La langue française

Embarqué

Définitions du mot « embarqué »

Trésor de la Langue Française informatisé

EMBARQUER, verbe.

I.− Emploi trans.
A.− [L'obj. désigne une pers.]
1. [Le suj. désigne une pers.]
a) Faire monter à bord d'un bateau, d'un navire, pour un déplacement. Embarquer l'armée (Ac.1798-1932).Anton. débarquer.
Emploi pronom. réfl. Monter à bord d'un bateau. Sigognac, resté seul, éprouva la sensation des gens qui s'embarquent et que leurs amis quittent sur la jetée du port (Gautier, Fracasse,1863, p. 51).
P. métaph. :
1. ... il n'y avait point pour lui [Mazarin] de planche plus solide et plus sûre où il pût s'embarquer que le cœur de cette princesse espagnole, romanesque et fidèle, et que ce vaisseau-là, réputé le plus fragile par les sages, résisterait cette fois à toutes les tempêtes. Sainte-Beuve, Causeries du lundi,t. 2, 1851-62, p. 254.
Loc. fig. S'embarquer sans biscuit (cf. biscuit1ex. 2).Partir en voyage sans le nécessaire; s'engager dans une affaire sans les moyens nécessaires à sa réussite. M. Tailland pense à tout, et n'est pas homme à s'embarquer une seule fois sans biscuit (Sand, Meunier d'Angib.,1845, p. 356).
b) P. ext.
Faire monter à bord d'un moyen de transport quelconque. Grand-Louis ayant embarqué les deux domestiques dans les diligences de Paris (Sand, Meunier d'Angib.,1845p. 149):
2. Je me réjouissais même, il faut bien le dire, de ces jours où, les transports publics étant en grève, j'avais l'occasion d'embarquer dans ma voiture, aux points d'arrêt des autobus, quelques-uns de mes malheureux concitoyens, empêchés de rentrer chez eux. Camus, La Chute,1956, p. 1484.
En partic. [Le suj. désigne une force de police] Interpeller et contraindre à monter dans un véhicule de police. Louise (...) prise dans une râfle ordinaire, elle avait été identifiée, une rare déveine, et évidemment aussitôt embarquée (Triolet, Prem. accroc,1945, p. 244).Mais y [les flics] vont m'emballer! se récria Mario. (...) Oui, y vont t'embarquer (Le Breton, Rififi,1953, p. 122).
Emmener avec soi (avec rapidité, de façon imprévue). Si elle [Violette] piquait un vrai cave, elle l'embarquait au « Pélican » à deux pas... en face du Louvre (Céline, Mort à crédit,1936, p. 524).
c) Au fig., souvent péj.
Embarquer dans.Entraîner dans, engager à (quelque chose de désagréable, d'aléatoire, ou de risqué dont on ne peut se dégager facilement). Embarquer dans une affaire, une aventure :
3. − « Le plus rigolo », reprit Bouvier, avec un rire étouffé, « c'est qu'ils croient nous embarquer dans une guerre nationaliste! Ils ne se doutent pas que, avant un mois, ce sera la guerre civile! » Martin du Gard, Les Thibault,L'Été 1914, 1936, p. 618.
Emploi pronom. réfl. Il serait peut-être imprudent de m'embarquer dans ce sujet [la pédérastie] (Du Bos, Journal,1927, p. 360).
Être embarqué (souvent dans un cont. négatif).Être entraîné dans une situation (souvent fâcheuse). Je fis couler mon bain, je plongeai dans l'eau tiède tout en me disant que nous étions bien mal embarqués (Beauvoir, Mandarins,1954, p. 315).
2. [P. méton. du suj.]
a) [Le suj. désigne un bateau] Prendre à son bord. Le brick vint au port embarquer ses matelots (Balzac, Langeais,1834, p. 349).
b) P. ext. [Le suj. désigne un moyen de transp. quelconque] Sur la route, notre diligence embarque un paysan du comté (Michelet, Chemins Europe,1874, p. 76).
B.− [L'objet désigne un inanimé concr.]
1. [Le suj. désigne une pers. ou p. méton. un bateau]
a) Charger à bord (d'un bateau, d'un navire). Embarquer du charbon. Le bateau, en passant par Bordeaux, y a embarqué des vins pour l'Angleterre (Ac.1932).
Emploi pronom. à sens passif. Tout ce que vous envoyez au marché s'embarque à votre quai, avec une extrême facilité (Crèvecœur, Voyage,t. 3, 1801, p. 254).
b) P. ext.
Charger à bord d'un autre moyen de transport. La comparaison des tonnages embarqués par le rail et par le fer s'établit ainsi par les diverses catégories de marchandises (Nav. intér. Fr.,1952, p. 21):
4. Des employés pressés et costauds embarquaient, arrimaient à grand fracas de métal dans les voitures de tête de rame, les coffres lourds... Arnoux, Double chance,1958, p. 141.
Pop. Emporter avec soi (avec précipitation, par mégarde ou avec l'intention de voler). Un homme de son âge et de sa situation ne devait pas embarquer les bouteilles de champagne ou les briquets (Trignol, Pantruche,1946, p. 40).
c) Au fig. [L'obj. désigne un inanimé abstr.] Mener, diriger. J'embarquai fort mal toute cette affaire, je le confesse (Las Cases, Mémor. Ste-Hélène,t. 1, 1823, p. 785).La conversation était mal embarquée; des mots qu'on se dit à soi-même à ceux qu'on prononce tout haut, le passage n'est pas facile (Beauvoir, Mandarins,1954p. 240).
2. Domaine de la nav.[Le suj. désigne un bateau ou, p. méton. du suj., des pers.] Embarquer (de) l'eau. Laisser entrer l'eau. Nos mâts de hune étaient rompus, nos chaloupes emportées, le gaillard d'arrière rasé, et nous embarquions l'eau à chaque tangage (Chateaubr., Mém., t. 1, 1848, p. 359).
Emploi abs. La mer est forte, nous embarquons (Ac.1932).À de certains coups de lame, l'avant de la corvette embarquait (Hugo, Quatre-vingt-treize,1874, p. 22).
II.− Emploi intrans.
A.− [Le suj. désigne une pers.] Monter à bord d'un bateau pour un déplacement. Dans la soirée, nous embarquions à bord du croiseur « Lorraine II » (Joffre, Mém., t. 2, 1931, p. 449).Le total des passagers embarquant dans des ports français ou y débarquant est, malgré l'avion, en constante augmentation (M. Benoist, Pettier, Transp. mar.,1961, p. 63).
En partic. Monter à bord d'un bateau comme membre de l'équipage. Les jeunes officiers qui embarquaient sous ses ordres pour la première fois n'étaient pas très rassurés (Peisson, Parti Liverpool,1932, p. 14).
B.− [Le suj. désigne l'eau, les vagues] Pénétrer dans un bateau. L'eau embarque (Ac.1932).La mer était comparativement calme, de sorte qu'elle n'embarquait plus sur le brick que par le travers (Baudel., Avent. Pym.,1858, p. 115).Le revers des vagues embarquait par masses d'eau considérables (Verne, Enf. cap. Grant,t. 3, 1868, p. 39).
Rem. On rencontre ds la docum. a) Embarqué, ée, en emploi adj. Qui est transporté à bord d'un bateau. L'aviation embarquée se développa sensiblement non seulement en quantité, mais aussi en qualité dans les pays où l'aviation basée à terre était intégrée organiquement dans la marine (Le Masson, Mar., 1951, p. 25). Les droits de « conduite », par exemple, sont fixés d'après la qualité du navire, le genre de navigation, la quantité des marchandises embarquées et débarquées (M. Benoist, Pettier, op. cit., p. 165). b) Embarqueur, subst. masc., rare. ,,Ouvrier de gare, de parc à bestiaux chargé d'assurer l'embarquement, le débarquement de ceux-ci`` (Mét. 1955). Faut aussi que vos transports et que vos assurances marchent comme al'doivent, que vos embarqueurs embarquent comme y savent que vous le faites vous-même (Malègue, Augustin, t. 2, 1933, p. 274).
Prononc. et Orth. : [ɑ ̃baʀke], (j')embarque [ɑ ̃baʀk]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1419 s'enbarchier « monter à bord d'un bateau » (N. de Caumont, Voyaige d'oultremer à Jhérusalem, éd. de la Grange, p. 76); 1511 ambarquer (Lettres de Louis XII, éd. de 1712, t. 2, p. 285 ds Delboulle, Notes manuscr. Bibl. Sorbonne : Il avait laissé ses gens d'armes prets pour ambarquer). Dér. de barque*; préf. en-*; dés. -er. Fréq. abs. littér. : 1 420. Fréq. rel. littér. : xixes. a) : 2 644, b) 2 166; xxes. : a) 1 200, b) 1 896. Bbg. Chautard (É.) La Vie étrange de l'arg. Paris, 1931, p. 513. − Dulong (G.). L'Infl. du vocab. mar. sur le franco-can. In : [Mél. Straka (G.)]. Lyon-Strasbourg, 1970, t. 1, p. 336. − Juneau (M.). R. Ling. rom. 1973, t. 37, p. 481.

barquer/embarquer -

Wiktionnaire

Adjectif

embarqué \ɑ̃.baʁ.ke\

  1. Qui est à bord d’une embarcation. Par extension, à bord d’un véhicule.
    • RÈGLEMENT I. — Des médecins embarqués, leurs attributions, leurs devoirs. — (Amédée Dechambre, Dictionnaire encyclopédique des sciences médicales, 1889)
  2. Système embarqué : (Informatique) Système logiciel intégré de façon indissociable à un matériel.
    • Les systèmes d’évitement des collisions sont des mesures préventives et pré-accident destinées à améliorer la sécurité du trafic. Ils peuvent être répartis en trois grandes catégories : systèmes embarqués, installés sur l’infrastructure et coopératifs. — (Sécurité routière : L’Impact des nouvelles technologies, 2003)
  3. Journaliste embarqué : Journaliste encadré par les services de presse d’une force armée, qui peut ainsi assurer sa protection mais aussi contrôler son travail de façon plus ou moins volontaire ou subtile.
    • Les groupes médiatiques ont dû reconstruire leur réseau de reporters à l’étranger, en le peuplant presque uniquement de correspondants de guerre, souvent « embarqués » (embedded), ce qui renoue les tensions entre objectivité et patriotisme. — (Divina Frau-Meigs, Qui a détourné le 11 septembre ? : Journalisme, information et démocratie aux États-Unis, De Boeck Université, 2005, p. 173)

Forme de verbe

embarqué \ɑ̃.baʁ.ke\

  1. Participe passé masculin singulier de embarquer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

EMBARQUER. v. tr.
Mettre dans une barque, dans un navire, dans un vaisseau. Il se dit en parlant des Hommes, des armes, des vivres, des marchandises, etc. Embarquer l'armée. Embarquer du charbon. Le bateau, en passant par Bordeaux, y a embarqué des vins pour l'Angleterre. Il est aussi intransitif et signifie, en parlant d'un Bateau, Laisser entrer de l'eau. Dans ce sens, il se dit aussi de l'Eau qui entre dans le bateau. La mer est forte, nous embarquons. L'eau embarque.

S'EMBARQUER signifie Entrer dans un vaisseau ou dans quelque autre bâtiment pour faire route. Nous nous embarquâmes à Toulon. Fig., S'embarquer sans biscuit, Entreprendre un voyage sans être pourvu de ce qui est nécessaire; et, plus figurément, S'engager dans une entreprise sans avoir les moyens nécessaires pour la faire réussir.

EMBARQUER signifie en outre, figurément, Engager à quelque chose, ou dans quelque affaire; et alors il se dit ordinairement en mauvaise part. On l'a embarqué dans une méchante affaire. S'embarquer dans une fausse démarche.

Littré (1872-1877)

EMBARQUÉ (an-bar-ké, kée) part. passé.
  • 1Mis dans un navire. Des matelots embarqués à bord d'un vaisseau. Des marchandises embarquées sur un bâtiment de commerce.
  • 2 Fig. Engagé. Embarqué dans une mauvaise affaire. Et dans un fol amour ma jeunesse embarquée, Racine, Phèd. I, 1. Oui, mais il faut parier, cela n'est pas volontaire, vous êtes embarqué, Pascal, Moyens, I. Je trouvai l'affaire de la mère d'Agréda embarquée, Bossuet, Lett. quiet. 61.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « embarqué »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
embarqué ɑ̃barke

Évolution historique de l’usage du mot « embarqué »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « embarqué »

  • Non seulement nous sommes tous embarqués sur le même bateau mais nous avons tous le mal de mer. De Gilbert Keith Chesterton / Ce qui cloche dans le monde
  • J'ai accompli de délicieux voyages, embarqué sur un mot... De Honoré de Balzac / Etudes philosophiques : Louis Lambert
  • Nous sommes tous embarqués dans la même galère. Nous sommes futiles et malhonnêtes parce que nous devons triompher de personnes futiles et malhonnêtes. De Kressmann Taylor / Inconnu à cette adresse
  • Autrefois les esclaves embarqués à Ouidah ou Porto-Novo sur ce bateau savaient d’où ils venaient mais ignoraient où ils allaient. Aujourd’hui, ils ne savent toujours pas où ils vont, mais ils ne savent plus d’où ils viennent. De Romuald Hazoumé / Catalogue sur la présentation de son exposition : ‘La Bouche du roi’
  • Sept voitures banalisées [trois Volkswagen Passat, deux Ford Focus et deux Peugeot 308], privées, dotées de radar embarqué à infrarouge, prennent des photographies de véhicules en infraction. Cette flotte mobile, qui se mêle au trafic, n’a pas échappé à certains Euréliens qui n’hésitent pas à diffuser des photos sur les réseaux sociaux. www.lechorepublicain.fr, Sept radars embarqués circulent désormais en Eure-et-Loir - Chartres (28000)
  • Le segment des services publics est principalement stimulé par laugmentation des incitations financières et des soutiens réglementaires des gouvernements à léchelle mondiale. Les denrées Système de divertissement et dinformation embarqué actuelles sont principalement affectées par la pandémie de COVID-19. La plupart des projets en Chine, aux États-Unis, en Allemagne et en Corée du Sud sont retardés, et les entreprises sont confrontées à des problèmes opérationnels à court terme en raison des contraintes de la chaîne dapprovisionnement et du manque daccès au site en raison de lépidémie de COVID-19. LAsie-Pacifique devrait être fortement affectée par la propagation du COVID-19 en raison de leffet de la pandémie en Chine, au Japon et en Inde. La Chine est le centre épique de cette maladie mortelle. La Chine est un pays majeur en termes dindustrie chimique. Thesneaklife, Marché mondial des Système de divertissement et d’information embarqué 2020: analyse de l’industrie et profils détaillés des principaux acteurs clés , Continental, Denso, Harman International Industries, Panasonic – Thesneaklife
  • Pour rendre le rapport de recherche exhaustif, les analystes ont inclus l’analyse des cinq forces de Porter et l’analyse SWOT. Ces deux éléments évaluent la voie que le marché est susceptible de prendre en tenant compte des forces, des faiblesses, des opportunités et des menaces. L’analyse des cinq forces du Porter élucide l’intensité de la rivalité concurrentielle et le pouvoir de négociation des fournisseurs et des acheteurs. En outre, le rapport de recherche présente également une explication approfondie des tendances émergentes du Marché d’infodivertissement embarqué mondial et des technologies perturbatrices qui pourraient être des domaines clés d’investissement. Instant Interview, Marché d’infodivertissement embarqué 2020 | CONNAÎTRE LA DERNIÈRE ANALYSE D’IMPACT COVID-19 ET LES STRATÉGIES DES ACTEURS CLÉS – Instant Interview

Traductions du mot « embarqué »

Langue Traduction
Anglais embedded
Espagnol incrustado
Italien incorporato
Allemand eingebettet
Chinois 嵌入式的
Arabe المضمنة
Portugais embutido
Russe встроенный
Japonais 埋め込み
Basque kapsulatutako
Corse incrustatu
Source : Google Translate API

Antonymes de « embarqué »

Embarqué

Retour au sommaire ➦

Partager