La langue française

Écraseur, écraseuse

Définitions du mot « écraseur, écraseuse »

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉCRASEUR, EUSE, adj. et subst.

A.− Emploi adj. Qui écrase. Ce furent d'abord, envoyés par la maison, un cognement de querelle de ménage, sourd, consistant et un autre cognement de « correction d'enfant » plus écraseur (Frapié, Maternelle,1904, p. 114).On attelait les bœufs aux rouleaux de bois, écraseurs de mottes, et on les promenait en tournant sur la jonchée (Pesquidoux, Livre raison,1925, p. 52).Son mémoire [de Marcel Bertrand] de 1899 sur la Provence contient en germe toutes les conceptions futures sur les relations des Dinarides et des Alpes, du « traîneau écraseur » et des plis que ce traîneau a couchés et laminés sous son poids (Hist. gén. sc.,t. 3, vol. 1, 1961, p. 382).
B.− Emploi subst.
1. Masc. et fém. [Désigne une pers.] Celui, celle qui écrase. Psilt des dancings, écraseur d'orteils (Arnoux, Paris,1939, p. 132).
a) Fam. Cocher, automobiliste maladroit et dangereux. On dirait presque comme l'écraseur : « l'assurance paiera »; mais on ne le dit point, et l'écraseur ne le dit point; simplement il roule. Il fait comme tout le monde fait (Alain, Propos,1928, p. 782).On rencontrait encore trop peu de chauffeurs sur les grands chemins pour les traiter d'écraseurs (Morand, 1900,1931, p. 133).
b) Au fig.
Écraseur de puces. Celui qui contrôle quelqu'un ou quelque chose d'une manière tatillonne. Il [Mach] est un « écraseur de puces » [Flohknacker] comme ces professeurs ordinaires dont parle Engels (Lénine, Matérial. et empiriocritic.,1933, p. 83).
Personne qui en rabaisse une autre. Je n'aime pas la philosophie des écraseurs parce que je me suis senti écrasé (Nizan, Chiens garde,1932, p. 84).
2. Au masc. [Désigne un inanimé concr.] Ce qui écrase.
a) CHIR. Instrument dont on se sert pour aplatir un organe avant de le sectionner. Écraseur amygdalien, linéaire, stomacal. Avoir recours à l'excision au bistouri ou à l'écraseur (Garcin, Guide vétér.,1944, p. 184).
b) TECHNOL. ,,Moulin de cidrerie`` (Rob.).
Rem. Le terme désigne conjointement une pers. et un inanimé concr. dans l'expr. fam. écraseur de crabes. Marin ou bateau qui navigue le long des côtes. Nous étions amarrés au fond du bassin parmi les écraseurs de crabes, les vieilles bailles, les vieilles pataches, des pontons et autres débris qui avaient jadis navigué (Cendrars, Bourlinguer, 1948, p. 231).
Prononc. et Orth. : [ekʀazœ:ʀ], fém. [-ø:z]. Ds Ac. 1932. Étymol. et Hist. 1. « (Celui) qui écrase »; a) 1571 adj. (tonnerre...) escrazeur (M. de La Porte, Epithetes, 403 rods Hug.); b) 1611 subst. (Cotgr.); 2. 1857 chir. écraseur linéaire (Journ. de méd. et de chir. pratiques, XXVIII, 407 ds Quem. Fichier). Dér. du rad. de écraser*; suff. -eur2*, -euse*. Fréq. abs. littér. : 7.

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉCRASEUR, EUSE, adj. et subst.

A.− Emploi adj. Qui écrase. Ce furent d'abord, envoyés par la maison, un cognement de querelle de ménage, sourd, consistant et un autre cognement de « correction d'enfant » plus écraseur (Frapié, Maternelle,1904, p. 114).On attelait les bœufs aux rouleaux de bois, écraseurs de mottes, et on les promenait en tournant sur la jonchée (Pesquidoux, Livre raison,1925, p. 52).Son mémoire [de Marcel Bertrand] de 1899 sur la Provence contient en germe toutes les conceptions futures sur les relations des Dinarides et des Alpes, du « traîneau écraseur » et des plis que ce traîneau a couchés et laminés sous son poids (Hist. gén. sc.,t. 3, vol. 1, 1961, p. 382).
B.− Emploi subst.
1. Masc. et fém. [Désigne une pers.] Celui, celle qui écrase. Psilt des dancings, écraseur d'orteils (Arnoux, Paris,1939, p. 132).
a) Fam. Cocher, automobiliste maladroit et dangereux. On dirait presque comme l'écraseur : « l'assurance paiera »; mais on ne le dit point, et l'écraseur ne le dit point; simplement il roule. Il fait comme tout le monde fait (Alain, Propos,1928, p. 782).On rencontrait encore trop peu de chauffeurs sur les grands chemins pour les traiter d'écraseurs (Morand, 1900,1931, p. 133).
b) Au fig.
Écraseur de puces. Celui qui contrôle quelqu'un ou quelque chose d'une manière tatillonne. Il [Mach] est un « écraseur de puces » [Flohknacker] comme ces professeurs ordinaires dont parle Engels (Lénine, Matérial. et empiriocritic.,1933, p. 83).
Personne qui en rabaisse une autre. Je n'aime pas la philosophie des écraseurs parce que je me suis senti écrasé (Nizan, Chiens garde,1932, p. 84).
2. Au masc. [Désigne un inanimé concr.] Ce qui écrase.
a) CHIR. Instrument dont on se sert pour aplatir un organe avant de le sectionner. Écraseur amygdalien, linéaire, stomacal. Avoir recours à l'excision au bistouri ou à l'écraseur (Garcin, Guide vétér.,1944, p. 184).
b) TECHNOL. ,,Moulin de cidrerie`` (Rob.).
Rem. Le terme désigne conjointement une pers. et un inanimé concr. dans l'expr. fam. écraseur de crabes. Marin ou bateau qui navigue le long des côtes. Nous étions amarrés au fond du bassin parmi les écraseurs de crabes, les vieilles bailles, les vieilles pataches, des pontons et autres débris qui avaient jadis navigué (Cendrars, Bourlinguer, 1948, p. 231).
Prononc. et Orth. : [ekʀazœ:ʀ], fém. [-ø:z]. Ds Ac. 1932. Étymol. et Hist. 1. « (Celui) qui écrase »; a) 1571 adj. (tonnerre...) escrazeur (M. de La Porte, Epithetes, 403 rods Hug.); b) 1611 subst. (Cotgr.); 2. 1857 chir. écraseur linéaire (Journ. de méd. et de chir. pratiques, XXVIII, 407 ds Quem. Fichier). Dér. du rad. de écraser*; suff. -eur2*, -euse*. Fréq. abs. littér. : 7.

Wiktionnaire

Adjectif

écraseur

  1. (Arts) Qui écrase.
    • Il convient alors de faire passer les matières épaillées, encore chaudes, dans une batterie écraseuse, sans quoi l'on s'expose à des mécomptes. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)

Nom commun 1

écraseur \e.kʁa.zœʁ\ masculin (pour une femme on dit : écraseuse)

  1. Celui, celle qui écrase.
    • Monsieur Moreau délaissa immédiatement son accélérateur, et freina, judicieusement, et commença à centrer son automobile avec beaucoup de soin, car il n’est pas un écraseur de hérissons, et encore moins d’inoffensives grenouilles. — (Mose, L’épreinte, 1997)

Nom commun 2

écraseur \e.kʁa.zœʁ\ masculin

  1. Moulin de cidrerie.

Nom commun 3

écraseur \e.kʁa.zœʁ\ masculin (pour une femme on dit : écraseuse)

  1. (Argot) (Péjoratif) Chauffard.

Forme d’adjectif

écraseuse \e.kʁa.zøz\

  1. Féminin singulier d’écraseur.

Nom commun 1

écraseuse \e.kʁa.zøz\ féminin (pour un homme on dit : écraseur)

  1. Celle qui écrase.
    • C’est l’isolation du rapport qui donne aux choses leur efficacité, qui fait du pistolet un tueur, de l’automobile une écraseuse, etc... — (Charles de Montet, Henri Bersot, Psychologie et développement de l’enfance à la vieillesse: essai de recherches collectives, 1922)

Nom commun 2

écraseuse \e.kʁa.zøz\ féminin (pour un homme on dit : écraseur)

  1. (Argot) (Péjoratif) Chauffarde.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉCRASEUR, EUSE. n.
Celui, celle qui écrase.

ÉCRASEUR se dit spécialement d'un Moulin de cidrerie.

Littré (1872-1877)

ÉCRASEUR (é-kra-zeur) s. m.
  • Celui qui écrase.

    Terme de chirurgie. Écraseur linéaire, l'instrument avec lequel on pratique l'écrasement linéaire.

HISTORIQUE

XVIe s. Escraseur, Oudin

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « écraseur »

 Dérivé de écraser avec le suffixe -eur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « écraseur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
écraseur ekrasœr

Évolution historique de l’usage du mot « écraseur »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « écraseur »

  • 1. Mettez les feuilles de menthe dans un verre haut, versez également le jus de lime et le sirop de sucre. Brouillez le tout à l’aide d’un écraseur. 2. Remplissez le verre au 2/3 avec des glaçons. Ajoutez le rhum et la purée de pastèque. 3. Remplissez le verre de club soda et mélangez. 4. Garnissez de feuilles de menthe et d’un petit quartier de pastèque. Des idées de l'intérieur, du jardin, de l'ameublement et de la décoration., Cocktail pastèque : nos recettes rafraîchissantes !
  • De l'anti-écraseur au projecteur sur nuages, le CNRS ouvre ses archives d'inventions inédites et parfois fantaisistes, datant de 1917 à 1938. Une exposition estivale à voir aux Rencontres de la Photographie d’Arles. , Les inventions insolites du CNRS - Sciences et Avenir
  • Notez qu’il s’agit également d’une ressource avancée que vous pouvez fabriquer grâce à l’écraseur (un atelier de fabrication que vous pouvez débloquer via les arbres de recette d’artisanat) en y mettant des feuilles de palmier et de la chair de champignon. WarLegend.net, Guide Last Oasis – Les ressources et où les trouver
  • Le rouleau écraseur de couverts végétaux de la cuma de La Plaine était récemment en démonstration. Il donne pour l’instant satisfaction. Entraid' : le média des cuma et du matériel agricole, rouleau à couverts végétaux grégoire agri entraid
  • PS avec Fruteau, LPA avec Thierry Robert, PLR avec Bello, En Marche avec personne... Oui. Ca existe cette candidate "100 z'étiquettes" ! Saint-André n'a pas besoin d'une opportuniste qui mange à tous les râteliers. Votre parcours cahotique et votre réputation d'écraseuse d'enfant et faiseuse d'handicapés ne jouent pas en votre faveur Maître. Clicanoo.re, [Politique] Saint-André : Settama veut « écrire une nouvelle page » | Clicanoo.re
  • Pourtant lorsque la voiture émerge dans les villes étasuniennes des années 1920, elle est d’abord surnommée « l’écraseuse » du fait de sa dangerosité. À l’époque, certains éditorialistes suggèrent de la limiter à un kilométrage par heure très réduit ou même de la bannir complètement des villes. Club de Mediapart, Piéton, prends le pouvoir | Le Club de Mediapart
  • Plus qu’un objet de fantasme enfantin, la voiture autonome fut au départ un argument défensif dans une grande bataille qui visait à imposer la voiture en ville. Aux Etats-Unis, l’automobile, qui devient un moyen de transport de masse, commence aussi à tuer massivement : pas moins de 200 000 victimes entre 1920 et 1930, surtout des piétons et, parmi eux, beaucoup d’enfants. Des défilés gigantesques dans les grandes villes américaines réclament le bannissement de « l’écraseuse ». A Baltimore, on inaugure un monument aux enfants écrasés (Peter Norton, Fighting Traffic. The Dawn of Motor Age in the American City, MIT Press, 2008). Le Monde.fr, « La voiture autonome sert d’alibi pour renforcer la présence de la voiture tout court »
  • Donc Jean Quatremer applaudit l’écraseuseLiberté d'expression, Bloc-notes : éloge des murs, rejetés par le pape François - Liberté d'expression
  • Le gars sort de la voiture écraseuse, armes en mains : en quoi serait-il seulement un "suspect" ? D'après le Robert, un suspect est un individu "soupçonné ou qui éveille les soupçons". On n'est pas certain qu'il conduisait ce véhicule ? Que faut-il apporter comme preuve ? Le Figaro.fr, Attentat de New York : le suspect était lié à l'État islamique

Traductions du mot « écraseur »

Langue Traduction
Anglais crusher
Espagnol trituradora
Italien frantoio
Allemand brecher
Chinois 破碎机
Arabe محطم
Portugais triturador
Russe дробилка
Japonais クラッシャー
Basque crusher
Corse frantoio
Source : Google Translate API

Synonymes de « écraseur »

Source : synonymes de écraseur sur lebonsynonyme.fr

Écraseur

Retour au sommaire ➦

Partager