La langue française

Dichromatique

Sommaire

  • Définitions du mot dichromatique
  • Étymologie de « dichromatique »
  • Phonétique de « dichromatique »
  • Évolution historique de l’usage du mot « dichromatique »
  • Citations contenant le mot « dichromatique »
  • Traductions du mot « dichromatique »
  • Synonymes de « dichromatique »

Définitions du mot « dichromatique »

Trésor de la Langue Française informatisé

DICHROMATIQUE, adj.

PHYS. Caractérisé par la présence de deux couleurs; qui présente ou est susceptible de présenter deux couleurs. La naissance d'un jeu de couleurs par un mécanisme dichromatique (Piéron, Sensation,1945, p. 142).
Spéc., MÉD. Caractérisé par la perception de deux couleurs. Daltonisme dichromatique (synon. de dichromatisme). L'œil atteint de cécité partielle pour les couleurs, est appelé dichromatique (Ovio, Vision coul.,1932, p. 416).
Prononc. : [dikʀ ɔmatik]. Étymol. et Hist. 1858 (Littré-Robin). Dér. du gr. χ ρ ω ̃ μ α, -α τ ο ς « couleur »; préf. di-*, suff. -ique*.

Wiktionnaire

Adjectif

dichromatique \di.kʁɔ.ma.tik\ ou \di.kʁo.ma.tik\ masculin et féminin identiques

  1. (Optique) Bicolore, qui a deux teintes, l’une pouvant être visible à la fois en fonction de la concentration de la substance absorbante, de la profondeur ou de l’épaisseur du milieu traversé.
    • MW Herschel propose de nommer dichromatiques les milieux qui sont dans ce cas, parce que, laissant passer particulièrement deux sortes de rayons, ils sont comme s’ils avaient deux couleurs : par exemple, les solutions de chlorure de chrome, de vert de vessie, de manganate de potasse, l’infusion de pétales de certaines fleurs rouges et les mélanges des liquides rouges et verts, ou rouges et bleus, ont un maximum dans le rouge et un autre dans le vert. — (Traité élémentaire de physique, page 207, 1868)
  2. (Médecine) Ayant une forme de daltonisme dans lequel seulement deux des trois couleurs primaires peuvent être distinguées.
    • C’est celui d’une fille de 27 ans, hystérique, guérie, depuis six mois, d’une hémiplégie du côté droit et qui, à la suite d'une nouvelle paralysie des jambes et des mâchoires, se trouve daltonienne dichromatique de l’œil gauche, tandis que l’œil droit perçoit toutes les teintes colorées avec exactitude. — (Bulletins de l’Académie royale des sciences, des lettres et des beaux-arts de Belgique, page 92, 1850)
  3. (Zoologie) Existant avec deux couleurs différentes. Cela correspond typiquement à une forme de dimorphisme sexuel.
    • Ainsi, la dispersion entre les sites de répartition semble constituer un facteur important du maintien des espèces dichromatiques, qui sont structurées en méta-populations. — (Société d’études ornithologiques (France), Alauda: Volumes 71 à 72, 2003)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

DICHROMATIQUE (di-kro-ma-ti-k') adj.
  • Terme de physique. Qui est susceptible d'offrir deux couleurs.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « dichromatique »

Di… préfixe, et χρῶμα, couleur (voy. CHROME).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de chromatique avec le préfixe di-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « dichromatique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
dichromatique dikrɔmatik

Évolution historique de l’usage du mot « dichromatique »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « dichromatique »

  • Les mammifères ont évolué comme des êtres nocturnes qui n'avaient pas besoin de voir les riches teintes du monde à la lumière du jour, donc la plupart d'entre eux - comme votre chien de compagnie et votre chat - sont dichromatiques et n'ont que des cônes bleus et verts. Les Hommes ont développé un troisième cône (rouge), sans doute parce que les premiers primates ont développé un appétit pour la maturation des fruits. National Geographic, Les colibris perçoivent des couleurs que nous pouvons à peine imaginer | National Geographic
  • Concernant la perception des couleurs, le chat a une vue quasi-dichromatique: il ne perçoit pratiquement que le jaune et le bleu. Presque impossible pour lui de distinguer le rouge du vert. Pour cet authentique daltonien, ces deux couleurs ne sont que deux subtiles variations d'un même jaune pâle. Globalement, les yeux des félins ont par ailleurs beaucoup moins de cônes, ces récepteurs rétiniens qui donnent les informations de couleurs. Ce manque de sensibilité donne vraisemblablement au chat une image très «pastel» du monde. Le Figaro.fr, Comment les chats voient le monde
  • ÉVOLUTION. Mais toutes les espèces ne disposent pas de la même palette ! Alors que certaines espèces d'oiseaux (par exemple certains passereaux) disposent d'une quatrième opsine supplémentaire les rendant sensibles aux ultraviolets, la plupart des mammifères ne disposent que des versions S et M de la protéine. Le résultat : une vision dichromatique des couleurs, basée sur le bleu et le vert, à l'exclusion des nuances de rouge. C'est le cas de beaucoup de mammifères, dont le sanglier ! Mais pas de certains primates, dont l'homme, à la faveur d'une mutation sur le gène codant l'opsine M, ayant engendrée par duplication un nouveau gène, codant l'opsine L. Cette mutation serait intervenue il y a entre 23 et 40 millions d'années. Autrement dit, si le chasseur sait distinguer l'orangé, ce n'est pas le cas du sanglier, qui le voit comme une couleur terne. Certains mammifères (comme le renne arctique par exemple) sont toutefois également sensibles aux UV, le plus souvent via des mutations génétiques complexes sélectionnées par l'environnement. Sciences et Avenir, Pourquoi la tenue des chasseurs comporte du orange fluo ? - Sciences et Avenir
  • La lune influence le comportement et la physiologie de certains animaux, notamment le cycle du sommeil. Selon ses dires, lors de la pleine lune, les cervidés sont beaucoup plus actifs la nuit. Cette période lunaire diminue le besoin de dormir en réduisant les hormones de la mélatonine du système des grands gibiers. Les prédateurs sont également plus dynamiques à la noirceur. Il en résulte une baisse d’achalandage le jour qui réduit inévitablement nos chances de voir ces bêtes durant les heures légales de prélèvement. À l’inverse, lors de la nouvelle lune, il y a une nette augmentation d’activités durant toute la journée. M. Monette avance une hypothèse non scientifique, mais très logique, qui consiste à savoir qu’au cours du cycle de la pleine lune, la vision dichromatique des cervidés et les cônes pigmentés des yeux des chevreuils et des orignaux perçoivent mieux la lumière de la lune. Ils ont, durant cette phase, une vision nocturne améliorée lors des déplacements, de la recherche de nourriture et pour voir venir leurs prédateurs. Donc, pour avoir de meilleures opportunités, chassez lors de la nouvelle lune. Le Journal de Montréal, Cervidés : trucs de pro | Le Journal de Montréal

Traductions du mot « dichromatique »

Langue Traduction
Anglais dichromatic
Espagnol dicromático
Italien dichromatic
Allemand dichromatisch
Chinois 双色的
Arabe ثنائي اللون
Portugais dicromático
Russe двухцветный
Japonais 二色性
Basque dichromatic
Corse dicromatica
Source : Google Translate API

Synonymes de « dichromatique »

Source : synonymes de dichromatique sur lebonsynonyme.fr
Partager