son voisin (engager par des cajoleries quelqu'un à faire quelque chose) pour obtenir qu'il vous offre un café ou vous prête son radiateur de bureau ? Enfin, qui sait encore ce que s'emberlucoquer désigne ? S'entêter d'une idée. Navrance que ces mots ne soient plus dits. Le Point, Mots oubliés : navrance que le ciel s'emboucane - Le Point

Traductions du mot « emboiser »

Langue Traduction
Anglais embarrass
Espagnol avergonzar
Italien embarrass
Allemand in verlegenheit bringen
Chinois 不好意思
Arabe يحرج
Portugais embaraçar
Russe смущать
Japonais 恥ずかしい
Basque embarrass
Corse vargogna
Source : Google Translate API

Synonymes de « emboiser »

Source : synonymes de emboiser sur lebonsynonyme.fr

Emboiser

Retour au sommaire ➦

Partager