La langue française

Écritoire

Sommaire

  • Définitions du mot écritoire
  • Étymologie de « écritoire »
  • Phonétique de « écritoire »
  • Évolution historique de l’usage du mot « écritoire »
  • Citations contenant le mot « écritoire »
  • Traductions du mot « écritoire »
  • Synonymes de « écritoire »

Définitions du mot écritoire

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉCRITOIRE, subst. fém.

A.− Nécessaire à écrire :
... Je jure Que seul en ce moment je connais l'aventure; Mais, si vous refusez, Madrid sait tout demain. Ne nous emportons pas. Vous êtes dans ma main. Montrant la table, sur laquelle il y a une écritoire. Voilà tout ce qu'il faut pour écrire, madame. Hugo, Ruy Blas,1838, V, 3, p. 450.
En partic., vieilli. Petit vase qui contient de l'encre. Synon. usuel encrier.C'est alors la cendre du fourneau qui souffle sur les pages de mon formulaire et sur l'encre de mon écritoire (Bertrand, Gaspard,1841, p. 86).
B.− P. méton.
1. Petit meuble où l'on met tout le nécessaire à écrire. À peine meublée [la pièce] (...) de deux ou trois petites tables l'une contre l'autre (...) avec une toute petite place aménagée pour écrire, sur une écritoire genre Louis-Philippe (Léautaud, Journal littér.,1, 1893-1906, p. 254).
2. Pièce où l'on écrit. L'écritoire du moine copiste. « Laissez là votre roman annuel, je vous nomme gentilhomme de ma chambre et vous ne ferez plus rien que de raconter mes exploits... » Ah! qu'il quitterait de bon cœur son écritoire! (Mauriac, Vie Racine,1928, p. 146).
Rem. Besch. 1845, Littré, Lar. 19e-20e, Guérin 1892, DG, Lar. Lang. fr. attestent l'expr. noble, noblesse de l'écritoire. Appellation méprisante donnée par la noblesse d'épée à la noblesse de robe.
Prononc. et Orth. : [ekʀitwa:ʀ]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1174-76 sun escritorie « cabinet d'étude » (G. de Pont-Ste-Maxence, St Thomas, éd. E. Walberg, 3662); 2. 1remoitié xiiies. une escritoire « coffret comprenant le nécessaire à écrire » (Des braies au cordelier, 273, éd. Montaiglon et Raynaud, III, p. 284). Du b. lat. scriptorium « style en métal pour écrire sur la cire » qui a pris au ixes. le sens de « cabinet d'étude ». Fréq. abs. littér. : 122.

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉCRITOIRE, subst. fém.

A.− Nécessaire à écrire :
... Je jure Que seul en ce moment je connais l'aventure; Mais, si vous refusez, Madrid sait tout demain. Ne nous emportons pas. Vous êtes dans ma main. Montrant la table, sur laquelle il y a une écritoire. Voilà tout ce qu'il faut pour écrire, madame. Hugo, Ruy Blas,1838, V, 3, p. 450.
En partic., vieilli. Petit vase qui contient de l'encre. Synon. usuel encrier.C'est alors la cendre du fourneau qui souffle sur les pages de mon formulaire et sur l'encre de mon écritoire (Bertrand, Gaspard,1841, p. 86).
B.− P. méton.
1. Petit meuble où l'on met tout le nécessaire à écrire. À peine meublée [la pièce] (...) de deux ou trois petites tables l'une contre l'autre (...) avec une toute petite place aménagée pour écrire, sur une écritoire genre Louis-Philippe (Léautaud, Journal littér.,1, 1893-1906, p. 254).
2. Pièce où l'on écrit. L'écritoire du moine copiste. « Laissez là votre roman annuel, je vous nomme gentilhomme de ma chambre et vous ne ferez plus rien que de raconter mes exploits... » Ah! qu'il quitterait de bon cœur son écritoire! (Mauriac, Vie Racine,1928, p. 146).
Rem. Besch. 1845, Littré, Lar. 19e-20e, Guérin 1892, DG, Lar. Lang. fr. attestent l'expr. noble, noblesse de l'écritoire. Appellation méprisante donnée par la noblesse d'épée à la noblesse de robe.
Prononc. et Orth. : [ekʀitwa:ʀ]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1174-76 sun escritorie « cabinet d'étude » (G. de Pont-Ste-Maxence, St Thomas, éd. E. Walberg, 3662); 2. 1remoitié xiiies. une escritoire « coffret comprenant le nécessaire à écrire » (Des braies au cordelier, 273, éd. Montaiglon et Raynaud, III, p. 284). Du b. lat. scriptorium « style en métal pour écrire sur la cire » qui a pris au ixes. le sens de « cabinet d'étude ». Fréq. abs. littér. : 122.

Wiktionnaire

Nom commun

écritoire \e.kʁi.twaʁ\ féminin

  1. Godet où l’on prend de l’encre avec la plume et qu’on appelle plus ordinairement encrier.
    • Ne parlons pas de cela, dit le juif en pâlissant et tirant à la hâte une écritoire de sa ceinture. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Curieux : « De quoi sert cette oblongue capsule ?
      D’écritoire, Monsieur, ou de boîte à ciseaux ? »
      — (Edmond Rostand, Cyrano de Bergerac, 1897)
  2. (Par métonymie)(Mobilier) Petit meuble qui contenait ou renfermait les choses nécessaires pour écrire : encre, papier, plume, canif, etc.
    • […] la place du candidat était marquée à l'autre bout, et directement en face; une écritoire et des feuilles de papier, placées sur le bureau, annonçaient l’intention, soit de prendre des notes, soit de rédiger le procès-verbal de la séance. — (Julie de Querangal, Philippe de Morvelle, Revue des Deux Mondes, T. 2,4, 1833)
    • Cette pièce était meublée d’un petit lit de fer, […] ; en face de la couche, une table, couverte d’un tapis et d’une écritoire, et un prie-Dieu au-dessus duquel était cloué un Christ ; […]. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
  3. Pièce où l'on écrit, bureau.
    • Mais à Kirchberger qui l'interrogeait sur le Nouvel homme il avait aussi confié en septembre 1792 sa lassitude de l'écriture : « J'ai assez séjourné dans mon écritoire ; je ne dois plus m'enfoncer dans ce genre d'occupation, et désormais [...]». — (Louis-Claude de Saint-Martin, Lettre à un ami, Éd. Jérôme Millon, Grenoble 2005)


Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉCRITOIRE. n. f.
Petit meuble qui contenait ou renfermait les choses nécessaires pour écrire, encre, papier, plume, canif, etc. Il se dit aussi d'un Godet où l'on prend de l'encre avec la plume et qu'on appelle plus ordinairement ENCRIER.

Littré (1872-1877)

ÉCRITOIRE (é-kri-toi-r') s. f.
  • 1Petit meuble portatif où l'on met tout ce qu'il faut pour écrire. Écritoire de poche, de bureau. Il a un grand registre sous son bras, une écritoire pendue à sa ceinture et une guitare sur le dos, Lesage, Diable boiteux, ch. 17.

    Nobles d'écritoire, nom que la noblesse d'épée donnait par mépris à la noblesse de robe.

    Greffier de l'écritoire, voy. GREFFIER.

  • 2Petit vase où l'on met de l'encre, et que l'on nomme plus souvent encrier. Il est ami de Fagon, il me conta qu'il ne vivait que par l'éloignement des écritoires [en n'écrivant plus], Sévigné, 395. Rappelez-vous que ce jour-là Un beau page tint l'écritoire, Béranger, Contr. de mar.

    Fig. À pleine écritoire, en écrivant, exposant amplement. Tel fut notre début en Italie, dont toute la faute fut imputée à Catinat, en quoi Vaudemont, en pinçant seulement la matière, et Tessé à pleine écritoire ne s'épargnèrent pas, Saint-Simon, 96, 21.

  • 3Autrefois, nom de cellules qui étaient au rez-de-chaussée de plusieurs monastères et dans lesquelles on copiait les manuscrits.

REMARQUE

Le genre d'écritoire, entre l'étymologie (scriptorium) et la finale féminine, a varié ; il est masculin dans Rabelais et dans plusieurs provinces.

SYNONYME

ÉCRITOIRE, ENCRIER. L'encrier, à proprement parler, n'est qu'une partie de l'écritoire, comme la poudrière ou le porte-plumes.

HISTORIQUE

XIIe s. Li freres l'endemain al saint humme en ala, E en sun escritorie, là ù il le trova, Pur la pitié de Deu tant li dist e preia…, Th. le mart. 95.

XVe s. Or me convient, Entroes que [pendant que] j'ai sens et memoire, Encre et papier et escriptoire, Canivet et penne taillée, Froissart, Buisson de jonece.

XVIe s. Et portoit ordinairement ung gros escriptoire, pesant plus de 7000 quintaulx, Rabelais, Garg. I, 14. Les Genevoys, quand, ou matin, avoir dedans leurs escriptoyres et cabinets propensé et resolu de qui et de quelz, celluy jour, ilz pourront tirer denares, ilz sortent en place, Rabelais, Pant. IV, Nouv. prol.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « écritoire »

Wallon, skriftôr, skristôr ; provenç. escriptori ; espagn. escriptorio ; ital. scrittoio ; du latin scriptorium, de scribere, écrire. Escritorie est une ancienne forme étymologique d'escritoire, et ne donnait pas, à la prononciation, une syllabe de plus.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Date à préciser) Du bas latin scriptorium (« style pour écrire sur la cire ») et qui a pris par la suite le sens de « pièce où l’on étudie » (→ voir scriptorium en français).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « écritoire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
écritoire ekritwar

Évolution historique de l’usage du mot « écritoire »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « écritoire »

  • Le Brainstorm Chapter Two est le second garde-temps des collections Bovet à être habillé d’un boîtier en saphir. Il s’agit du boîtier écritoire au profil asymétrique présenté pour la première fois en 2016. Fruit d’une conception nouvelle, le calibre de ce Brainstorm Chapter Two est intégralement manufacturé dans les ateliers de Bovet 1822. Une maîtrise absolue de l’énergie permet de garantir une autonomie supérieure à cinq jours de réserve de marche par l’usage d’un unique barillet. Ce dernier entretient les oscillations de l’organe régulateur à une fréquence qui a été augmentée à 21’600 A/h intégré dans un tourbillon volant double face breveté. , Bovet 1822 dévoile sa Récital 26 Brainstorm® Chapter Two – FHH Journal
  • Chacun des quatre thèmes de décoration s’inspire d’un voyage onirique. D’abord celui d’un voyage « aquatique » porté par un papier peint Hermès de style naïf dans les tons bleu, vert et gris. La penderie sur-mesure et éclairée est recouverte de toile de jute couleur sable. On découvre ensuite un décor d’inspiration « asiatique » dont le ton est donné par un papier peint aux nuances de bleu comme un lever de soleil vaporeux sur les collines de Chine. Les rideaux soyeux et brodés y répondent voluptueusement. Puis c’est l’Afrique et la beauté de sa culture poétique qui est mise à l’honneur avec un papier peint Palmier, des rideaux aux motifs tribaux noir et blanc et des chevets ressemblant à des tam-tams ou à des bracelets africains. Enfin, c’est un voyage imaginaire Bangalore qui se raconte dans les dessins d’un papier peint Pierre Frey relevé par des rideaux et un canapé en velours couleur cannelle… Dans chaque chambre, une moquette fauve vient encanailler les quatre décors élégants. Elles disposent toutes d’un écritoire en granit noir, de poufs d’appoint et de jolis jeux de lumières émanant de luminaires plus originaux les uns que les autres; ce qui participe à la sérénité se dégageant de chaque ambiance.  , Paris. « Le Gramont », une belle adresse - Paris Côte d'Azur
  • Avec la Récital 27, Bovet 1822 dévoile une montre à triple fuseau horaire, phase de lune et 7 jours de réserve de marche, soit une calibre développé spécifiquement pour habiter le volume du boîtier « écritoire » de la Maison. , Bovet présente sa Récital 27 dans un boîtier « écritoire » – FHH Journal
  • Alors que le musée Champollion, les Ecritures du Monde, vient de rouvrir ses portes quatre après-midi par semaine, dernier coup de cœur de notre série. Il nous est confié par Céline Ramio, directrice du musée qui a choisi de mettre en lumière : "L’écritoire portative". ladepeche.fr, Figeac. Musée Champollion : dernier coup de cœur - ladepeche.fr

Traductions du mot « écritoire »

Langue Traduction
Anglais writing desk
Espagnol escritorio
Italien scrivania
Allemand schreibtisch
Chinois 写字桌
Arabe طاولة كتابة
Portugais escrivaninha
Russe письменный стол
Japonais ライティングデスク
Basque idazmahaia
Corse scrivania
Source : Google Translate API

Synonymes de « écritoire »

Source : synonymes de écritoire sur lebonsynonyme.fr
Partager