Désenivrer : définition de désenivrer


Désenivrer : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

DÉSENIVRER, verbe trans.

Tirer (quelqu'un) d'un état d'ivresse. Quasi-synon. dégriser, dessoûler (fam.).Le sommeil l'a désenivré (Ac.).
P. métaph. Tirer d'un état d'exaltation, de ravissement. Tout roi que la peur désenivre Nous prodigue aussi les joujoux. N'allez pas vous lasser de vivre : Bons esclaves, amusez-vous (Béranger, Chans.,t. 3, 1829, p. 240).[Formule de Jean Bart] « Il faut désenivrer les Anglais de leur nouveau maître... » (La Varende, J. Bart,1957, p. 37).
Emploi intrans. à la forme négative. Ne pas désenivrer. Ne pas cesser d'être ivre (cf. Ac.).
Rem. On rencontre ds la docum. qq. ex. du part. passé adj. Nos lèvres jamais désenivrées (Rimbaud, Poés., 1871, p. 107).
Prononc. et Orth. : [dezɑ ̃nivʀe], (je me) désenivre [dezɑ ̃ni:vʀ ̥]. Le verbe est admis ds Ac. 1694 et 1718, s.v. desenyvrer, ds Ac. 1740-1932 sous la forme mod. Fér. Crit. t. 1 1787 écrit désennivrer parce qu'il juge inconséquent de ne pas mettre 2 n alors qu'il y en a 2 dans ennuyer; cf. enivrer. Étymol. et Hist. Ca 1170 desenivrez part. (Rois, éd. E. R. Curtius, I, XXV, 37, p. 51). Dér. de enivrer*; préf. dé(s)-*. Fréq. abs. littér. : 1 (désenivré : 4).

Désenivrer : définition du Wiktionnaire

Verbe

désenivrer \de.zɑ̃.ni.vʁe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Faire cesser d’être ivre.
    • Il a besoin de dormir pour se désenivrer.
    • […] ma vigne chérie, aux grappes exquises, ma vigne dont le vin m’enivrera sans que je veuille jamais m’en désenivrer […] — (Guillaume Apollinaire, lettre à Madeleine Pagès du 23 août 1915)
    • (Figuré) - Son enthousiasme dura peu, la réflexion l’eut bientôt désenivré.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Désenivrer : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉSENIVRER. (EN se prononce AN.) v. tr.
Faire cesser d'être ivre. Le sommeil l'a désenivré. Il a besoin de dormir pour se désenivrer. Fig., Son enthousiasme dura peu, la réflexion l'eut bientôt désenivré. Il est aussi intransitif dans la tournure négative. Cet homme ne désenivre point, Il est toujours ivre.

Désenivrer : définition du Littré (1872-1877)

DÉSENIVRER (dé-zan-ni-vré, an prononcé comme dans antique) v. a.
  • 1Faire passer l'ivresse. L'effet du vin, par haut et par bas, fut tel qu'on en fut en peine, et ne la désenivra pas [la duchesse de Berry], Saint-Simon, 281, 74.

    Absolument. Cet homme ne désenivre point. Cette marche si désordonnée et si dissolue [d'Alexandre] dura sept jours, pendant lesquels l'armée ne désenivra point, Rollin, Hist. anc. Œuvres, t. VI, p. 547, dans POUGENS.

  • 2 Fig. Tout roi que la peur désenivre Nous prodigue aussi les joujoux, Béranger, Nègres.
  • 3Se désenivrer, v. réfl. Sortir de son ivresse.

    Fig. Sortir d'un transport, d'un ravissement, d'une illusion. Je suis en danger de ne me désenivrer que l'année prochaine, Guez de Balzac, liv. IV, lett. 14. Pour me désenivrer, je viens vite à la prose, Voltaire, Lett. Pruss. 39.

HISTORIQUE

XIIe s. Va, bonne femme, à tun ostel dormir ; si te desenivreras par le dormir, Rois, p. 4.

XIVe s. Quant il est desenyvré ou bien esveillé, et les fumées sont passées et disgerées, adoncques il a ses sens desliés et desempeschiés, Oresme, Thèse de MEUNIER.

XVIe s. Les uns disent, quand il eut prins son pli, que depuis il ne desenivra, Despériers, Contes, LXXIX. Estant desenivré, et se voyant ainsi logé, Yver, p. 565. Ils ne purent qu'ils ne fissent savoir leur soubçon à l'amiral, le priant de se desenyvrer des fumées de la cour et de penser à sa seureté et à la leur ensemble, D'Aubigné, Hist. II, 8.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « désenivrer »

Étymologie de désenivrer - Littré

Dés… préfixe, et enivrer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de désenivrer - Wiktionnaire

 Dérivé de enivrer avec le préfixe dés-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « désenivrer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
désenivrer desenivre play_arrow

Conjugaison du verbe « désenivrer »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe désenivrer

Évolution historique de l’usage du mot « désenivrer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « désenivrer »

  • Fin tragique pour Marie Geneviève Jugurnauth. Cette mère de famille a été retrouvée morte dans son salon en début de soirée dimanche 1er janvier 2017. C’est son compagnon qui a alerté la police de Rose-Hill. Il était ivre. Le corps sans vie de la victime a été transporté à la morgue de l’hôpital Victoria à Candos. Satrageet Dulbhujun a été placé en état d’arrestation et admis à l’hôpital pour le désenivrer. Dimanche, dès qu’il a obtenu la décharge, il a été conduit dans les locaux du bureau de la CID de Rose-Hill où il a été interrogé. Il rejette en bloc les allégations faites contre lui. Le Defi Media Group, Une femme retrouvée morte à son domicile : le compagnon inculpé d'assassinat | Defimedia

Images d'illustration du mot « désenivrer »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « désenivrer »

Langue Traduction
Corse sobri
Basque soila
Japonais 冷静
Russe трезвый
Portugais sóbrio
Arabe رصين
Chinois 清醒
Allemand nüchtern
Italien sobrio
Espagnol sobrio
Anglais sober
Source : Google Translate API

Antonymes de « désenivrer »


Mots similaires