La langue française

Distique

Sommaire

  • Définitions du mot distique
  • Étymologie de « distique »
  • Phonétique de « distique »
  • Évolution historique de l’usage du mot « distique »
  • Citations contenant le mot « distique »
  • Traductions du mot « distique »
  • Synonymes de « distique »

Définitions du mot distique

Trésor de la Langue Française informatisé

DISTIQUE1, subst. masc.

VERSIF. Groupe de deux vers.
A.− [Dans la prosodie gr. et lat.] Réunion de deux vers de mètre différent, formant un sens complet. Les distiques de Caton (Ac. 1932) (« distiques attribués à Caton »). Distique élégiaque. Mètre utilisé surtout par les poètes élégiaques et formé d'un hexamètre et d'un pentamètre :
1. Je transcris cette épitaphe, ainsi qu'elle est disposée sur une table verticale de pierre, comme de la prose, sans indication des hexamètres et des pentamètres un peu barbares qui forment les distiques. Hugo, Le Rhin,1842, p. 87.
B.− [Dans la prosodie fr.] Réunion de deux vers à rimes plates, de même mètre ou de mètre différent (p. ex. un alexandrin et un décasyllabe), et formant une unité sémantique. La voix de ventriloque scanda ce distique : Nous n'sommes pas le jour de l'an, À bécoter papa maman (Hugo, Misér.,t. 2, 1862, p. 229).Le « canon » de la strophe, dont le quatrain est en rimes croisées et le distique en rimes plates (Valéry, Variété V,1944, p. 180):
2. ... ces « jeux de mots » que Robert Desnos (...) poussa à la perfection et où tout est rime, où la rime est prise à son comble, ne se borne plus aux bouts-rimés, mais pénètre le vers entier comme dans le célèbre distique : Gal, amant de la reine, alla Tour magnanime, Galamment de l'arène à la Tour Magne, à Nîmes. Aragon, Le Crève-cœur,1941, p. 72.
Prononc. et Orth. : [distik]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1510 distichon (Delb. Recueil ds DG); 1546 distique (R. Estienne, Dict. Latino-gallicum, 402, a ds Rom. Forsch. t. 32, p. 49). Empr. au subst. gr. δ ι ́ σ τ ι χ ο ν « distique », lat. class. disticha, même sens. Fréq. abs. littér. : 61. Bbg. Rat (M.). Distiques et quatrains. Vie Lang. 1965, pp. 498-503.

DISTIQUE2, adj.

A.− BOT. [En parlant d'organes tels que des feuilles, des fleurs, des épillets] Qui est inséré suivant deux génératrices de la tige, alternant d'un nœud au suivant des deux côtés de l'axe et sur un même plan. Les feuilles sont distiques lorsqu'elles naissent de nœuds alternes (Privat-Foc.1870).
B.− MINÉR. ,,Cristal distique qui a deux rangées de facettes autour de chaque base`` (Ac. 1932).
Prononc. et Orth. : [distik]. Ds Ac. 1932. Étymol. et Hist. 1778 (Lamarck, Flore fr., t. 1, p. 47 : Feuilles distiques). Empr. à l'adj. gr. δ ι ́ σ τ ι χ ο ς « à deux rangées ».

Wiktionnaire

Adjectif

distique \di.stik\ masculin et féminin identiques

  1. (Botanique) Qualifie les parties qui, sur un même plan, sont rangées en deux séries opposées.
    • [J]eunes rameaux fins, distiques, glabres ou velus, parfois munis de crêtes liégeuses […]. — (Ulmus minor / Orme champêtre in Gérard Dumé, Christian Gauberville, Dominique Mansion, Jean-Claude Rameau, Jacques Bardat, Éric Bruno, René Keller, Alain Lecointe et Jean Timbal, Flore forestière française — Plaines et collines, Institut pour le développement forestier, 2018, ISBN 978-2-916525-47-1)
  2. (Minéralogie) Qui a deux rangées de facettes autour de chaque base.
    • Cristal distique.

Nom commun

distique \di.stik\ masculin

  1. (Versification) Groupe de deux vers de nature différente qui renferment un sens complet.
    • Que de colonnades, d’arcades, de fresques, d’obélisques, de temples grecs, de propylées, de distiques en lettres d’or sur les frontons ! — (Alphonse Daudet, L’empereur aveugle, dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, réédition Le Livre de Poche, 1974, page 237)
    • Il s'agit d'un texte relativement court qui fonctionne, comme la plupart des cantiques, en distique, soit deux phrases qui se répondent, par exemple: « Il renverse les puissants de leurs trônes, il élève les humbles », « Il comble de biens les affamés, renvoie les riches les mains vides », etc. — (Emmanuel Pellat,- Le Magnificat- Journal La Croix, page 14, 21mars 2015)
    • Un commerçant en cartes postales licencieuses l’engagea pour quelques sous. Le jeune homme devait fournir tout un stock de distiques appropriés à la marchandise. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 28)
    • […] ; un boucher, fervent pétainiste et amateur de poésie mirlitonnesque, devait d'être là à un policier qui n'avait pas apprécié le distique
      « Vive le Maréchal !
      Ça c'est pas mal »
      que le bonhomme avait affiché en grosses majuscules sur la façade de sa boutique.
      — (Daniel Bénédite, La Filière marseillaise : Un chemin vers la liberté sous l'Occupation, Paris : Éditions Clanchier Guénaud, 1984)
  2. (Versification) Succession régulière d’un hexamètre et d’un pentamètre, dans la versification grecque et latine.
    • Le distique élégiaque…
    • Le désir de m’échapper ne m’entraînait pas bien loin. Et moi aussi j’avais lu dans les Tristes des distiques que je disais tout bas, en pensant à Villeneuve, le seul pays que je connusse et qui me laissât des regrets cuisants. — (Eugène Fromentin, Dominique, L. Hachette et Cie, 1863, réédition Gründ, page 69)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DISTIQUE. n. m.
T. de Versification. Groupe de deux vers qui renferment un sens complet. Les distiques de Caton. En termes de Versification grecque et latine, il se dit particulièrement de la Succession régulière d'un hexamètre et d'un pentamètre.

Littré (1872-1877)

DISTIQUE (di-sti-k') s. m.
  • Terme de prosodie grecque et latine. Deux vers renfermant un sens complet, surtout lorsque l'un est hexamètre et l'autre pentamètre.

    Terme de versification française. Pièce composée de deux vers seulement. Guichard, d'un long quatrain tu fais un long distique ; Retranche encor deux vers, tu seras laconique, Lebrun, Épigr. contre Guichard.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

DISTIQUE, (Belles-Lettres) c’est un couplet de vers, ou petite piece de poésie dont le sens se trouve renfermé dans deux vers, l’un hexametre, & l’autre pentametre : tel est ce fameux distique que Virgile fit à l’occasion des fêtes données par Auguste.

Nocte pluit totâ, redeunt spectacula mane ;
     Divisum imperium cum Jove Cæsar habet.

Et celui-ci bien plus digne d’être connu :

Unde superbit homo, cujus conceptio casus,
   Nasci pœna, labor vita, necesse mori ?

Ce mot est formé du grec δὶς, deux fois, & de στίχος, vers.

Les distiques de Caton sont fameux, & plus admirables par l’excellente morale qu’ils renferment, que par les graces du style. Voyez ce qu’en dit Vigneul Marville, tom. I. pag. 54 & 55. (G)

Les élégies des anciens ne sont qu’un assemblage de distiques ; & à l’exception des métamorphoses, c’est la forme qu’Ovide a donnée à tous ses autres ouvrages. Le nom de distique est demeuré affecté à la poésie greque & latine. Voyez Vers.

Quelques-uns de nos poëtes ont écrit en distiques. Ce sont communément ceux qui ont pensé vers-à-vers. On dit de Boileau qu’il commençoit par le second vers, afin de s’assûrer qu’il seroit le plus fort. Cette marche est monotone & fatiguante à la longue : elle rend le style lâche & diffus, attendu qu’on est obligé souvent d’étendre, & par conséquent d’affoiblir sa pensée, afin de remplir deux vers de ce qui peut se dire en un : elle est sur-tout vicieuse dans la poësie dramatique, où le style doit suivre les mouvemens de l’ame, & approcher le plus qu’il est possible de la marche libre & variée du langage naturel. En général, la grande maniere de versifier, c’est de penser en masse, & de remplir chaque vers d’une portion de la pensée, à-peu-près comme un sculpteur prend ses dimensions dans un bloc pour en former les différentes parties d’une figure ou d’un groupe, sans altérer les proportions. C’est la maniere de Corneille, & de tous ceux dont les idées ont coulé à pleine source. Les autres ont imaginé, pour ainsi dire, goutte-à-goutte, & leur style est comme un filet d’eau pure à la vérité, mais qui tarit à chaque instant. Voyez Style, Vers, &c. Article de M. Marmontel.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « distique »

Via le latin distichus emprunté au grec ancien δίστιχος, distikhos (« de deux rangs, de deux vers »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Δίστιχος, de δὶς, deux, et στίχος, rangée et, par extension, vers, de στίζειν, piquer (voy. ÉTIQUETTE et STIGMATE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « distique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
distique distik

Évolution historique de l’usage du mot « distique »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « distique »

  • Ami avec Roger Caillois, Claude Simon, Ismaïl Kadaré, et surtout Julien Gracq et Gilles Deleuze, qu’il cite en exergue de Méditation métèque « Être un étranger dans sa propre langue », il partage la volonté d’explorer la langue dans ce qu’elle a de plus secret : la magie de la poésie. Toujours pour se démarquer, il se choisit une forme de poème avec toujours trois quatrains d’alexandrins non rimés en belle page, qui renvoient à un distique au verso. La fausse page ne serait-elle qu’une fausse piste ? En tout cas, la poésie d’Yves Mabin Chennevière regorge d’aphorismes que Stéphane Batigne a eu la bonne idée d’éditer en un même recueil intitulé Murmure du soir. Unidivers.fr, YVES MABIN CHENNEVIÈRE. DE CORPS-NUDS À PARIS, MORT D’UN ÉCRIVAIN DIPLOMATE
  • Pendant le Petit Nouvel An, les vieux distiques et les papiers découpés de la précédente Fête du Printemps sont retirés et de nouvelles décorations de fenêtre, affiches et décorations du Nouvel An de bon augure sont collées. , Puisse le Dieu de la cuisine faire un bon rapport
  • Red Dead montre clairement comment la logique de la frontière est intégrée dans la structure du gameplay en monde ouvert. En un instant, vous voyagez dans un vaste paysage ouvert – une terre vous faisant signe de son vide. Dans l’instant suivant, vous tuez les gens qui sont déjà là, en laissant tomber des pelotons entiers avec des tirages rapides comme des leviers de la détente gauche et droite. Ces activités ne sont pas incompatibles sur le plan tonal ou conceptuel, comme elles le sont souvent dans des jeux (par exemple Uncharted) qui tentent de greffer des séquences de tournage sur l’exploration. Au lieu de cela, ils sont entrelacés: le meurtre systématique se cache souvent de l’autre côté de «l’exploration», et l’exploration est présentée comme une tâche jamais tout à fait terminée sans meurtre systématique. Red Dead utilise sa propre formule de monde ouvert – dans laquelle l’itinérance et l’abattage semblable à une machine se nécessitent mutuellement comme deux parties d’un distique rimant – pour incarner, plutôt que simplement représenter, l’histoire de l’expansionnisme violent que les occidentaux célèbrent souvent. Breakingnews.fr, La frontière indomptable de Red Dead Redemption en fait le jeu ultime en monde ouvert
  • Au milieu du XVIIe siècle, dans un monde germanique déchiré par les guerres et les luttes religieuses, Johannes Scheffler, un jeune protestant lecteur des mystiques médiévaux et modernes, de maître Eckhart, de Jacob Boehme et de Jean de la Croix, publie un recueil de distiques et de quatrains, Le Pèlerin chérubinique, sous le nom d’Angelus Silesius. Une méditation assidue des textes et la fréquentation de contemporains d’une intense spiritualité le portent à sonder les mystères de la religion et de la philosophie, l’être, l’essence, la Déité, le néant, l’abandon. Son écriture, caractéristique de l’âge baroque, lui permet d’atteindre, grâce à la poésie, les limites des orthodoxies et même de la pensée. , J. Le Brun, Dieu, un pur rien. Angelus Silesius, poésie, métaphysique et mystique
  • Cinquante livres d’inégales longueurs composent cette épopée légendaire de « six fois dix mille distiques ». L’édition en 1 volume de Pierre Lecoq est intégrale. Une prouesse digne de Ferdowsi qui succède près de 150 ans plus tard à l’édition en 7 volumes de Jules Mohl (on se référait plutôt à la compilation de Gilbert Lazard). En France, la tradition orientaliste est donc toujours florissante, de Silvestre de Sacy à Ernest Renan ou Henri Massé, de Charles-Henri de Fouchécour, le remarquable traducteur du Divân de Hafez chez Verdier en 2006, à Michael Barry, Leili Anvar ou Isabelle de Gastines. Des illustrations, ou plutôt une série de miniatures persanes de la British Library datant du XVIe siècle agrémentent cette édition du Livre des Rois que les artistes toujours enluminèrent abondamment. Quant à la traduction, libre, allègre, elle restitue avec une très grande justesse le rythme en assemblant par le bleu d’une majuscule à l’hémistiche le long vers persan en forme de distique. Un agencement qui stimule, dynamise vraiment la lecture. DIACRITIK, Le Livre de l’Iran : Shâhnâmeh (Le Livre des Rois)
  •  Tentative d’affranchissement d’un distique , V. Broqua, D. Weissmann (dir.), Sound / Writing : traduire-écrire entre le son et le sens, Homophonic translation – traducson – Oberflächenübersetzung
  • Au cours d’une session d’écriture lyrique productive, John et Paul ont frappé l’or avec un distique qui pourrait être interprété de plusieurs façons. «Je me souviens avoir ri avec John alors que nous écrivions les lignes« Que voyez-vous lorsque vous éteignez la lumière? Je ne peux pas vous le dire, mais je sais que c’est à moi », a déclaré Paul dans Many Years From Now. Breakingnews.fr, Ringo a refusé de chanter sur «avec un peu d'aide de mes amis»

Traductions du mot « distique »

Langue Traduction
Anglais couplet
Espagnol copla
Italien distico
Allemand couplet
Chinois 对联
Arabe زوجان
Portugais par de versos
Russe куплет
Japonais カプレット
Basque couplet
Corse couplet
Source : Google Translate API

Synonymes de « distique »

Source : synonymes de distique sur lebonsynonyme.fr
Partager