La langue française

Écharpiller

Sommaire

  • Définitions du mot écharpiller
  • Étymologie de « écharpiller »
  • Phonétique de « écharpiller »
  • Évolution historique de l’usage du mot « écharpiller »
  • Citations contenant le mot « écharpiller »
  • Images d'illustration du mot « écharpiller »
  • Traductions du mot « écharpiller »

Définitions du mot écharpiller

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉCHARPILLER, verbe trans.

A.− TECHNOL. Diviser les brins de (un textile). Synon. écharper.Écharpiller le crin, c'est le diviser avant de l'employer (Havard).
B.− Au fig., fam. Détruire presque complètement, déchiqueter. Détruisons, déchirons, (...). Écharpillons! Que rien ne reste (Montherl., Encore inst. bonh.,1934, p. 728).
Emploi pronom. réciproque. Se battre. Oh! murmura-t-elle, j'ai vu un crêpage de chignons, hier. Elles s'écharpillaient... − Qui donc? demanda Madame Putois (Zola, Assommoir,1877, p. 546).
Rem. On rencontre ds la docum. a) Écharpillage, subst. masc. Action de diviser les brins (d'un textile); son résultat. Beaucoup [des détenues] étaient occupées (...) travaillant à l'épluchage du lin, à l'écharpillage des cordes, au délissage des chiffons (E. de Goncourt, Élisa, 1877, p. 252). b) Écharpillement, subst. masc. Même sens. Un écharpillement de tissu (Arnoux, Calendrier Fl., 1946, p. 234).
Prononc. Dernière transcr. ds DG : é-chàr-pi-yé. Étymol. et Hist. Av. 1468 escarpiller « tailler en pièces (des personnes) » (Duquesne, Hist. de Jean d'Avesnes, ms. Arsenal 5208, fo133 vods Gdf.); 1580 escharpillé « épars » (M. de La Porte, Epithètes, 100 rods Hug.), attest. isolées; de nouv. 1845 écharpiller (Besch.). Dér. du rad. de écharpir, v. écharper1*; suff. -iller*. Fréq. abs. littér. : 3.

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉCHARPILLER, verbe trans.

A.− TECHNOL. Diviser les brins de (un textile). Synon. écharper.Écharpiller le crin, c'est le diviser avant de l'employer (Havard).
B.− Au fig., fam. Détruire presque complètement, déchiqueter. Détruisons, déchirons, (...). Écharpillons! Que rien ne reste (Montherl., Encore inst. bonh.,1934, p. 728).
Emploi pronom. réciproque. Se battre. Oh! murmura-t-elle, j'ai vu un crêpage de chignons, hier. Elles s'écharpillaient... − Qui donc? demanda Madame Putois (Zola, Assommoir,1877, p. 546).
Rem. On rencontre ds la docum. a) Écharpillage, subst. masc. Action de diviser les brins (d'un textile); son résultat. Beaucoup [des détenues] étaient occupées (...) travaillant à l'épluchage du lin, à l'écharpillage des cordes, au délissage des chiffons (E. de Goncourt, Élisa, 1877, p. 252). b) Écharpillement, subst. masc. Même sens. Un écharpillement de tissu (Arnoux, Calendrier Fl., 1946, p. 234).
Prononc. Dernière transcr. ds DG : é-chàr-pi-yé. Étymol. et Hist. Av. 1468 escarpiller « tailler en pièces (des personnes) » (Duquesne, Hist. de Jean d'Avesnes, ms. Arsenal 5208, fo133 vods Gdf.); 1580 escharpillé « épars » (M. de La Porte, Epithètes, 100 rods Hug.), attest. isolées; de nouv. 1845 écharpiller (Besch.). Dér. du rad. de écharpir, v. écharper1*; suff. -iller*. Fréq. abs. littér. : 3.

Wiktionnaire

Verbe

écharpiller \e.ʃaʁ.pi.je\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Familier) Mettre en pièces.
  2. (Terme de tapissier) Diviser, avant de l'employer, le crin neuf qui est tressé.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ÉCHARPILLER (é-char-pi-llé, ll mouillées) v. a.
  • 1 Terme du langage familier. Mettre en pièces.
  • 2 Terme de tapissier. Diviser, avant de l'employer, le crin neuf qui est tressé.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « écharpiller »

Forme dérivée de écharper 1.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de charpie avec le préfixe é- et le suffixe -er.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « écharpiller »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
écharpiller eʃarpijr

Évolution historique de l’usage du mot « écharpiller »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « écharpiller »

  • Le bien-être des alpagas passe aussi par la tonte de leur toison touffue, une fois par an, en mai, pour qu’ils ne souffrent pas de la chaleur. Cette année, Annette et Jean-Pierre ont décidé de commercialiser la laine réputée pour sa qualité et pour sa finesse. La taille des fibres est comprise entre 15 et 35 microns : cette caractéristique garantit une douceur à la matière, qui est aussi très chaude et très légère. L’un de leurs alpagas, la jeune femelle Cinderella, a même remporté le prix de la plus belle toison, parmi 115 sujets, lors d’un concours international à Bayreuth en Allemagne cette année. Si Annette tricote elle-même quelques écharpes, elle ne transforme pas la laine brute en pelote vendable : c’est un atelier en Suisse qui se charge de laver la toison, de l’écharpiller, la carder puis de la filer au rouet. Elle fait aussi fabriquer en Allemagne des savons naturels enrichis à la laine d’alpaga qui a des propriétés adoucissantes pour la peau. , Secteur de Hirsingue | Doux comme un alpaga du Sundgau

Images d'illustration du mot « écharpiller »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « écharpiller »

Langue Traduction
Anglais squash
Espagnol squash
Italien schiacciare
Allemand quetschen
Chinois 壁球
Arabe قرع
Portugais abóbora
Russe сквош
Japonais 押しつぶす
Basque squash
Corse squash
Source : Google Translate API
Partager