Détoner : définition de détoner


Détoner : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

DÉTONER, verbe intrans.

Émettre en un temps très bref un bruit plus ou moins violent qui rappelle celui du tonnerre. Faire détoner un explosif, un mélange. Faire détoner de la poudre (Ac. 1932). Les vins activés détonent, éclaboussent, puis meurent (Hamp, Champagne,1909, p. 151):
... pour ces chimistes inconnus, la dynamite était une matière innocente, bonne seulement pour détruire des fourmilières, et ils considéraient comme un jeu puéril de faire détoner la nitroglycérine au moyen d'une amorce de fulminate de mercure. France, L'Île des pingouins,1908, p. 412.
P. compar. ou p. métaph. Se produire très brusquement. Détoner comme une bombe. Soudain, de vieilles chicanes détonaient comme des bombes (Duhamel, Notaire Havre,1933, p. 95).
Prononc. et Orth. : [detɔne], (je) détone [detɔn]. Ds Ac. 1798-1932. Land. 1834 écrit détonner avec 2 n, p. anal. avec tonner et pour distinguer le verbe de son homon. terme de mus. qui signifie « sortir du ton » et qu'il écrit détoner avec 1 n alors qu'il s'écrit aujourd'hui avec 2 n. Dupré 1972, pp. 677-678, fait la différence entre détonner « phénomène naturel » comme tonnerre, et détoner (et dér.) « explosion provoquée artificiellement »; il souligne l'absurdité d'écrire avec 2 n les termes de mus. détonner, entonner (et leurs dér.), alors que intonation, tonal, tonalité ne prennent qu'un seul n; il ajoute, pour illustrer l'embarras dans lequel met l'hésitation entre 1 ou 2 n, un vers de Verlaine sur lequel on ne finit pas de discuter : Sur le bois jaunissant où la bise détone; d'apr. J. Hanse, Verlaine ne pouvait vouloir dire que la bise chante faux, mais tout simplement qu'elle éclate brutalement; mais après tout la mode sera bientôt aux dissonances (avec 1 n!), Debussy n'est pas loin. Homon. détonner. Étymol. et Hist. 1679 détonner (Rich.). Empr. au lat. class.detonare « tonner fortement ». Fréq. abs. littér. : 23.
DÉR.
Détonnement, subst. masc.Bruit provoqué par ce qui détone. À travers le mugissement, le beuglement et le détonnement de l'Océan et de la tempête, le navire tremble (Baudel., Histoires extraordinaires,trad. de E. Poë, 1856, p. 220). 1reattest. 1611 (Cotgr.); du rad. de détoner, suff. -(e)ment1*.

Détoner : définition du Wiktionnaire

Verbe

détoner \de.tɔ.ne\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. S’enflammer subitement avec bruit, faire explosion.
    • Faire détoner de la poudre.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Détoner : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉTONER. v. intr.
S'enflammer subitement avec bruit, faire explosion. Faire détoner de la poudre.

Détoner : définition du Littré (1872-1877)

DÉTONER (dé-to-né) v. n.
  • Faire un bruit explosif. Faire détoner de la poudre. Le mélange détona, et il y eut des personnes de blessées.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « détoner »

Étymologie de détoner - Littré

Lat. detonare, de la préposition de, et tonare, tonner.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de détoner - Wiktionnaire

Du latin detonare.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « détoner »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
détoner detɔ̃e play_arrow

Conjugaison du verbe « détoner »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe détoner

Évolution historique de l’usage du mot « détoner »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « détoner »

  • « À 22h40 (20h10, heure française), une explosion est survenue dans la salle de mariage Shar Dubai, dans l'ouest de Kaboul », avait indiqué samedi soir Nasrat Rahimi, sans être alors en mesure de livrer un premier bilan. Il a plus tard indiqué que c'était « un kamikaze qui a fait détoner ses explosifs ». Un attentat revendiqué dimanche par le groupe Etat islamique (EI). leparisien.fr, Afghanistan : Daech revendique un attentat-suicide contre un mariage - Le Parisien
  • Si le procès se poursuit comme prévu, il risque de détoner. Au détour des débats techniques évoqués ce mercredi, les avocats de François et Penelope Fillon et les magistrats du parquet n’ont pas hésité à s’envoyer des piques bien senties. La première mèche a été allumée par Pierre Cornut-Gentille, avocat de Penelope Fillon. En filigrane de son propos sur les délais de prescription, il n’a pas hésité à critiquer les fuites dans la presse et surtout « la promptitude » avec laquelle le parquet national financier avait ouvert son enquête en 2017. , Procès Fillon : « La stratégie de victimisation se poursuit », tacle déjà le parquet
  • D'après le Parquet, les deux hommes, âgés de 22 et 23 ans, ont planifié l'attaque, transporté en voiture le 6 août puis fait détoner une bombe devant le siège de l'administration fiscale dans le quartier chic d'Østerbro, dans le nord de la capitale danoise dans la soirée du même jour. La façade du bâtiment avait été éventrée et de nombreuses vitres ont été brisées. Deux personnes se trouvaient à l'intérieur au moment de la déflagration, mais sont sorties indemnes.   LExpress.fr, Deux Suédois inculpés pour terrorisme après une explosion au siège du fisc danois - L'Express
  • Les Afriques ont réellement de quoi détoner et nous étonner dans le concert mondial et révolutionner nos modèles économiques, culturels et même sociaux. Opinion Internationale, Covid-19 en Afrique, avons-nous vraiment changé de regard sur le continent depuis cinquante ans ? Africa Mutandi vous donne rdv le 16 juin à 18h pour le 1er Africa Talks. - Opinion Internationale
  • Qu'en est-il alors du verbe «détoner» qui qualifie ce qui émet «en un temps très bref un bruit plus ou moins violent, rappelant celui du tonnerre».? A-t-on là aussi affaire à des graphies originellement «détonnantes»? Oui, da! Et voilà donc les raisons de notre embarras. «Détoner» a dès sa naissance doublé sa consonne. Né au XVIIe siècle et emprunté au latin classique detonare, «détoner» s'est d'abord écrit... détonner. Avec deux «n», par analogie avec le verbe «tonner» explique le Trésor de la Langue française. Ce n'est que dans la deuxième moitié du XXe siècle que notre verbe se fixera enfin. Le Figaro.fr, «Détoner» ou «détonner» : ne faites plus la faute !

Images d'illustration du mot « détoner »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « détoner »

Langue Traduction
Corse detonà
Basque detonate
Japonais 爆轟させる
Russe детонирующие
Portugais detonar
Arabe تنفجر
Chinois 起爆
Allemand detonieren
Italien detonare
Espagnol detonar
Anglais detonate
Source : Google Translate API

Synonymes de « détoner »

Source : synonymes de détoner sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires