La langue française

Éclampsie

Sommaire

  • Définitions du mot éclampsie
  • Étymologie de « éclampsie »
  • Phonétique de « éclampsie »
  • Évolution historique de l’usage du mot « éclampsie »
  • Citations contenant le mot « éclampsie »
  • Traductions du mot « éclampsie »

Définitions du mot « éclampsie »

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉCLAMPSIE, subst. fém.

A.− MÉD. HUM. Ensemble de manifestations convulsives accompagnant, surtout chez l'enfant et la femme en couches, certains états pathologiques. Éclampsie infantile, puerpérale; crises d'éclampsie. (Quasi-)synon. convulsion, épilepsie.Une expression surhumaine illuminait l'effervescence des chairs, l'éclampsie des traits. Cette charogne éployée était celle d'un Dieu (Huysmans, Là-bas,t. 1, 1891, p. 19).Des physionomies de mortes que se sont disputées l'éclampsie et l'inanition (Frapié, Maternelle,1904, p. 142):
Enfin, elle [une jeune femme] était délivrée, lorsqu'une attaque d'éclampsie a manqué se produire. Zola, Fécondité,1899, p. 217.
P. métaph. Quel forceps, quelle éclampsie atroce et salutaire me délivrera de cet abominable et pesant fœtus d'âme? (Lorrain, Phocas,1901, p. 313).
P. ext. (hors du domaine méd.). Accès, crise. Oh! (...) les éclampsies de joie forcenée et féroce, dont s'emplissaient les lieux infâmes avant les jeux sanglants du cirque (Lorrain, Phocas,1901p. 363).
B.− MÉD. VÉTÉR. Cette affection [l'éclampsie] apparaît chez les chiennes peu avant ou peu après l'accouchement. (...) Elle se traduit par une grande inquiétude accompagnée de crises convulsives alternant avec des moments d'inertie complète (Garcin, Guide vétér.,1944, p. 123).
Prononc. et Orth. : [eklɑ ̃psi]. Ds Ac. 1932. Étymol. et Hist. 1792 (Encyclop. méthod. Méd.). Lat. sc. eclampsia (gr. ε ́ χ λ α μ ψ ι ς « lumière éclatante, jet de lumière ») terme introduit dans la terminol. méd. par le pathologiste fr. François Boissier de la Croix de Sauvages [1706-1767] (Klein Etymol.). Fréq. abs. littér. : 4.
DÉR.
Éclamptique, adj. et subst.a) Emploi adj. Qui a rapport à l'éclampsie. L'albuminurie et surtout les périodes prodromiques des accès éclamptiques sont souvent marquées par une certaine dépression avec torpeur intellectuelle (Codet, Psych.,1926, p. 72).b) Emploi adj. et subst. fém. (Femme) qui est atteint(e) d'éclampsie (cf. Lar. 19e-Lar. Lang. fr.). [eklɑ ̃ptik]. 1resattest. a) 1841 (J. de méd. et de chir. pratiques XII, 230 ds Quem. Fichier); b) 1870 (Lar.); du rad. de éclampsie, suff. -ique* d'apr. des couples tels que catalepsie/cataleptique*.
BBG. − Valter (R.). Einige Bemerkungen zum romanischen Wortschatz gelehrtlateinischer Herkunft. Beitr. rom. Philol. 1972, t. 11, p. 137.

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉCLAMPSIE, subst. fém.

A.− MÉD. HUM. Ensemble de manifestations convulsives accompagnant, surtout chez l'enfant et la femme en couches, certains états pathologiques. Éclampsie infantile, puerpérale; crises d'éclampsie. (Quasi-)synon. convulsion, épilepsie.Une expression surhumaine illuminait l'effervescence des chairs, l'éclampsie des traits. Cette charogne éployée était celle d'un Dieu (Huysmans, Là-bas,t. 1, 1891, p. 19).Des physionomies de mortes que se sont disputées l'éclampsie et l'inanition (Frapié, Maternelle,1904, p. 142):
Enfin, elle [une jeune femme] était délivrée, lorsqu'une attaque d'éclampsie a manqué se produire. Zola, Fécondité,1899, p. 217.
P. métaph. Quel forceps, quelle éclampsie atroce et salutaire me délivrera de cet abominable et pesant fœtus d'âme? (Lorrain, Phocas,1901, p. 313).
P. ext. (hors du domaine méd.). Accès, crise. Oh! (...) les éclampsies de joie forcenée et féroce, dont s'emplissaient les lieux infâmes avant les jeux sanglants du cirque (Lorrain, Phocas,1901p. 363).
B.− MÉD. VÉTÉR. Cette affection [l'éclampsie] apparaît chez les chiennes peu avant ou peu après l'accouchement. (...) Elle se traduit par une grande inquiétude accompagnée de crises convulsives alternant avec des moments d'inertie complète (Garcin, Guide vétér.,1944, p. 123).
Prononc. et Orth. : [eklɑ ̃psi]. Ds Ac. 1932. Étymol. et Hist. 1792 (Encyclop. méthod. Méd.). Lat. sc. eclampsia (gr. ε ́ χ λ α μ ψ ι ς « lumière éclatante, jet de lumière ») terme introduit dans la terminol. méd. par le pathologiste fr. François Boissier de la Croix de Sauvages [1706-1767] (Klein Etymol.). Fréq. abs. littér. : 4.
DÉR.
Éclamptique, adj. et subst.a) Emploi adj. Qui a rapport à l'éclampsie. L'albuminurie et surtout les périodes prodromiques des accès éclamptiques sont souvent marquées par une certaine dépression avec torpeur intellectuelle (Codet, Psych.,1926, p. 72).b) Emploi adj. et subst. fém. (Femme) qui est atteint(e) d'éclampsie (cf. Lar. 19e-Lar. Lang. fr.). [eklɑ ̃ptik]. 1resattest. a) 1841 (J. de méd. et de chir. pratiques XII, 230 ds Quem. Fichier); b) 1870 (Lar.); du rad. de éclampsie, suff. -ique* d'apr. des couples tels que catalepsie/cataleptique*.
BBG. − Valter (R.). Einige Bemerkungen zum romanischen Wortschatz gelehrtlateinischer Herkunft. Beitr. rom. Philol. 1972, t. 11, p. 137.

Wiktionnaire

Nom commun

éclampsie \e.klɑ̃.psi\ féminin

  1. (Médecine) Accident convulsif qui accompagne certains états pathologiques.
    • Éclampsie des femmes en couches.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉCLAMPSIE. n. f.
T. de Médecine. Accident convulsif qui accompagne certains états pathologiques. Éclampsie des femmes en couches.

Littré (1872-1877)

ÉCLAMPSIE (è-klan-psie) s. f.
  • 1 Terme de médecine. Affection convulsive des enfants dans le bas âge.
  • 2Affection convulsive affectant les femmes dans l'état de puerpéralité, et que caractérisent des accès le plus ordinairement accompagnés ou suivis de l'abolition des facultés sensoriales et intellectuelles.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « éclampsie »

Ἔϰλαμψις, manifestation subite, de ἐϰ, et λάμπειν, briller.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du grec ancien ἔκλαμψις, éklampsis (« lumière éclatante, éclair, foudre ») parce que les attaques sont fulgurantes.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « éclampsie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
éclampsie eklampsi

Évolution historique de l’usage du mot « éclampsie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « éclampsie »

  • Chaque jour, le docteur Jimmy Mohamed répond aux questions des auditeurs d'Europe 1. Ce lundi, Jimmy Mohamed aborde la question de la pré-éclampsie, une maladie fréquente chez les femmes enceinte, associée à une hypertension artérielle et à l’apparition de protéines dans les urines. Non traité, ce syndrome entraîne de nombreuses complications qui peuvent conduire au décès de la mère et/ou de l’enfant. Europe 1, Maladie de grossesse : la pré-éclampsie, comment la détecter ?
  • En outre, la récente pandémie de COVID-19 au début de 2020 a un impact sur le marché mondial de Traitement pré-éclampsie. En raison de la propagation sans précédent du coronavirus à travers le monde, le marché mondial de Traitement pré-éclampsie est entravé dans divers secteurs tels que l’Amérique du Nord, l’Amérique du Sud, l’Europe, l’Asie-Pacifique, le Moyen-Orient et l’Afrique, etc. De nombreux fabricants sont confrontés à ce problème en raison de la pandémie du coronavirus. De nombreuses industries connaissent aussi des fluctuations de la demande, qui peuvent principalement changer les tendances chez les consommateurs. Journal l'Action Régionale, Global Pharma & Healthcare Market 2020 – Impact de COVID-19, analyse de la croissance future et défis | A1M Pharma AB, Alnylam Pharmaceuticals, Inc., Glenveigh Medical, LLC – Journal l'Action Régionale
  • Dans 70 à 75% des cas, la pré-éclampsie, associée à un dysfonctionnement du placenta, survient lors d’une première grossesse. D’après l’Inserm, chaque année, 40 000 Françaises sont concernées : cette pathologie est diagnostiquée dans 5% des grossesses. « Dans la plupart des cas, un suivi permet d’éviter les complications graves. Mais dans 1 cas sur 10, une forme sévère survient. La seule façon de sauver la mère est alors d’extraire le fœtus et son placenta. » Le syndrome est responsable d’un tiers des naissances de grands prématurés en France. C’est la 2e cause de décès maternel. ladepeche.fr, La pré-éclampsie, qu’est-ce que c’est ? - ladepeche.fr
  • Pour réaliser cette enquête, l’association Grossesse Santé contre la pré-éclampsie a élaboré son questionnaire en collaboration avec son conseil scientifique composés de gynécologues, néphrologue, cardiologue, pédiatres, sage-femme et psychologue. Ce sont 481 femmes ayant accouché depuis 2015 qui ont été sélectionnées, le volonté était de refléter les recommandations médicales les plus récentes (“en particulier celles de la Société Française d’Hypertension Artérielle de 2015” précise l’association.) Doctissimo, Femmes touchées par la pré-éclampsie : un manque d’information constaté
  • Une enquête menée par l'association Grossesse Santé contre la pré-éclampsie révèle l'importance d'informer les femmes enceintes sur cette maladie fréquente de la grossesse associée à une hypertension artérielle et à l’apparition de protéines dans les urines, et surtout sur ses signes précurseurs. Santé Magazine, Grossesse : un manque d'information autour de la pré-éclampsie ? | Santé Magazine
  • Il y a, hélas, un autre syndrome dont on parle trop peu, et qui touche pourtant chaque année 15.000 mamans en France et 8 millions dans le monde, avec de graves conséquences pour elles comme pour leurs bébés. Il s’agit de la pré-éclampsie, un nom étrange dû à son étymologie (éklampsis signifie «éclair» en grec ancien), car cette pathologie peut évoluer très rapidement et entraînait il y a longtemps la mort en couches. Le Figaro.fr, Améliorer la lutte contre la pré-éclampsie, une complication grave de la grossesse
  • Les experts du marché et les analystes de Pré-éclampsie traitement évaluent les fabricants sur le marché et fournissent des informations sur les tendances actuelles et futures du marché, les attentes des consommateurs, l’invention et les forces concurrentielles, le TCAC, le fonds de roulement, la valeur de l’entreprise. Le marché de Pré-éclampsie traitement donne également un aperçu de l’analyse concurrentielle, des régions et conditions géographiques, du type, des applications, des revenus, des ventes, de la consommation et des fournisseurs de Pré-éclampsie traitement. , Marché Pré-éclampsie traitement 2025: Principales entreprises, tendances et facteurs de croissance Détails pour le développement des affaires – The Fordactu
  • Chez la femme enceinte, un diabète gestationnel et une pré-éclampsie fragilisent-ils l’état de santé de l’enfant sur le long terme ? Ces troubles métaboliques ont-ils une influence sur l’indice de masse corporelle chez l’enfant lorsqu’il devient adulte ? ladepeche.fr, Diabète gestationnel et pré-éclampsie : facteurs de risque d’obésité chez l’enfant - ladepeche.fr

Traductions du mot « éclampsie »

Langue Traduction
Anglais eclampsia
Espagnol eclampsia
Italien eclampsia
Allemand eklampsie
Chinois 子痫
Arabe تسمم الحمل
Portugais eclampsia
Russe эклампсия
Japonais 子癇
Basque eclampsia
Corse eclampsia
Source : Google Translate API
Partager