La langue française

Élatif

Sommaire

  • Définitions du mot élatif
  • Étymologie de « élatif »
  • Phonétique de « élatif »
  • Évolution historique de l’usage du mot « élatif »
  • Citations contenant le mot « élatif »
  • Traductions du mot « élatif »

Définitions du mot élatif

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉLATIF, subst. masc.

A.− Dans les langues finno-ougriennes, cas désignant le mouvement hors de quelque chose.
Rem. Attesté ds Mar. Lex. 1933 et 1951.
B.− Forme particulière de superlatif; ,,nom donné parfois au superlatif absolu pour le distinguer du superlatif relatif; parfois aussi, comme en arabe, au degré de comparaison qui englobe à la fois le comparatif et le superlatif; enfin, dans certains cas, s'applique à un mot affecté de valeur superlative par rapport à un mot de famille différente (immense par rapport à grand)`` (Mar. Lex. 1951).
Rem. D'apr. Ling. 1972 (cf. aussi Lar. encyclop.), le terme signifie, au sens B, « superlatif relatif ».
Étymol. et Hist. 1933 (Mar. Lex., p. 43, 74). Dér. du rad. du lat. elatus (part. passé de efferre) « élevé, relevé (ton, style) ».

Wiktionnaire

Nom commun

élatif \e.la.tif\ masculin

  1. (Grammaire) Cas pouvant exprimer dans certaines langues (finnois, hongrois, estonien) le lieu de l’intérieur duquel provient un mouvement.
    • En grammaire hongroise, l’élatif est marqué par un suffixe.
  2. (Grammaire) Correspond à un des degrés de l’adjectif, à savoir, une forme de superlatif absolu dans certaines langues (arabe).
    • En arabe, l’élatif de كبير kabí:r (« gros, grand ») est أكبر ’ákbar (« plus gros, plus grand »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « élatif »

(Date à préciser) Du latin elativus (« emporté »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « élatif »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
élatif elatif

Évolution historique de l’usage du mot « élatif »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « élatif »

  • « Akbar » est l’élatif, qui sert à ce que nous appelons le comparatif et le superlatif, mais n’est ni tout à fait l’un ni tout à fait l’autre. « Le plus grand » serait normalement traduit avec l ‘article « al-akbar ». Dans « Allah akbar », il n’y a pas d’article devant l’élatif : la traduction littérale la plus correcte est donc « Dieu est plus grand ». Que quoi ? Il ne m’appartient pas de répondre. Mais en fait, cette formulation indique aussi, comme le note un excellent commentaire ici, une forme de plénitude. Dieu est grand, pleinement grand, grand de chez grand. Sûrement pas « le plus grand » car cela voudrait dire qu’on le mesure à autre chose, or Dieu est immense et incommensurable. Cependant, « Dieu est plus grand », ça sonne un peu bizarre en français. Or le français permet d’utiliser parfois l’adjectif simple pour des notions d’intensité : là où l’anglais dit « the greater London », nous nous contentons du « grand Paris ». C’est pourquoi le sens de « Dieu est grand » peut fort bien correspondre à « Allah akbar » pour un francophone qui connaît bien sa langue et ses subtilités. Mais comme il s’agit d’une espèce en voie de disparition, il est peut-être préférable d’écrire le mode d’emploi en toutes lettres : « Dieu est (le) plus grand ». Langue sauce piquante, Il y a cheikh et Sheikh – Langue sauce piquante

Traductions du mot « élatif »

Langue Traduction
Anglais elative
Espagnol elativo
Italien elative
Allemand elativ
Chinois 兴高采烈
Arabe لطيف
Portugais elativo
Russe elative
Japonais 相対的
Basque elative
Corse elativu
Source : Google Translate API
Partager