La langue française

Dîmer

Sommaire

  • Définitions du mot dîmer
  • Étymologie de « dîmer »
  • Phonétique de « dîmer »
  • Évolution historique de l’usage du mot « dîmer »
  • Traductions du mot « dîmer »

Définitions du mot dîmer

Trésor de la Langue Française informatisé

DÎMER, verbe.

Vieux
A.− Emploi intrans. [Gén. suivi d'un compl. circ. de lieu] Lever la dîme. Dîmer dans un champ, sur un quartier de vigne, au pressoir (Ac. 1835, 1878).
P. ext. Effectuer un prélèvement en nature, de façon plus ou moins indue. Il courait au milieu des troupeaux de chèvres (...); il dîmait dans les javelles laissées aux champs (Chateaubr., Mém.,t. 4, 1848, p. 458):
On se plaint de la poudre, et on a tort de s'en plaindre, elle est très bonne; mais on ne veille pas d'assez près les Maîtres Canonniers qui ont coutume de dîmer sur les gargousses : voilà pourquoi on a vu pendant la guerre les boulets des Anglais atteindre nos vaisseaux, tandis que les nôtres n'alloient point à mi-portée. Kerguelen, Voyage dans les mers australes,1782, p. 145.
B.− Emploi trans. Soumettre à un prélèvement souvent indu ou excessif. Sur la table un pain noir sous une nappe blanche, dont chaque mendiant vient dîmer une tranche (Lamart., Jocelyn,1836, p. 704).Il s'était attribué (...) un certain nombre [de billets] qui lui permettaient de dîmer les recettes (Balzac, Cous. Pons,1847, p. 196).
P. métaph. Je prends sur mes nuits. Il est cinq heures, j'ai déjà écrit 4 pages. Je suis obligé de dîmer avant le jour, car on dîme alors mes soleils (Lamart., Corresp.,1836, p. 234).
Prononc. et Orth. : [dime]. Ds Ac. 1694-1878. Pour les var. cf. dîme. Étymol. et Hist. 1. 1160-74 diesmer « décimer » (Wace, Rou, éd. A.-J. Holden, III, 4718) − xvies. ds Hug., sens répertorié par DG et Guérin; 2. ca 1170 dismer « lever la dîme » (Rois, éd. E.-R. Curtius, I, VIII, 16, p. 16); 3. 1180-1220 fig. « rançonner » (Conon de Béthune, Chanson, V, 28, éd. A. Wallensköld, p. 9); av. 1695 dîmer « faire un prélèvement » (La Font., Cord. ds Littré). Dér. de dîme*; dés. -er; cf. lat. decimare (décimer*). Fréq. abs. littér. : 5.

Wiktionnaire

Verbe

dîmer \di.me\ intransitif ou transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Histoire) Lever la dîme.
    • Dîmer dans un champ, sur un vignoble. — L’abbé dîmait dans tous ses villages.
  2. Prélever sous forme de dîme.
    • Ce petit manège dura plusieurs jours sans qu’il me vînt même à l’esprit de voler le voleur, et de dîmer sur M. Verrat le produit de ses asperges. — (Jean-Jacques Rousseau, Les Confessions, 1782-1789, Livre I)
    • Sur la table un pain noir sous une nappe blanche, Dont chaque mendiant vient dîmer une tranche — (Alphonse de Lamartine, Jocelyn, VI, 507 — cité par Littré)
  3. (Figuré) Faire un prélèvement.
    • Nous laissant dîmer sur un bien
      Qui ne vous coûte presque rien
      — (Jean de La Fontaine, Cord. — cité par Littré)
    • On l'accusait de dîmer les grivières d'autrui, en simulant un rapt de carnassier. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

DÎMER (di-mé) v. n.
  • 1Lever la dîme. Dîmer dans un champ, sur un vignoble. L'abbé dîmait dans tous ses villages.
  • 2 Fig. Faire un prélèvement. Nous laissant dîmer sur un bien Qui ne vous coûte presque rien, La Fontaine, Cord.

    Activement. Sans qu'il me vînt à l'idée de dîmer sur M. Vinat le produit de ses asperges, Rousseau, Conf. I. Sur la table un pain noir sous une nappe blanche, Dont chaque mendiant vient dîmer une tranche, Lamartine, Joc. VI, 507.

REMARQUE

Dîmer pris activement s'appuie sur d'anciens exemples (voy. l'HISTORIQUE).

HISTORIQUE

XIIe s. Ne jà, pour nul desirier, [je] Ne remainrai [resterai] avecques ces tirans, Qui sont croisé à loier Pour dimer clers et bourjois et sergens, Quesnes, Romancero, p. 97. Vos blez, les fruis des vignes il les dismera, as ses serjans il les durrad [donnera], Rois, 27.

XIIIe s. Et se je ne le fes, je peque [pèche] et suis tenus à rendre ce que je disme malvesement, Beaumanoir, XI, 39.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « dîmer »

De dîme.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. desmar ; catal. delmar ; espagn. dezmar ; portug. dezimar ; ital. decimare ; du latin decimare (voy. DÎME).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « dîmer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
dîmer dime

Évolution historique de l’usage du mot « dîmer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Traductions du mot « dîmer »

Langue Traduction
Anglais tithe
Espagnol diezmo
Italien decima
Allemand zehnten
Chinois 什一税
Arabe العشور
Portugais dízimo
Russe десятина
Japonais 十分の一税
Basque hamarrenak
Corse diètimu
Source : Google Translate API
Partager