La langue française

Déponent, déponente

Définitions du mot « déponent, déponente »

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉPONENT, ENTE, adj. et subst.

GRAMM. (latine princ.). (Verbe) qui a la forme passive et le sens actif. Conjugaison, voix déponente. Tenez, nous allons nous régaler d'un joli petit verbe déponent (Labiche, Deux merles bl.,1858, III, 3, p. 219).Création artificielle de déponents, surtout à basse époque dans la langue littéraire (J. Collart, Gramm. du lat.,Paris, P.U.F., 1966, p. 45):
Pour le latin, pour le grec, pour l'espagnol pour tout ce que j'ai appris, tous ces verbes, transitifs, déponents, tous ces poètes, tous ces philosophes qui, si j'avais dû mourir, n'auraient plus existé, seraient retombés, plouf! dans la cuve noire. Audiberti, Quoat-quoat,1946, 2etabl., p. 74.
Rem. Les dict. et les gramm. scol. attestent le subst. semi-déponent ou plus rarement demi-déponent, verbe qui a ,,la forme active au présent et aux temps qui s'en dérivent, et la forme passive (...) au parfait et aux temps qui s'en tirent`` (Littré).
Prononc. et Orth. : [depɔnɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. xiiies. adj. (d'apr. Thurot, p. 185). Empr. au b. lat. gramm. deponens « déponent » subst., part. prés. de deponere « déposer, mettre de côté » en lat. class. (le verbe quittant le sens passif). Fréq. abs. littér. : 4.

Wiktionnaire

Adjectif

déponent \de.pɔ.nɑ̃\ masculin

  1. (Grammaire) Qui, bien qu’ayant la forme passive, a la signification active.
    • Verbe déponent.
    • Conjugaison déponente.
    • Le verbe latin perpetior est déponent.
    • Je fis un si grand éclat de rire qu’il me fallut copier, jusqu’au gérondif, quatre verbes qui, de plus, étaient déponents. — (Marcel Pagnol, Le château de ma mère, 1958, collection Le Livre de Poche, page 43)

Nom commun

déponent \de.pɔ.nɑ̃\ masculin

  1. (Par ellipse) Verbe déponent.

Forme d’adjectif

déponente \de.pɔ.nɑ̃t\ féminin

  1. Féminin singulier de déponent.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉPONENT. adj.
T. de Grammaire latine. Qui, bien qu'ayant la forme passive, a la signification active. Verbe déponent, ou elliptiquement Un déponent. Conjugaison déponente.

Littré (1872-1877)

DÉPONENT (dé-po-nan) adj. m.
  • Terme de grammaire latine. Un verbe déponent et, substantivement, un déponent, verbe qui a le sens actif et la forme passive.

    On dit aussi au féminin : une forme déponente ; la conjugaison déponente.

    Semi-déponent ou demi-déponent, nom proposé par Burnouf pour les verbes latins qui comme gaudeo ont la forme active au présent et aux temps qui s'en dérivent, et la forme passive gavisus sum au parfait et aux temps qui s'en tirent. Les verbes français qui se conjuguent avec l'auxiliaire être sont des semi-déponents dans ce sens.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

DÉPONENT, adj. m. terme de Grammaire latine. On ne le dit que de certains verbes qui se conjuguent à la maniere des verbes passifs, & qui cependant n’ont que la signification active. Ils ont quitté la signification passive ; & c’est pour cela qu’on les appelle déponens, du latin deponens, participe de deponere, quitter, déposer. M. de Valenge les appelle verbes masqués, parce que sous le masque, pour ainsi dire, de la terminaison passive, ils n’ont que la signification active. Miror ne veut pas dire je suis admiré, il signifie j’admire.

Cette terminaison passive donne lieu de croire que ces verbes dans leur premiere origine n’avoient que la signification passive. En effet, miror, par exemple, ne signifie-t-il pas, je suis étonné, je suis dans la surprise, à cause de telle ou telle chose, par telle raison. Priscien, au liv. VIII. de significationibus verborum, rapporte un grand nombre d’exemples de verbes déponens, pris dans un sens passif, qui habet ultrò appetitur, qui est pauper aspernatur : le pauvre est méprisé : meam novercam lapidibus à populo consectari video : je vois ma belle-mere poursuivie par le peuple à coups de pierres.

Ces exemples sont dans Priscien : le tour passif est plus dans le génie de la langue latine que l’actif ; au contraire, l’actif est plus analogue à notre langue ; ce qui fait que nous aurions bien de la peine à trouver le tour passif original de tous les verbes, qui n’ayant été d’abord que passifs, quitterent avec le tems cette premiere signification, & ne furent plus qu’actifs. Les mots ne signifient rien par eux-mêmes ; ils n’ont de valeur que celle que leur donnent ceux qui les employent : or il est certain que les enfans, dans le tems qu’ils conservent les mêmes mots dont leurs peresse servoient, s’écartent insensiblement du même tour d’imagination : quand le grand-pere disoit miror, il vouloit faire entendre qu’il étoit étonné, qu’il étoit affecté d’admiration & de surprise par quelque motif extérieur ; & quand le petit-fils dit miror, il croit agir, & dit qu’il admire. Ce sont ces écarts multipliés qui font que les descendans viennent enfin à ne plus entendre la langue de leurs peres, & à s’en faire une toute différente : ainsi le même peuple passe insensiblement d’une langue à une autre. (F)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « déponent »

Lat. deponens, de deponere, déposer, quitter, parce que le verbe dépose le sens passif ; de la préposition de, et ponere, poser (voy. PONDRE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin deponens, participe de deponĕre.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « déponent »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
déponent depɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « déponent »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Traductions du mot « déponent »

Langue Traduction
Anglais deponent
Espagnol deponente
Italien deponente
Allemand deponens
Chinois 对手
Arabe الوكلاء
Portugais depoente
Russe отложительный
Japonais 支持者
Basque deponent
Corse dipendente
Source : Google Translate API

Synonymes de « déponent »

Source : synonymes de déponent sur lebonsynonyme.fr

Déponent

Retour au sommaire ➦

Partager