La langue française

Diablesse

Définitions du mot « diablesse »

Trésor de la Langue Française informatisé

DIABLESSE, subst. fém.

A.− [Correspond à diable1II] Diable ayant l'apparence d'une femme; diable femelle; femme du diable :
1. ... saint Antoine, jeune et imberbe, avait à ses côtés deux diables velus et bruns et une diablesse haut vêtue, avec des cornes sur la tête, des joues d'un rose de pomme d'api, et un nez retroussé dans une face ronde; ... Huysmans, L'Oblat,t. 1, 1903, p. 299.
Locutions
[Avec l'idée d'énergie, de frénésie] Se débattre comme une diablesse (dans un bénitier). Quand je l'ai empoignée, elle se débattait comme une diablesse (Anouilh, Antig.,1946, p. 171).
Loc. adj. [En parlant d'une chose, d'un événement, d'une pers.] Diablesse de + subst. fém.Qui est fâcheux, difficile, irritant ou simplement remarquable ou curieux. Que voulez-vous! Ces diablesses de femmes, c'est à n'y rien comprendre! (Dumas père, Monte-Cristo, t. 1, 1846, p. 482).Je ne sais pas si vous appelez cela de la peinture, toutes ces grandes diablesses de compositions (Proust, Sodome,1922, p. 938):
2. Une châtelaine qui court les routes, (...), derrière une grande diablesse de jument, si haute que de mémoire d'homme personne ne se souvient d'avoir vu la pareille,... Bernanos, Monsieur Ouine,1943, p. 1539.
Rem. On rencontre plus fréq. la tournure diable de + subst. fém., v. diable1I C 3 c β.
B.− [Correspond à diable1II A; désignant une femme]
1. [En mauvaise part] Femme qui a la ruse, la méchanceté, la malignité ou la laideur du diable. C'est une diablesse, une vraie diablesse (Ac.). Il est vrai qu'elle [une bohémienne] vend un talisman (...) Et la diablesse fait son métier avec une gravité étonnante (Zola, Nouv. contes Ninon,1874, p. 187).Ce fut la huée des vieilles diablesses qui se foutaient de nous pendant que l'on séchait nos vêtements (Cendrars, Bourlinguer,1948, p. 201).
2. [Gén. en bonne part] Femme (en particulier petite fille) turbulente, espiègle ou malicieuse. Il [René] est si gentil, si sage! (...) Tandis que cette petite diablesse... « Elle tapotait la tête de Juliette » (Bourget, Geôle,1923, p. 134).
Emploi adj. Elle [Joséphine] est toujours aimable, hors cependant quand elle est jalouse : alors elle devient toute diablesse (Napoléon Ier, Lettres Joséph.,1807, p. 145).
3. Expr. (v. diable1II A 3)
Une bonne diablesse. Une femme sans méchanceté. Une assez bonne diablesse (DG).
Une pauvre diablesse. Une pauvre femme, une femme misérable, qui inspire la pitié. La misère noire de la pauvre diablesse me fait écrire une lettre violente à Ajalbert contre ce bourgeois (Goncourt, Journal,1896, p. 956).Je me suis quelquefois amusé, comme tant d'autres, à faire raconter leur histoire à de malheureuses diablesses (Bloy, Femme pauvre,1897, p. 62).
Une grande diablesse. Une femme de très grande taille. Rébufat, (...), avait une sorte de respect pour cette grande diablesse, d'une vigueur peu commune (Zola, Fortune Rougon,1871, p. 171).
Prononc. et Orth. : [djɑblεs]. [ɑ] post. uniquement même ds Pt Rob. Parce qu'il s'agit du fém. de diable et par souci expressif ce fém. étant toujours péj. (cf. diable). Ds Ac. 1718-1932. Étymol. et Hist. Ca 1245 dïablaise (Ph. Mousket, Chronique 28937 ds T.-L.). Dér. de diable*; suff. -esse*. Fréq. abs. littér. : 65. Bbg. Lew. 1960, p. 44.

Wiktionnaire

Nom commun

diablesse \djɑ.blɛs\ féminin (pour un homme on dit : diable)

  1. (Mythologie) Démone, diable femelle.
  2. (Figuré) Femme méchante et acariâtre.
    • Tu en répondras à notre seigneur, alors, vieille diablesse, dit l’homme en se retirant. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
  3. Fille ou femme turbulente, espiègle ou malicieuse.
    • Ah ! lorsque les filles s’intéressent aux marguerites, aux pleines lunes et aux quartiers […] l’amour est proche, la chute n’est pas éloignée. Mais pour un homme seul, avec une diablesse de cet âge, que faire sinon la marier ? — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DIABLESSE. n. f.
Femme méchante et acariâtre. C'est une diablesse, une vraie diablesse.

Littré (1872-1877)

DIABLESSE (dia-blè-s') s. f.
  • 1Diable femelle. On trouve dans quelques écrits, dit le rabbin Elios, que, pendant 130 ans qu'Adam s'abstint du commerce de sa femme, il fut visité par des diablesses qui devinrent grosses de ses œuvres, Collin de Plancy, Diction. infernal, au mot succube 1.
  • 2Femme acariâtre. C'est une diablesse, une vraie diablesse. Ces dragons de vertu, ces honnêtes diablesses, Se retranchent toujours sur leurs sages prouesses, Molière, Éc. des f. IV, 8.

    Adj. Je veux une vertu qui ne soit point diablesse, Molière, Tart. IV, 3. Mais quand elle serait mille fois plus diablesse, Je ne la connais point, elle ni sa maîtresse, Regnard, Ménechm. IV, 3.

  • 3Une méchante femme. Cette diablesse [la Brinvilliers] accuse vivement Penautier qui est en prison par avance, Sévigné, 290.

    Adj. Une femme diablesse est quelquefois pire qu'un vrai diable, Dancourt, Chev. à la mode, IV, 1.

  • 4 Familièrement. Une bonne diablesse, une femme de caractère facile.

    Une pauvre diablesse, une femme qui excite de quelque façon la pitié. Moitié par adresse, moitié par force, il retira les lettres de cette pauvre diablesse, Sévigné, 44.

    Une grande diablesse, une grande femme dégingandée.

  • 5Suivi de la préposition de et d'un complément et exprimant le caractère vif, singulier, diabolique, etc. de la personne ou de la chose dont on parle. Il est vrai qu'elle l'aime, comme vous a dit cette diablesse de Mme de R…, Sévigné, Lett. 17 janv. 1689. À Sans-Souci ? mais qu'y fera votre diablesse d'imagination ? Voltaire, Roi de Prusse, 129. (voy. DIABLE au n° 12, pour une construction semblable).

HISTORIQUE

XVIe s. Ils se mettent en la teste de ces vieilles simpiterneuses, et les rendent diablesses parfaites, Despériers, Contes, X.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

DIABLESSE. - HIST. Ajoutez : XIIIe s. Et quant om u feme moroit, Trestout çou que pour Dieu dounoit Avoit la diablaise [une sorcière] en main, Philippe Mouskes, Chronique, V. 28 935.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « diablesse »

(Vers 1320) Dérivé de diable avec le suffixe -esse.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Diable ; bourguig. dialôsse.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « diablesse »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
diablesse djablɛs

Évolution historique de l’usage du mot « diablesse »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « diablesse »

  • En 2016, on pouvait voir sur un de ces tracts le visage retouché de l'ex-présidente sud-coréenne Park Geun-hye, pour la présenter avec un oeil au beurre noir et les cheveux en bataille. "Présidente idiote et diablesse", disait la légende. Boursorama, Pyongyang a préparé des millions de tracts de propagande pour le Sud - Boursorama
  • On pourrait encore ajouter, à cette liste toujours incomplète, la représentation de la sainte śivaïte sur un fronton du gopura du temple de Phnom Chisor au sud de Phnom Penh et qui, comme à Banteay Srei, représente la Kārikkālammaiyār sous l’apparence effrayante d’une diablesse, échevelée et les yeux exhorbités. , CAMBODGE - HISTOIRE: Sur la trace de la vieille femme de pierre du musée de Phnom Penh
  • Mortelle Adèle est une petite fille rousse en uniforme, toujours accompagnée de Magnus, son ami imaginaire, un fantôme. Elle passe ses journées à faire des bêtises, des expériences, à faire tourner en bourrique ses parents et sa grand-mère. Mais derrière cette apparence de diablesse se cache en réalité une petite fille touchante, pleine de spontanéité et d'authenticité. Elle a ainsi fondé dans son école le Club des bizarres, pour lutter contre les pestes de la cour de récréation, celles qui se moquent des élèves qui ne sont pas dans la norme.  France Culture, Mortelle Adèle, le phénomène jeunesse
  • L’âge Hyborien, un monde sauvage régi par le glaive. Une terre de héros tels que Conan le Cimmérien, Kull le Conquérant et... Red Sonja, la diablesse à l’épée, la guerrière d’Hyrkanie. Cette héroïne rousse à la fine lame, capable de tenir tête aux guerriers les plus téméraires revient... Ou plutôt débute car c’est ici que tout commence ! Cet opus contient le premier épisode de The Savage Sword of Conan (1974) avec Esteban Maroto, Ernie Chan et Neal Adams à la table à dessins et les sept premiers épisodes de Marvel Feature Presents : Red Sonja, parue chez Marvel, de novembre 1975 à novembre 1976. Le premier volume d’une série prévue en 3 tomes ! , Les aventures de Red Sonja aux Éditions Graph Zeppelin

Images d'illustration du mot « diablesse »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « diablesse »

Langue Traduction
Anglais devil
Espagnol diablo
Italien diavolo
Allemand teufel
Chinois 魔鬼
Arabe الشيطان
Portugais diabo
Russe дьявол
Japonais 悪魔
Basque deabrua
Corse diavulu
Source : Google Translate API

Synonymes de « diablesse »

Source : synonymes de diablesse sur lebonsynonyme.fr

Diablesse

Retour au sommaire ➦

Partager