La langue française

Disrupteur

Sommaire

  • Définitions du mot disrupteur
  • Étymologie de « disrupteur »
  • Phonétique de « disrupteur »
  • Évolution historique de l’usage du mot « disrupteur »
  • Citations contenant le mot « disrupteur »
  • Traductions du mot « disrupteur »
  • Synonymes de « disrupteur »

Définitions du mot « disrupteur »

Wiktionnaire

Nom commun

disrupteur \dis.ʁyp.tœʁ\ masculin (pour une femme on dit : disruptrice)

  1. Celui qui a imaginé, développé, introduit sur le marché et promu une innovation disruptive ou qui tente de le faire.
    • Elon Musk, avec sa société Space X, est un bon exemple de disrupteur.
    • Mark Zuckerberg, un autre disrupteur qui a fait basculer Internet à l'heure du partage 2.0... […] Le « disrupteur » est celui qui déboule sur un marché aux situations établies et le bouleverse avec une proposition de valeur inédite. Avec beaucoup d'intuition, voire une sacrée dose d'irrationnel, il va flairer, assembler, combiner des technologies et trouver le moyen de répondre à une demande qui s'ignore elle-même. Et développer un système cohérent qui pourra se déployer rapidement à l'échelle mondiale. Bref, le disrupteur crée, impose, ébranle et transforme un marché. — (Erick Haehnsen, La Tribune, 10/03/2014)
    • Brian Chesky, 33 ans, profession disrupteur. Ce jeune développeur internet a fondé avec son colocataire Joe Gebbia, Airbnb, ou Air Bed & Breakfast, le premier site de partage d'hébergement en ligne, à San Francisco en 2008. Six ans plus tard, c'est comme l'une des stars de Davos que Brian a participé à une conférence sur l'avenir de la « share economy », un phénomène bien parti pour durer et devenir « un vrai business ».

Adjectif

disrupteur \dis.ʁyp.tœʁ\ masculin

  1. Qui disrupte
    • Uber, une innovation disruptrice, a été interdite à Berlin.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « disrupteur »

De l’anglais disruptor, néologisme formé sur les formes primitives disruptio, disrumpo du latin diruptio ; dirumpo (« faire éclater en morceaux »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « disrupteur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
disrupteur disryptœr

Évolution historique de l’usage du mot « disrupteur »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « disrupteur »

  • Élu contre le système, il est resté, dans certains domaines, un président disrupteur, qui n’hésite pas à renverser la table et à faire fi des convenances diplomatiques. L’Alliance atlantique et la Turquie en font régulièrement les frais. Le Figaro.fr, Erdogan sème la zizanie au sein de l’Otan
  • Prospective : Cette semaine, Tesla, le disrupteur de l'industrie automobile, a fait l'actualité pour reprendre la main face à Porsche dans le haut de gamme, quand une IA lui a lancé un défi... ZDNet France, Tesla : le disrupteur disrupté ? - ZDNet
  • Wall Street commence à valoriser Tesla comme un disrupteur de mobilité qu'il n'est pas. Les Echos, Tesla : en avance d'une révolution | Les Echos
  • Et il ne s'agit pas que d'un effet d'image mais bien aussi de leur domination économique. Au premier trimestre les performances des Big Tech ont encore dépassé les attentes du marché. Pour les géants du numérique la casse a été évitée même si 80 % des recettes de Google ou Facebook proviennent d'annonces publicitaires aujourd'hui en berne, si Apple dépend étroitement de la Chine pour sa production et ses débouchés et si Microsoft Teams ou Skype ne profitent pas autant du boom des visioconférences que le disrupteur Zoom. Les Echos, Comment le Covid-19 a redoré le blason des Gafam | Les Echos
  • Il est différent des autres disrupteurs qui perturbent la scène internationale car ce n’est pas un populiste et qu’il respecte la plupart des grandes règles du jeu. Pourtant, au nom du pragmatisme et du réalisme, Emmanuel Macron a remis en cause certains fondamentaux de la diplomatie française et déstabilisé ses alliés en faisant sauter plusieurs tabous. Sa plus grande audace aura été d’affirmer, dans une interview donnée à The Economist en novembre dernier, que l’OTAN est en état de « mort cérébrale ». Mais Emmanuel Macron a aussi décidé de se rapprocher de la Russie de Vladimir Poutine, sans prévenir ses partenaires d’Europe centrale et orientale qui craignent toujours la menace de leur grand voisin de l’est.  France Culture, Emmanuel Macron - Ép. 1/4 - 2019 : les disrupteurs de la diplomatie
  • On ne naît pas « disrupteur », on le devient. Par le fruit du hasard, d'une erreur ou le choix résolu de contrevenir aux règles en vigueur. Libéré de contraintes, on imagine, sous d'autres angles ce qui pourrait apporter « davantage de valeur » au client. « Essayer encore. Rater encore. Rater mieux », on porte fièrement en bandoulière cette citation de Beckett qui fait florès dans la Silicon Valley. Et c'est parti : on brise des modèles établis, court-circuite des intermédiaires, casse des barrières d'entrée et impose d'autres façons de travailler. Ravis de rejoindre tout un écosystème quand, enfin, notre offre rencontre avec succès sa clientèle. Les Echos Executives, Dans la peau d'un « disrupteur », Transformation digitale - Les Echos Executives
  •  En fin disrupteur, le COVID-19 avait d’abord affuté patiemment ses armes dans le pangolin, commençant par une vaste étude de marché avant de monter un business-plan solide et d’élaborer une stratégie marketing efficace ; puis après un court séjour par la chauve-souris, pour peaufiner sa tactique d’invasion au moyen d’un targeting agressif, il avait décidé de tout quitter pour s’offrir un peu d’humanité.  AgoraVox, Mort d'un COVID voyageur - AgoraVox le média citoyen
  • Depuis son lancement, MeilleursAgents a effectué plusieurs pivots, à juste titre. Aujourd’hui, son modèle est basé sur la data et la génération de leads. Au sein de Figaro Immo, nous sommes plutôt attentifs aux modèles qui se positionnent en rupture en 2019 et qui émergeront en 2020. Par exemple Facebook. C’est un disrupteur potentiel sur le marché des petites annonces. La puissance de son audience et la qualité de son ciblage sont ses deux principaux atouts. Nous n’avons toutefois pas peur de cet acteur et c’est la raison pour laquelle nous avons signé un partenariat pour que nos annonces de location intègrent Facebook Marketplace. Nous savons comment travaillent les GAFA et malgré leur puissance, ils ont recours à des tiers pour se développer sur un marché.  ImmoMatin, toute l'actualité de l'immobilier sur Internet, Facebook est un disrupteur potentiel dans l'immobilier
  • L’arrivée de n’importe quel disrupteur a tendance à déchaîner les passions. Ce qui peut se comprendre, le sujet fâche. Il vous agace profondément sans que vous sachiez précisément pourquoi. Pourtant, s’y intéresser de près vous permettra de comprendre pourquoi ces nouveaux entrants sont si impactants. L’objectif ici est de décrypter les codes de vente très efficaces qu’ils utilisent afi n de vous en servir à votre tour. Journal de l'Agence, "Adoptez les méthodes des disrupteurs !", Stéphanie Cocozza Performance Immobilier - Journal de l'Agence
  • Si cette expression peut être utilisée pour qualifier des comportements négatifs, le terme «disrupteur» est aujourd’hui un compliment dans le monde des affaires et de la technologie. Uber incarne l’archétype des «disrupteurs» modernes. En 2010, cette société comptait 10 voitures et 100 utilisateurs. Six ans et 1 milliard de trajets plus tard, Uber a bousculé une profession vieille d’un siècle grâce à trois caractéristiques clés: permettre au client de commander facilement une course via son smartphone, lui donner la possibilité de noter son chauffeur, et lui proposer des tarifs moins élevés pour un service supérieur. , Le secret des "disrupteurs" : comment les DSI favorisent l'innovation ?
  • POINT DE VUE. Pas de disruption sans remise en question : loin de l’image d’entrepreneur trop sûr de lui et de ses succès, les véritables disrupteurs sont ceux qui doutent le plus. Les Echos, Savoir douter pour disrupter | Les Echos
  • Disrupteur un jour, disrupteur toujours. Voilà qui pourrait résumer l'état d'esprit de Christophe Courtin. En 2006, alors que les Gafa ne sont encore qu'un concept, il lance ce qui peut être considéré comme la première assurtech française en créant, à Nice, le comparateur d'assurances en ligne Santiane. Une idée innovante, à laquelle « très peu de personnes croyaient », se souvient-il. La Tribune, Christophe Courtin, le visionnaire
  • La plupart des «disrupteurs» de la Silicon Valley ont en commun cette assurance à toute épreuve et cette naïveté qui se heurte souvent à la complexité du réel. Heureusement, susciter l'ire de ses collègues historiens attire rarement autant l'attention que, par exemple, un service d'annonces gratuites sur internet qui mène incidemment les journaux papier à la ruine. Slate.fr, Yuval Noah Harari, le disrupteur de l'histoire | Slate.fr
  • Les directeurs des systèmes d'information ne sont plus de simples spécialistes de la technologie - ils ne peuvent plus se contenter de l'être. Pour s'imposer, les DSI de demain devront également générer des recettes et améliorer l'engagement client. Ils devront être capables de transformer le modèle métier de leur entreprise en devenant de véritables disrupteurs. Mais au fait, quel est leur secret ? LeMondeInformatique, Les DSI de demain seront des disrupteurs - Le Monde Informatique
  • Par nature, l’extrême digitalisation est une rupture schumpétérienne classique de création/destruction qu’on formule aujourd’hui plus volontiers dans l’opposition disrupteurs/disruptés : de même qu’il valait mieux ne pas investir dans les diligences à l’avènement des chemins de fer, de même il vaudrait mieux aujourd’hui ne pas investir dans les magasins en dur quand le commerce en ligne se généralise… Quand un monde chasse l’autre, l’acheteur de croissance à 5 ans se doit d’être davantage dans la création disruptrice que dans la destruction disruptée. Plût au ciel que les choses fussent aussi faciles ! Next Finance, Opinion - Les disruptés, les disrupteurs et les boostés
  • Ce n'est pas la bonne grille de lecture. Je ne cherche pas à être un disrupteur à tout prix. Ce qui compte, c'est le but que l'on poursuit : la réussite des enfants. Quand je propose une réforme, c'est en prenant en compte ce qui a fonctionné. Et parfois on peut faire des choses innovantes avec des éclairages qui ne datent pas d'aujourd'hui. La Tribune, Jean-Michel Blanquer: "Demain, on dira peut-être que je suis un disrupteur"
  • Décidé à casser son image de simple disrupteur du marché de l'hébergement, Airbnb multiplie les initiatives de partage. Avec le lancement de ses Expériences culinaires, il propose ainsi d'initier les hôtes aux secrets transmis de génération en génération. Concours à la clé. Les Echos, Quand Airbnb passe en cuisine... | Les Echos
  • Le leader Verts n'aime pas les étiquettes ni être là où on l'attend. Il croit son heure venue et aime les transgressions (il veut affranchir l'écologie). Jadot, nouveau disrupteur. Les Echos, Yannick Jadot, le pari macronien | Les Echos
  • Le suremploi d'un mot, d'une expression n'est pas seulement une mode, mais traduit aussi une volonté de se protéger, en s'affichant clairement du côté des vainqueurs. Désormais, la question n'est plus de concurrencer la Silicon Valley, mais d'éviter de se faire avaler. On change de nom pour ne pas paraître ringard. Plus que novateur, il faut se montrer "disrupteur". Un responsable R&D se fait ainsi rebaptiser "manager disrupter". Un formateur freelance s'érige, lui, en "guru disrupter". Comme pour conjurer le mauvais sort, beaucoup d'entrepreneurs inscrivent sur leur profil LinkedIn la devise qui pourrait être celle de notre nouvelle économie : "Be the disrupter, not the disrupted." Soyez le marteau, pas l'enclume. Capital.fr, "Soyez disruptif !" - Capital.fr
  • Sur les réseaux sociaux, nombreux sont ceux qui se qualifient de «disrupteur in chief», «d'expert en disruption», ou encore de «penseur disruptif» qui pense «out of the box». Tout cela donne une furieuse envie de prendre une aspirine. En réunion, la disruption et ses variantes peuvent faire l'objet d'un bingo. «Geoffroy, je note ton point. L'idée est bonne, mais elle n'est pas assez disruptive: d'autres l'ont déjà fait», explique un manager. Depuis Airbnb, Uber, ou Netflix, tout est affaire de disruption. Il faut disrupter sans cesse de plus en plus. Jusqu'à l'absurde. Disrupter le marché de la croquette pour chien. Totalement disrupter le marché de la pomme de douche... Le Figaro.fr, Les expressions à bannir au bureau : «C'est disruptif !»
  • C'est plutôt l'inverse. Le nouvel entrant sur l'univers de la mode, c'est nous! Et nous arrivons avec des méthodes de disrupteur. Aussi, nous avons une commission zéro avec un service identique (paiement et livraison). Donc je ne suis pas sûr que le disrupteur soit celui que l'on croit. Par ailleurs, je milite pour que l'on ne crée pas une tendance de "fast fashion", laquelle justifierait la création de marketplaces pour permettre aux ados notamment d'acheter pour revendre ensuite, en accélérant ainsi un phénomène qu'il faut plutôt ralentir. Les utilisateurs du Bon Coin sont cohérents et je ne crois pas qu'il y ait un usage cynique des plateformes. https://www.ecommercemag.fr/, "Bientôt, chacun aura son Bon Coin", Antoine Jouteau
  • « [Paul] Cormier est reconnu comme le pionnier du modèle d'abonnement qui a transformé Red Hat d'un disrupteur open source en un pilier de la technologie d'entreprise, faisant passer Red Hat Linux d'un système d'exploitation téléchargeable gratuitement à Red Hat Enterprise Linux, la principale plateforme Linux d'entreprise du secteur qui alimente aujourd'hui plus de 90% des organisations Fortune 500 », a indiqué Red Hat dans un communiqué. LeMondeInformatique, Paul Cormier nommé président et CEO de Red Hat - Le Monde Informatique
  • « L'arroseur arrosé » des frères Lumière, vous vous souvenez ! Et bien, nous avons devant nous aujourd'hui le disrupteur disrupté. En effet, Jupiter qui se voulait le maître des horloges, apparaît de plus en plus dépassé par la situation que nous sommes en train de vivre. Dépassé est peut-être un faible mot quand on songe aux mensonges et aux égarements de son gouvernement tant sur les masques, les tests de dépistage, le confinement que les discours flous, confus et contradictoires de ses ministres et de sa porte-parole. Ils tentent tous de se raccrocher aux branches de leurs propres impostures. Jupiter devait changer le monde, privatiser à outrance, supprimer les acquis sociaux, rendre gorge aux syndicats récalcitrants, licencier dans la fonction publique, libéraliser l'économie, légiférer sur les retraites. Il a suffi d'un virus pour lui apprendre la vanité de ses propos. Il se voulait disruptif, le voilà disrupté. Il se voyait jupitérien, le voilà microzoaire, foutriquet ou freluquet. Il n'est plus que l'ombre de cet arrogant petit personnage, vaniteux et méprisant, en somme, le Gargamel de la vie politique française. Le costume était bien trop grand à porter. Le nouveau monde n'existe plus, balayé, enterré. Veaux, vaches, cochons n'ont été que des chimères pour des macronistes largement opportunistes. Le COVID-19 a tout balayé sur son passage sauf une chose ; la solidarité. Merci aux premiers de corvées. Sans eux, point de salut. La peur agit donc comme le meilleur vaccin contre le libéralisme. L'obligation d'un état fort paraît évidente. Il doit être stratège, penser à long terme et surtout privilégier le bien-commun pour ne pas offrir au libéralisme des pans entiers de sa souveraineté. Macron est un banquier et il le restera quoi qu'il en dise, quoi qu'il en fasse. C'est son ADN d'énarque. Ses visites dans les hôpitaux, dans les EHPAD ou les entreprises liées à la santé ne sont que de pures opérations de communication. Il n'y a aucun revirement à attendre de sa part. C'est même ce qui m'inquiète car il se pourrait que la mémoire nationale se fasse, par insouciance, amnésie collective. Il se pourrait que l'incompétent se fasse une virginité sur le dos de la fraternité nationale. Et alors, lorsque la crise sera derrière nous, il recommencera son travail de démolition nationale en appliquant les recommandations du MEDEF comme par exemple la suppression « momentanée » des RTT, revenir sur la semaine des 35 heures ou reporter les vacances d'été à une date ultérieure. Rien n'est impossible avec Macron. Chassé le naturel, il revient au galop. Travail-Famille-Patrie pourrait devenir dans quelques mois le nouveau slogan à la mode. Dites merci à Monsieur Pétain. La France de nouveau travaille, elle produit, elle consomme, pire, elle dénonce son voisin qui fait un pas de côté. Les premiers de corvées n'ont qu'à se taire et obéir. Ils n'ont qu'à vider les poubelles et soigner les malades. Ils ont l'habitude... Club de Mediapart, COVID et disruption macronienne | Le Club de Mediapart
  • La livraison est le principal disrupteur du marché de la restauration depuis plus de 15 ans. Elle est une source de croissance massive et entraîne des transferts de valeur ajoutée très forts entre les acteurs. Il était indispensable de croiser les attentes consommateurs, les perceptions des restaurants indépendants, le regard des chaînes historiquement présentes sur l’activité, comme Domino’s Pizza ou Planet Sushi, l’avis des market-place comme Just Eat ou des agrégateurs comme UberEats et Deliveroo. Ainsi, cette Revue Stratégique, fruit de deux études quantitatives auprès de 1 276 consommateurs, 12 dirigeants de gros acteurs de la restauration, 400 restaurateurs indépendants nous a permis d’établir un état du marché à 360°. De quoi quantifier un marché de la livraison à domicile et au bureau estimé à 3,3 md€ en progression de 20 % par an. 4 % des consommateurs la pratiquent uniquement au bureau, 37 % exclusivement à domicile et 59 % en mixité. 3 commandes sont passées chaque seconde pour une dépense moyenne de 16 € le midi et 17 € le soir.  Snacking.fr, La livraison en restauration : un marché de 7,2 md€ à horizon 2022 avec 20 % de croissance par an
  • Fondée en 2011 à Singapour, où Tikehau Capital a ouvert un bureau en 2014, JustCo est le premier fournisseur d’espaces de travail flexibles haut de gamme en Asie. En vrai disrupteur du marché, la société redéfinit le co-travail en offrant des espaces partagés aux indépendants, entrepreneurs, start-ups et petites et grandes entreprises de la région Asie-Pacifique. , Tikehau Capital : cède sa participation dans JustCo, premier fournisseur asiatique d'espaces de travail flexibles haut de gamme, et réalise une plus-value nette s'élevant à 27,7 millions SGD (18,6 millions EUR) | Zone bourse
  • Le disrupteur Generator Hospitality acquiert Freehand Hotels dans sa quête de dominer le segment économique sur le marché américain TendanceHotellerie , Generator acquiert Freehand Hotels pour 400 millions de dollars  -  TendanceHotellerie
  • • Serial innovator. Serial entrepreneur, serial disrupteur, serial innovator... Le petit mot «serial» - traduire par «en série» est partout, pour donner «le petit plus» et accentuer encore davantage sa crédibilité! L'effet n'est pas unanime... À trop utiliser certains mots ou éléments de langage, on finit par les rendre agaçants. À les accumuler, on finit par les rendre insupportables: «Head of Global Disruption», «Serial Hacker»... et autres «patchworks» sont donc définitivement à éviter. Le Figaro.fr, Cinq intitulés de poste à bannir de toute urgence
  • Stefaan Mouradian : Le fait d’être une véritable marque et, qui plus est, une marque née en ligne, fait de BAUNAT un acteur disrupteur du secteur. En effet, BAUNAT est à ce jour, à l’échelle mondiale, la seule marque de bijoux en diamant née en ligne. Forbes France, Baunat, Le Diamantaire Qui A Disrupté L’Industrie De La Joaillerie | Forbes France
  • Ce fut un bel événement, à l'image que Ageas veut donner, à savoir conjuguant professionnalisme et convivialité, dans un format toujours disrupteur et efficace. Ainsi, pour renforcer la transparence de ses propos, Ageas a requis la technologie de l'hologramme encore jamais usité dans notre profession. PATRIMOINE24 - Toute l'actualité de la gestion de patrimoine, Ageas étonne encore... - PATRIMOINE24 - Toute l'actualité de la gestion de patrimoine
  • Le principal «?disrupteur?» ­semble être Tesla. La société d’Elon Musk, le touche-à-tout des ­nouvelles technologies, est à la pointe à la fois sur la moto­risation électrique et sur le ­véhicule autonome. Même s’ils semblent avoir un peu réduit leurs ­ambitions dernièrement, Apple et, surtout, Google, avec les Google Cars rebaptisées Waymo, se sont également ­positionnés sur la conduite autonome. Dans les services de mobilité, Uber apparaît comme le groupe le plus à même de déstabiliser les constructeurs. Investir, Automobile : un triple bouleversement qui redistribue les cartes, Disruption : trouver les gagnants des grandes mutations - Investir-Les Echos Bourse
  • Pour cette édition, revivez le discours inspirant et disrupteur d’Oussama Ammar (The Family), ainsi que son interview avec Thierry Labro (Paperjam), mais également le pitch de la grande gagnante des Start-up Stories Awards, Ilana Devillers (Food4All). (Vidéo: Pauline Hy/Maison Moderne) , Spécial Start-up Stories Awards – Oussama Ammar (The Family) & Ilana Devillers (Food4All) | Paperjam News
  • Empêtré dans des difficultés à faire face à la demande, le disrupteur américain voit son avenir s’assombrir. La concurrence chinoise et européenne se matérialise. Bilan, Tesla, un leadership en péril - Bilan
  • Jusqu'ici, Free passait pour le « disrupteur » du marché des télécoms. « Nous avons probablement abaissé notre garde car nous étions trop sûrs de nous, insolents, arrogants… Nous avions révolutionné le marché, nous sommes le trublion, que pouvait-il nous arriver ? » a enchaîné Xavier Niel. Les Echos, Iliad reconnaît des erreurs et part à la reconquête des marchés financiers | Les Echos
  • Dans un premier temps, les investisseurs recherchent de plus en plus d’investissements thématiques, qui leur permettent de financer des secteurs d’avenir et innovants. La 5G, l’intelligence artificielle, les drones, la cybersécurité : toutes ces nouvelles technologies qui s’apprêtent à façonner l’économie de demain sont très prisées par les particuliers, qui ont foi en leur potentiel disrupteur et souhaitent prendre part à la révolution technologique en cours. , L’investissement thématique : nouvelle tendance chez les particuliers | Zone bourse
  • La pierre ne pouvait pas rester étanche. Le marché immobilier a beau être lent à la réaction, il est lui aussi inondé de toutes parts par les innovations technologiques. «Longtemps, la seule voie numérique que l’immobilier a empruntée, c’était les annonces en ligne», s’amuse Anthony Collé. Mais aujourd’hui, le fondateur de Domicim, désormais président de Fundim, le reconnaît: les lignes bougent. Les initiatives se multiplient. «Aucun grand disrupteur n’est venu bouleverser le secteur. Pour l’instant. Car la question n’est pas «si», mais plutôt «quand» il interviendra.» Le Temps, Immobilier: c'est la numérisation à tous les étages - Le Temps
  • Non car l'objectif est de proposer le prix le plus bas pour le consommateur. L'innovation frugale ajoute d'autres dimensions (sociale et écologique), même si, d'une certaine façon, elle a pris ses racines dans le low cost. Le low cost n'était pas spécifiquement pour les pauvres mais pour tous les consommateurs qui cherchent à payer moins cher leur billet d'avion. Il s'est d'emblée positionné comme disrupteur contrairement au frugal qui se veut davantage un modèle alternatif à un marché actuel destructeur. La Tribune, « Les grands groupes doivent créer de nouveaux modèles économiques frugaux »
  • Un expert ne se proclame pas expert. C’est une personne qui est reconnue par ses pairs. Il a un argumentaire construit et une vision de son écosystème. C’est une personne précieuse, unique par sa personnalité, son style. Il disserte sur un sujet de prédiction et s’impose par un discours : disrupteur, futuriste, éducatif, créatif, captif, pragmatique, intuitif, humoriste qui crée la connivence avec le public cible. Il pose son empreinte par un positionnement qui lui est propre. Marketing Professionnel e-magazine, C est quoi un expert ? - Marketing Professionnel e-magazine
  • « Il est charmant et charmeur, commente l'un d'eux, il voulait surtout recevoir les professionnels de façon agréable et montrer qu'il n'était pas un barbare. » Depuis son arrivée en 2014, Netflix est devenu le « disrupteur du PAF ». Il marche allègrement sur les plates-bandes des chaînes historiques, TF1, France 2, M6, et Canal+, qu'il vient de dépasser en nombre d'abonnés … Tout en n'étant pas soumis aux mêmes contraintes réglementaires puisque c'est un acteur étranger. Les Echos, Quand Reed Hastings invite les professionnels du PAF chez Rostang | Les Echos
  • Puisse cette école apporter vite des résultats. Et d'autres, dans toutes les sciences sociales, aussi. La décennie qui s'achève a vu les passions dévorer la raison. Violence, cynisme, mensonges, les « Réflexes primitifs » prennent le pas, s'alarme Peter Sloterdijk. Amin Maalouf annonce « Le Naufrage des civilisations ». Yascha Mounk, un autre économiste, appelle à « se dresser » contre les populistes pour défendre la démocratie et les libertés. Dans « La Revanche des passions », Pierre Hassner, dès 2015, avant l'élection du disrupteur Trump, craignait la disparition de l'ordre international et le chaos. Les Echos, L'enjeu de la décennie : marier la raison et les passions | Les Echos
  • Les Protoss vont choisir quoi entre un coloss bien planqué derrière l'armée, qui tire de très loin et qui "oblige" son adversaire à faire de l'anti-air, ou un disrupteur qui a des chances d'être esquivé, qui a 2x moins de vie et qui après une seule attaque se fera one shoot au milieu de l'armée adverse? Millenium, Nouvelles unités Legacy of the Void - Millenium
  • À quinze mois de la présidentielle de 2020, le trumpisme semble en voie d’acquérir une cohérence idéologique. Il est probable qu’on retienne comme véritable date de naissance du trumpisme la conférence sur le «conservatisme national» qui s’est tenue mi-juillet à Washington, inaugurant un nouveau think-tank, la Edmund Burke Foundation, lequel s’annonce comme le «disrupteur» de ceux de l’ère Reagan (Heritage Foundation, Cato Institute, American Enterprise Institute). Le Figaro.fr, «Des intellectuels américains pour un ‘’conservatisme national’’ en rupture avec le néolibéralisme»
  • Le disrupteur en passe d'être disrupté ? Telle est en tout cas l'aspiration de Beenest, plateforme de location saisonnière, qui entend bien déloger les déjà géants de ce jeune secteur, comme Airbnb et HomeAway. Sa botte secrète ? La blockchain et les smart contracts. , Beenest veut ubériser Airbnb grâce à la blockchain
  • À l’avenir, la disruption pourrait donc devenir une discipline à part entière dépassant le simple cadre technologique. Il pourrait y avoir, par exemple, des "disrupteurs de management", chargés de réorganiser les relations hiérarchiques au quotidien dans une entreprise. Ou des "disrupteurs de l’éducation", chargés de faire évoluer l’enseignement au gré des évolutions technologiques. Konbini - All Pop Everything : #1 Media Pop Culture chez les Jeunes, Disruptifs, sexy ou inspirants : petit aperçu des métiers du futur
  • Pierre-Frédéric Roulot : En ‘disrupteur’ que nous sommes, nous essayons de bousculer le marché en offrant une proposition de valeur inédite quelque-soit le segment. Avec Campanile, nous avons revisité les codes de l’hôtellerie économique en offrant au client un 3* plus, où tout est accessible à un prix raisonnable (bonne literie, restaurant, internet, du service etc…). Avec Golden Tulip, nous nous sommes inspirés du comportement des Millenials (qui ne sont pas nos clients aujourd’hui mais qui le deviendront demain) pour offrir aux business travelers (75% de la clientèle Golden Tulip) une version dépoussiérée de l’hôtel d’affaires traditionnel. Tout en conservant le confort et l’efficacité d’un 4*, nous avons insufflé une certaine fraicheur, embarqué de la technologie, apporté du design, du local, un peu d’humour aussi. Nous avons écouté nos clients tout simplement. , Pierre-Frédéric Roulot : "Louvre Hotels est un disrupteur" - Tour Hebdo
  • Le phénomène ne date pas d'hier. L'Autrichien Joseph Aloys Schumpeter, qui s'est fait connaître en 1911 avec la publication de sa Théorie de l'évolution économique, décrit déjà notre disrupteur comme un entrepreneur qui veut introduire une combinaison nouvelle, propre à perturber tout le système, à renverser l'échelle des valeurs. Schumpeter formalise ainsi le concept de « processus de destruction créatrice ». La Tribune, Quand l'innovation « disruptive » impose sa loi à l'économie
  • « Duco permet d’améliorer l’intégrité et la qualité des données pour alimenter directement nos rapprochements tout en permettant de traiter efficacement les exceptions, » explique Keyvan Shamsa, Directeur Business Technology chez Coface. « En tant que leader dans notre domaine, il est important que nous disposions de processus solides bien avant la date limite de mise en conformité avec la norme IFRS 17. Nous avons choisi Duco parce qu’ils sont un véritable disrupteur sur le marché du rapprochement avec la réputation d’avoir un impact immédiat. La solution était opérationnelle et nous avons mis en place nos premiers rapprochements dans les 24 heures suivant la signature du contrat. Duco facilite également la communication et la collaboration entre nos équipes opérationnelles et financières. » Silicon,  Coface déploie Duco pour assurer la qualité des données dans le cadre d’IFRS 17 - Silicon
  • La première question à se poser pour y voir plus clair, c'est le rôle de l’influenceur. On a tort de résumer un influenceur à son audience, ou à son domaine d’intérêt. Il faut également considérer sa raison d’être. Créateur, inspirateur, disrupteur, mégafan, égérie... Chaque typologie d’influenceurs aura un impact radicalement différent. Il s’agit donc de se poser la question de l’objectif attribué aux influenceurs, et pour ce faire le replacer dans la stratégie globale d’influence de la marque ou de l’entreprise. Travailler avec un influenceur n’est pas une fin en soi. Tous les influenceurs n’ont pas la capacité de booster les ventes ou de créer un environnement positif. Repartons de la base et plaçons les dans le funnel plutôt que les mettre encore trop souvent en queue de campagne en mode « amplificateur ». Stratégies, Influence marketing, année zéro - Stratégies
  • Si'vash sillonne les mers avec sa garde personnelle, prête à piller les ports les plus vulnérables. Grâce au disrupteur de néant, elle est sur les côtes du rivage Brisé, au nord-est de l'île. Millenium, Si'vash : World Boss Legion, Rivage Brisé - Millenium
  • Ainsi, AccorHotels est optimisé pour fournir une prestation similaire dans tous ses hôtels ; le critère clé de performance choisi est celui de l’homogénéité de service : lorsque je vais dans un hôtel Ibis, je sais exactement à quoi m’attendre, j’achète l’absence de surprise. Avec Airbnb, c’est l’opposé : j’achète un élément de surprise et le fait que deux propriétés ne seront jamais les mêmes ; le critère de performance choisi par Airbnb n’est pas le même. Cela explique pourquoi souvent, pour un acteur en place, cela n’a aucun sens de s’intéresser à une rupture car il la jugera à l’aune de son modèle actuel. Le disrupteur peut jouer sur ce désintérêt rationnel pour prendre une place qui n’est même pas défendue. The Conversation, Ce que nous devons à Clayton Christensen, théoricien majeur du management
  • Pourtant, pour ce disrupteur à succès de la distribution traditionnelle, le défi est de taille sur un marché suisse où l’achat alimentaire en ligne reste faible, alors qu’il explose partout en Europe. Selon le rapport «Retail outlook 2016» de Credit Suisse, l’e-commerce atteindrait à peine 1,6% du volume des ventes globales du secteur alimentaire dans le pays, contre près de 25% dans l’électronique. Un chiffre également très faible en comparaison internationale, plus de 10% du chiffre d’affaires de la distribution alimentaire au Royaume-Uni et en France ayant été réalisé en ligne en 2015. Bilan, Les légumes en ligne font de la résistance - Bilan

Traductions du mot « disrupteur »

Langue Traduction
Anglais disruptor
Espagnol disruptor
Italien perturbatore
Allemand störer
Chinois 破坏者
Arabe المعطل
Portugais disruptor
Russe разрушитель
Japonais かく乱
Basque disruptore
Corse disruptor
Source : Google Translate API

Synonymes de « disrupteur »

Source : synonymes de disrupteur sur lebonsynonyme.fr
Partager