La langue française

Dyadique

Définitions du mot « dyadique »

Trésor de la Langue Française informatisé

DYADIQUE, adj.

Relatif à une dyade.
A.− PHILOS. Qui se rapporte à une dyade. Synon. binaire.Relation dyadique :
... dans la mesure où une réalité est traitée comme un tout elle est transcendante au cours d'une pensée qui procède par questions et réponses; il ne peut s'établir entre la conscience et elle qu'un rapport dyadique... Marcel, Journal métaphysique,1918, p. 155.
B.− LOG., INFORMAT. Qui est construit en base 2. Synon. binaire.De nouveaux progrès pourraient être faits par la substitution à la représentation de la cybernétique d'une machine dans une logique dyadique, (...) d'une représentation du genre de la logique mécanique (Couffignal, Mach. penser,1964, p. 120).
Prononc. Seule prononc. ds Lar. Lang. fr. [diadik] avec diérèse (cf. dyade). Étymol. et Hist. 1870 (Lar. 19e). Empr. au gr. δ υ α δ ι κ ο ́ ς « qui se rapporte au nombre deux ». Fréq. abs. littér. : 3.

Wiktionnaire

Adjectif

dyadique \dja.dik\ masculin et féminin identiques

  1. Qui concerne une dyade, ou qui lie deux choses, etc.
    • L’entretien est une situation de communication dyadique.
  2. En études des relations internationales, on dit de relations interétatiques qu'elles sont dyadiques lorsqu'elles concernent deux États entre eux.
    • Les relations dyadiques amicales entre la France et l'Allemagne sont bonifiées par le traité de l’Élysée ratifié en 1963.
  3. Qualifiant une personne non intersexe[1].
    • Et si la définition du féminisme, au-delà de combattre la domination masculine, incluait aussi la lutte pour l’équité en droits [...] entre personnes intersexes et dyadiques [...] ? — (Sonia Verstappen, Stop à la putophobie, à la transphobie et à l’interphobie sur Le Soir, 7 juin 2019)

Nom commun

dyadique \dja.dik\ masculin et féminin identiques

  1. Personne non intersexe.
    • Mischa Tourbillon, jeune militant du CIA, a publié sur Internet fin 2018 une courte BD pédagogique de six planches visant d’abord à éduquer les dyadiques (personnes non-intersexes) sur ces sujets. — (Romain Vallet, Les intersexes mettent les poings sur les i sur Hétéroclite, 15 février 2019)
  1. Intersexe, c’est quoi ? sur Collectif intersexes et allié.e.s, 3 juillet 2018
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « dyadique »

(1870) Du grec ancien δυαδικός, duadikós (« de deux »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « dyadique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
dyadique djadik

Évolution historique de l’usage du mot « dyadique »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « dyadique »

  • Vendredi soir, une Pride de nuit est annoncée par d’autres associations et collectifs à partir de 20h place Guichard, en « mixité choisie », définie comme « SANS cis-hétéro dyadique [personnes hétéros, non transgenres et non intersexes, ndlr] et AVEC toustes les travailleureuses du sexe » d’après l’appel publié sur Rebellyon. Une pride « complémentaire » pour David Souvestre. Le mot d’ordre ? « Sous les paillettes, la rage. » Rue89Lyon, Marche des fiertés à Lyon : Vieux Lyon, "gilets jaunes" et PMA
  • Demain, l’intelligence artificielle permettra d’aller encore plus loin que la vision dyadique actuelle des relations au travail, et de prédire l’affinité d’ensembles de plusieurs personnes. A l’heure où les équipes sont devenues les unités sociales de base des entreprises, cette capacité à objectiver et mesurer la multiplicité des interactions dans des groupes plus larges devient déterminante. Par nature, ces algorithmes seront nécessairement plus complexes et devront prendre en compte d’autres composantes, proches des approches sociologiques, comme par exemple :  Forbes France, Anticiper L’Affinité Interpersonnelle Grâce Aux Algorithmes | Forbes France
  • L’ambivalence des attitudes envers les femmes découlerait de la coexistence entre deux types de pouvoir : le pouvoir structurel et le pouvoir dyadique. Le premier est celui à travers lequel les hommes dominent aux niveaux des institutions politiques, légales, économiques et religieuses. Ce type de pouvoir renforcerait les attitudes sexistes hostiles envers les femmes. France Culture, Utérus, joli décolleté ou pedigree d'un mari : le sexisme ordinaire envers les femmes journalistes
  • L’ajustement dyadique, soit un «Nous» fort, minimise l’agressivité verbale due au stress provoqué par des tracas quotidiens ou des facteurs externes. Le Journal de Montréal, Amour et stress | Le Journal de Montréal
  • Quoi qu’il en soit, à situation égale selon ces critères, à de très nombreux points de vue, « mieux vaut » être un homme qu’une femme (tout comme il vaut mieux être perçu·e comme valide qu’en situation de handicap, dyadique qu’intersexe, hétérosexuel·le qu’homosexuel·le, blanc·he que racisé·e, cisgenre que transgenre, etc.). Club de Mediapart, Le privilège masculin | Le Club de Mediapart
  • «Ce n’est pas nouveau, par contre, on assiste à une démocratisation du polyamour. Choisir une relation polyamoureuse fait davantage partie des possibles. On a plus d’options, on ne pense plus qu’à la relation dyadique monogame. Ça apparaît davantage comme un choix», explique Marie-France Goyer, chargée de cours au Département de sexologie de l’UQAM.     Le Journal de Québec, Aimer plus d’une personne à la fois: des polyamoureux nous expliquent comment ils vivent leurs relations | JDQ
  • RS : Quand on pense à l'autisme, il y a deux critères de diagnostic fondamentaux. Le premier est intrinsèquement dyadique, lorsqu'il s'agit de problèmes sociaux. Les problèmes sociaux existent dans un contexte - ils existent avec d'autres personnes. Les outils tels que les questionnaires ne permettent pas d'obtenir directement des données sur le comportement social dans un contexte social. Club de Mediapart, Diagnostiquer l'autisme à l'aide d'une caméra et d'un algorithme | Le Club de Mediapart
  • Le deuxième énoncé majeur est la dernière réplique de la jeune Rey, qui a généré chez les critiques des quolibets insensés, lesquels avaient tous plus ou moins pour motif la «généalogie» (la frivolité n’a pas de limites). Car il s’agit, pour l’héroïne qui, dans un premier geste, semble avoir renoncé à la Force en enterrant les deux sabres laser dans le sable (le rouge et le bleu, quand bien même ils pourraient représenter aussi les deux armes de son partenaire dyadique, Kylo Ren), mais ensuite se ravise et récupère un sabre dont la nouvelle couleur, jaune, nous plonge dans la perplexité (car c’est un accroc dans l’idéologie Disney que de valoriser l’ambiguïté, or le jaune est une affirmation positive d’ambiguïté) – non de faire son arbre généalogique, mais bien de rompre avec son origine. Un tel geste n’est pas un caprice d’amerloque en mal de sortie du melting pot ; c’est au contraire un acte de rupture majeur. Nous ne connaissons guère de traditions où quelqu’un peut décemment se regarder comme un enfant qui naît ; car qu’est-ce que changer de nom, sinon renaître ? Renaître au quelconque, dira-t-on ? Pas sûr : elle décide de s’appeler Skywalker – elle qui ignora si longtemps qu’elle s’appelait Palpatine. Cette sortie de son origine, de son monde, cette étrangéisation finale sont tout de même un drôle de conseil donné par le réalisateur aux centaines de millions de thuriféraires de la religion Star Wars – car le nom de Skywalker, qui semble une traduction en anglais, devient alors soit le nom de tous les spectateurs (persévérance dans le messianisme de l’ordinaire) qui se sont identifiés à lui, soit le nom d’un mystère opiniâtre, jamais encore percé, malgré tout – de sorte que le messainisme de l’ordinaire se verrait assigner une limite, un bord externe, qu’il resterait à déterminer.  La Règle du Jeu, Pascal Bacqué, La guerre des très nombreuses étoiles - La Règle du Jeu - Littérature, Philosophie, Politique, Arts
  • L’ingénierie du développement des réseaux de franchise focalise l’attention le plus généralement sur une relation dyadique franchiseur-franchisé. La recherche sur cette thématique a le plus souvent trouvé  son inspiration dans des fondements théoriques de l’économie néo-institutionnelle: rationalité limitée et asymétrie informationnelle des co-contractants, optimisation des coûts de transaction et d’agence. Le mythique levier financier procuré par le système, celui du dépassement de la limitation initiale des ressources pour l’entité franchisante, comparativement à un réseau intégré, a été à plusieurs reprises considérablement nuancé, en termes de taux de croissance, marge et rentabilité financière (Kalika et Dalbarade, 2005, Mesure de la performance économique de la franchise pour l’entité franchisante, Paris Dauphine-fff), voir invalidé (Price, 1996, Behind the Veneer of Success : Propensities for UK Franchise Failure, S.B.R.T. Report). L'Economiste, L’option multi-franchise, un accélérateur de croissance | L'Economiste
  • Georgakopoulou souligne le poids de l’héritage de Labov dans trois domaines cruciaux : la conception du rôle des participants (elle évoque « un schéma dyadique limitatif impliquant un raconteur unique […] et un auditeur/public attentif »[6]) ; le modèle d’expérience du narrateur, déterminé par la priorité accordée aux récits d’expérience personnelle d’événements passés non partagés ; enfin, la conception du récit « comme une unité finie et détachable (à la fois de son contexte immédiat et plus large), possédant un début, un milieu et une fin »[7]. La reconceptualisation qu’elle propose met l’accent, symétriquement, sur la co-construction des récits par les participants, le partage de l’expérience racontée, une conception pluralisée et dialogisée de la notion de récit, centrée sur l’interrelation entre les récits et les autres ressources partagées par les participants. Plusieurs passages de l’ouvrage, repris et développés dans un article ultérieur spécifiquement consacré aux « nouvelles »[8], reviennent également sur la notion de « racontabilité » (tellability), envisagée à la lumière de l’étude des small stories. , Small Stories. Un nouveau paradigme pour la recherche sur le récit
  • On doit aux ethnologues Marcel Griaule et Germaine Dieterlen le retour et le début de l’effacement d’un impensé de la culture occidentale, depuis l’époque romaine, selon lequel l’Afrique a disparu des cartes mentales depuis que la triade Asie-Lybie-Europe a été remplacée par l’opposition dyadique Orient-Occident. L’Afrique s’est fondue dans l’Orient fourre-tout de l’imaginaire pour ne réapparaître qu’à l’époque moderne, notamment chez les ethnologues. Ainsi Marcel Griaule et Germaine Dieterlen ont-ils rendu célèbres les Dogons – et réciproquement – ce peuple installé depuis le XIVe siècle au Mali pour éviter l’islamisation et dont l’animisme s’appuie sur une mythologie et une cosmogonie riches et complexes. , Sirius, nombril du monde dogon - La Revue des Ressources
  • Pourquoi le programme était décevant ? Des maths trop formalisées. Par exemple : le déterminant. Demandez aux ingénieurs des écoles les plus prestigieuses ce qu’il représente pour eux : ils vont donner la manière de le calculer pour la très grande majorité (pour ceux qui savent), très rarement sa signification géométrique : un volume engendré par des vecteurs. Ce problème ne date pas d’hier. Oh oui, les profs doivent le signaler ; mais en passant beaucoup trop vite. Pourtant, une fois qu’on a compris ça, tout s’éclaire. Quelle est la raison ? Parce qu’on a pris la notation des mathématiciens, et qu’on a renoncé au calcul de Gibbs, où tout est beaucoup plus clair : vectors, dyadics, utilisation du produit scalaire, dyadique, et vectoriel plutôt que le « produit matriciel », etc. Pour ma part, il est clair que la présentation de Gibbs est beaucoup, beaucoup plus claire. AgoraVox, Délires de didacticiens : les nouveaux programmes du lycée à l'épreuve des faits - AgoraVox le média citoyen
  • L’intimidation envers les personnes aînées peut dépasser le cadre de la relation dyadique auteur-victime1. Elle peut se produire entre des groupes de personnes4 et il peut y avoir présence de témoins6. INSPQ, L'intimidation envers les personnes aînées | INSPQ
  • Le suivi de trois ans du premier ECR d'une intervention de communication sociale très précoce chez les nourrissons à risque familial de développer l'autisme a démontré un effet de traitement, s'étendant 24 mois après la fin de l'intervention, pour réduire la gravité globale des symptômes prodromiques de l'autisme et améliorer la communication sociale dyadique parents-enfants pendant cette période. Nous soulignons l'importance d'un suivi prolongé et d'une évaluation répétée pour les essais d'intervention précoce. Club de Mediapart, Intervention en autisme : des pas dans la bonne direction | Le Club de Mediapart
  • Le sujet qui émerge des écrits de Nancy Fraser est en effet intrinsèquement politique. Il ne se définit pas seulement par une autonomie, au sens d’une capacité à se déterminer soi-même, mais il transforme le monde ou s’efforce de le faire. La participation qui lui est due est un prendre-part, qui est co-construction du monde, des valeurs culturelles, des normes, des relations dyadiques, de la communauté politique, etc. Il ne s’abstient pas, il ne se retire pas. Il ne se contente pas de « s’exprimer ». Ainsi, Nancy Fraser relève-t-elle, à propos des besoins socialement reconnus, que les groupes subordonnés formulent des interprétations qui visent à mettre en cause, à supplanter ou à modifier les interprétations dominantes de ceux-ci, par exemple touchant à la parentalité. Mais, prévient-elle, dans aucun de ces cas les interprétations ne sont de simples « représentations ». Elles sont à chaque fois des actes et des interventions [17]. Le sujet selon Nancy Fraser n’a donc pas simplement une voix, il pèse sur le monde. Il est d’abord politique. , Nancy Fraser ou la théorie du « prendre part » - La Vie des idées
  • La première et fondamentale raison, c'est que la réussite du couple Robbe-Grillet n'a rien de transposable, d'applicable, ni même d'imitable. Il semble irréductible à la mise ensemble de ces deux individus, à leur configuration dyadique spécifique. Aux deux-tiers de l'ouvrage (p.189), Catherine Robbe-Grillet ne saurait être plus claire : leplus.nouvelobs.com, La relation idéale n'existe pas : leçon sexuelle et conjugale de Catherine Robbe-Grillet - le Plus
  • Aux yeux de Russell et de ses hommes, cette absence de connexion n'avait rien d'une rêverie universitaire. Pour développer un plan d'attaque, il leur fallait connaître toutes les manières différentes dont deux personnes connectées (une dyade) étaient liées par des intermédiaires (en jargon on parle de «redondance dyadique»). Si les liens de quelqu'un sont redondants, le réseau peut rapidement se remettre de sa perte. Slate.fr, A la recherche de Saddam Hussein 2/5 | Slate.fr

Traductions du mot « dyadique »

Langue Traduction
Anglais dyadic
Espagnol diádico
Italien diadica
Allemand dyadisch
Chinois 二进位的
Arabe ثنائي
Portugais diádico
Russe диадический
Japonais ダイアディック
Basque diadiko
Corse dyadic
Source : Google Translate API

Synonymes de « dyadique »

Source : synonymes de dyadique sur lebonsynonyme.fr

Dyadique

Retour au sommaire ➦

Partager