La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « dorsale »

Dorsale

Définitions de « dorsale »

Trésor de la Langue Française informatisé

DORSAL, ALE, AUX, adj. et subst.

A.− ANATOMIE
1. Adj. Qui appartient au dos. Nageoire, région dorsale; vertèbres dorsales. Les nerfs dorsaux sont au nombre de douze paires (G. Gérard, Anat. hum.,1912, p. 493).La danseuse, se tenant très droite, soutient son buste par l'intervention des muscles dorsaux (Bourgat, Techn. danse,1959, p. 62):
1. ... au sommet d'un escalier roulant (...). Débarqués de leur escalier par la force des choses, ils se virent en conséquence obligés de glisser sur la face dorsale le long d'un plan incliné soigneusement astiqué. Queneau, Pierrot mon ami,1942, p. 12.
Spécialement
Décubitus dorsal. Position du corps reposant horizontalement. Le malade est dans le décubitus dorsal, blême, asthénique (Aragon, Beaux quart.,1936, p. 210).
Épine dorsale. Colonne vertébrale. Une jeune fille du secrétariat a été guérie d'une maladie, de l'épine dorsale; elle ne marchait plus depuis huit ans (Chardonne, Épithal.,1921, p. 336).P. métaph. Une idée large, et indiscutable, le soutient [Jaurès] : c'est comme l'épine dorsale de son discours (Renard, Journal,1902, p. 795).Cette épine dorsale, c'est la Cinquième avenue, jadis appelée la rue du milieu (Morand, New-York,1930, p. 111):
2. ... ce qui a privé la littérature de son épine dorsale, c'est, je crois, son divorce avec l'éthique, c'est l'art pour l'art. Barrès, Mes cahiers,t. 14, 1923, p. 248.
P. ext.
Qui appartient à la face antérieure ou supérieure (d'un organe, d'une partie du corps). Face dorsale du pied, de la main. L'artère dorsale du nez, nasale, perfore l'orbiculaire des paupières (G. Gérard, Anat. hum.,1912p. 437).
Usuel. Qui se porte sur le dos. Ma triple épaisseur de vêtements superposés, mon lourd parachute dorsal pèsent contre le siège (Saint-Exup., Pilote guerre,1942, p. 283):
3. Non, le petit tailleur-concierge (...) n'avait pas considéré ce que pouvait tenir de cailloux la poche dorsale qu'il m'avait établie. France, Pierre Nozière,1899, p. 74.
2. Substantif
a) [P. ell. du déterminé]
Subst. masc. Les muscles du dos. En théorie rien de plus simple que de développer les dorsaux (Montherl., Olymp.,1924, p. 257).
Subst. fém. L'artère dorsale du nez. La branche terminale de la faciale est l'angulaire qui s'anastomose à plein canal avec la dorsale du nez (G. Gérard, Anat. hum.,1912p. 440).
b) En partic. Le grand dorsal. Muscle du dos situé à la partie inférieure du tronc. Il a de plus celle qui vient du tendon commun du grand dorsal (Cuvier, Anat. comp., t. 1, 1805, p. 295):
4. ... mais le développement du pectoral et du dorsal lui avaient créé une « taille » naturelle, au point que ses bras tombants ne lui touchaient pas les hanches... Montherlant, Le Songe,1922, p. 43.
B.− PHONÉT., adj. et subst. fém. [En parlant des consonnes] Articulées avec le dos de la langue. Les consonnes dorsales; les dorsales palatales, vélaires. Seules sont qualifiées de « palatales » les dorsales qui s'articulent avers l'avant, contre le palais dur (Martinet, 1969).
C.− GÉOGR., adj. et subst. fém.
1. Usuel, adj. Arête, épine dorsale. Crête. De toutes parts, les épines dorsales des ravins sortent de dessous le lit du torrent (Hugo, Fr. et Belg.,1885, p. 185).Les parois pierreuses de Malte et son arête dorsale couronnée de tours de guet tranchaient net dans tant de suavité (Morand, Routes Indes,1936, p. 30).
2. Subst. fém.
a) ,,Ligne de hautes terres, peu accidentée séparant des pays plus bas`` (George 1970). [Les] officiers et [les] soldats qui prenaient position sur la « dorsale » de Tunisie (De Gaulle, Mém. guerre,1956, p. 58).
b) Relief sous-marin long de plusieurs milliers de kilomètres et correspondant à des accidents de l'écorce terrestre (d'apr. George 1970). En plus des dorsales principales, des dorsales secondaires, souvent de structure assez compliquée elles aussi, bombent le fond des océans sans séparer des plaques (M. Derruau, Précis de géomorphologie,Paris, Masson, 1974, p. 419).
Rem. La docum. atteste le dér. dorsalement, adv., anat. Dans la région dorsale, dans la partie supérieure. Le cerveau postérieur comprend, dorsalement, le « cervelet », et, ventralement, la « protubérance annulaire » (Camefort, Gama, Sc. nat., 1960, p. 206).
Prononc. et Orth. : [dɔ ʀsal], masc. plur. [-o]. Ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. 1314 l'autre partie (d'une veine) est dite dorsal (H. de Mondeville, éd. A. Bos, 286); 1550 muscles obliques descendans et dorsaux (A. Paré, Œuvres, éd. A. J. Malgaigne, I, 8, 123 a); 2. 1575 espine dorsale (Id., ibid., XVI, 12, p. 544 b); 3. 1929 adj. géol. (Lar. 20e). Dér. du rad. du lat. dorsum; suff. -al*. Fréq. abs. littér. : 237. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 837, b) 174; xxes. : a) 98, b) 140. Bbg. Eyraud (D.). Vive la lang. Vie Lang. 1969, p. 200.

DORSAL, ALE, AUX, adj. et subst.

A.− ANATOMIE
1. Adj. Qui appartient au dos. Nageoire, région dorsale; vertèbres dorsales. Les nerfs dorsaux sont au nombre de douze paires (G. Gérard, Anat. hum.,1912, p. 493).La danseuse, se tenant très droite, soutient son buste par l'intervention des muscles dorsaux (Bourgat, Techn. danse,1959, p. 62):
1. ... au sommet d'un escalier roulant (...). Débarqués de leur escalier par la force des choses, ils se virent en conséquence obligés de glisser sur la face dorsale le long d'un plan incliné soigneusement astiqué. Queneau, Pierrot mon ami,1942, p. 12.
Spécialement
Décubitus dorsal. Position du corps reposant horizontalement. Le malade est dans le décubitus dorsal, blême, asthénique (Aragon, Beaux quart.,1936, p. 210).
Épine dorsale. Colonne vertébrale. Une jeune fille du secrétariat a été guérie d'une maladie, de l'épine dorsale; elle ne marchait plus depuis huit ans (Chardonne, Épithal.,1921, p. 336).P. métaph. Une idée large, et indiscutable, le soutient [Jaurès] : c'est comme l'épine dorsale de son discours (Renard, Journal,1902, p. 795).Cette épine dorsale, c'est la Cinquième avenue, jadis appelée la rue du milieu (Morand, New-York,1930, p. 111):
2. ... ce qui a privé la littérature de son épine dorsale, c'est, je crois, son divorce avec l'éthique, c'est l'art pour l'art. Barrès, Mes cahiers,t. 14, 1923, p. 248.
P. ext.
Qui appartient à la face antérieure ou supérieure (d'un organe, d'une partie du corps). Face dorsale du pied, de la main. L'artère dorsale du nez, nasale, perfore l'orbiculaire des paupières (G. Gérard, Anat. hum.,1912p. 437).
Usuel. Qui se porte sur le dos. Ma triple épaisseur de vêtements superposés, mon lourd parachute dorsal pèsent contre le siège (Saint-Exup., Pilote guerre,1942, p. 283):
3. Non, le petit tailleur-concierge (...) n'avait pas considéré ce que pouvait tenir de cailloux la poche dorsale qu'il m'avait établie. France, Pierre Nozière,1899, p. 74.
2. Substantif
a) [P. ell. du déterminé]
Subst. masc. Les muscles du dos. En théorie rien de plus simple que de développer les dorsaux (Montherl., Olymp.,1924, p. 257).
Subst. fém. L'artère dorsale du nez. La branche terminale de la faciale est l'angulaire qui s'anastomose à plein canal avec la dorsale du nez (G. Gérard, Anat. hum.,1912p. 440).
b) En partic. Le grand dorsal. Muscle du dos situé à la partie inférieure du tronc. Il a de plus celle qui vient du tendon commun du grand dorsal (Cuvier, Anat. comp., t. 1, 1805, p. 295):
4. ... mais le développement du pectoral et du dorsal lui avaient créé une « taille » naturelle, au point que ses bras tombants ne lui touchaient pas les hanches... Montherlant, Le Songe,1922, p. 43.
B.− PHONÉT., adj. et subst. fém. [En parlant des consonnes] Articulées avec le dos de la langue. Les consonnes dorsales; les dorsales palatales, vélaires. Seules sont qualifiées de « palatales » les dorsales qui s'articulent avers l'avant, contre le palais dur (Martinet, 1969).
C.− GÉOGR., adj. et subst. fém.
1. Usuel, adj. Arête, épine dorsale. Crête. De toutes parts, les épines dorsales des ravins sortent de dessous le lit du torrent (Hugo, Fr. et Belg.,1885, p. 185).Les parois pierreuses de Malte et son arête dorsale couronnée de tours de guet tranchaient net dans tant de suavité (Morand, Routes Indes,1936, p. 30).
2. Subst. fém.
a) ,,Ligne de hautes terres, peu accidentée séparant des pays plus bas`` (George 1970). [Les] officiers et [les] soldats qui prenaient position sur la « dorsale » de Tunisie (De Gaulle, Mém. guerre,1956, p. 58).
b) Relief sous-marin long de plusieurs milliers de kilomètres et correspondant à des accidents de l'écorce terrestre (d'apr. George 1970). En plus des dorsales principales, des dorsales secondaires, souvent de structure assez compliquée elles aussi, bombent le fond des océans sans séparer des plaques (M. Derruau, Précis de géomorphologie,Paris, Masson, 1974, p. 419).
Rem. La docum. atteste le dér. dorsalement, adv., anat. Dans la région dorsale, dans la partie supérieure. Le cerveau postérieur comprend, dorsalement, le « cervelet », et, ventralement, la « protubérance annulaire » (Camefort, Gama, Sc. nat., 1960, p. 206).
Prononc. et Orth. : [dɔ ʀsal], masc. plur. [-o]. Ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. 1314 l'autre partie (d'une veine) est dite dorsal (H. de Mondeville, éd. A. Bos, 286); 1550 muscles obliques descendans et dorsaux (A. Paré, Œuvres, éd. A. J. Malgaigne, I, 8, 123 a); 2. 1575 espine dorsale (Id., ibid., XVI, 12, p. 544 b); 3. 1929 adj. géol. (Lar. 20e). Dér. du rad. du lat. dorsum; suff. -al*. Fréq. abs. littér. : 237. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 837, b) 174; xxes. : a) 98, b) 140. Bbg. Eyraud (D.). Vive la lang. Vie Lang. 1969, p. 200.

DORSAL, ALE, AUX, adj. et subst.

A.− ANATOMIE
1. Adj. Qui appartient au dos. Nageoire, région dorsale; vertèbres dorsales. Les nerfs dorsaux sont au nombre de douze paires (G. Gérard, Anat. hum.,1912, p. 493).La danseuse, se tenant très droite, soutient son buste par l'intervention des muscles dorsaux (Bourgat, Techn. danse,1959, p. 62):
1. ... au sommet d'un escalier roulant (...). Débarqués de leur escalier par la force des choses, ils se virent en conséquence obligés de glisser sur la face dorsale le long d'un plan incliné soigneusement astiqué. Queneau, Pierrot mon ami,1942, p. 12.
Spécialement
Décubitus dorsal. Position du corps reposant horizontalement. Le malade est dans le décubitus dorsal, blême, asthénique (Aragon, Beaux quart.,1936, p. 210).
Épine dorsale. Colonne vertébrale. Une jeune fille du secrétariat a été guérie d'une maladie, de l'épine dorsale; elle ne marchait plus depuis huit ans (Chardonne, Épithal.,1921, p. 336).P. métaph. Une idée large, et indiscutable, le soutient [Jaurès] : c'est comme l'épine dorsale de son discours (Renard, Journal,1902, p. 795).Cette épine dorsale, c'est la Cinquième avenue, jadis appelée la rue du milieu (Morand, New-York,1930, p. 111):
2. ... ce qui a privé la littérature de son épine dorsale, c'est, je crois, son divorce avec l'éthique, c'est l'art pour l'art. Barrès, Mes cahiers,t. 14, 1923, p. 248.
P. ext.
Qui appartient à la face antérieure ou supérieure (d'un organe, d'une partie du corps). Face dorsale du pied, de la main. L'artère dorsale du nez, nasale, perfore l'orbiculaire des paupières (G. Gérard, Anat. hum.,1912p. 437).
Usuel. Qui se porte sur le dos. Ma triple épaisseur de vêtements superposés, mon lourd parachute dorsal pèsent contre le siège (Saint-Exup., Pilote guerre,1942, p. 283):
3. Non, le petit tailleur-concierge (...) n'avait pas considéré ce que pouvait tenir de cailloux la poche dorsale qu'il m'avait établie. France, Pierre Nozière,1899, p. 74.
2. Substantif
a) [P. ell. du déterminé]
Subst. masc. Les muscles du dos. En théorie rien de plus simple que de développer les dorsaux (Montherl., Olymp.,1924, p. 257).
Subst. fém. L'artère dorsale du nez. La branche terminale de la faciale est l'angulaire qui s'anastomose à plein canal avec la dorsale du nez (G. Gérard, Anat. hum.,1912p. 440).
b) En partic. Le grand dorsal. Muscle du dos situé à la partie inférieure du tronc. Il a de plus celle qui vient du tendon commun du grand dorsal (Cuvier, Anat. comp., t. 1, 1805, p. 295):
4. ... mais le développement du pectoral et du dorsal lui avaient créé une « taille » naturelle, au point que ses bras tombants ne lui touchaient pas les hanches... Montherlant, Le Songe,1922, p. 43.
B.− PHONÉT., adj. et subst. fém. [En parlant des consonnes] Articulées avec le dos de la langue. Les consonnes dorsales; les dorsales palatales, vélaires. Seules sont qualifiées de « palatales » les dorsales qui s'articulent avers l'avant, contre le palais dur (Martinet, 1969).
C.− GÉOGR., adj. et subst. fém.
1. Usuel, adj. Arête, épine dorsale. Crête. De toutes parts, les épines dorsales des ravins sortent de dessous le lit du torrent (Hugo, Fr. et Belg.,1885, p. 185).Les parois pierreuses de Malte et son arête dorsale couronnée de tours de guet tranchaient net dans tant de suavité (Morand, Routes Indes,1936, p. 30).
2. Subst. fém.
a) ,,Ligne de hautes terres, peu accidentée séparant des pays plus bas`` (George 1970). [Les] officiers et [les] soldats qui prenaient position sur la « dorsale » de Tunisie (De Gaulle, Mém. guerre,1956, p. 58).
b) Relief sous-marin long de plusieurs milliers de kilomètres et correspondant à des accidents de l'écorce terrestre (d'apr. George 1970). En plus des dorsales principales, des dorsales secondaires, souvent de structure assez compliquée elles aussi, bombent le fond des océans sans séparer des plaques (M. Derruau, Précis de géomorphologie,Paris, Masson, 1974, p. 419).
Rem. La docum. atteste le dér. dorsalement, adv., anat. Dans la région dorsale, dans la partie supérieure. Le cerveau postérieur comprend, dorsalement, le « cervelet », et, ventralement, la « protubérance annulaire » (Camefort, Gama, Sc. nat., 1960, p. 206).
Prononc. et Orth. : [dɔ ʀsal], masc. plur. [-o]. Ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. 1314 l'autre partie (d'une veine) est dite dorsal (H. de Mondeville, éd. A. Bos, 286); 1550 muscles obliques descendans et dorsaux (A. Paré, Œuvres, éd. A. J. Malgaigne, I, 8, 123 a); 2. 1575 espine dorsale (Id., ibid., XVI, 12, p. 544 b); 3. 1929 adj. géol. (Lar. 20e). Dér. du rad. du lat. dorsum; suff. -al*. Fréq. abs. littér. : 237. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 837, b) 174; xxes. : a) 98, b) 140. Bbg. Eyraud (D.). Vive la lang. Vie Lang. 1969, p. 200.

Wiktionnaire

Nom commun - français

dorsale \dɔʁ.sal\ féminin

  1. (Géologie) Ride médio-océanique, zone de divergence entre deux plaques tectoniques qui s'écartent l'une de l'autre avec création de lithosphère océanique.
    • La dorsale atlantique.
  2. (Linguistique) Consonne articulée avec le « dos » de la langue, plutôt que la pointe ou à l'arrière.
    • En français, les dorsales sont les sons \ɡ\, \k\ et \j\.
  3. (Météorologie) Axe de pression maximal non fermé.
    • Les régions anticycloniques ayant tendance à s'incliner verticalement vers les masses d'air plus chaudes, la surface réunissant dans la verticale les axes horizontaux de la dorsale dessine une séparation entre une région à l'avant de la crête, où l'advection de tourbillon absolu est négative, et une région à l'arrière de la dorsale, où cette advection est positive.
  4. (Internet, Télécommunications) Partie principale d’un réseau de télécommunication ou de téléinformatique, caractérisée par un débit élevé, qui concentre et transporte les flux de données entre des réseaux affluents.
    • La dorsale européenne Ebone a dû cesser ses activités à la suite de l'éclatement de la bulle Internet, sans dommage apparent pour le fonctionnement d'Internet.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

France Terme

Partie principale d'un réseau de télécommunication ou de téléinformatique, caractérisée par un débit élevé, qui concentre et transporte les flux de données entre des réseaux affluents.

FranceTerme, Délégation générale à la langue française et aux langues de France

Étymologie de « dorsale »

(Nom) (Siècle à préciser) Féminin singulier substantivé de dorsal.
(Adjectif) → voir adjectif dorsal.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Évolution historique de l’usage du mot « dorsale »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « dorsale »

  • Gym dorsale et stretching   2022-07-11 18:30:00 – 2022-07-11 20:30:00 Unidivers, Gym dorsale et stretching lundi 11 juillet 2022
  • Gym dorsale et stretching Base nautique Imier-Comte Rue Auguste Bussière Belfort Territoire-de-Belfort Rue Auguste Bussière Base nautique Imier-Comte  2022-08-01 – 2022-08-01 Rue Auguste Bussière Base nautique Imier-Comte Belfort Territoire-de-Belfort Unidivers, Gym dorsale et stretching Belfort Belfort lundi 1 août 2022
  • Les acteurs majeurs du transport de données sur le continent ne s’y sont d’ailleurs pas trompés avec de nombreuses initiatives dans plusieurs régions africaines pour interconnecter des réseaux terrestres nationaux dans le but de bâtir cette dorsale transafricaine a fibre optique. On pourrait citer sans ordre spécifique : Digital Business Africa, Et pourquoi pas une dorsale transafricaine de données ? - Digital Business Africa
  • Une dorsale océanique se définit par une remontée très localisée de manteau asthénosphérique chaud. Cette remontée de péridotites à plus de 1.300 °C s'accompagne d'un processus de fusion partielle qui génère du magma de type Morb. En cristallisant à différentes profondeurs, ce magma va produire une nouvelle croûte, dont la composition est très différente de celle de la croûte continentale. Il s'agit de la croûte océanique. On parle ainsi d’océan lorsqu'une nouvelle dorsale entre en activité et produit de la croûte océanique. Futura, Comment naît un nouvel océan ?
  • Les dragues : utilisées pour le prélèvement de roches sur les dorsales océaniques ou les socles d’origine continentale. Elles se trouvent à l’arrière du navire et sont envoyées au fond de l’eau grâce à des câbles. Une ouverture équipée de « dents » permet d’accrocher l’engin sur le fond alors qu’une sorte de filet en cotte de mailles conserve les échantillons arrachés sur la dorsale. Une fois rapportées sur le navire, les roches sont triées par les scientifiques puis conditionnées pour de futures études plus approfondies. Culture générale, D'autres outils pour océanographes - Culture générale
  • Le rembourrage de la partie dorsale n’est pas négligé, ce qui rend ce sac à dos raisonnablement confortable. Lors de nos différentes sessions de test et avec un niveau de remplissage variable, nous n’avons jamais ressenti de gêne particulière. , Test Sac photo Manfrotto Advanced Fast III : le sac multi-utilisation - Les Numériques
  • Présentant ce méga projet à la conférence organisée par l’Agence Nationale de Régulation de l’Electricité (ANRE), à l’occasion du deuxième Atelier des Présidents MEDREG, Imane Maansouri a expliqué la Dorsale Atlantique, d’une longueur de 1 672 km, relayera le gazoduc GME dans la région de Dakhla, point de chute et d’arrivée du gazoduc Nigeria-Maroc. Hespress Français, Gazoduc Nigeria-Maroc : Les détails de la partie marocaine "Dorsale Atlantique" | Hespress Français
  • Dans les jours à venir, une nouvelle dorsale anticyclonique va se former entre le Portugal, l'Espagne, la Méditerranée et la France. Entre la fin de semaine actuelle et le début de semaine suivante, cette dorsale va connaître des phases de renforcements, soulevée par de petits talwegs (zones dépressionnaires) étirés près des Îles Britanniques. La masse d'air associée devrait à nouveau se réchauffer, avec des valeurs > 25°C à 850 hPa et peut-être voisines de 28°C temporairement. Il est à noter que la Méditerranée pourrait être cette fois la zone la + touchée par cette énième pulsion caniculaire. On fait le point ci-dessous.  Météo Languedoc, Nouvelle canicule attendue en fin de semaine : plus de 40°C attendus en Méditerranée !

Vidéos relatives au mot « dorsale »

Synonymes de « dorsale »

Source : synonymes de dorsale sur lebonsynonyme.fr

Dorsale

Retour au sommaire ➦

Partager