La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « démonomanie »

Démonomanie

Définitions de « démonomanie »

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉMONOMANIE, subst. fém.

PSYCHOL. Aliénation mentale caractérisée soit par l'idée d'être possédé du (des) démon(s), soit par la crainte de l'enfer. C'est la manie du surnaturel qui a enfanté la démonomanie, maladie de l'Antiquité et Moyen Âge (Vigny, Journ. poète,1857, p. 1329)
Rem. Lar. 19e-Lar. 20eet Quillet 1965 enregistrent le synon. peu usité démonopathie.
Prononc. et Orth. : [demɔnɔmani]. Ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. 1580 « folle croyance aux démons » (J. Bodin, De la démonomanie des sorciers d'apr. Cior. 16e); 2. 1625 pathol. (G. Naudé, Apologie, p. 127 ds Littré). Dér. de démon*; suff. -manie*. Fréq. abs. littér. : 5.

Wiktionnaire

Nom commun - français

démonomanie \de.mɔ.nɔ.ma.ni\ féminin

  1. (Médecine) Manie où l’on se croit possédé du démon.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  2. Croyance outrée à la présence des démons.
    • Il avait été l’intime ami d’un Dr des Hermies, un médecin épris de démonomanie et de mystique. — (Joris-Karl Huysmans, En route, 1895)
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉMONOMANIE. n. f.
T. de Médecine. Sorte de folie où l'on se croit possédé du démon. Il signifie aussi Croyance outrée à la présence des démons. Il se dit, par extension, d'un Traité sur les démons. Voyez DÉMONOGRAPHIE.

Littré (1872-1877)

DÉMONOMANIE (dé-mo-no-ma-nie) s. f.
  • 1 Terme de médecine. Variété de l'aliénation mentale, dans laquelle le malade est tourmenté de l'idée d'être possédé du démon. S'il n'eût laissé des marques et vestiges de son humanité dans cette démonomanie, Naudé, Apologie, p. 127.
  • 2Titre de livres traitant des démons et de la possession. Je lui apprendrai l'astrologie, la démonomanie, Voltaire, Zadig, 6.

HISTORIQUE

XVIe s. La demonomanie, titre d'un ouvrage de Bodin.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

DÉMONOMANIE, s. f. (Médecine.) c’est une espece de maladie spirituelle, qui est une variété de la mélancholie : le délire dont sont affectés les démoniaques, consiste à se croire possédés ou obsédés du démon ; d’autres s’imaginent avoir assisté & pouvoir assister aux assemblées chimériques des malins esprits, au sabbat ; d’autres se persuadent d’être ensorcelés : on peut joindre à tous ceux-là les fanatiques & les faux prophetes, qui croyent agir ou parler par l’inspiration d’un bon génie, être en relation immédiate avec Dieu, converser avec le S. Esprit, avoir le don des miracles, &c. Voyez Démon, Possedé, Sorcier, Magicien, Fanatique, Prophete, Miracle, Medecine magique. Voyez la recherche de la vérité de Malbranche ; les lettres de Bayle ; Delrio, disquisit. magic, &c.

On peut mettre au nombre des mélancholies démoniaques, celle de certaines folles dont parle Willis, & dont les exemples ne sont pas bien rares, qui ayant l’esprit frappé des vérités de la religion, & de la crainte de l’enfer, desesperent du salut éternel, & en conséquence se précipitent, se noyent. Voyez les observations de Schenkius, & la vie de Moliere.

L’illustre Baldus tomba dans une mélancholie fanatique, pour avoir été mordu par son chat, selon le rapport de M. de Sauvages, dans ses classes de maladies.

Le même auteur dit, d’après M. Antoine de Jussieu & Boerhaave, que le stramonium fructu oblongo spinoso flore violaceo, &c. fournit une huile, qui, appliquée aux tempes, cause les visions des sorciers ; la semence prise à demi-dragme rend fou.

Hurnius fait mention d’une démonomanie phrénétique. (d)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « démonomanie »

(XVIe siècle) Mot composé de démon et manie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Δαίμων (voy. DÉMON), et μανία, manie.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « démonomanie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
démonomanie demɔ̃ɔmani

Évolution historique de l’usage du mot « démonomanie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « démonomanie »

  • On l'a un peu oublié, mais les Alpes ont été pendant longtemps le théâtre de manifestations d'hystéries diaboliques : dès le début du XVe siècle, certaines communautés montagnardes vont être touchées par un courant de démonomanie assez puissant, rappelle Yves-Marie Bercé, professeur à la Sorbonne, dans un curieux ouvrage sur l'Histoire des phénomènes d'hystérie collective *, qui recense plusieurs récits et faits sociaux en Europe, mais aussi en Afrique ou en Laponie. Le Point, Quand les Alpes étaient sous l'emprise des démons - Le Point
  • Dans sa crise de démonomanie, le sorcier fait la chasse aux sorcières, promettant des accidents et la décapitation des têtes des serpents aux sept têtes venimeuses qui font obstruction à sa gouvernance houleuse. La présidence est bouchée dans une monomanie d’un mandat de 5 ans, sans tenir compte du contenu et de la qualité médiocre de son service, quitte à ce que des milliers de vies soient anéanties. Ce ne sont pas des solutions durables, dans l’intérêt de la population qui animent ces animaux qui ne puissent respirer que l’oxygène toxique procuré par les bulles officielles. Rezo Nòdwès, Prof Carly Dollin – Carnaval Haïti 2020 : un projet infernal pour plaire à Lucifer ! | Rezo Nòdwès
  • À l’époque, le diable est partout. La population exige un grand exorcisme. Le curé de la paroisse, Pinget, s’y résout contre l’avis de ses autorités, puis abandonne ses ouailles aux médecins dépêchés sur place. Eux, experts thononais ou lyonnais, posent au bas de leur rapport les mots : démonomanie, hystérodémonopathie, sotte superstition. Prônent l’isolement, voire l’enfermement. Deux fois, la force de l’ordre est requise. , Thonon-les-Bains | Les Possédées de Morzine, entre diable et sotte superstition

Traductions du mot « démonomanie »

Langue Traduction
Anglais demonomania
Espagnol demonomanía
Italien demonomania
Allemand dämonomanie
Chinois 恶魔症
Arabe ديمومانيا
Portugais demonomania
Russe демономании
Japonais デモノマニア
Basque demonomania
Corse demonomania
Source : Google Translate API

Démonomanie

Retour au sommaire ➦

Partager