La langue française

Dragonner

Sommaire

  • Définitions du mot dragonner
  • Étymologie de « dragonner »
  • Phonétique de « dragonner »
  • Évolution historique de l’usage du mot « dragonner »
  • Citations contenant le mot « dragonner »
  • Images d'illustration du mot « dragonner »
  • Traductions du mot « dragonner »
  • Synonymes de « dragonner »

Définitions du mot « dragonner »

Trésor de la Langue Française informatisé

DRAGONNER, verbe trans.

Vx. Maltraiter (une personne, un pays) à la manière des dragonnades. On avait dragonné la Hollande, la Westphalie, le Rhin (Michelet ds Lar. Lang. fr.).
Rem. La docum. atteste dragonnant, ante en emploi adj. fig. Harcelant, menaçant. Comme la plupart de ceux qui ont connu cette vie de hasard, il [Rastignac] attendait au dernier moment pour solder des créances sacrées aux yeux des bourgeois, comme faisait Mirabeau, qui ne payait son pain que quand il se présentait sous la forme dragonnante d'une lettre de change. Vers cette époque, Rastignac avait perdu son argent (Balzac, Goriot, p. 174).
Prononc. : [dʀagɔne]. Étymol. et Hist. 1. 1555 hérald. adj. dragonné (J. Le Feron, Simbol armorial, Paris, p. 37); 2. ca 1570 dragonner « tourmenter » (Carl., I, 38 ds Littré); 3. 1688 « faire des dragonnades » (Miège Additions). Dér. de dragon*; suff. *; dés. -er.

Wiktionnaire

Verbe

dragonner \dʁa.ɡɔ.ne\ transitif ou pronominal 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se dragonner)

  1. Réprimer, exercer des dragonnades sur.
  2. (Désuet) Tourmenter.
    • Vous êtes si facile à vous dragonner. — (Sévigné, 598)
  3. (Vieilli) Ajuster le baudrier, le ceinturon et autres pièces de cuir d'un équipement militaire.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

DRAGONNER (dra-go-né) v. a.
  • Dragonner quelqu'un, le tourmenter.

    Se dragonner, v. réfl. Se créer des chagrins, des soucis. Vous êtes si facile à vous dragonner, Sévigné, 598.

    Peu usité.

HISTORIQUE

XVIe s. C'est, monsieur, dit M. de Grignan, ce qui me dragonne l'esprit, Carloix, I, 38. Ce qui plus me trouble et dragonne l'ame, est que…, Carloix, VII, 26.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « dragonner »

Dénominal de dragon.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « dragonner »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
dragonner dragɔne

Évolution historique de l’usage du mot « dragonner »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « dragonner »

  • Dans cette vidéo, vous allez voir que même chez les pros, les joueurs peuvent lâcher la raquette. A noter qu’ici, en général, c’est parfois la dragonner qui lâche à cause de la force du lâché de raquettes. Padel Magazine, Pourquoi mettre sa dragonne au padel ? | Padel Magazine

Images d'illustration du mot « dragonner »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « dragonner »

Langue Traduction
Anglais drag
Espagnol arrastrar
Italien trascinare
Allemand ziehen
Chinois 拖动
Arabe سحب
Portugais arrastar
Russe бремя
Japonais 引っ張る
Basque arrastatu
Corse trascinà
Source : Google Translate API

Synonymes de « dragonner »

Source : synonymes de dragonner sur lebonsynonyme.fr
Partager