La langue française

Diachronie

Sommaire

  • Définitions du mot diachronie
  • Étymologie de « diachronie »
  • Phonétique de « diachronie »
  • Évolution historique de l’usage du mot « diachronie »
  • Citations contenant le mot « diachronie »
  • Traductions du mot « diachronie »

Définitions du mot diachronie

Trésor de la Langue Française informatisé

DIACHRONIE, subst. fém.

LINGUISTIQUE
A.− [Gén. en corrélation avec synchronie] Caractère des faits linguistiques considérés du point de vue des phases de leur évolution dans le temps. L'évolution des sons est incompatible avec la notion d'état; comparer des phénomènes ou des groupes de phénomènes avec ce qu'ils ont été antérieurement, cela revient à établir une diachronie (Saussure, Ling. gén.,1916, p. 194).
B.− P. méton.
1. La discipline qui traite de ce caractère. La distinction entre synchronie et diachronie s'appliquait essentiellement, dans l'esprit de F. de Saussure, aux études linguistiques concrètes : états de langue déterminés, évolution de langues déterminées (Perrot, Ling.,1953, p. 106).
2. La rubrique dans un article de dictionnaire, la partie d'un ouvrage ou l'étude qui traite des faits linguistiques selon ce point de vue. Autant que le renseignement précis, nous importe, dans un souci de réalisme linguistique et philologique, la présence organique de la diachronie à côté de la synchronie, celle-ci n'existant que par et dans celle-là, et réciproquement (TLFt. 1, 1971, p. XLIII).
Rem. Le linguiste (ou rédacteur) qui étudie la diachronie est appelé linguiste (ou rédacteur) diachronicien (Fascicule des Normes, 1972, p. 20 ds TLF).
Prononc. : [djakʀ ɔni]. Étymol. et Hist. 1916 ling. « phase d'évolution » [cit.] (Saussure, Ling. gén., p. 117). Mot créé par F. de Saussure, composé de dia du gr. δ ι α ́ « à travers » et du rad. chron de χ ρ ο ́ ν ο ς « temps » (chronos); suff. -ie*; cf. synchronie. Bbg. Barthes (R.). Éléments de sémiologie. Communications. 1964, t. 4, pp. 91-135. − Dub. Dér. 1962, p. 39.

Wiktionnaire

Nom commun

diachronie \dja.kʁɔ.ni\ féminin

  1. (Linguistique) Transformations des faits linguistiques dans le temps.
    • Un instantané de l'état d'une langue à un instant donné est une synchronie. La succession de ces derniers constitue la diachronie.
  2. (Linguistique) Discipline consistant à étudier ces évolutions.
    • La distinction entre synchronie et diachronie s'appliquait essentiellement, dans l'esprit de F. de Saussure, aux études linguistiques concrètes : états de langue déterminés, évolution de langues déterminées. — (Perrot, Linguistique, 1953)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « diachronie »

(1916)[1] Mot forgé par Ferdinand de Saussure, du grec ancien, composé de διά, diá (« à travers ») et de χρόνος, khrónos (« temps »), avec le suffixe -ie[1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « diachronie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
diachronie djakʀɔni

Évolution historique de l’usage du mot « diachronie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « diachronie »

  • Ferdinand de Saussure (1857-1913) est le précurseur de la linguistique moderne. On lui doit des distinctions majeures : entre signifiant et signifié, synchronie et diachronie, langue et parole. Et surtout, une réflexion inédite sur l'arbitraire du signe et la sémiologie. , L. Depecker, Saussure tel qu’en lui-même. D’après les manuscrits
  • Cette connivence est déjà une prise à partie des interlocuteurs, puisqu’il s’agit de mobiliser l’assentiment des deux instances de l’interlocution autour d’un délocuté. On peut dès lors se demander si locuteur et destinataires sont sur le même plan, s’il existe deux joueurs riant au détriment d’un tiers ou bien, de manière plus subtile, un joueur et un joué. Des hiérarchies, des rapports de force s’élaborent-ils, suivant une étiquette et un code de préséance qui dépassent la sphère discursive ?   Peut-on, à partir de là, établir une typologie en diachronie ?  , La vocation interactive des jeux de mots, entre sentiment linguistique et analyse du discours : approche diachronique (Paris Sorbonne)
  • En fait, la notion de loi est à considérer en synchronie comme en diachronie, exactement comme la linguistique, exactement comme toute science humaine. Club de Mediapart, Française Des Jeux et Raie Publique | Le Club de Mediapart
  • Ce séminaire prend sa place dans le champ des études ‘fragmentistes’ en envisageant son objet sous l’angle de la synchronie et sous celui de la diachronie : nous abordons à la fois la question de la pertinence documentaire des textes fragmentaires et celle de leur contexte de transmission. , Le Fragment (Caen)
  • Or, entrer dans l’univers des survivances mythiques exige précisément que l’on pense par images, que l’on consente à examiner des rapports de proximité forgés à partir de simples analogies, dans la synchronie et la diachronie tout à la fois ; demande que l’on accepte de constater qu’un banal jeu d’enfant, qu’un anodin dessin puissent conduire tout droit au ciel, mais aussi à la furie du Maître de l’Olympe capable de précipiter sur terre un énergumène qui lui a déplu. Entrer dans le langage chiffré du mythe, enfin, revient à refuser de régler un problème en disant que cela ne veut rien dire ; c’est accepter de creuser justement quia absurdum, parce que, en apparence, cela n’a aucun sens ; implique pour commencer que l’on pratique un examen « anatomique », à la manière de l’Ange qui a palpé la rotule de Jacob : , K. Ueltschi, Mythologie des Boiteux et du pied fabuleux. Œdipe, Jacob, Mélusine & Cie

Traductions du mot « diachronie »

Langue Traduction
Anglais diachrony
Espagnol diacronía
Italien diacronia
Allemand diachronie
Chinois 历时
Arabe التزامن
Portugais diacronia
Russe диахронии
Japonais 通時性
Basque diachrony
Corse diacronia
Source : Google Translate API
Partager