La langue française

Diathèse

Sommaire

  • Définitions du mot diathèse
  • Étymologie de « diathèse »
  • Phonétique de « diathèse »
  • Évolution historique de l’usage du mot « diathèse »
  • Citations contenant le mot « diathèse »
  • Traductions du mot « diathèse »
  • Synonymes de « diathèse »

Définitions du mot diathèse

Trésor de la Langue Française informatisé

DIATHÈSE, subst. fém.

MÉDECINE
A.− Vieilli. Ensemble de symptômes et de troubles, de nature et de localisation diverses, atteignant un individu simultanément ou successivement, supposés avoir une origine commune. Diathèse purulente, rhumatismale, tuberculeuse, urique. Synon. syndrôme.Tant que la vraie diathèse inflammatoire dure, prescrire un repos presqu'absolu (Cabanis, Rapp. phys. mor.,t. 2, 1808, p. 95).La scrofule est une diathèse à manifestations multiples (Cadet de Gassicourt, Mal. enf.,t. 1, 1880-84, p. 190).
P. métaph. ou au fig. Ensemble de signes, de phénomènes, assimilés aux manifestations d'une maladie. Y en avait pour tous les dérèglements, toutes les diathèses et les manies (Céline, Mort à crédit,1936, p. 24):
On sourit, on salue, on donne des mains affables, on passe des examens, on est soldat − mais (...) ce n'est là que comédie et toile peinte, l'irrémédiable diathèse esthétique poursuit son cours intérieur, ronge les conventionnelles idées... Valéry, Corresp.[avec Gide], 1891, p. 51.
B.− P. méton. Disposition inflammatoire, tendance d'un organisme à répondre de façon pathologique à certaines stimulations. Synon. prédisposition.Dans le diagnostic et le pronostic des maladies, les anciens médecins attribuaient, avec juste raison, une grande importance au tempérament, aux idiosyncrasies, aux diathèses (Carrel, L'Homme,1935, p. 74).
P. métaph. L'ennui congénital est une diathèse, un don fatal, un commencement absolu dans la nature d'un être (Thibaudet, Hist., litt. fr.,1936, p. 39).
Rem. En ling., diathèse est un synon. inus. de voix. Attesté ds Mar. Lex. 1933, Ling. 1972 et Mounin 1974.
Prononc. et Orth. : [djatε:z]. Ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. Fin xvies. méd. (Paré, t. III, p. 728 ds Littré). Du gr. δ ι α ́ θ ε σ ι ς « disposition; état condition ». Fréq. abs. littér. : 35.
DÉR.
Diathésique, adj.,méd. Qui dépend, qui appartient à une diathèse. Affection, maladie, manifestation, phénomène, prédisposition diathésique. Les dents seront surveillées dans certains états diathésiques qui semblent les prédisposer à la carie (Macaigne, Précis hyg.,1911, p. 202). [djatezik]. 1reattest. 1864 (Littré); de diathèse, suff. -ique*.

Wiktionnaire

Nom commun

diathèse \dja.tɛz\ féminin

  1. (Médecine) Disposition générale d’une personne à être souvent ou habituellement affectée de telle ou telle maladie.
    • Diathèse cancéreuse, scorbutique, rhumatismale, etc.
    • D’ailleurs, l’amour est un mal inguérissable, comme ces diathèses où le rhumatisme ne laisse quelque répit que pour faire place à des migraines épileptiformes. (Marcel Proust, La Prisonnière, in À la recherche du temps perdu, t. III, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 1988, p. 593)
  2. (Linguistique) Trait grammatical décrivant comment s'organisent les rôles sémantiques dévolus aux actants par rapport au procès verbal, que l'on entend plus communément par « voix » verbale.
    • On considère qu'il existe deux diathèses principales que l'on peut permuter, la voix active et la voix passive. Ce ne sont cependant pas les seules.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DIATHÈSE. n. f.
T. de Médecine. Disposition générale d'une personne à être souvent ou habituellement affectée de telle ou telle maladie. Diathèse cancéreuse, scorbutique, rhumatismale, etc.

Littré (1872-1877)

DIATHÈSE (di-a-tè-z') s. f.
  • Disposition générale en vertu de laquelle un individu est atteint de plusieurs affections locales de même nature.

HISTORIQUE

XVIe s. Et font que les esprits s'alterent, et acquierent une mauvaise diathese ou qualité et corruption, Paré, t. III, p. 728.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « diathèse »

(Siècle à préciser) Du grec ancien διάθεσις, diáthesis (« disposition, arrangement ») ; voir dia- et thèse.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Διάθεσις, disposition, de διὰ, et θέσις, position (voy. THÈSE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « diathèse »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
diathèse djatɛs

Évolution historique de l’usage du mot « diathèse »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « diathèse »

  • Selon le Docteur Ménétrier, “les diathèses sont déterminées par des caractéristiques cliniques, para-cliniques et biologiques associées à un comportement physique et psychique, l’ensemble s’inscrivant sur une base génétique ( facteurs héréditaires)”. Le Docteur Ménétrier après de longues études sur les oligo-éléments met au point la médecine des fonctions qui utilise les oligo-éléments en relation avec les causes de dysfonctionnement organique et qui travaille sur le terrain et non pas les symptômes. En effet, le terrain prédispose à certaines maladies et Ménétrier identifie 5 diathèses , Comment se soigner en oligothérapie avec les oligo-éléments
  • Ces bilans proposent tout simplement d’autres pistes thérapeutiques. Cette vision peu commune a été insufflée par un collectif qui avait comme but commun de mettre à disposition des personnes des bilans biologiques issus de la médecine homéopathique appelés BNS ou bilan nutrition santé. Ce type de bilan vise l’évaluation prédictive de risque réel de santé et une correction des points faibles. Il allie les connaissances fondamentales de médecine et le concept de diathèse délaissé de nos jours par la médecine allopathique. La diathèse traduit un état de déséquilibre qui succède à l’équilibre naturel et qui précède la lésion. C’est un dysfonctionnement qui perturbe le fonctionnement organique et qui mène progressivement au désordre. Mieux comprendre ces déséquilibres permet de mieux les prévenir. , Une analyse biologique qui donne la parole aux médecines naturelles
  • Pour ceux qui n’auront pas tenu compte des travaux d’Henri Laborit, c’est dramatiquement navrant ! Il avait une approche de l’adaptation qu’il opposait à la « soumission » à une culture, à un environnement, quand il disait : « Les erreurs commises si fréquemment dans l’emploi du terme « adaptation au milieu » viennent de la confusion entre les niveaux d’organisation. Le cosmonaute qui se promène sur la lune n’est pas adapté au milieu lunaire : il a transporté avec lui son environnement terrestre et continue à y vivre, entièrement séparé dans son scaphandre du milieu lunaire. Si l’on observe un individu considéré bien adapté à son milieu, on l’observe du point de vue de son comportement. Or, bien souvent, les accidents pathologiques qu’il présente sont attribués aux microbes, aux virus, à la “diathèse”. Les désordres biologiques qui peuvent rester longtemps inapparents, n’étant pas recherchés, ne sont pas mis sur le compte de son inadaptation au milieu. Et quand ils sont découverts on leur attribue une autre cause encore, car cet individu s’est bien adapté, « a tout pour être heureux ». Il en est lui-même le plus souvent convaincu et vient chercher chez son médecin la drogue miracle ou l’intervention chirurgicale qui le soulageront », p. 34, [2]. Les virus sans frontières vont-ils nous contraindre à être solidaires sur l’échelle de la planète ?… Fraternels ? Témoignages.RE - https://www.temoignages.re, Une morbidité humaine planétaire (à définir) fait-elle le lit du coronavirus ? - Di sak na pou di - Infos La Réunion
  • L’homéopathie est une valeur sure dans le traitement de fond des allergies, tout comme les oligos éléments. La diathèse allergique étudiée par le docteur Ménétrier est une prédisposition constitutionnelle à un ensemble de manifestations de type allergique : eczéma, urticaire, allergies respiratoires, asthme. Elle est associée également aux réactions inflammatoires subites. Elle est généralement régulée par le manganèse et le souffre. En cas d’allergie déclarée, la prise de manganèse seul doit se faire avec le conseil d’un thérapeute : sinon une aggravation momentanée peut apparaitre. L’utilisation lithothérapique du manganèse par le biais d’ampoules de  Pyrolusite D8, un minerai de manganèse dilué de façon infinitésimale ne présente pas ces inconvénients : comme tous les remèdes lithothérapiques, il déchélate cet oligo élément et le rend disponible pour l’organisme. Il est indiqué pour les fatigues chroniques, surtout matinales, et le terrain allergique. Le souffre est également régulièrement utilisé pour corriger les terrains allergiques. Presse santé, Allergies de saison: les meilleurs conseils en naturopathie pour passer une belle saison
  • C'est la médecine alternative préférée des Français. Inventée il y a plus de deux siècles par le médecin allemand Samuel Hahnemann, l'homéopathie (du grec homoios, semblable, et pathos, maladie) se fonde sur la loi de similitude décrite en 1796 : toute substance capable de provoquer des symptômes chez un sujet sain est capable de guérir ces mêmes symptômes chez un sujet malade. Soigner le mal par le mal ! Ainsi, le venin d'abeille à dose homéopathique apaise le gonflement et l'échauffement dus à une piqûre. Deux principes du médicament homéopathique : la dilution et la dynamisation. Plus la dilution est élevée, plus l'effet serait puissant. La dynamisation découlerait des secousses pratiquées entre chaque dilution. Les préparations homéopathiques se présentent principalement sous forme de granulés. L'homéopathe soumet le patient à un questionnement précis sur son tempérament, ses antécédents personnels, familiaux pour dresser un profil homéopathique appelé diathèse. L'homéopathie a ses adeptes - tous les déçus de l'allopathie - et ses détracteurs - l'Académie de médecine. Le Point, L'homéopathie, plébiscitée par les Français - Le Point
  • 4Non seulement nous nous y sommes mal pris, mais nous avons durablement ancré notre réflexion dans un malentendu qui nous aurait  été épargné si du moins nous avions su être attentifs aux usages qui caractérisent notre langage égologique, et si nous n’avions pas cédé aux images dont la philosophie s’est amplement nourrie en privilégiant le concept d’un sujet réfléchi sur lui-même, lié à ce que Descombes appelle la «diathèse subjective réfléchie» et au type de construction caractérisée par l’usage de verbes pronominaux. , La fausse «Querelle du sujet» (Acta Fabula)

Traductions du mot « diathèse »

Langue Traduction
Anglais diathesis
Espagnol diátesis
Italien diatesi
Allemand diathese
Chinois 素质
Arabe أهبة
Portugais diátese
Russe диатез
Japonais 素因
Basque diathesis
Corse diatesi
Source : Google Translate API

Synonymes de « diathèse »

Source : synonymes de diathèse sur lebonsynonyme.fr
Partager