La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « dépôt de mendicité »

Dépôt de mendicité

Définitions de « dépôt de mendicité »

Wiktionnaire

Locution nominale - français

dépôt de mendicité \de.po də mɑ̃.di.si.te\ masculin

  1. Établissement public dans lequel on loge et on nourrit des pauvres.
    • Il faut savoir que le curé de Verrières, vieillard de quatre-vingts ans, mais qui devait à l'air vif de ces montagnes une santé et un caractère de fer, avait le droit de visiter à toute heure la prison, l'hôpital et même le dépôt de mendicité. — (Stendhal, Le Rouge et le Noir/Chapitre III)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « dépôt de mendicité »

 Composé de dépôt et de mendicité.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « dépôt de mendicité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
dépôt de mendicité depo dœ mɑ̃disite

Citations contenant le mot « dépôt de mendicité »

  • Envie de poursuivre votre voyage dans le temps ? Direction Saint-Lizier et son majestueux Palais des Evêques ! Ancienne cité gallo-romaine puis siège de l’Evêché, la capitale du Couserans témoigne à chaque instant de son prestigieux passé. Vous flânerez avec plaisir dans ses ruelles, à la découverte de la Cathédrale Saint-Lizier et de son cloître, de la Cathédrale Notre-Dame-de-la-Sède, de son rempart gallo-romain et, bien entendu, du fameux Palais des Evêques. Tour à tour évêché, prison, dépôt de mendicité et asile d’aliénés, le palais, qui rouvre ses portes en avril, abrite les collections du Musée départemental de l’Ariège. Une muséographie entièrement revue en 2020 pour vivre le lieu et son Histoire de façon interactive. Dans les quatre niveaux du musée, vous aborderez ainsi cinq grands thèmes : la présence romaine en Couserans, l’évolution de Saint-Lizier, l’histoire et l’architecture du Palais des Evêques, la vie dans une vallée pyrénéenne au début du XXe siècle et l’étrange histoire de l’hôpital psychiatrique abrité dans ces murs entre 1811 et 1969. A noter : cet été, animations "Palais sous les étoiles" le 21 juillet et le 11 août. ladepeche.fr, EN FAMILLE SUR LES ROUTES DE L’ARIÈGE - ladepeche.fr
  • La « Maison de Nanterre » devient très vite un « dépôt de mendicité ». Administré par le préfet de la Seine, il a pour mission d’héberger, dans un but à la fois humanitaire et d’ordre public, les indigents de Paris et du département de la Seine (vagabonds, mendiants, indigents infirmes ou invalides), selon le décret du 13 septembre 1887. Pour répondre aux besoins des populations, une infirmerie se développe ainsi qu’une maternité et une crèche. On compte au total un dépôt de mendicité, un hospice et une infirmerie hébergeant jusqu’à 4 900 pensionnaires : 3 400 hommes, 1 400 femmes et 100 enfants des hospitalisés. Actu-Juridique, Nanterre et ses prisons - Actu-Juridique
  • Son nom lui a été donné en 1839, à la mort du comte : l’homme avait donné de l’argent au « bureau de bienfaisance » de Nancy en 1836, avant de léguer 200 000 francs à la ville, « pour l’établissement d’un dépôt de mendicité ou plutôt d’une maison de charité pour recueillir les pauvres », indique Émile Badel, dans son dictionnaire historique des rues de Nancy. , Le « savez-vous » du jour. Savez-vous d’où vient le nom de la rue Raugraff ?
  • Château royal, puis princier, garnison, dépôt de mendicité, et enfin maison de retraite jusqu’en 2014 : le château de Villers-Cotterêts, qui appartient depuis la Révolution française à l’État, a connu de multiples vies. « À partir de 2014 s’est posée la question de sa nouvelle affectation, et de son sauvetage, sont état de conservation étant déjà l’époque alarmant », explique Xavier Bailly, administrateur des châteaux de Villers-Cotterêts, Pierrefonds et Coucy. , La Cité internationale de la langue française à Villers-Cotterêts, un chantier à 185 millions d'euros | Picardie la Gazette

Images d'illustration du mot « dépôt de mendicité »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Dépôt de mendicité

Retour au sommaire ➦

Partager